Aller au contenu

Politique et Société


Messages recommandés

Reo Membre 108 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

C'est toujours d'actualité

le 12 janvier 2015

"Le monde est dangereux à vivre non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire". (Albert Einstein).

C'est totalement vrai, sauf que c'est _ cela a été _ l'esprit de l'escalier, on ne s'en rend compte qu'après ! C'est comme devant une agression dans le métro, ou ailleurs, personne n'a bougé. Pourquoi ? Pourquoi, comment, par exemple, un gamin de treize ans peut-il terroriser toute une ville ?

Et de fil en aiguille....

Comment conjurer ça ? Nécessairement, en se parlant hors de son "premier cercle", parce qu'à cette fameuse question et à toutes les autres, qu'elle tire à sa suite, si on se contente de donner ses propres réponses, on s'apercevra très tôt et... peut-être trop tard, qu'on s'est enferrés, les uns et les autres, et qu'on va continuer à se dégommer mutuellement. Que les "dommages collatéraux" seront devenus des naufrages collectifs.

Parce que les promesses, les "bonnes résolutions" si elles aboutissent simplement à déposer des projets ou des propositions de loi, des statuts d'associations, des chèques pour solde de tout compte, sans réflexion ni suivi, et surtout sans vision ni espérance, comme actuellement, ces résolutions, onusiennes ou personnelles, ces promesses, oecuméniques ou électorales, resteront lettre morte.

Alors, qu'avons-nous vu hier ? Le 11 septembre ou le 14 juillet ? Ce sont deux points de départ.

Mais où plaçons-nous la ligne d'arrivée ? Avons-nous vraiment le choix de ne pas participer à la course ? Le dopage est-il obligatoire, toléré, déconseillé ? Est-ce une épreuve de sprint ou de fond ? Un rallye ou un relais ?

Et où en est la flamme olympique ?

Des questions, encore des questions. Et il n'y a pas de réponses toutes faites.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
le merle Membre 9 807 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonjour

prise de conscience oui mais , en france ,on n'à pas le droit de se défendre .voir le retraité condamné pour avoir osé braquer des cambrioleurs qui avait fait une violation de domicile et , cette affaire n'est pas la seule .

on à vu , il y à un certain temps , des policiers attaqués en justice par des voyous qu'ils avaient blessé en tentant de les d'appréhender ?

et ce viticulteur qui patrouillait la nuit et qui tua un pilleurs de ses cultures et bien , c'est lui qui à tord d'après la justice .bien sur , je ne suis pas pour ce genre de meurtre mais , il ne faut pas s'étonner que l'insécurité augmente en france

grâce aux politiciens et aux lois qu'ils pondent à tour de bras sans parfois , en comprendre les conséquence sur les citoyens .

bonne journée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Reo Membre 108 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Salut et merci de ta réponse :)

C'est vrai qu'on ne doit pas faire justice soi-même, sinon ça mène à des abus; ceci étant dit, tu as tout à fait raison de pointer ces cas qui montrent bien la différence entre la théorie et la pratique. Différence qu'on pensait pouvoir réduire, mais qui a plutôt tendance à augmenter depuis déjà pas mal de temps, ce qui devient de moins en moins supportable.

Avec la situation qu'on connaît, le gouvernement et les assemblées se voient obligés de renforcer les mesures. Mais vu le peu de cohésion, non seulement chez les parlementaires, ce qui peut s'expliquer dans une certaine mesure (mais pas vraiment se justifier), mais encore du côté du pouvoir, ce qui est assez peu compréhensible et très dommageable, on se demande comment on va pouvoir appliquer tout ça, devant une menace tout de même très grave. Alors, pour la justice et la police "ordinaires", on se demande, à plus forte raison, comment empêcher que ça se dégrade encore....

C'est pour cela que j'évoque la cohésion au niveau des citoyens, parce que, l'exemple venant souvent d'en haut, de ce côté-là, ça ne marche pas fort. Aussi je pense qu'il faut se parler, sans bien sûr se crier dessus, comme on peut le voir dans certains débats d'assemblées et aussi, dans nos forums. Parce que, quand ils, ou elles, perdent leur sang-froid et même parfois toute lucidité, c'est nous, malgré tous les problèmes quotidiens qu'on rencontre, qui devrons d'autant plus faire preuve de ces deux indispensables qualités, ici et dans la vie de tous les jours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×