JO 2012: les membres de Paris soulagé


Jamie Membre 1 879 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
news_JO_6-7.jpg

JO 2012: les membres de Paris épuisés mais soulagés


Mercredi 06 Juillet - 11:26

SINGAPOUR - Les membres de la candidature de Paris sont sortis épuisés mais soulagés de leur présentation devant les membres du Comité international olympique (CIO) qui désignera mercredi (NDLR: vers 13h30, heure de Paris) la ville hôte pour les Jeux de 2012.



Cette présentation se voulait originale avec un film du réalisateur Luc Besson, pour ponctuer les interventions successives d'Henri Sérandour, président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), de Bertrand Delanoë, président de Paris 2012 et maire de la capitale, du président Jacques Chirac, et pour conclure de l'ancien champion de ski Jean-Claude Killy, membre du CIO.

"Ce que je ressens, c'est du soulagement. C'est fait. Quand tu as une bonne réaction de la salle, comme cela a été le cas, tu gardes ta sérénité. Mais c'est la journée la plus longue qui commence", a déclaré Sérandour.

Les traits étaient en tout cas tirés et les yeux brillants d'émotion, à l'image de l'ancien escrimeur Jean-François Lamour.

"Ca va mieux, comme souvent après un engagement total et fort. On a tout préparé avec beaucoup de minutie, d'enthousiasme. On a donné le meilleur, c'est maintenant ou jamais. C'est plus que le devoir accompli", a dit le ministre français des Sports, ex-champion olympique d'escrime.

"En regardant les membres du CIO, j'ai eu le sentiment qu'ils accrochaient, qu'ils réagissaient plutôt positivement. En tout cas, c'est plus dur que de préparer les Jeux en tant qu'athlète", a-t-il confessé.

David Douillet, double champion olympique de judo, paraissait lui serein.

Il faut dire qu'au jeu des questions-réponses qui conclut les présentations, les membres du CIO n'ont pas été "sauvages", se contentant de questions très techniques, comme la climatisation du village olympique et le nombre d'athlètes par chambre...

"C'est la qualité qui prône, l'efficacité. J'espère que les membres du CIO en auront pris plein les yeux et plein la tête", a dit Douillet.

BESSON CHANTE LA FRANCE NOSTALGIQUE

"Plein les yeux" avec le film de Besson qui a débuté par une visite poétique de Paris vu du ciel, accompagné de chansons rétro au parfum nostalgique qui plaît généralement aux étrangers.

Venait ensuite la partie pédagogique, reprenant point par point les questions posées par le CIO : sites, transport, accueil, sécurité, etc...

Le film s'est terminé sur trois petites séquences représentant les trois raisons de retenir Paris : pour l'Histoire, pour le sport, pour l'avenir.

Philippe Baudillon, directeur général de Paris 2012, a admis avec franchise avoir "failli craquer deux ou trois fois".

"Je suis lessivé. On vient de finir quelque chose alors on peut se laisser gagner par l'émotion, car on se relâche", a-t-il ajouté.

Quand à Bertrand Delanoë, il avait dû retenir ses larmes au moment de conclure devant le CIO mais il avait retrouvé tout son sens de l'humour lors de la conférence de presse.

"J'ai eu un moment d'émotion durant la présentation où nous étions tous soudés, tendus positivement. Mais nous sommes des être humains, c'est une confidence que je vous fais. Laissons maintenant cette journée se dérouler sereinement", a-t-il conclu.

Jacques Chirac, qui avait tenu à venir in extremis en Asie malgré son calendrier très chargé - il s'est envolé immédiatement après pour l'Ecosse, où il doit assister au sommet du G8 -, a prononcé devant le CIO un vibrant plaidoyer pour Paris.

"La candidature de Paris, c'est la candidature de la France, une France rassemblée, enthousiaste, tout entière mobilisée pour accueillir les Jeux. Une France décidé à mettre son excellence, ses sites, son art de vivre, son expérience dans l'organisation d'événements sportifs majeurs, au service du rêve et des valeurs de l'olympisme", a-t-il dit.

"Tous les Parisiens, tous les Français sont prêts. C'est le coeur battant qu'ils attendent votre choix, votre décision souveraine. (...) Nous sommes unis autour d'un projet collectif, un projet éthique, un projet tourné vers l'avenir.

"(...) La France veut offrir au monde des Jeux olympiques et paralympiques inoubliables. Le coeur de Paris et le coeur de la France battent à l'unisson dans l'espoir d'être terre olympique en 2012".


Source: Reuters

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité [Admin]
Invité [Admin] Invités 0 message
Posté(e)

Encore quelques minutes..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant