Aller au contenu

Le Ticket Restaurant électronique se généralise


Invité David Web

Messages recommandés

Invité David Web
Invités, Posté(e)
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Le Ticket Restaurant électronique se généralise

Edenred, le leader mondial des services prépayés aux entreprises, étoffe son offre en abandonnant le ticket papier. coeur-.gif

7895999b3454c61abd11e1b4f8a6c6c383be7b.jpgLes titres restaurant vivent leurs dernières années sous leur version papier. Lors d'une présentation à des investisseurs, analystes et banquiers, mardi à Londres, Edenred (ex-Accor Services) a annoncé que plus de 70% de son offre de solutions prépayées (Ticket Restaurant, Alimentation, Cleanway, Kadéos…) passerait sous format numérique à l'horizon 2016, contre 41% cette année.

Dans les pays émergents, qui concentrent 57% du volume d'émission d'Edenred, cette mutation s'est déjà concrétisée. Le Brésil, premier marché (40% des volumes) du leader mondial des services prépayés aux entreprises, est passé à 85% au numérique. Et l'Inde et la Chine ont déjà abandonné le papier.

À la traîne, l'Europe accélère le pas. «À l'exception de la Finlande, nous avons commencé par le papier dans tous les pays, souligne Jacques Stern, PDG d'Edenred. Le numérique, c'est clairement moins de coûts administratifs pour les entreprises.» La Belgique et la Suède s'y mettent seulement, comme l'Italie. «En France, où des discussions de réforme sont en cours, nous passerons à une forme digitale dans l'année 2013, sur carte ou sur mobile», affirme Jacques Stern. L'entreprise réalise 15% de son activité dans l'Hexagone, où le passage à l'électronique pour le Ticket Restaurant nécessite un changement législatif. D'autres services (comme le Cesu et des chèques cadeaux déjà gérables par Internet) seront eux 100% dématérialisés, entièrement gérés en ligne.

Selon une étude du cabinet ADN'Co pour Limonetick, la dématérialisation des titres prépayés en France (chèques restaurants, services, vacances, cartes cadeaux, etc.) devrait permettre à l'horizon 2015 de multiplier par six le volume de titres dépensés sur Internet. «Les titres papiers devraient migrer massivement d'ici à 2015 vers les cartes (jusqu'à 60%) et les supports entièrement dématérialisés (jusqu'à 20%)», précisent les auteurs de l'étude, soulignant que les porte-monnaie électroniques représentent déjà 9% des transactions en ligne.

Lire la suite (Le Figaro)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Surhomme Nietzschéen, 47ans Posté(e)
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
47ans‚ Surhomme Nietzschéen,
Posté(e)

Le ticket restaurant est une monaie alternative. Quand pourra-t-on les utiliser avec sa carte bleue ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 31ans Posté(e)
Mirisme Membre 1 346 messages
Baby Forumeur‚ 31ans‚
Posté(e)

La vraie question c'est quand pourra t'on utiliser les monnaies alternatives.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité David Web
Invités, Posté(e)
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Ne mélangez pas tout quand même, les tickets restaurants sont une alternative à la monnaie mais n'est pas un système de paiement généralisé.

Certaines entreprises offrent cet avantage à leurs salariés, mais ce n'est pas le cas de tout le monde.

Pour les Monnaies alternatives je rappelle qu'il y a un sujet ouvert : http://www.forumfr.com/sujet428650-le-sel-systeme-d-echange-local.html?p,6520987,hl,monnaie+locales,fromsearch,1#entry6520987

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Surhomme Nietzschéen, 47ans Posté(e)
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
47ans‚ Surhomme Nietzschéen,
Posté(e)

Je pense que vous n'avez pas saisi : les tickets restaurant sont une monnaie alternative, pas la seule certes, mais ça en est une.

Vous confondez "monnaie alternative" et "système de paiement généralisé".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité David Web
Invités, Posté(e)
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Soit... Je dirai donc complémentaire...

Pour le reste :

Le Sol est une monnaie encore expérimentale issue du projet Sol, réalisé en partenariat par une banque, des compagnies d'assurances, le groupe Chèque Déjeuner et des régions françaises et avec le soutien du Fonds Social Européen, programme Equal.

Sol est une abréviation de solidaire. Il s'agit d'une monnaie complémentaire qui vise à replacer l'argent comme moyen et non comme une fin. C'est aussi une monnaie fondante qui lorsqu'elle n'est pas utilisée est réaffectée collectivement à des projets d'utilité sociale et écologique. Elle s'appuie sur le réseau Sol, ensemble des entreprises et partenaires qui adhèrent à cette monnaie.

Elle est actuellement en cours de lancement à Lille, Rennes, Carhaix, Paris, Nanterre, Fontenay-aux-Roses, agglomération grenobloise, Communauté de communes du Val de Drôme. Cette monnaie est complètement dématérialisée : pas de pièces ni de billets. Les échanges passent par un des supports électroniques : carte à puces, internet, téléphone.

(voir le lien plus haut.)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×