Aller au contenu

Hamtramck, la ville aux douze mosquées au coeur de l'Amérique


Messages recommandés

Invité 187
Invité 187 Invités 0 message
Posté(e)

Hamtramck, la ville aux douze mosquées au coeur de l'Amérique

La fresque colorée représentant mère et fille voilées et le père enturbanné recouvre le mur entier d'un restaurant de la rue principale de la ville. Quand le reste de l'Amérique se divise sur les musulmans, Hamtramck embrasse cette culture.

Cette cité ouvrière du Michigan (nord des Etats-Unis), située à un quart d'heure en voiture de Detroit, est entrée en novembre dernier dans l'histoire américaine en devenant la première ville à élire un conseil municipal composé en majorité de musulmans.

Après les attentats terroristes de Paris et la tuerie de San Bernardino (Californie), c'est un contrepied aux propos controversés de Donald Trump, favori à l'investiture républicaine pour la présidentielle, qui préconise la fermeture des frontières américaines aux musulmans.

"Hamtramck est la manifestation de ce que l'Amérique est censée être: une terre d'opportunités", s'enorgueillit la maire Karen Majewski, fière d'annoncer que des réfugiés syriens y sont hébergés depuis peu.

Sur près de 6 km2, les petites maisons souvent à un étage sont serrées les unes aux autres.

Dans les deux rues principales, des femmes en hijab et en niqab croisent des jeunes filles en jeans serrés, des hommes rasés de près et des jeunes en pantalons larges.

Echoppes, restaurants, supermarchés communautaires abondent, promenant le visiteur au Moyen-Orient, en Asie du Sud-Est et en Pologne. Les vendeurs de kebabs côtoient les restaurants indiens.

- Appel à la prière -

En plein centre-ville, la mosquée Al-Islah, l'une des plus importantes des 12 de la ville, fait face à une église. Depuis 2004, un muezzin y lance, cinq fois par jour, l'appel à la prière depuis des minarets de fortune.

"Nous n'avons pas de problème ici avec les Polonais, ni avec la communauté noire. Nous vivons tous ensemble en paix", confie Masud Khan, secrétaire de cette mosquée. Les fêtes musulmanes, explique-t-il, sont des jours fériés et les écoles et bâtiments publics de la ville sont fermés ces jours-là.

A cinq minutes à pied de là, une statue imposante de Jean-Paul II, en habits d'évêque, trône pour rappeler la tradition catholique de cette ville d'immigrés, fondée dans les années 1910 par des paysans allemands.

Elle est ensuite devenue un bastion de l'immigration polonaise fuyant des lois discriminantes à Detroit. L'un des cousins de Jean-Paul II, qui a visité Hamtramck, a été conseiller municipal dans les années 1940 et 1950.

...

NA-HAMTRAMCK_491447210506.jpg?uuid=nzfm6ogfEeW9kdOFskRILw

LIEN

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Labeille Membre 32 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Hamtramck, la ville aux douze mosquées au coeur de l'Amérique

La fresque colorée représentant mère et fille voilées et le père enturbanné recouvre le mur entier d'un restaurant de la rue principale de la ville. Quand le reste de l'Amérique se divise sur les musulmans, Hamtramck embrasse cette culture.

Cette cité ouvrière du Michigan (nord des Etats-Unis), située à un quart d'heure en voiture de Detroit, est entrée en novembre dernier dans l'histoire américaine en devenant la première ville à élire un conseil municipal composé en majorité de musulmans.

Après les attentats terroristes de Paris et la tuerie de San Bernardino (Californie), c'est un contrepied aux propos controversés de Donald Trump, favori à l'investiture républicaine pour la présidentielle, qui préconise la fermeture des frontières américaines aux musulmans.

"Hamtramck est la manifestation de ce que l'Amérique est censée être: une terre d'opportunités", s'enorgueillit la maire Karen Majewski, fière d'annoncer que des réfugiés syriens y sont hébergés depuis peu.

Sur près de 6 km2, les petites maisons souvent à un étage sont serrées les unes aux autres.

Dans les deux rues principales, des femmes en hijab et en niqab croisent des jeunes filles en jeans serrés, des hommes rasés de près et des jeunes en pantalons larges.

Echoppes, restaurants, supermarchés communautaires abondent, promenant le visiteur au Moyen-Orient, en Asie du Sud-Est et en Pologne. Les vendeurs de kebabs côtoient les restaurants indiens.

- Appel à la prière -

En plein centre-ville, la mosquée Al-Islah, l'une des plus importantes des 12 de la ville, fait face à une église. Depuis 2004, un muezzin y lance, cinq fois par jour, l'appel à la prière depuis des minarets de fortune.

"Nous n'avons pas de problème ici avec les Polonais, ni avec la communauté noire. Nous vivons tous ensemble en paix", confie Masud Khan, secrétaire de cette mosquée. Les fêtes musulmanes, explique-t-il, sont des jours fériés et les écoles et bâtiments publics de la ville sont fermés ces jours-là.

A cinq minutes à pied de là, une statue imposante de Jean-Paul II, en habits d'évêque, trône pour rappeler la tradition catholique de cette ville d'immigrés, fondée dans les années 1910 par des paysans allemands.

Elle est ensuite devenue un bastion de l'immigration polonaise fuyant des lois discriminantes à Detroit. L'un des cousins de Jean-Paul II, qui a visité Hamtramck, a été conseiller municipal dans les années 1940 et 1950.

...

NA-HAMTRAMCK_491447210506.jpg?uuid=nzfm6ogfEeW9kdOFskRILw

LIEN

Dans cinq ans ce sera apocalypse now

Modifié par Labeille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Criterium Membre 2 376 messages
Nyctalope‚ 33ans
Posté(e)

Ce qui est intéressant, c'est qu'aux USA il est facile de trouver des statistiques pour les taux de crimes:

http://www.city-data.com/crime/crime-Hamtramck-Michigan.html

http://www.neighborhoodscout.com/mi/hamtramck/crime/

3 fois plus de crimes violents que la moyenne, 10 fois plus de crimes totaux reporté sur la surface.

:noel:

C'est sans doute dû à la désindustrialisation qui a durement touché Detroit; et également au fait étonnant que le Michigan possède plusieurs villes qui font partie du top 100 de taux de crime aux USA. Lorsque l'on zoome, c'est généralement restreint à certains quartiers spécifiques du centre-ville (à savoir qu'aux USA les villes ne sont pas organisées de la même manière qu'en France avec ses banlieues).

Pour comparaison:

http://www.neighborhoodscout.com/mi/detroit/crime/

(En sachant que Detroit est la ville n°3 en terme d'insécurité des USA).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×