Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Il y a 30 ans, l'attentat du cinéma Le Building à Besançon


Messages recommandés

Doïna Membre+ 11544 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bonjour,

Le film de Martin Scorsese "La dernière tentation du Christ" avait défrayé la chronique, à Paris mais aussi en Province.

À Besançon, le cinéma Building, qui le projetait, a été victime d'un attentat le 3 octobre 1988. C'était il y a 30 ans. 

À la fin des années 80, "La dernière tentation du Christ" de Martin Scorsese sort enfin en salle.

Fermement dénoncée par les autorités religieuses avant même sa sortie, la sortie du film déclenche un vent de violence. Distribution de tracts, prières sur les marches des cinéma de la part d'intégristes qui tentent de dissuader les spectateurs de voir le film et même attentats. A Paris, Metz (où un spectateur décédera) et Besançon, des salles sont incendiées. 
A Besançon, c'était le 3 octobre 1988, une heure après la dernière séance. 

 

 

Article entier 

Quelques jours plus tard, dans la nuit du 22 au 23 octobre 1988, eut lieu un autre attentat au cinéma Espace Saint-Michel à Paris.

Il fut le fait d'un groupe intégriste catholique rattaché à l'église Saint-Nicolas-du-Chardonnet. Un engin incendiaire fut déposé dans ce cinéma pour protester contre la projection du film.

Le feu, qui se déclencha peu après minuit, prit naissance sous un fauteuil de la salle du sous-sol, moins surveillée, où était projeté Un lundi trouble de Mike Figgis. L'engin incendiaire était constitué d'une charge de chlorate de potassium déclenchée par une ampoule d'acide sulfurique. Cet attentat fit quatorze blessés dont quatre sévères. Cinq personnes furent condamnées le 3 avril 1990 par la 10e chambre de la Cour d'appel de Paris, à des peines de 15 à 36 mois d'emprisonnement avec sursis et à 450 000 francs de dommages et intérêts. (source Wikipédia)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×