Aller au contenu

18 mai : bon anniversaire Monsieur le Juge.


Messages recommandés

Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

18 mai : bon anniversaire Monsieur le Juge.

Giovanni Falcone

(18 mai 1939 – 23 mai 1992)

Le magistrat italien Giovanni Falcone est né à Palerme le 18 mai 1939. Il a été assassiné le 23 mai 1992, âgé de 53 ans, par la mafia. Il fut avec Paolo Borsellino l’un des grands acteurs du pool antimafia. C’est en partie grâce à ses enquêtes que le maxi-procès de Palerme (1987) a pu voir le jour.

Le 18 mai 2012, il aurait eu 73 ans.

« Qui se tait et courbe l’échine meurt chaque fois qu’il le fait. Qui parle et marche la tête haute meurt une seule fois »
Giovanni Falcone

Giovanni Falcone a été assassiné le 23 mai 1992 (massacre de Capaci) en Sicile par Cosa Nostra, sur ordredu parrain Totò Riina (Corleone). Egalement victimes, sa femme et ses 3 gardes du corps : ils furent balayés par 5 quintaux d’explosif (TNT) placés sous l’autoroute A29, reliant Palerme à Mazzara del Vallo. L’explosion créa un gouffre.

Il se savait condamné depuis longtemps.

Enzo Biagi, journaliste et ami, demanda un jour à Falcone et à sa femme « Mais pourquoi ne faites vous pas des enfants ? »

Réponse : « On ne fait pas des orphelins, on fait des enfants » : S’ « ils » t’ont écrit dans leur livre, ils ne t’oublient plus.

http://www.youtube.com/watch?v=CgeWyC6BgkA

Tommaso Buscetta, le premier grand repenti de la mafia, qui en expliqua l’organisation, la réalité, et qui raconta beaucoup à Giovanni Falcone, expliqua ainsi un jour à Biagi que « quand il était jeune, à peine enrôlé dans un clan , il recut l’ordre de descendre un traître. » Mais lui (dit Buscetta) "était malin, et il se promenait toujours avec son gamin. Il le tenait par la main, et à l’époque on ne tirait ni sur les enfants, ni sur les généraux et les magistrats. Il y avait des règles. Nous avons attendu 12 ans. Puis un jour il sortit seul, et la sentence fut exécutée " (« Io C’ero » Enzo Biagi)

« Les hommes passent,
les idées restent.
Restent leurs tensions morales et elles continueront à marcher sur les jambes d’autres hommes »
Giovanni Falcone

« Quand je serai tué, ce sera la mafia qui m’exécutera mais ce ne sera pas la mafia à avoir voulu ma mort »
(Paolo Borsellino)

Giovanni Falcone
et
Paolo Borsellino
sont tous deux considérés comme des
Héros
et les
pères fondateurs de la lutte antimafia
.
Modifié par David Web

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
baillousque Membre 2 246 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Merci David Web

de nous rappeler la mémoire de ces héros modernes.

Ce sont vraiment des hommes

et des modèles pour notre temps

et pour la jeunesse

nous leur devons beaucoup.

heart.gif

(nous on a eu aussi le juge MICHEL,assassiné ....)

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité