Aller au contenu

Un endroit zen attitude la philosophie du bonheur

Messages recommandés

Don Juan Membre 1458 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, zeyas a dit :

Vous cherchez les grands mots et je ne sais pas mener de grands discours comme vous le faites

Le bonheur serait aussi dans le commerce cela est possible et vrai

Où voyez-vous que je tente des grands discoure, je pratique plus volontiers le télégramme, et non je ne pratique pas les grands mots, j'essaye tout simplement et à ma manière de vous comprendre, de vous voir.

Vous savez, derrière les mots, il y a des "mondes", le bonheur sera plutôt dans le pré que dans le commerce, le commerce est un apprentissage de la guerre, sans rire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
zeyas Membre 652 messages
Forumeur forcené‚ 57ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, Don Juan a dit :

Où voyez-vous que je tente des grands discoure, je pratique plus volontiers le télégramme, et non je ne pratique pas les grands mots, j'essaye tout simplement et à ma manière de vous comprendre, de vous voir.

Vous savez, derrière les mots, il y a des "mondes", le bonheur sera plutôt dans le pré que dans le commerce, le commerce est un apprentissage de la guerre, sans rire.

 je suis de passage ici

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 1458 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)

Comme tout le  monde.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sera-angel Membre 6205 messages
Parfaitement occulte et non au culte..‚ 102ans
Posté(e)
Le 13/02/2020 à 07:39, Don Juan a dit :

Si le bonheur est, le malheur qui est son frère jumeau est aussi.

Je préfère me passer des deux.

C est étrange... ça fait plus d une heure que je bloque sur votre phrase..

Il est vrai que chaque chose a son contraire...mais par contre je n' avais jamais perçu le malheur comme le contraire du bonheur!

Ça ne m avait même pas effleuré l esprit.

Pour moi le bonheur est un état ressenti comme agréable, exhuberant même, un apaisement, un équilibre . C est un état d esprit à un instant T... il est fait de pleins de petits moments..

Il ne peut donc pas être le frère jumeau du malheur ?

On peut faire le malheur de quelqu un, mais on ne peut pas faire son bonheur... Le bonheur peut même être un renoncement par exemple, mais sans pour autant être le malheur.

Heureux/malheureux

Mais le bonheur c est pas être heureux, c'est autre chose.

C est un changement d état de conscience... Bien souvent on ne s en rend compte qu après, que c était un moment de bonheur...c est quelque chose d insaisissable.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 1458 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
il y a une heure, sera-angel a dit :

C est étrange... ça fait plus d une heure que je bloque sur votre phrase..

Il est vrai que chaque chose a son contraire...mais par contre je n' avais jamais perçu le malheur comme le contraire du bonheur!

Ça ne m avait même pas effleuré l esprit.

Pour moi le bonheur est un état ressenti comme agréable, exhuberant même, un apaisement, un équilibre . C est un état d esprit à un instant T... il est fait de pleins de petits moments..

Il ne peut donc pas être le frère jumeau du malheur ?

On peut faire le malheur de quelqu un, mais on ne peut pas faire son bonheur... Le bonheur peut même être un renoncement par exemple, mais sans pour autant être le malheur.

Heureux/malheureux

Mais le bonheur c est pas être heureux, c'est autre chose.

C est un changement d état de conscience... Bien souvent on ne s en rend compte qu après, que c était un moment de bonheur...c est quelque chose d insaisissable.

 

 

J'entends le mot "bonheur" comme le mot "bien-être", c'est un état qui est fait de sentiments positifs (comme la joie) comme le mot "malheur" est un état fait de sentiments négatifs (comme la tristesse.

J'admets que le terme "jumeaux" porte à confusion, mais si l'on imagine qu'ils sont "jumeaux" comme les deux plateaux d'une vielle balance Roberval sont jumeaux, cela peut peut être convenir, lorsqu'un plateau descend l'autre monte et vice versa, les plateaux sont bien semblables c'est ce que l'on place dedans qui fait la différence. Ce que l'on place dedans ou qui semble se placer de soi-même, ce sont les idées, les considérations, les représentations, en bref tout ce qui nous fait nous positionner ou réagir en esprit, c'est ce que l'on appelle les sentiments bien souvent, ou plus précisément les "ressentiments".

Au milieu de ces deux plateaux, il y a un cadran et une flèche qui permettent de lire la pesée, la flèche est mobile parce que son mouvement est dicté par celui des plateaux. Le cadran est stable, il n'est pas fait pour bouger. Disons qu'il sera un point de repère pour celui qui s'établit dans un équilibre des ressentiments, une équanimité.

Modifié par Don Juan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sera-angel Membre 6205 messages
Parfaitement occulte et non au culte..‚ 102ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, Don Juan a dit :

J'entends le mot "bonheur" comme le mot "bien-être", c'est un état qui est fait de sentiments positifs (comme la joie) comme le mot "malheur" est un état fait de sentiments négatifs(comme la tristesse.

j'admets que le terme "jumeaux" porte à confusion, mais si l'on imagine qu'ils sont "jumeaux" comme les deux plateaux d'une vielle balance Roberval sont jumeaux, cela peut peut être convenir, lorsqu'un plateau descend l'autre monte et vice versa, les plateaux sont bien semblables c'est ce que l'on place dedans qui fait la différence. Ce que l'on place dedans ou qui semble se placer de soi-même, ce sont les idées, les considérations, les représentations, en bref tout ce qui nous fait nous positionner ou réagir en esprit, c'est ce que l'on appelle les sentiments bien souvent, ou plus précisément les "ressentiments".

Au milieu de ces deux plateaux, il y a un cadran et une flèche qui permettent de lire la pesée, la flèche est mobile parce que son mouvement est dicté par celui des plateaux. Le cadran est stable, il n'est pas fait pour bouger. Disons qu'il sera un point de repère pour celui qui s'établit dans un équilibre des ressentiments, une équanimité.

Je comprends effectivement mieux...merci pour cette explication

La joie est suspendue à des épines en quelque sorte et par l onde , elle se répand d autant plus vivement qu elle se sait précaire et fragile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sera-angel Membre 6205 messages
Parfaitement occulte et non au culte..‚ 102ans
Posté(e)

Ce n est pas le paysage qui est petit...c est la fenêtre par laquelle on le regarde.

 

  • Like 1
  • Waouh 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zeyas Membre 652 messages
Forumeur forcené‚ 57ans
Posté(e)
Il y a 7 heures, sera-angel a dit :

Ce n est pas le paysage qui est petit...c est la fenêtre par laquelle on le regarde.

 

Approchons,:eva: collons nous à la fenêtre et le monde sera plus vaste

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×