Aller au contenu

Exister ...


Karpov

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
Karpov Membre 1 198 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Nous avons tous au fond de nous la conscience d'être .

C'est ce qui nous permet de savoir que nous existons .

Et je dirais que cela suffit pour savoir que nous existons ...

Je ne comprend pas pourquoi certaines personnes ont besoin de FAIRE quelque chose pour exister .

Des chômeurs disent : " je me sens inutile "

A quoi ça sert d'être utile ?

Être utile ne fait pas que renforçer l'égo ?

Pourquoi cette obcession d'être utile ?

Travail, aides diverses, et autres associations humanitaires par exemple , certaines personnes ne peuvent s'empêcher d'agir , de faire quelque chose pour avoir l'impression d'exister ...

Je ne comprend pas ça ...

C'est baser sur quels complexes ce besoin de toujours faire quelque chose ?

Ce' besoin de toujours avoir besoin d'être reconnu n'est - ce pas complétement égotique ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
  • Réponses 52
  • Créé
  • Dernière réponse
Membre, Le gremlins à lunette, 33ans Posté(e)
Elhyareno Membre 4 313 messages
33ans‚ Le gremlins à lunette,
Posté(e)

Je pense que c'est instinctif, être utile à l'espèce = participer à la faire perdurer.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 36ans Posté(e)
laeyla Membre 719 messages
Baby Forumeur‚ 36ans‚
Posté(e)

je ne pense pas que le besoin d'etre utile aille forcement avec le besoin de reconnaissance.

Pour connaitre ce sentiment, cela s'exprime plus dans la manière d'occuper son temps ou de concevoir la société qui nous entoure

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
SunnA Membre 114 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je ne suis pas d'accord avec toi, lorsque tu dis; je cite "certaines personnes ont besoin de faire quelque chose pour exister" ta vision est erronée, si tu la réduis seulement à "certaines personnes".

Car nous avons tous ce besoin de reconnaissance à plus ou moins forte dose, car nous nous définissons à travers le regard et l'opinion de l'autre, nous sommes aimés pour les actions que nous réalisons.

En devenant inactive, on intéresse moins, dans un monde de reconnaissance.

Je pense que ce besoin d'exister nous empêche d'être libre, de toute façon que ferions-nous de cette liberté ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 32ans Posté(e)
Ved Membre 3 967 messages
Baby Forumeur‚ 32ans‚
Posté(e)

Karpov, la vie est mouvement - être vivant c'est être en mouvement. Participer à une certaine activité (quand il ne s'agit pas d'une fuite de la solitude), c'est la nécessité de participer au mouvement de la vie. C'est aussi simple que cela.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité nietzsche.junior
Invités, Posté(e)
Invité nietzsche.junior
Invité nietzsche.junior Invités 0 message
Posté(e)

je sais pas si c est tant être utile ou le Fait d avoir sa Place .. on a tous des blessure a notre ego qu on tente de soignée a ca facon tant bien que mal , chacun essaye d avancé comme il peut , si cela leur permet de trouver un équilibre et qu en meme temps elle rendent service , alors tant mieux ..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Namasté :))), 27ans Posté(e)
Frodon_Sacquet Membre 4 468 messages
27ans‚ Namasté :))),
Posté(e)

Être utile ne fait pas que renforçer l'égo ?

Pourquoi cette obcession d'être utile ?

Ce' besoin de toujours avoir besoin d'être reconnu n'est - ce pas complétement égotique ?

Je suis d'accord avec ces idées.

Je pense que ce besoin, cette obsession comme tu dit est présente car notre ego se sent inutile à ne rien faire. En effet, qu'est-ce que l'inutilité? Plus qu'une impression ou un sentiment, une façon d'être -->> On est inutile, donc l'environnement extérieur n'a pas besoin de nous, et donc on est réduit à quelque chose de très petit.

Pour ne pas être réduit à cela, pour nous sauvegarder, pour augmenter notre ego, sa satisfaction, son bien-être, on a besoin d'être utile.

De plus, même si ça n'est pas trop dans le sujet puisqu'on parle du pourquoi être utile, on peut y gagner à être utile...Notamment niveau économique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité s
Invités, Posté(e)
Invité s
Invité s Invités 0 message
Posté(e)

Bonsoir, on se rend tous plus ou moins utile, ne serait ce qu’envers nos proches. Je ne suis pas sûr que l’on peut vraiment exister en ne s’occupant que de soi, puisque pour vivre, on a besoin du contact de l’autre et l’on apporte forcément à l’autre comme il peut nous apporter. Le chômeur peut se sentir inutile car sans activités, moins de contacts bien souvent, il se retrouve seul donc inutile.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité morphee_
Invités, Posté(e)
Invité morphee_
Invité morphee_ Invités 0 message
Posté(e)
:dort: faire quelque chose permet de penser à autre chose que soi et renforce le sentiment d'appartenance à... quelque chose ; le sport libère des endorphines hormones procurant une sensation de plaisir, favorise la circulation sanguine et notamment à toutes les extrémités du corps, pis ensuite on se sent moins misérable quand on demande à quelqu'un d'autre de faire quelque chose, l'érotisme pour citer ce domaine passe par un certain ressenti incompatible avec une vision statique de l'univers nous entourant et dominé notamment par la loi : "donnant-donnant" :dort:
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
SunnA Membre 114 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je pose cette question, pourquoi certaines personnes assistées, sont-elles plus heureuses, que celles qui réalisent leur besoin d'utilité ?whistling1.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité s
Invités, Posté(e)
Invité s
Invité s Invités 0 message
Posté(e)

je ne pense pas que les personnes assistés soient plus heureuses du moins dans la durée sauf s'ils ont des activités.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Karpov Membre 1 198 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Il va de soi que si on me demande un service ou de l'aide je FAIS dans la mesure de mes possibilités .

Seulement ce n'est pas l'action qui me donne l'impression d'exister .

J'aurais même tendance à dire qu'au contraire , moins j'en fais plus j'ai l'impression d'exister !

Ma sensation d'exister est même si forte que je la ressent comme pesante !

C'est parce que je vis à 80 % dans mes pensées .

<< Karpov, la vie est mouvement - être vivant c'est être en mouvement. Participer à une certaine activité (quand il ne s'agit pas d'une fuite de la solitude), c'est la nécessité de participer au mouvement de la vie. C'est aussi simple que cela. >>

Cela impliquerait que ma philosophie n'est pas naturelle , Ved ?

<< Je pose cette question, pourquoi certaines personnes assistées, sont-elles plus heureuses, que celles qui réalisent leur besoin d'utilité ? >>

Non pas spécialement pour ça .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 32ans Posté(e)
Ved Membre 3 967 messages
Baby Forumeur‚ 32ans‚
Posté(e)
Cela impliquerait que ma philosophie n'est pas naturelle , Ved ?

Ta philosophie est-elle de ne rien faire qui soit superficiel

- ou de fuir tout ce qui pourrait sembler être une distraction de l'ego?

Cependant je suis d'accord avec toi sur la base: ce n'est pas l'action qui donne l'impression d'exister. C'est la présence. Cela dit, être présent c'est être là avec ses sens, et non avec son mental...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
SunnA Membre 114 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Il va de soi que si on me demande un service ou de l'aide je FAIS dans la mesure de mes possibilités .

Donc imagine-toi rendre un service à quelqu'un, qui au lieu de te remercier, réplique : 'garçon sache que je ne suis pas satisfait de ton travail'.

Quel sentiment te viendrait à l'esprit dans une telle situation.

Moi je pense que ton sentiment serait une impression de non reconnaissance de l'action que tu viens de réaliser pour cette personne.

Donc nous sommes tous guider par ce sentiment d'être utile et reconnu pour tel.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Karpov Membre 1 198 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

<< Ta philosophie est-elle de ne rien faire qui soit superficiel

- ou de fuir tout ce qui pourrait sembler être une distraction de l'ego? >>

Ma philosophie est SURTOUT de ne rien faire qui soit superficiel .

Je suis tout sauf superficiel dans ce que je fais .

<< Donc imagine-toi rendre un service à quelqu'un, qui au lieu de te remercier, réplique : 'garçon sache que je ne suis pas satisfait de ton travail'.

Quel sentiment te viendrait à l'esprit dans une telle situation.

Moi je pense que ton sentiment serait une impression de non reconnaissance de l'action que tu viens de réaliser pour cette personne.

Donc nous sommes tous guider par ce sentiment d'être utile et reconnu pour tel. >>

Oui, mais je veux dire que je n'en ai pas besoin que l'on me dise : " tu es utile "

ça ne m'apporte strictement rien d'être utile , rien du tout .

Si des gens me répètent que je suis utile qu'est ce que ça va faire ?

Je vais frimer et après ?

Qu'eest ce que j'en aurait de plus de frimer ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
baillousque Membre 2 246 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

[quote name='Karpov' timestamp='1322252647' post='680984

Travail, aides diverses, et autres associations humanitaires par exemple , certaines personnes ne peuvent s'empêcher d'agir , de faire quelque chose pour avoir l'impression d'exister ...

Je ne comprend pas ça ...

Ce la peut ^tre accidentellement pour avoir l'impression d'exister .

Mais essentiellement on travaille bénévolement POUR LES AUTRES ,non par un regard rétrospectif

c'est à dire par amourheart.gif ,par pitié du faible ,du malade ,du prisonnier

si c'est par vanité ,c'est en effet bien triste et ca ne dure pas .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Surhomme Nietzschéen, 47ans Posté(e)
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
47ans‚ Surhomme Nietzschéen,
Posté(e)

Il y a une certaine culpabilité à profiter du système sans lui être utile.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 58ans Posté(e)
angelot Membre 1 347 messages
Baby Forumeur‚ 58ans‚
Posté(e)

pour répondre à la question du départ, je ne pense pas que les gens œuvrent pour seulement exister, mais pour accomplir, ou s'accomplir. l'accomplissement passe par le biais du travail, quel qu'il soit. travail sur soi même, travail pour les autres, travail pour se nourrir simplement, mais travail pour évoluer, pour se parfaire dans le domaine d'œuvre où l'on se trouve.

malgré tout il y a une relation entre l'accomplissement et l'existence car l'existence d'un individu ne peut se faire qu'avec l'autre. elle se fait par l'interaction des deux, donc des individus formant la société et cette interaction passe aussi par le biais du travail (travail au sens le plus large bien sûr), par le biais de l'action. cette action est une preuve de l'existence de l'individu au sein de la société ou du groupe. il peut apparaître une certaine "dérive"mue par l'égoïsme ou l'orgueil lorsque l'individu veut être reconnu par tous ses pairs. donc ce n'est plus pour avoir l'impression d'exister que certaines personnes s'activent et quand elles disent que c'est pour exister, elles se mentent à elles-mêmes où à l'interlocuteur pour cacher un égo qui se sur dimensionne.

il existe pourtant l'exemple contraire de l'ermite qui quitte la société, non pas pour ne plus exister, car il est là, mais pour se retrouver lui même. il n'existe plus au regard du groupe ou de la société car il n'interagit plus avec. mais il existe toujours dans son environnement avec lequel il est obligé d'échanger ( donc d'être actif) pour continuer d'exister.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
le merle Membre 18 767 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)

Nous avons tous au fond de nous la conscience d'être .

C'est ce qui nous permet de savoir que nous existons .

Et je dirais que cela suffit pour savoir que nous existons ...

Je ne comprend pas pourquoi certaines personnes ont besoin de FAIRE quelque chose pour exister .

Des chômeurs disent : " je me sens inutile "

A quoi ça sert d'être utile ?

Être utile ne fait pas que renforçer l'égo ?

Pourquoi cette obcession d'être utile ?

Travail, aides diverses, et autres associations humanitaires par exemple , certaines personnes ne peuvent s'empêcher d'agir , de faire quelque chose pour avoir l'impression d'exister ...

Je ne comprend pas ça ...

C'est baser sur quels complexes ce besoin de toujours faire quelque chose ?

Ce' besoin de toujours avoir besoin d'être reconnu n'est - ce pas complétement égotique ?

bonjour

blaise pascal à déja répondu à cette question , " je pense donc je sui " .

nous ne sommes pas des légumes pour rester figés , sans réaction .

nous avons des gouts , des attentes , des désirs et des souhaits .quoi de plus naturelen somme ?

nous ne cherchons pas à satisfaire notre égaux mais à vivre et participer à la vie .

toi , tu te sent vivant dans la contemplation est l ' innactivitée , çe n ' est pas plus mal

flatter son égo ? peut-ètre mais plutot vivre la vie et ètre heureux si possible .

bonne journée

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 58ans Posté(e)
angelot Membre 1 347 messages
Baby Forumeur‚ 58ans‚
Posté(e)

c'est parfaitement humain que de se sentir utile, utile aux siens, aux autres, à la société.

l'humain est un animal social et de ce fait, il obéit à des lois universelles qui régissent la société ou le groupe. c'est même un devoir biologique au regard de la croissance de l'individu en bas âge. un bébé ne peut être indépendant, il a donc besoin de ses parents pour les six premières années de sa vie. l'utilité de ses parents est donc une nécessité imposée par la nature. le rôle du parent est de subvenir à sa famille et celui-ci doit être conscient, et ressentir cette utilité afin de savoir qu'il répond à la loi. de fil en aiguille cela s'étend sur tout le groupe, à la société pour l'humain du XXI° siècle.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×