Aller au contenu

Aventures présidentielles pour rêver un peu en 2012


Le-Roi-Arthur

Messages recommandés

Membre, Chevalier de la Table Ronde , 69ans Posté(e)
Le-Roi-Arthur Membre 1 865 messages
69ans‚ Chevalier de la Table Ronde ,
Posté(e)

Cela se passe dans une grande salle .

Aux murs , des dorures , des sculptures d'un luxe inouï .

Aux plafonds , des lustres d'une beauté invraissemblables .

Le parquet de chêne est un véritable miroir .

Les gens présents sont silencieux . Ils écoutent un homme qui parle dans un micro . Les femmes sont parées de leurs plus beaux bijoux , de leurs plus belles robes . Les hommes sont , pour la plupart , vêtus de smokings ou de costumes sombres , sricts . Les souliers brillent ...

Plusieur personnes filment la scène . Des photographes font crépiter les flash de leurs appareils numériques . Il y a même des attachées de presses , vêtues de tailleurs et de blasers , qui , le dictaphone à la main , se faufilent entre les convives pour se rapprocher du petit homme qui parle .

Le petit homme , malgré qu'il soit debout sur une estrade , semble plutôt de petite taille . De temps à autre , en fonction de ce qu'il affirme , il se hisse sur la pointe de ses petits pieds . Déformant ainsi ses chaussures spéciales dont les talonettes surélevées , restent parfois collées à ces chaussettes .

Le petit personnage semble se livrer à un monologue qui mélange maladroitement histoires drôles , bons mots , mépris et propos abscons .

Durant sa diatribe , le petit homme ne peut réfréner une série de tics qui déforment son visage . Son épaule droite semble animée d'une vie indépendante . Son arcade sourcillère gauche semble vouloir se rebeller contre la droite . Vieux clivage ...

Si , dans notre imaginaire , nous affublons le visage du petit homme d'une moustache droite et ridicule , il nous rappelle un vieux film où Charlie Chaplin interprétait sa célèbre parodie d'un autre possesseur de tics .

Soudain , dans l'assemblée , silencieuse et comme hypnotisée , une sorte de rumeur se lève . Immédiatement suivie d'un léger mouvement de foule .

Les convives s'écartent pour laisser passer une femme . Cette scène n'est pas sans évoquer l'image biblique (et Hollywoodiene) d'un Moïse séparant les eaux de la mer ...

La femme est éblouissante . Grande . Ses longs cheveux noirs flottent librement sur ses épaules nues . Sa robe noire épouse un corps filiforme . Ses bijoux brillent de mille feux . Des gants noirs couvrent ses mains jusqu'aux avant-bras .

Cette femme s'avance dans un silence totale .

Avec une dignité royale ...

Même le petit homme s'est arrêté de parler pour regarder cette femme s'avancer vers lui avec une légèreté presque irréelle . Elle semble flotter en marchant . Comme si elle avancait sans toucher le sol .

A présent , la femme est arrivée devant l'estrade . Malgré les vingt centimètres de l'accessoire sur lequel le petit homme est debout , la femme est encore plus grande que lui . Le dépassant d'une bonne demi tête .

Les deux êtres se regardent . Le petit homme est interrogateur . Le silence semble prendre l'épaisseur de la matière .

Soudain , avec la vitesse de l'éclair , la femme gifle le petit homme . Une gifle cinglante . Sonore .

Une clameur se lève dans l'assemblée .

Des deux côtés obscurs de l'estrade , quatre hommes , de haute stature , surgissent pour se saisir de la femme .

Celle-ci , très digne se retourne pour sourire à l'assemblée et aux caméras .

Le lendemain , ces images font le tour du monde et sont diffusées en boucle sur toutes les télévisions de la planète .

La seule chose que les journalistes répètent , inlassablement :

< Depuis son arrestation , la femme coupable de "l'agression" , répète inlassablement la même phrase ! > ...

< Je suis très fière d'avoir donné à mon pays la dignité que ce personnage lui a confisqué !>

Des pétitions , des manifestations , dans les pays les plus divers , demandent la libération immédiate de cette femme .

Steven Spielberg aimerait lui proposer un rôle !

Brad Pitt veut la faire jouer dans sa prochaine production .

De nombreux éditeurs lui proposent des contrats fabuleux .

Universal aimerait la faire chanter avec Lady Gaga .

Les médias se l'arrachent déjà .

C'est certain que cette femme va au devant d'une célébrité et d'une gloire rarement atteinte aussi rapidement ...

A la hauteur de l'acte !

Merci Madame .

FICTION ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Invité Sandy8
Invités, Posté(e)
Invité Sandy8
Invité Sandy8 Invités 0 message
Posté(e)

:smile2::smile2::smile2::smile2::smile2::smile2:

AH! Si ca pouvais arrivé!:bo:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Imanouèl
Invités, Posté(e)
Invité Imanouèl
Invité Imanouèl Invités 0 message
Posté(e)

C'est sûr que vu comme ça, ça parait plus glamour que l'ouvrier en textile iranien au chômage qui a balancé sa chaussure sur Ahmadinejad.

Je sais pas ce qu'il est devenu, mais il doit être encore loin de la route d'Hollywood.

Fiction, oui, je la vois mal traverser la salle en prenant son temps sans se faire intercepter.

A moins que ce soit Bruni qui pète un câble...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité morphee_
Invités, Posté(e)
Invité morphee_
Invité morphee_ Invités 0 message
Posté(e)

:dort:

le texte est bien fait ; en ce sens : y a un "avant" et "après" tarte...

hélas bien souvent c'est moins les personnages que le fait d'entarter qu'est retenu par l' singes d' l'actualité

:dort:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Dazzling blue², 50ans Posté(e)
eklipse Membre 14 471 messages
50ans‚ Dazzling blue²,
Posté(e)

:smile2:

:plus:

Cela se passe dans une grande salle .

Aux murs , des dorures , des sculptures d'un luxe inouï .

Aux plafonds , des lustres d'une beauté invraissemblables .

Le parquet de chêne est un véritable miroir .

Les gens présents sont silencieux . Ils écoutent un homme qui parle dans un micro . Les femmes sont parées de leurs plus beaux bijoux , de leurs plus belles robes . Les hommes sont , pour la plupart , vêtus de smokings ou de costumes sombres , sricts . Les souliers brillent ...

Plusieur personnes filment la scène . Des photographes font crépiter les flash de leurs appareils numériques . Il y a même des attachées de presses , vêtues de tailleurs et de blasers , qui , le dictaphone à la main , se faufilent entre les convives pour se rapprocher du petit homme qui parle .

Le petit homme , malgré qu'il soit debout sur une estrade , semble plutôt de petite taille . De temps à autre , en fonction de ce qu'il affirme , il se hisse sur la pointe de ses petits pieds . Déformant ainsi ses chaussures spéciales dont les talonettes surélevées , restent parfois collées à ces chaussettes .

Le petit personnage semble se livrer à un monologue qui mélange maladroitement histoires drôles , bons mots , mépris et propos abscons .

Durant sa diatribe , le petit homme ne peut réfréner une série de tics qui déforment son visage . Son épaule droite semble animée d'une vie indépendante . Son arcade sourcillère gauche semble vouloir se rebeller contre la droite . Vieux clivage ...

Si , dans notre imaginaire , nous affublons le visage du petit homme d'une moustache droite et ridicule , il nous rappelle un vieux film où Charlie Chaplin interprétait sa célèbre parodie d'un autre possesseur de tics .

Soudain , dans l'assemblée , silencieuse et comme hypnotisée , une sorte de rumeur se lève . Immédiatement suivie d'un léger mouvement de foule .

Les convives s'écartent pour laisser passer une femme . Cette scène n'est pas sans évoquer l'image biblique (et Hollywoodiene) d'un Moïse séparant les eaux de la mer ...

La femme est éblouissante . Grande . Ses longs cheveux noirs flottent librement sur ses épaules nues . Sa robe noire épouse un corps filiforme . Ses bijoux brillent de mille feux . Des gants noirs couvrent ses mains jusqu'aux avant-bras .

Cette femme s'avance dans un silence totale .

Avec une dignité royale ...

Même le petit homme s'est arrêté de parler pour regarder cette femme s'avancer vers lui avec une légèreté presque irréelle . Elle semble flotter en marchant . Comme si elle avancait sans toucher le sol .

A présent , la femme est arrivée devant l'estrade . Malgré les vingt centimètres de l'accessoire sur lequel le petit homme est debout , la femme est encore plus grande que lui . Le dépassant d'une bonne demi tête .

Les deux êtres se regardent . Le petit homme est interrogateur . Le silence semble prendre l'épaisseur de la matière .

Soudain , avec la vitesse de l'éclair , la femme gifle le petit homme . Une gifle cinglante . Sonore .

Une clameur se lève dans l'assemblée .

Des deux côtés obscurs de l'estrade , quatre hommes , de haute stature , surgissent pour se saisir de la femme .

Celle-ci , très digne se retourne pour sourire à l'assemblée et aux caméras .

Le lendemain , ces images font le tour du monde et sont diffusées en boucle sur toutes les télévisions de la planète .

La seule chose que les journalistes répètent , inlassablement :

< Depuis son arrestation , la femme coupable de "l'agression" , répète inlassablement la même phrase ! > ...

< Je suis très fière d'avoir donné à mon pays la dignité que ce personnage lui a confisqué !>

Des pétitions , des manifestations , dans les pays les plus divers , demandent la libération immédiate de cette femme .

Steven Spielberg aimerait lui proposer un rôle !

Brad Pitt veut la faire jouer dans sa prochaine production .

De nombreux éditeurs lui proposent des contrats fabuleux .

Universal aimerait la faire chanter avec Lady Gaga .

Les médias se l'arrachent déjà .

C'est certain que cette femme va au devant d'une célébrité et d'une gloire rarement atteinte aussi rapidement ...

A la hauteur de l'acte !

Merci Madame .

FICTION ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
calou bzh Membre 14 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

pas fiction réalité, c'est femme a un prénom Cécilia, elle a humilié cet homme comme jamais personne ne le fera, lui qui a toujours réver de pouvoir, elle a décidé de lui dire non le jour ou la france lui disait oui. Bravo courageux et respect madame Cécilia

Cela se passe dans une grande salle .

Aux murs , des dorures , des sculptures d'un luxe inouï .

Aux plafonds , des lustres d'une beauté invraissemblables .

Le parquet de chêne est un véritable miroir .

Les gens présents sont silencieux . Ils écoutent un homme qui parle dans un micro . Les femmes sont parées de leurs plus beaux bijoux , de leurs plus belles robes . Les hommes sont , pour la plupart , vêtus de smokings ou de costumes sombres , sricts . Les souliers brillent ...

Plusieur personnes filment la scène . Des photographes font crépiter les flash de leurs appareils numériques . Il y a même des attachées de presses , vêtues de tailleurs et de blasers , qui , le dictaphone à la main , se faufilent entre les convives pour se rapprocher du petit homme qui parle .

Le petit homme , malgré qu'il soit debout sur une estrade , semble plutôt de petite taille . De temps à autre , en fonction de ce qu'il affirme , il se hisse sur la pointe de ses petits pieds . Déformant ainsi ses chaussures spéciales dont les talonettes surélevées , restent parfois collées à ces chaussettes .

Le petit personnage semble se livrer à un monologue qui mélange maladroitement histoires drôles , bons mots , mépris et propos abscons .

Durant sa diatribe , le petit homme ne peut réfréner une série de tics qui déforment son visage . Son épaule droite semble animée d'une vie indépendante . Son arcade sourcillère gauche semble vouloir se rebeller contre la droite . Vieux clivage ...

Si , dans notre imaginaire , nous affublons le visage du petit homme d'une moustache droite et ridicule , il nous rappelle un vieux film où Charlie Chaplin interprétait sa célèbre parodie d'un autre possesseur de tics .

Soudain , dans l'assemblée , silencieuse et comme hypnotisée , une sorte de rumeur se lève . Immédiatement suivie d'un léger mouvement de foule .

Les convives s'écartent pour laisser passer une femme . Cette scène n'est pas sans évoquer l'image biblique (et Hollywoodiene) d'un Moïse séparant les eaux de la mer ...

La femme est éblouissante . Grande . Ses longs cheveux noirs flottent librement sur ses épaules nues . Sa robe noire épouse un corps filiforme . Ses bijoux brillent de mille feux . Des gants noirs couvrent ses mains jusqu'aux avant-bras .

Cette femme s'avance dans un silence totale .

Avec une dignité royale ...

Même le petit homme s'est arrêté de parler pour regarder cette femme s'avancer vers lui avec une légèreté presque irréelle . Elle semble flotter en marchant . Comme si elle avancait sans toucher le sol .

A présent , la femme est arrivée devant l'estrade . Malgré les vingt centimètres de l'accessoire sur lequel le petit homme est debout , la femme est encore plus grande que lui . Le dépassant d'une bonne demi tête .

Les deux êtres se regardent . Le petit homme est interrogateur . Le silence semble prendre l'épaisseur de la matière .

Soudain , avec la vitesse de l'éclair , la femme gifle le petit homme . Une gifle cinglante . Sonore .

Une clameur se lève dans l'assemblée .

Des deux côtés obscurs de l'estrade , quatre hommes , de haute stature , surgissent pour se saisir de la femme .

Celle-ci , très digne se retourne pour sourire à l'assemblée et aux caméras .

Le lendemain , ces images font le tour du monde et sont diffusées en boucle sur toutes les télévisions de la planète .

La seule chose que les journalistes répètent , inlassablement :

< Depuis son arrestation , la femme coupable de "l'agression" , répète inlassablement la même phrase ! > ...

< Je suis très fière d'avoir donné à mon pays la dignité que ce personnage lui a confisqué !>

Des pétitions , des manifestations , dans les pays les plus divers , demandent la libération immédiate de cette femme .

Steven Spielberg aimerait lui proposer un rôle !

Brad Pitt veut la faire jouer dans sa prochaine production .

De nombreux éditeurs lui proposent des contrats fabuleux .

Universal aimerait la faire chanter avec Lady Gaga .

Les médias se l'arrachent déjà .

C'est certain que cette femme va au devant d'une célébrité et d'une gloire rarement atteinte aussi rapidement ...

A la hauteur de l'acte !

Merci Madame .

FICTION ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×