Aller au contenu

La bioéthique a-t-elle encore un sens ?


Kira

Messages recommandés

Animatrice, Fille infréquentable, 81ans Posté(e)
Kira Animatrice 25 339 messages
81ans‚ Fille infréquentable,
Posté(e)

Alors qu'une marche des sciences se tient le 22 avril aux États-Unis pour refuser la mise au pas politique de la science par le trumpisme, et en Europe par solidarité, Peggy Sastre, tenante d'une «morale minimale», défend une ouverture maximale du champ des possibles.

brebis_0.jpg

Ciseaux génétiques, bébés à trois parents, chimères homme-animal, singes transgéniques atteints de maladies mentales humaines... ces dernières années auront été fécondes en chambardements biomédicaux. Les précédentes n'ayant pas non plus été avares –fécondation in vitro, clonage animal, diagnostic préimplantatoire, utilisation thérapeutique des cellules souches, etc.–, on peut, sans trop prendre de risques, parier sur l'accélération de cette tendance. Ou, a minima, estimer que cette course prométhéenne n'ira pas en se ralentissant, notamment par les apports de puissances scientifiques «émergentes», étatiques ou privées.

Source et suite de l'article

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 150ans Posté(e)
chanou 34 Membre 20 449 messages
Maitre des forums‚ 150ans‚
Posté(e)

Peggy Sastre déroule un argumentaire rebattu et remâché. Rien de nouveau dans ce qu'elle écrit.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×