Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Le 11 février : "Inventor's day", "jour des inventeurs"


Messages recommandés

Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Le 11 février : "Inventor's day", "jour des inventeurs"...

En mémoire de la naissance de Thomas Edison.

Thomas Alva Edison

(né le 11 février 1847 à Milan dans l'Ohio et mort le 18 octobre 1931 à West Orange dans le New Jersey à l'âge de 84 ans, est un inventeur et industriel américain. Fondateur de General Electric, l'un des premiers empires industriels mondiaux, il est reconnu comme l'un des inventeurs américains les plus importants et les plus prolifiques, revendiquant le nombre record de 1 093 brevets. Pionnier de l'électricité, diffuseur, vulgarisateur et perfectionneur de technologies d'avant-garde, il s'est également auto-proclamé inventeur du téléphone, du cinéma et de l'enregistrement du son. Il est parfois surnommé le magicien de Menlo Park, ville rebaptisée en son honneur en 1954.

Enfance autodidacte

Il naît le 11 février 1847 à Milan dans l'Ohio. Fils de Samuel Edison, touche-à-tout, brocanteur, épicier, agent immobilier, charpentier, canadien d'origine néerlandaise et de Nancy Elliot Edison, ancienne institutrice canadienne d'origine écossaise, il est cadet d'une famille modeste de sept enfants.

En 1854, alors qu'il est âgé de 7 ans, sa famille s'installe à Port Huron dans le Michigan. Son professeur, le révérend Engle, le considère alors rapidement comme un hyperactif stupide car il est trop curieux, pose trop de questions et n'apprend pas rapidement. Après 3 mois de cours, sa mère offusquée décide de lui faire l'école elle-même. Il complète ensuite sa formation de base en parfait autodidacte en dévorant tous les livres de science de sa mère.

170px-Young_Thomas_Edison.jpg

En 1862 Thomas sauve héroïquement le bébé du chef de gare de Port Huron qui faillit se faire écraser par un train. Pour le remercier, l'officier accepte de lui apprendre l'alphabet morse et l'utilisation de son télégraphe durant 2 mois de formation. Cette nouvelle compétence-passion lui permet de trouver un emploi de télégraphiste à Memphis.

En 1866 âgé de 19 ans, il déménage à Toronto au Canada et trouve un emploi d'assistant-télégraphiste à la Western Union Company. Son travail consiste à retransmettre à Toronto les messages reçus à chaque heure. Il réalise alors sa première invention : il transforme son télégraphe en «transmetteur-récepteur duplex automatique de code Morse» capable de transmettre sur un même câble deux dépêches en sens inverse automatiquement sans intervention d'employé, et dépose son premier brevet.

Puis il revient en tant qu'opérateur itinérant de ville en ville dans tout l'est des États-Unis.

En 1868, âgé de 21 ans, expert en télégraphie, Thomas est embauché comme opérateur-télégraphiste de nuit à la Western Union Company de Boston et travaille en parallèle sur plusieurs projets d'inventions dont une Machine de comptage automatique de vote qui n'est pas retenue par le Congrès des États-Unis car jugée trop rapide… Il en déduit un de ses futurs grands principes de base : « Never invent something that people don't want » (ne jamais inventer quelque chose dont les gens ne veulent pas).

En 1869 il tente sa chance à New York, où il trouve une chambre de bonne dans les sous-sols de la Bourse de New York à Wall Street. Il dort à côté du téléscripteur qui transmet les cours de l'or sur les marchés financiers, et étudie cette machine de près. Il aide un jour le télégraphiste de la Western Union à résoudre une panne importante sur ce télégraphe et se voit proposer une confortable place d'assistant de l'ingénieur en chef de la Western Union de New York, avec pour mission d'améliorer le téléscripteur de la Bourse de New York.

Fondation de l'Edison Universal Stock Printer de New York

Il fonde puis revend 40 000 dollars sa première société « Edison Universal Stock Printer », où il développe et commercialise son télégraphe multiplexé automatique brevet pouvant transmettre et imprimer simultanément plusieurs cours de valeurs boursières.

Fondation de son empire industriel de Menlo Park

220px-Menlo_Park_Laboratory.JPG

.220px-Edison2.jpg

En 1888, Edison se consacre également à la grande aventure des pionniers du cinéma. Il reçoit le photographe Eadweard Muybridge et invente le kinétographe (il ne dépose son brevet qu'aux États-Unis).

En 1892, il est décoré de l'Albert Medal de la Royal Society of Arts de Grande-Bretagne.

Invention et fondation des studios de cinéma

En 1893, Edison fonde avec son assistant producteur William Dickson, les premiers studios de cinéma pour projeter ses films dans ses « Kinetoscope Parlors » (premières salles précurseurs du cinéma)

En 1895, il est lauréat du prix Rumford pour ses travaux sur l'électricité.

En 1902, ses collaborateurs paient un projectionniste de Londres afin de s'approprier une bobine du film Le Voyage dans la Lune de Georges Méliès adapté du célèbre roman de Jules Verne, De la Terre à la Lune. La bobine est ramenée aux Etats-Unis et dupliquée en de nombreux exemplaires. Le film est un grand succès financier pour Edison, et provoque la faillite de Méliès.

Invention du Kinetophone son et image

En 1903, il commercialise une caméra : Universal Projecting Kinetoscope capable d'enregistrer 12 images sur film de 35mm. Il organise l'exécution filmée de Topsy l'éléphante.

En 1913, Edison invente le Kinetophone en synchronisant son phonographe à sa caméra et à son kinétoscope et produit le « premier film court parlant » au monde. Il devient mondialement connu sous le surnom de « Magicien de Menlo Park ».

Invention de la pile alcaline

En 1915, il invente la première pile alcaline nickel-fer.

Première Guerre mondiale

Lors de la Première Guerre mondiale Edison conçoit et fait fonctionner des usines chimiques et il est nommé président du comité consultatif de la marine américaine.

En 1915, Thomas Edison est lauréat de la Médaille Franklin pour ses nombreuses contributions à l'amélioration du bien-être de l'humanité, malgré l'exécution filmée de Topsy l'éléphante.

En 1928, il est décoré de la Médaille d'or du Congrès des États-Unis pour « le développement et l'application d'inventions qui ont révolutionné la civilisation au cours du siècle passé ».

Décès

En 1930, âgé de 83 ans, il mène un test de 17 000 plantes pour produire de la gomme synthétique.

En 1931,à l'âge de 84 ans, il meurt sur son site de West Orange dans le New Jersey, près de New York, alors qu'il poursuivait inlassablement ses travaux, après avoir déposé son dernier brevet un an plus tôt.

En tout, il déposa au cours de sa vie 1 093 brevets et employa plus de 35 000 personnes dans un empire industriel qui permit l'essor de l'électricité dans le monde entier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Fuel4Life Membre 10926 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Une sacré vie, j'ignorais tout ça.

Merci David :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

C'est moi qui te remercie...:air_kiss: c'est toujours bien lorsque les gens apprennent qu'il existe des personnes ordinaires qui ont eu une vie extraordinaire...

Bon ok, celui là n'était pas si ordinaire que ça....:D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×