Aller au contenu

Disparition de Martin Gray


christine974

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
christine974 Membre 1 577 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

"Je n’ai qu’une certitude:

Ceux que j’ai aimés, ma famille, mes camarades, mes enfants,

demeurent vivants en moi.

Ils guident encore mes pas.

Leur être fidèle, ce n’est pas s’enfermer dans la douleur.

Il faut continuer de creuser le sillon

: droit et profond,

Comme ils l’auraient fait eux-mêmes.

Comme on l’aurait fait avec eux, pour eux.

Etre fidèle à ceux qui sont morts,

C’est vivre comme ils auraient vécu, c’est les faire vivre en nous.

C’est transmettre leur visage, leur voix, leur message aux autres.

Ainsi, la vie des disparus germe sans fin."

.

http://libre.la-mi.fr/sites/default/files/Doudon-MartinGray.pdf

"Il était un des derniers survivants du Ghetto de Varsovie, un inlassable témoin du génocide juif. L'écrivain Martin Gray est décédé lundi 25 avril, à l'âge de 94 ans. Selon RTL, il a été retrouvé dans sa piscine, à Ciney en Belgique. Il laisse plusieurs ouvrages dont Au nom de tous les miens récit autobiographique publié en 1971, vendu à plus de 30 millions d'exemplaires, traduit en 26 langues et adapté au cinéma. «Je n'écris pas, je crie», disait cet ancien rescapé du camp de Treblinka, au destin et au caractère hors normes."

.

http://www.lefigaro.fr/culture/2016/04/25/03004-20160425ARTFIG00144-martin-gray-la-disparition-d-un-grand-temoin.php

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 71ans Posté(e)
Morfou Membre 43 846 messages
Maitre des forums‚ 71ans‚
Posté(e)

Il a enfin trouvé le repos! paix à son âme!

J'espère qu'il a retrouvé les siens....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
christine974 Membre 1 577 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

oui Morfou ! on peut dire qu'il en a bavé dans le ghetto , le camp et après dans sa vie de famille

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pantin contestataire, 77ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 38 250 messages
77ans‚ Pantin contestataire,
Posté(e)

Polémique avec son livre "au nom de tous les miens", il était un peu romancé

ça empêche pas que ce type a vécu l'enfer du ghetto, et le drame d'avoir perdu les siens

A 94 ans , il aura bien vécu quand même , même si la douleur s'efface pas avec le temps :hehe:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×