Aller au contenu

Monaco : la soeur jumelle du dernier shah d'Iran est décédée


Messages recommandés

Invité 187
Invité 187 Invités 0 message
Posté(e)
Monaco : la soeur jumelle du dernier shah d'Iran est décédée

La soeur jumelle de l'ancien Shah d'Iran, la princesse Ashraf Pahlavi, est décédée jeudi à l'âge de 96 ans, a annoncé son conseiller. Selon les médias officiels iraniens, la princesse est décédée chez elle à Monte-Carlo (Monaco). D'après Nice Matin, la nonagénaire souffrait de la maladie de Parkinson.

Considérée comme une pionnière en matière de droits des femmes en Iran, elle fut la première à y apparaître en public sans voile, ce qui lui a valu d'être la cible des extrémistes religieux iraniens. Ashraf Pahlavi était également considérée comme une diplomate de talent : elle a conduit la délégation iranienne de l'Assemblée générale de l'ONU pendant plus de dix ans. Elle était aussi une porte-parole importante de son frère. Elle a ainsi conduit plusieurs missions diplomatiques, comme en Chine.

Selon Nice Matin, la princesse était surnommée la «Panthère noire». Elle a vécu 35 ans au Cap d'Antibes dans une propriété baptisée «Petites roches». Le quotidien local précise que cette propriété a été vendue et que la princesse a fait don d'une partie de sa fortune à plusieurs associations qui viennent en aide aux Iranien du monde entier.

L'Iran «jusqu'à son dernier souffle»

...

5435629_princesse_545x460_autocrop.jpg

Ashraf-Pahlavi.jpg

5435629_iran.jpg

LIEN

Modifié par 187

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation