Aller au contenu

Qui doit se justifier en premier ?

Qui doit se justifier en premier ?   8 membres ont voté

  1. 1. Qui doit se justifier en premier ?

    • L'accusateur
      4
    • Le défenseur
      1
    • Les deux en même temps
      0
    • Je ne me prononce pas
      1
    • (Autre ?)
      1

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.


Messages recommandés

Demonax Membre 1 335 messages
Forumeur alchimiste‚ 101ans
Posté(e)

Nous le constatant grâce à la juridiction de différents pays, la "justification" peut revenir soit à l'accusateur, soit au défenseur.

Dans un débat, dans un échange, dans un problème, [...] Qui doit se justifier en premier ?

------

Pour moi, c'est l'accusateur qui doit justifier ces accusations.
Ensuite, le défenseur, doit justifier sa défense.
Et enfin, un juge impartial, réfléchis en connaissance de cause, et (essaye de) trouve la meilleur conclusion.

Même si cela peut paraitre difficile dans certaines situations, voir presque injuste, c'est un principe qui permet d'éviter que n'importe qui puissent accuser n'importe comment les autres (on évite la quantité, pour se focaliser sur la qualité).
Et puis, cela fait référence à la charge de la preuve. La première personne qui agit, doit être la première à se justifier (dans les circonstances qui le permettent), pour que son acte soit tolérable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
mdr Membre+ 5 436 messages
Fervent utopiste‚ 31ans
Posté(e)

Les deux en même temps, une bonne dispute à l'ancienne.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Philosophiquement, quel est le sujet..?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 9 882 messages
Macrocéphale bossu‚ 34ans
Posté(e)

Il ne faut pas confondre la question du principe juridique de la charge de la preuve avec le principe épistémologique de la charge de la preuve. C'est pourquoi j'ai répondu que je ne me prononçais pas puisque la question fait l'amalgame entre les deux.

Le principe juridique implique que ce soit l'accusateur qui doive fournir les preuves etayant son accusation, mais comme Demonax lui-même le reconnaît, c'est uniquement un principe, basé sur l'idée qu'on veuille éviter les procès diffamants, ou encore sur l'idée que le doute doit profiter à l'accusé, c'est à dire qu'il vaudra toujours mieux innocenter un coupable que condamner un innocent. Et je souscris pleinement à ce principe.

Le principe épistémologique par contre, suppose que celui qui affirme un propos doive le prouver et aboutit parfois à l'idée paradoxale que ce qui s'affirme sans preuves peut se nier sans preuves. Alors que dans le fond l'être humain ne rejette une affirmation que parce qu'il possède déjà une autre affirmation contradictoire ou incompatible avec celle-ci qui a auparavant gagné son assentiment.

Remarquons que si ce qui s'affirme sans preuves peut se nier sans preuves, alors on peut, en l'absence de preuves, nier la pertinence de ce principe lui-même. En toute rigueur et de façon générale, il ne suffit pas d'une absence de preuve pour conclure à un propos erroné.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité centurion
Invité centurion Invités 0 message
Posté(e)

J'ai voté pour autre ?

C'est pas l'accusateur

c'est pas le défenseur

C'est pas les deux

Le véritable coupable de tout c'est une coupable: la femme  :lol:

C'est donc à elle de se justifier.

Modifié par centurion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 9 882 messages
Macrocéphale bossu‚ 34ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, centurion a dit :

J'ai voté pour autre ?

C'est pas l'accusateur

c'est pas le défenseur

C'est pas les deux

Le véritable coupable de tout c'est une coupable: la femme  :lol:

Deux militaires profitent d'une pause lors de l'entraînement pour discuter un peu :

– Au fait, pourquoi tu t'es engagé dans l'armée, toi ?

– Parce que je suis célibataire, et que j'aime les combats, la guerre... Et toi ?

– Moi, je suis marié et je voulais la paix !

:sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité centurion
Invité centurion Invités 0 message
Posté(e)
il y a une heure, Quasi-Modo a dit :

Deux militaires profitent d'une pause lors de l'entraînement pour discuter un peu :

– Au fait, pourquoi tu t'es engagé dans l'armée, toi ?

– Parce que je suis célibataire, et que j'aime les combats, la guerre... Et toi ?

– Moi, je suis marié et je voulais la paix !

:sleep:

:bo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Demonax Membre 1 335 messages
Forumeur alchimiste‚ 101ans
Posté(e)
Il y a 9 heures, Quasi-Modo a dit :

Il ne faut pas confondre la question du principe juridique de la charge de la preuve avec le principe épistémologique de la charge de la preuve. C'est pourquoi j'ai répondu que je ne me prononçais pas puisque la question fait l'amalgame entre les deux.

Ce n'est pas une "confusion", de mon point de vue, c'est une logique qui s'applique dans tous les cas. ;)

 

Il y a 9 heures, Quasi-Modo a dit :

Le principe épistémologique par contre, suppose que celui qui affirme un propos doive le prouver et aboutit parfois à l'idée paradoxale que ce qui s'affirme sans preuves peut se nier sans preuves.

Pas obligatoirement !
Grâce à la réfutation, il est possible de démontrer l'incohérence d'une affirmation sans preuve; Et cela sans avoir à prouver qu'il n'y a pas de preuve, mais juste en prouvant l'incapacité des axiomes/postulat de bases.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité