Une femme à la tête du patronat


marielle Membre 1 921 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
parisot.jpg

Une femme à la tête du patronat français


05 Juillet 2005 - 21h20

Mme Parisot a été élue dès le premier tour par quelque 550 délégués du patronat -dont seulement 18 femmes- en obtenant 271 voix, face à deux autres candidats.

Une femme, Laurence Parisot, 45 ans, PDG de l'institut de sondages Ifop, a été élue mardi pour la première fois à la présidence du Medef, le patronat français.Elle remplace Ernest-Antoine Seillière, héritier de la dynastie industrielle des Wendel qui a dirigé l'organisation patronale pendant sept ans. Laurence Parisot incarne une nouvelle génération et veut «ouvrir» le Medef (Mouvement des entreprises de France) sur la société. Mme Parisot a été élue dès le premier tour par quelque 550 délégués du patronat -dont seulement 18 femmes- en obtenant 271 voix, face à deux autres candidats. La majorité requise (majorité absolue) était de 255 voix.

C'est la première fois qu'une femme accède à la tête du patronat en France, un pays où les postes de dirigeants d'entreprises restent largement occupés par des hommes. Mme Parisot, dénoncée par certains comme une «ultralibérale», avait, avant son élection, qualifié de «honte» le chômage qui touche plus de 10% de la population active en France. Elle plaide notamment pour une réforme en profondeur du code du travail, un sujet sensible en France. Avant son élection, Mme Parisot avait rendu public un «cahier des charges pour une France qui gagne». Elle a défendu la nécessité d'une «remise à plat de la fiscalité», d'un «reformatage de l'Etat» et dit souhaiter «construire un vrai dialogue social, avec des syndicats forts, constructifs et représentatifs, en phase avec une Europe sociale qui se construit».

Laurence Parisot, qui est également présidente d'une entreprise de placards, Optimum, dit vouloir «s'appuyer» sur trois valeurs: «le travail, l'esprit d'entreprise et le pragmatisme». Les entreprises doivent selon elle mieux s'adapter à la mondialisation et le Medef devra être «pleinement lobbyiste» pour appliquer la stratégie européenne de Lisbonne, qui vise à faire de l'Europe l'économie la plus compétitive au monde à l'horizon 2010. Un sondage diffusé mardi a montré que quelque 56 pc des Français se disent mécontents de l'action menée par le Medef en matière économique et sociale.


Source: AFP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

nidouille Membre 3 883 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Elle n'a pas l'air marrante la petite dame

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant