Aller au contenu

Apple


Messages recommandés

Nightwish Membre 10 322 messages
forumeur alchimiste/Honey‚
Posté(e)

bonsoir à tous :)

"

Apple : la terrible réalité de ses usines chinoises

Depuis qu’Apple domine le secteur high-tech du haut de ses 400 milliards de dollars de capitalisation boursière, plusieurs articles de la presse anglo-saxonne se font l’écho des conditions de travail désastreuses dans les usines des ses sous-traitants chinois. La longue et passionnante enquête publiée hier par le New York Times risque de ternir durablement l’image de la société quant à ses rapports avec Foxconn et ses autres partenaires asiatiques.

L’article de sept pages dépeint des conditions de travail très éloignées de ce qu’a bien voulu décrire le premier rapport sur sa responsabilité vis à vis de ses 156 fournisseurs (PDF) publié il y a quelques jours par la société pour atténuer son image désastreuse à propos de ce sujet sensible. Derrière des engagements importants (respect du droit du travail, apprentissage des langues, participation à la Fair Labor Association), se cache une réalité loin du compte rapportée par les deux reporters du New York Times.

Selon eux, les fournisseurs d’Apple seraient plus de la moitié à avoir enfreint les règles décrites par la société californienne dans son rapport."

la suite sur Mon lien

si ce topic existe déjà, tant mieux et désolée, je n'ai pas trouvé

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Ame errante Membre 11 839 messages
La main qui mord‚ 37ans
Posté(e)

Il y a eu le même "scandale" pour Nike (et autres), sans même entâcher l'image de la marque. :(

Puis Apple peut dire "c'est pas moi, c'est la faute aux sous-traitants ).

Quand on voit le prix que les gens paient pour ce genre de daubes, y'a de quoi avoir la nausée.

Modifié par Ame errante
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nightwish Membre 10 322 messages
forumeur alchimiste/Honey‚
Posté(e)

c'est ça qui est fou, l'image n'est pas entachée!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ame errante Membre 11 839 messages
La main qui mord‚ 37ans
Posté(e)

Oui, sans accent circonflexe c'est mieux. :D

Ce qui est pas mal, aussi, c'est que les gens ont de ce fait plus que conscience d'acheter du matos qui n'a pas coùuté grand chose à la fabrication, et le tout pour un prix astronomique....

Y'a qu'à voir comment les gens se les arrachent malgré ça, c'est complètement dingue d'aimer se faire enfler de la sorte et d'en être fier. :hu:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nightwish Membre 10 322 messages
forumeur alchimiste/Honey‚
Posté(e)

même des personnes qui se revendiquent de causes, d'éthique, un comble

tu as tout dit: ils en sont fiers

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 29 225 messages
A ghost in the shell‚ 43ans
Posté(e)

Ben en fait, là on met un nom hyper connu en avant.

Mais quand on voit tout ce qui sort des usines chinoises, ce sont quasi toutes les grandes marques qui sont concernées, directement ou indirectement ...

Pour dégager des marges toujours plus grandes, vu que le prix des produits ne grimpe pas, ben faut faire baisser les coûts.

Et pour cela, les moyens les plus simples sont des coûts de main d'oeuvre très bas et ne pas être trop regardant sur les questions environnementales ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nightwish Membre 10 322 messages
forumeur alchimiste/Honey‚
Posté(e)

c'est une véritable machine de destruction et d'exploitation à tout niveau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ame errante Membre 11 839 messages
La main qui mord‚ 37ans
Posté(e)

Pour dégager des marges toujours plus grandes, vu que le prix des produits ne grimpe pas, ben faut faire baisser les coûts.

Mais tu seras d'accord sur le fait que la marque à la pomme pratique des tarifs bien supérieurs à la moyenne.

Ok, ils ont des centres de recherches où ça bûche pas mal, mais quand même. :|

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 29 225 messages
A ghost in the shell‚ 43ans
Posté(e)

Je ne suis pas un pro d'Apple.

Je ne sais pas quel niveau de marge ils pratiquent.

Mais je doute que les autres fabricants sous-traitant tout ou partie de leur production en chine le fasse pour autre chose que gagner un max sur le dos des employés chinois ...

Alors oui Apple exploite indirectement les travailleurs chinois, mais ils ne sont qu'une entreprise parmis tant d'autres.

Une très riche entreprise certes, mais ce n'est qu'une parmis une foultitude ...

Et tout le monde profite ce cette exploitation ...

Quand on achète un téléphone portable, une télévision ou une voiture, on exploite tous plus ou moins ceux qui les fabriquent ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Chine : la ruée vers l'ouest...

De plus en plus de multinationales quittent les provinces industrielles du Sud-est de la Chine pour s'installer plus à l'Ouest. Objectif : recruter une main d'œuvre moins chère et plus servile.

A la mairie de Zhengzhou, en plein cœur de la Chine, on n’est pas peu fier d’être devenu la capitale mondiale de l’iPhone. En attendant plus. C’est en effet dans cette ville sans charme, de 9 millions d’habitants, dans la province du Henan, que s’installe Foxconn Technology Group. Le plus important employeur privé de Chine et sous-traitant des plus grands : Apple, Sony ou encore Motorola. Foxconn fabrique notamment les fameux iPhone et les iPad de dernière génération. Et pour cela, Zhengzhou lui déroule le tapis rouge : pas de taxe les premières années et une zone industrielle high tech lui sera dédiée, à une encablure de l’aéroport. Sans compter des bretelles d’autoroutes et des voies de chemin de fer à grande vitesse. Les usines de Foxconn ne sont plus qu’à 5 heures de train de Pékin et guère plus loin des ports de Shanghai et du delta de la rivière des perles.

« Plus grand, plus facile et moins cher »

L’homme de ce transfert exceptionnel s’appelle Xue Yunwei. Costume trop large et verbe haut, le maire adjoint se voit déjà faire de sa province enclavée, une nouvelle Hong Kong. « Les trente dernières années ont été celles du miracle économique chinois, explique-t-il. Nous avons attiré les plus grandes sociétés de la planète dans les provinces côtières. Les prochaines décennies seront celles de la Chine de l’intérieur ». Visionnaire, Xue est surtout à la tête d’un formidable bassin de population. Avec ses 94 millions d’habitants, le Henan est plus peuplé que les Philippines et quasiment autant que le Mexique. C’est surtout l’un des foyers traditionnels des bataillons d’ouvriers migrants qui travaillent dans les usines de l’Est. « Alors pourquoi ne pas venir s’installer chez nous ?, demande-t-il goguenard. Ici, tout est plus grand, plus facile et moins cher ».

Ce VRP de la mondialisation s’amuse d’être aujourd’hui courtisé par les plus grands. Foxconn, mais aussi les constructeurs automobiles Ford et Nissan. Tous font la queue devant son bureau du centre-ville. « Il y a encore trois ans, personne ne voulait me recevoir. Mais, aujourd’hui, on ne trouve plus d’ouvrier acceptant de travailler pour 1500 yuans par mois (environ 180 euros) à Shanghai. Ici c’est possible. Et ce n’est pas la main d’œuvre qui manque ». Le salaire moyen dans cette province est en effet de 30 à 50% inférieur à celui pratiqué sur les côtes orientales. Pendant trente ans, la croissance chinoise s’est en effet concentrée autour de Shenzhen, Canton et Shanghai. Des provinces côtières où sont installés des kilomètres d’usines et d’ateliers où travaillent près d’un demi milliard d’ouvriers migrants. Des ouvriers venus du Gansu, du Sichuan ou du Henan. Laissant parents et enfants à la campagne pour tenter leur chance dans ses ateliers de la sueur. « Mais depuis 2008, la situation a changé, explique Geoffrey Crothall de l’ONG China Labour. Ces ouvriers veulent gagner davantage. Ils sont plus conscients de leurs droits et n’hésitent pas, on le voit régulièrement, à faire grève pour se faire entendre ».

Résultats, des augmentations de salaire de 20 à 30% dans le Guangdong et une main d’œuvre de moins en moins servile. Le coût du travail augmente, le carnet de commande se vide avec la crise et les entreprises cherchent par tous les moyens à faire baisser les coûts et accroître la flexibilité. A Zhengzhou, le plus gros employeur était jusque-là Petrochina, le pétrolier d’Etat chinois. Aujourd’hui, la ville est au cœur du capitalisme mondial et s’apprête à aider au recrutement de 100 000 ouvriers pour Foxconn et quelques dizaines de milliers d’autres encore pour ses nouveaux clients. « Nous allons organiser des foires à l’emploi et aider ces entreprises à recruter rapidement la main d’œuvre dont ils ont besoin. Nous avons déjà commencé et plusieurs dizaines de milliers d’ouvriers du Henan sont déjà au travail ici », sourit Xue.

100 000 ouvriers chez Foxconn

Au travail. Mais à quel prix ? Nous avons rencontré certains de ces nouveaux employés de Foxconn. Séduite par un salaire équivalant à 200 euros par mois, cette jeune fille de 23 ans et qui préfère rester anonyme, a d’abord été enchantée de pouvoir rester dans sa province. « Avant, pour travailler, il fallait laisser toute sa famille et s’installer dans le Sud, explique-t-elle. Là-bas, la vie est dure et chère et on ne peut rentrer chez soi qu’une fois par an au moment du Nouvel an chinois. Là, j’étais toute contente au début parce que ce n’est qu’à deux heures de bus de chez mes parents et il y a une assurance et une cantine où l’on mange bien. Mais j’ai signé surtout pour le salaire. C’est deux fois plus que ce que je gagnais avant ».

Mais la réalité est bien différente. Pour gagner ses 200 euros, elle doit accepter des cadences de travail infernales. Le modèle Foxconn qui veut que les pauses toilettes se limitent à dix minutes toutes les deux heures et que les heures supplémentaires soient imposées sans toujours être payées. Et puis il y a ces contremaîtres parfois violents qui ont poussé, on s’en souvient, aux suicides de plusieurs ouvriers de Foxconn. La cantine et les assurances ? Déduites de son salaire.

source.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mirisme Membre 1 346 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

S'ils vont à l'ouest c'est qu'à l'est ils ont des prétentions de salaires trop élevées, ils sont devenus des chinois trop riches !

En soi c'est une bonne nouvelle mais c'est sûr que ça se fait pas dans les meilleures conditions (je me demande si ça s'est fait dans de bonnes conditions dans n'importe quel pays qui a subi l'industrialisation).  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nightwish Membre 10 322 messages
forumeur alchimiste/Honey‚
Posté(e)

le prix à payer pour ce profit est de toute façon beaucoup trop élevé, maintenant, à court, moyen, et, j'espère que non mais bon, à long terme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité