Aller au contenu

Gbagbo


Mr--XX121

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
Mr--XX121 Membre 175 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Encore une marionette de la France qui devra rendre des comptes et qui aura sans doute des choses interessantes à dire lors de son audition...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 143ans Posté(e)
morpheus09 Membre 364 messages
Forumeur survitaminé‚ 143ans‚
Posté(e)

Oui mais faut reconnaitre qu' il en serait pas en arriver la s'ils avaient respecté le choix des électeurs ivoiriens et reconnaissant sa défait au second tour des présidentiels de 2010. Trois mille morts durant la crise post-électorale, le sang de toutes ces victimes réclame justice , de par sa volonté a se maintenir au pouvoir par tout les moyens Laurent Gbagbo c'est rendu responsable de cette situation il devra donc répondre de ses actes et j'espère que cela servira d'exemple aux autre chefs d'état africains. :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Imanouèl
Invités, Posté(e)
Invité Imanouèl
Invité Imanouèl Invités 0 message
Posté(e)

Encore une marionette de la France qui devra rendre des comptes et qui aura sans doute des choses interessantes à dire lors de son audition...

Gbagbo s'était converti au protestantisme et il était plutôt pro-américain dans les dernières années de son règne.

Ce que j'ai cru comprendre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 143ans Posté(e)
morpheus09 Membre 364 messages
Forumeur survitaminé‚ 143ans‚
Posté(e)

Mouai un protestentantisme fort et c'est fait entourer de pas de pasteur qui lui prédirent sa victoire 2ème tour des élection qui l'ont même encourager a rester après sa défaite sous prétexte qu'il a étè établi par dieu pour régner sur la cote D'ivoire

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Mr--XX121 Membre 175 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Michel Garroté – Théophile Kouamouo, dans ‘Le Nouveau Courrier’, écrit : « La Cour pénale internationale (CPI) voudrait- elle nous faire croire que Gbagbo, Gbagbo seul, est responsable du déclenchement de la rébellion armée qui a fait 300 morts seulement le 19 septembre 2002, de la tuerie des gendarmes et de leurs familles à Bouaké, des massacres innommables de Guitrozon et de Petit-Duékoué en 2005, des incendies de dizaines de villages à l’Ouest, du pire massacre de l’histoire de la Côte d’Ivoire – celui du quartier "Carrefour" à Duékoué [le 29 mars 2011] ? Voudrait-elle le faire admettre à travers un habile storytelling médiatique pour réussir à convaincre le monde entier peut-être, mais pas la majorité des Ivoiriens. Il ne faut pas s’y tromper. En exfiltrant Laurent Gbagbo pour le profit politique direct d’Alassane Ouattara, la justice internationale est fidèle à ses pratiques. Les tribunaux spéciaux pour le Rwanda, pour la Yougoslavie ou pour la Sierra Leone ont été et sont des tribunaux de vaincus ». « Depuis que la CPI a été créée visiblement pour ''gérer'' l’indocilité africaine, il n’y a que sur le cas kenyan qu’elle a poursuivi des acteurs des deux camps en présence – tous des seconds couteaux de toute façon. Et sur ce dossier, elle patauge ! Partout ailleurs, ses poursuites ont été unilatérales, et répondaient toujours aux jeux d’alliance et à la stratégie des puissances occidentales. L’on remarquera l’hallali provoqué par la rébellion d’un certain nombre de chefs d’Etat africains, qui refusent de ''livrer'' le président soudanais Omar El Béchir, et l’indécente ''compréhension'' à l’égard du Conseil national de transition (CNT) libyen qui se soustrait, sur le même mode, à ''l’obligation'' d’obtempérer au mandat d’arrêt contre Saif Al Islam Kadhafi. Un fait est intéressant à noter : la justice internationale, depuis qu’elle s’est déployée en Afrique, a été impuissante à juguler l’impunité et à imposer un respect de la vie humaine et des libertés démocratiques ». « Elle a aidé le président rwandais Paul Kagamé à traquer les génocidaires réels ou supposés, mais également à asseoir une ''dictature développementaliste'' qui n’a rien à envier à celle de Ben Ali. Sans vouloir comparer les itinéraires des hommes politiques en présence, absolument différents, il est piquant de remarquer que la CPI – donc le conglomérat des grandes puissances occidentales – a débarrassé Joseph Kabila, élu [en 2006] dans des conditions plus que troubles, de son rival Jean-Pierre Bemba. La crise de légitimité qui traverse la République démocratique du Congo n’en reste pas moins aiguë. Les violences qui émaillent la présidentielle dans ce pays en témoignent. Aujourd’hui en Côte d’Ivoire, la CPI se comporte très clairement comme un auxiliaire d’une dictature naissante sûre d’une impunité garantie par le fait qu’elle soit sponsorisée par les grandes puissances ». « Les réunions secrètes entre le procureur de la CPI Louis Moreno-Ocampo et Alassane Ouattara décrédibilisent à la fois le procureur et l’institution. Les forces de Ouattara sont citées nommément par de nombreux témoignages parvenus à la CPI. Le président actuel devrait être traité avec la même circonspection que Laurent Gbagbo. La coïncidence entre le départ de Laurent Gbagbo à La Haye et le transfert de trois journalistes de ‘Notre Voie’ à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) est très troublante, et montre bien qu’à l’acharnement unilatéral de la communauté internationale, répond une radicalisation en interne d’un pouvoir qui se sait protégé. Si les milliers de morts et les centaines de milliers de déplacés dont il est coupable n’émeuvent guère les Occidentaux, pourquoi l’embastillement absurde de journalistes aurait-il des conséquences ? Bailleurs de fonds, médias internationaux et diplomaties cornaquées par la France ont décidé de fermer les yeux sur la descente aux enfers de la Côte d’Ivoire. Passez votre chemin, il n’y a rien à voir ! ». :gurp: :gurp: :gurp: Il serait interessant de savoir sur quelle base s’appuit le CPI pour decider qui est coupable et qui ne l’est pas, si c’est comme pour le rapport Goldstone, on est sure que les des sont pipés des le depart, il n y a donc rien à attendre de cette fausse justice qui plus est, est internationale.. <BR>Pour moi Sarkozy est très dangereux et c'est un criminel de guerre qui devrait aller au TPI <IMG class=bbc_emoticon alt=:dev: src="http://static.forumfr.com/public/style_emoticons/default/dev.gif">

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 143ans Posté(e)
morpheus09 Membre 364 messages
Forumeur survitaminé‚ 143ans‚
Posté(e)

C'est ça toujours accusé les autres cool les africains Gbagbo aurait pu montrer son patriotisme et éviter la mort de ses compatriotes en reconnaissant simplement sa défaite, il y a pas qu'à la magistrature suprême qu'on peut servir son pays Gbagbo était un monsieur assez intelligent pour comprendre cela , il devra a présent assumé ses actes.

Le procureur de la CPI a tenir a préciser que Gbagbo est le premier mais pas le dernier donc nous attendons la suite des événements.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
kone Membre 22 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Gbagbo? Un peu de respect pour celui qui instaura le multipartisme en Cote-d'ivoire!!!! On est toujours surpris de la réaction de certaine personne dite intellectuelles de porter une analyse là ou la connaissance nous enseigne beaucoup de chose. En effet voila un Monsieur qui s'appuie sur sa constitution pour prendre des dispositions et aujourd'hui qui est accusé de crime contre l'humanité. Cette accusation n'interpelle pas la classe des intello Africain?

La Cote d'ivoire à trop souffert ces Dix dernière année du fait de cette rébellion qui tous savions les origines. Et cela me fait très mal. Ma région à participer à cette barbare-rie et aujourd'hui on assiste à la prolifération de nos dozo dans tous les villages de la Cote d'ivoire. Pensiez-vous que c'est de bon coeur qu'ils sont reçus?

Gbagbo à la CPI est-ce signe de réconciliation? OUI à la mesure que OUATTARA et SORO y soit! NON au cas contraire. Si pour chacun la réconciliation signifie ''du calme au pays'' c'est qu'ils n'ont rien compris, vraiment rien compris car la réconciliation mais en jeu: la renonciation à la violence, à la rébellion à la vengeance. Pensiez-vous que les autres peuples de la Cote d'ivoire se réconcilieront? Tous savions que le silence de ce peuple n'est pas bon signe.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Imanouèl
Invités, Posté(e)
Invité Imanouèl
Invité Imanouèl Invités 0 message
Posté(e)

Par le passé, ce n'est pas Outarra qui avait été jeté en prison par Gbagbo, ou l'inverse Gbagbo qui avait jeté Outarra en prison ?

Dans les années 90 je crois. (?)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
kone Membre 22 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

c'est ouattara qui le jette tjrs en prison

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×