Aller au contenu

Commentaire Philosophique TS


Messages recommandés

Chris0637 Membre 119 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Bonjour à tous,

J'ai un problème pour mon commentaire en philosophie que je dois faire. J'ai réussi à découper le texte en 3 parties ( pour faire mes 3 parties justement ), j'ai déjà fini la première, mais là je reste bloquer quant à la deuxième parce que je ne comprend absolument pas ce passage :

[...]" Il y a quelque chose d'esthétique cependant puisque le comique naît au moment précis où la société et la personne, délivrées du soucis de leur conservation, commencent à se traiter elles-mêmes comme des œuvres d'arts".

Sachant que dans première partie j'ai fais le plan suivant :

I/ Le rire n'est pas esthétique

a) Les fonctions du rire

b) Idéaliser la société

Peut être pourriez-vous me venir en aide ?

Merci d'avance pour vos réponses :).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
pere_vert Membre 3 856 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

l'esthétique de la mise en abyme

salutations

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Capitan
Invité Capitan Invités 0 message
Posté(e)

Comme d'habitude : "Quelle est la problématique ?"

Sans problématique, le plan n'a aucune raison d'être car il s'agit de la structure, la colonne vertébrale de ton développement argumentatif. Dans le plan on comprend d'emblée quelle va être la thèse, le thème et le déroulement logique de la réponse. On peut même deviner la problématique à partir du plan, si celui-ci est particulièrement bien construit et cohérent.

Ici je n'arrive pas à deviner la problématique que tu poses et à laquelle tu veux répondre... Donne-nous ton introduction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chris0637 Membre 119 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Justement j'ai pas encore fais d'introduction : il nous a conseillé de la faire après avoir rédigé le développement. Sinon comme problématique je pense mettre : "Comment Bergson parvient-il à faire du rire une démonstration de la société ?" Bien sûr comme je n'ai pas encore d'introduction, ma problématique pourra changer au fur et à mesure de mon argumentation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pere_vert Membre 3 856 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

si j'en crois la citation que tu as apporté, c'est l'esthétique de la mise en abyme qui doit être discutée

tu peux chercher sur internet ce qu'est une mise en abyme et tu verras que ça correspond à ce qui est soulevé dans cette phrase

bon courage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chris0637 Membre 119 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Une mise en abyme c'est comme par exemple un tableau dans un tableau ( je connais pas la définition exacte ).

Merci Père_Vert

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pere_vert Membre 3 856 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

de rien

c'est en tout cas une bonne piste de réflexion je pense

on peut aussi parler d'auto-critique, d'auto-dérision

salutations

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Capitan
Invité Capitan Invités 0 message
Posté(e)

Justement j'ai pas encore fais d'introduction : il nous a conseillé de la faire après avoir rédigé le développement. Sinon comme problématique je pense mettre : "Comment Bergson parvient-il à faire du rire une démonstration de la société ?" Bien sûr comme je n'ai pas encore d'introduction, ma problématique pourra changer au fur et à mesure de mon argumentation.

Ouh, mauvaise idée que de faire l'intro à la toute fin...

Ca doit être le pilote du dvpt, selon moi. Chacun son style mais les profs eux-même disent que l'intro guide la réflexion. La rédiger donne à la fois l'analyse du sujet (étude des mots importants du sujet, de la citation, brain-storming des idées et de la matière brute, idée -même vague- du thème pour pas faire de HS et thèse pour axer la dissert), la problématique qui est l'enjeu principal de l'épreuve et l'annonce du plan pour ne laisser aucune équivoque.

L'expérience montre aussi qu'il est primordial d'avoir rédigé (et bien rédigé) son intro et sa conclusion avant tout le reste (mais après l'analyse qui se fait sur le brouillon). L'introduction c'est le premier contact du correcteur avec ta copie. Elle donne un a priori de ce que la qualité du travail sera. Bien sûr, celui-ci lira tout jusqu'au bout... Mais, et ce même inconsciemment, une introduction bâclée lui donnera un arrière-goût désagréable de ce que le reste de la copie pourra lui offrir.

En se fiant aux rapports de concours et d'examens, beaucoup de correcteurs commencent par lire l'intro et la conclusion. Ce n'est pas con : Ils s'assurent que l'élève a répondu à la problématique qu'il a posé.

Souvent, les élèves finissent par la conclusion alors qu'il ne reste plus que quelques minutes ou quelques secondes. C'est la panique. Ils ne savent pas quoi rédiger et au lieu de conclure en marquant la fin de leur travail, ils tournent autour du pot.

Tout ceci pour te montrer que si on te laisse le choix, il serait préférable de commencer par l'intro et la conclusion. Preuve en plus : Tu as un plan complètement branlant. Avoir trouvé une problématique t'aurait indiqué la direction à prendre...

Si tu veux commencer efficacement, il faut une analyse de la citation :

-Quels sont les mots importants ? Pourquoi ?

-Peux-tu les relier à des thèmes évoqués en philo cette année ?

-Y a-t-il plusieurs interprétations possibles de cette citation ? Des jeux de mots, une tournure exotique ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chris0637 Membre 119 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

J'ai réfléchi et j'ai réussi à rédiger l'introduction suivante :

Le Rire est un livre philosophique de Bergson rédigé en 1900. C'est le commencement de la belle époque : elle est relative d’apaisement internationale européenne. L'industrialisation est en plein essor et donne lieu à des améliorations spectaculaires qui se diffusent. Le texte a pour thème la société. Sa thèse est la suivant : le rire ne releve pas seulement du beau mais a d'autres fonctions chez les êtres humais. Dans ce cas, comment Bergson parvient-il à dépeindre le rire au sein de la société ? Afin de répondre à cette question, nous étudierons dans une première partie que le rire n'est pas de l'esthétique pure, puis nous verrons qu'il a cependant "quelque chose d'esthétique" et enfin nous analyserons la définition du rire selon lui.

Bon je trouve mon plan horrible, mais étant donné mon inspiration sur ce texte, ca m'étonnerais que je puisse sortir quelque chose de meilleur.

J'ai réussi à trouver l'extrait en entier que je dois étudier :

"Le rire ne relève donc pas de l’esthétique pure, puisqu’il poursuit (inconsciemment, et même immoralement dans beaucoup de cas particuliers) un but utile de perfectionnement général. Il a quelque chose d’esthétique cependant puisque le comique naît au moment précis où la société et la personne, délivrées du souci de leur conservation, commencent à se traiter elles-mêmes comme des œuvres d’art. En un mot, si l’on trace un cercle autour des actions et dispositions qui compromettent la vie individuelle ou sociale et qui se châtient elles-mêmes par leurs conséquences naturelles, il reste en dehors de ce terrain d’émotion et de lutte, dans une zone neutre où l’homme se donne simplement en spectacle à l’homme, une certaine raideur du corps, de l’esprit et du caractère, que la société voudrait encore éliminer pour obtenir de ses membres la plus grande élasticité et la plus haute sociabilité possibles. Cette raideur est le comique, et le rire en est le châtiment."

Modifié par Chris0637

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Capitan
Invité Capitan Invités 0 message
Posté(e)

J'ai réfléchi et j'ai réussi à rédiger l'introduction suivante :

Le Rire est un livre philosophique de Bergson rédigé en 1900. C'est le commencement de la belle époque : elle est relative d’apaisement internationale européenne. L'industrialisation est en plein essor et donne lieu à des améliorations spectaculaires qui se diffusent. Le texte a pour thème la société. Sa thèse est la suivant : le rire ne releve pas seulement du beau mais a d'autres fonctions chez les êtres humais. Dans ce cas, comment Bergson parvient-il à dépeindre le rire au sein de la société ? Afin de répondre à cette question, nous étudierons dans une première partie que le rire n'est pas de l'esthétique pure, puis nous verrons qu'il a cependant "quelque chose d'esthétique" et enfin nous analyserons la définition du rire selon lui.

Bon, on va voir ensemble ce qui va et ce qui ne va pas :

L'amorce est là, mais on voit que tu ne sais pas trop comment l'aborder. Ne commence pas par présenter l'oeuvre comme en Français. Dire "Le rire est un livre philo de... publié en 1900" est à la fois trivial et n'apporte rien. Il faut une phrase qui mette en contexte, certes, mais qui soit plus originale.

Deuxièmement, tu es en train de faire un petit listing explicatif plutôt que progressif des différentes spécificités du texte. Le rythme de ton texte est saccadé et maladroit alors qu'il faudrait plutôt que l'intro coule toute seule, qu'elle amène logiquement chaque point sans que la césure ne soit trop franche. Pour cela, utilise des conjonctions : "Blablablah, or tartanpion. Il est notamment clair que... Ce qui amène à penser que... Problématique ("?" : Il vaut mieux utiliser une tournure interrogative pour que la question soit visible. Parfois il est si peu évident qu'il s'agit de la pbmatique qu'il arrive que le correcteur en soit agacé). Le développement suivant tâchera de répondre à cette question à l'aide de l'oeuvre de H. Bergson, Le Rire. Pour cela, (tu déroules le plan)."

Il est possible (et vivement recommandé) de reprendre la citation, de préférence en intégralité, juste avant l'analyse.

Je ne l'ai pas fait pour te montrer viteuf la forme que pourrait adopter une intro, bien que cela ne soit pas un canon : Il n'y a pas une et une seule introduction type.

La flexibilité de l'intro et ta capacité à en faire une toujours plus fluide et originale (mais qui reste toujours fidèle à la méthode de rédaction de l'intro) seront des aptitudes valorisées.

Modifié par Capitan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chris0637 Membre 119 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

D'accord Merci Capitan.

C'est vrai que là je commence sincèrement à être "gaver" par ce texte, j'ai passé toute ma journée dessus et j'ai réussi à sortir une seul partie qui n'est peut etre même pas juste. Il est écrit en plus dans notre fiche de découper le texte et de faire nos parties en fonction du découpe ( 1 er partie du début à "générale", deuxième partie de "général" à "art" et la troisième partie de "art" à la fin ). Mais là la seconde partie me gonfle sévére parce que je ne trouve rien à y dire, mise à part 2 phrases, et 2 phrases pour une grande partie, bah c'est vraiment très très très très peu.

Heuresement que vous là pour m'éclairer un peu sinon j'aurais carrément abandonné ce devoir.

Merci Encore pour votre aide :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon Membre 1 722 messages
Forumeur alchimiste‚ 72ans
Posté(e)

L'indifférence est son milieu naturel. Le rire n'a pas de plus grand ennemi que l'émotion.

Le comique exige donc enfin, pour produire tout son effet, quelque chose comme une anesthésie momentanée du cœur. Il s'adresse à l'intelligence pure.

Seulement, cette intelligence doit rester en contact avec d'autres intelligences. Il semble que le rire ait besoin d 'un écho.

Le rire ne relève pas de l'esthétique pure puisqu'il poursuit (inconsciemment et même immoralement dans beaucoup de casparticuliers) un but utile de perfectionnement général.

H Bergson

Modifié par Talon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation