Aller au contenu

Un petit hibou


Messages recommandés

L'ornithorynque Membre 512 messages
Forumeur forcené‚ 75ans
Posté(e)

Comme je l’ai raconté dans mon post précédent il fut une époque où les gens m’apportaient les animaux qu’ils trouvaient.

Un jour ce fut un tout petit oiseau nocturne, probablement tombé d’un nid. Pour l’identifier j’avais appelé le centre de conservation de la nature en Camargue. Mon correspondant, craignant que ce ne soit un grand-duc a tout fait pour me dissuader de le garder en m’expliquant que pour le nourrir il faudrait que je lui présente des poussins fraîchement éventrés (!). Heureusement la suite de la conversation a montré que j’avais en pension un hibou petit-duc dont la nourriture principale était composée d’insectes.

Ma maison avait une terrasse balcon, et j’en ai sacrifié provisoirement une partie afin de faire une large volière clôturée avec des rouleaux de canis, et accessible avec une porte rudimentaire. Sur le gazon je trouvais suffisamment d’insectes pour le nourrir, et tous les matins avant d’aller travailler je partais à la chasse aux sauterelles. Au début mon hibou n’était pas encore en mesure de chasser et je coupais les pattes arrière des sauterelles avant de les introduire dans l’enclos. Par la suite il a appris à attraper les insectes valides en même temps qu’il apprenait à voler

J’essayais de l’approcher le moins possible afin de ne pas en faire un animal « domestique » trop habitué aux humains. Mais de l’observer à travers le grillage a été une expérience inoubliable ! il était stupéfiant de le voir bouger la tête de droite et de gauche (comme certains danseurs hip-hop). Il était également fascinant de le voir tourner la tête à 180 degrés vers l’arrière. Après deux semaines la fillette d’un ami apprenant que j’avais ce pensionnaire a demandé à le voir, j’ai bien hésité puis j’ai accepté de lui montrer et je suis entré dans la volière avec elle avec force recommandations. Le petit hibou a d’abord été effrayé et est allé se réfugier sur la branche perchoir avec force mouvements de la tête, puis, sans doute intrigué, il s’est approché et … il s’est posé sur mon épaule pour observer la fillette !  J’étais un peu contrarié parce qu’il avait un comportement trop familier avec moi, mais j’avoue que je n’étais pas peu fier de l’avoir ainsi sur mon épaule.

A une centaine de mètres de chez moi il y avait un petit bois traversé par une rivière. Et de là le soir on entendait les cris des appels nocturnes qui agitaient mon petit-duc. Il a commencé à chanter en réponse, un joli « tiou-tiou-tiou ». Il savait voler et chasser, il était temps de le relâcher. Un soir j’ai laissé la porte de la volière grande ouverte et je suis allé m’installer dans le hamac sur la pelouse. Au bout d’un moment il est sorti de son enclos et a volé au-dessus de moi avant d’aller se percher sur la margelle du puit. Une dizaine de minutes encore et il s’est envolé vers le petit bois et ses semblables …

 

Mes Animaux_0019.jpg

  • Like 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
PINOCCHIO Membre 18 640 messages
Pantin contestataire‚ 73ans
Posté(e)
Il y a 6 heures, L'ornithorynque a dit :

Comme je l’ai raconté dans mon post précédent il fut une époque où les gens m’apportaient les animaux qu’ils trouvaient.

Un jour ce fut un tout petit oiseau nocturne, probablement tombé d’un nid. Pour l’identifier j’avais appelé le centre de conservation de la nature en Camargue. Mon correspondant, craignant que ce ne soit un grand-duc a tout fait pour me dissuader de le garder en m’expliquant que pour le nourrir il faudrait que je lui présente des poussins fraîchement éventrés (!). Heureusement la suite de la conversation a montré que j’avais en pension un hibou petit-duc dont la nourriture principale était composée d’insectes.

Ma maison avait une terrasse balcon, et j’en ai sacrifié provisoirement une partie afin de faire une large volière clôturée avec des rouleaux de canis, et accessible avec une porte rudimentaire. Sur le gazon je trouvais suffisamment d’insectes pour le nourrir, et tous les matins avant d’aller travailler je partais à la chasse aux sauterelles. Au début mon hibou n’était pas encore en mesure de chasser et je coupais les pattes arrière des sauterelles avant de les introduire dans l’enclos. Par la suite il a appris à attraper les insectes valides en même temps qu’il apprenait à voler

J’essayais de l’approcher le moins possible afin de ne pas en faire un animal « domestique » trop habitué aux humains. Mais de l’observer à travers le grillage a été une expérience inoubliable ! il était stupéfiant de le voir bouger la tête de droite et de gauche (comme certains danseurs hip-hop). Il était également fascinant de le voir tourner la tête à 180 degrés vers l’arrière. Après deux semaines la fillette d’un ami apprenant que j’avais ce pensionnaire a demandé à le voir, j’ai bien hésité puis j’ai accepté de lui montrer et je suis entré dans la volière avec elle avec force recommandations. Le petit hibou a d’abord été effrayé et est allé se réfugier sur la branche perchoir avec force mouvements de la tête, puis, sans doute intrigué, il s’est approché et … il s’est posé sur mon épaule pour observer la fillette !  J’étais un peu contrarié parce qu’il avait un comportement trop familier avec moi, mais j’avoue que je n’étais pas peu fier de l’avoir ainsi sur mon épaule.

A une centaine de mètres de chez moi il y avait un petit bois traversé par une rivière. Et de là le soir on entendait les cris des appels nocturnes qui agitaient mon petit-duc. Il a commencé à chanter en réponse, un joli « tiou-tiou-tiou ». Il savait voler et chasser, il était temps de le relâcher. Un soir j’ai laissé la porte de la volière grande ouverte et je suis allé m’installer dans le hamac sur la pelouse. Au bout d’un moment il est sorti de son enclos et a volé au-dessus de moi avant d’aller se percher sur la margelle du puit. Une dizaine de minutes encore et il s’est envolé vers le petit bois et ses semblables …

 

Mes Animaux_0019.jpg

il est empaillé :rolle:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité