Aller au contenu

Pouvez vous me corrigez svp ?


Mlle_Bieber

Messages recommandés

Membre, 26ans Posté(e)
Mlle_Bieber Membre 35 messages
Baby Forumeur‚ 26ans‚
Posté(e)

Bonjour : En faite j'ai une lettre à faire je les fait pouvez vous me corrigé svp :

Cher Chang ,

Cela fait 6 que je suis partie et je ne t'ai toujours pas dit "adieu" ni pourquoi je suis partie, j'en suis désolée.Je suis arrivée à la ville (Pékin) le 13 décembre 1972, c'est très beau là-bas, ça change du village. Les gens là-bas sont très accueillant, j'ai rencontrer une femme qui était couturière comme moi, elle ma proposé de venir travailler dans son atelier et si je voulais y habitais (elle trouve que je coût bien). Ah oui , j'ai même oublier de te dire pourquoi je suis partie. Donc je suis partie car je voulais étudié dans les université de la ville : mais j'ai appris que les universités étaient fermé à cause de Mao. Je voulais aussi continué à faire de la couture pour vendre des vêtements et avoir mon propre argent ou j'ai envie de devenir comédienne car toi et ton ami vous m'aviez bien appris à imiter les films et maintenant je suis meilleur que vous . Je sais c'est pas bien ce que j'ai fait, partir sans te dire au revoir. Il est vrai que tu ma appris plein de chose, que tu étais mon petit ami mais je ne pouvais pas rester au village en attendant que tu finisse ta rééducation. Tu peut m'en vouloir, je te comprend, c'est la vie.

J'aurai du rester au village car je t'aimais beaucoup mais tu étais condamnés au village, j'aurai du aussi rester pour mon père car il aura besoin de moi mais j'avais besoin de vivre ma pauvre vie.

Quand je suis arrivé à Pékin je trouvais que ma vie à la ville était plus difficile car ont était sous le régime de Mao. Aujourd'hui je suis une grande couturière à Pékin. En faite je ne t'ai pas dit , la femme avec qui je fait de la couture c'est la mère du Binoclard. Le Binoclard m'aide à faire beaucoup de chose pour ma carrière , j'ai envie de devenir comédienne. A l'heure où je t'écries , le 19 août 1997 , je vais à l'université. Depuis la mort de Mao en 1976 tous à changé , je pense que toi et ton ami vous pourriez quitté votre rééducation et retourné à la ville. Je suis très presser de te revoir. Je te laisse à bientôt .

Merci pouvais vous me corriger

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Invité Celoone
Invités, Posté(e)
Invité Celoone
Invité Celoone Invités 0 message
Posté(e)

Cher Chang ,

Cela fait 6 que je suis partie et je ne t'ai toujours pas dit "adieu" ni pourquoi je suis partie, j'en suis désolée.Je suis arrivée à la ville (Pékin) le 13 décembre 1972, c'est très beau là-bas, ça change du village. Les gens là-bas tu as dit "la-bas" juste au dessus. sont très accueillant, j'ai rencontré une femme qui était couturière comme moi, elle ma proposé de venir travailler dans son atelier et si je voulais y habiter(elle trouve que je couds bien). Ah oui , j'ai même oublié de te dire pourquoi je suis partie. Donc je suis partie car je voulais étudier dans les universités de la ville : mais j'ai appris que les universités étaient fermées à cause de Mao. Je voulais aussi continuer à faire de la couture (là j'ai un doute, il me semble que ça s'écrit coûture mais je ne suis pas sure) pour vendre des vêtements et avoir mon propre argent ou j'ai envie de devenir comédienne car toi et ton ami vous m'aviez bien appris à imiter les films et maintenant je suis meilleure (t'es bien une fille ?) que vous . Je sais que ce n'est pas bien ce que j'ai fait, partir sans te dire au revoir. Il est vrai que tu ma appris plein de choses, que tu étais mon petit ami mais je ne pouvais pas rester au village en attendant que tu finisses ta rééducation. Tu peux m'en vouloir, je te comprends, c'est la vie.

J'aurai dû rester au village car je t'aimais beaucoup mais tu étais condamnés au village, j'aurai dû aussi rester pour mon père car il aura besoin de moi mais j'avais besoin de vivre ma pauvre (propre non ?) vie.

Quand je suis arrivé(e toujours si t'es une fille) à Pékin je trouvais que ma vie à la ville était plus difficile car ont était sous le régime de Mao. Aujourd'hui je suis une grande couturière à Pékin. En faite je ne t'ai pas dit , la femme avec qui je fais de la couture c'est la mère du Binoclard. Le Binoclard m'aide à faire beaucoup de chose pour ma carrière , j'ai envie de devenir comédienne. A l'heure où je t'écries , le 19 août 1997 , je vais à l'université. Depuis la mort de Mao en 1976 tout a changé , je pense que toi et ton ami vous pourriez quitter votre rééducation et retourner à la ville. Je suis très pressée de te revoir. Je te laisse à bientôt .

Si c'est une lettre tapée à l'ordinateur, on ne met pas d'espace avant une virgule, seulement après. Idem pour les points. J'ai peut être laissé passer des fautes, faut relire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 31ans Posté(e)
Cinetix Membre 137 messages
Baby Forumeur‚ 31ans‚
Posté(e)

Je n'ai pas le temps de tout corriger. La correction de Celoone me semble pas mal du tout. Le première phrase est étrange : "Cela fait 6 que je suis partie" -> 6 ans ? 6 mois ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité s
Invités, Posté(e)
Invité s
Invité s Invités 0 message
Posté(e)

Bonjour, je ne vois pas d'autres fautes, sinon couture s'écrit bien couture. Il faudrait peut être faire des paragraphes pour espacer pour que ta lettre soit plus claire et plus agréable à lire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Rousskaia Membre 1 046 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Celoone a fait une bonne correction, mais je rajoute en bleu deux ou trois autres fautes. Par contre, la syntaxe est catastrophique, m'enfin bon... On ne va pas s'amuser à tout réécrire.

Pense à utiliser plus souvent la ponctuation, ça permet d'aérer le texte. ;)

Cela fait 6 que je suis partie et je ne t'ai toujours pas dit "adieu" ni pourquoi je suis partie, j'en suis désolée.Je suis arrivée à la ville (Pékin) le 13 décembre 1972, c'est très beau là-bas, ça change du village. Les gens là-bas tu as dit "la-bas" juste au dessus. sont très accueillant, j'ai rencontré une femme qui était couturière comme moi, elle m'a proposé de venir travailler dans son atelier et si je voulais y habiter(elle trouve que je couds bien). Ah oui , j'ai même oublié de te dire pourquoi je suis partie. Donc je suis partie car je voulais étudier dans les universités de la ville : mais j'ai appris que les universités étaient fermées à cause de Mao. Je voulais aussi continuer à faire de la couture (là j'ai un doute, il me semble que ça s'écrit coûture mais je ne suis pas sure) pour vendre des vêtements et avoir mon propre argent ou j'ai envie de devenir comédienne car toi et ton ami vous m'aviez bien appris à imiter les films et maintenant je suis meilleure (t'es bien une fille ?) que vous . Je sais que ce n'est pas bien ce que j'ai fait, partir sans te dire au revoir. Il est vrai que tu m'as appris plein de choses, que tu étais mon petit ami mais je ne pouvais pas rester au village en attendant que tu finisses ta rééducation. Tu peux m'en vouloir, je te comprends, c'est la vie.

J'aurais dû rester au village car je t'aimais beaucoup mais tu étais condamnés au village (répétition à corriger), j'aurais dû aussi rester pour mon père car il aura besoin de moi mais j'avais besoin de vivre ma pauvre (propre non ?) vie.

Quand je suis arrivé(e toujours si t'es une fille) à Pékin je trouvais que ma vie à la ville était plus difficile car ont était sous le régime de Mao. Aujourd'hui je suis une grande couturière à Pékin. En faite je ne t'ai pas dit , la femme avec qui je fais de la couture c'est la mère du Binoclard. Le Binoclard m'aide à faire beaucoup de choses pour ma carrière , j'ai envie de devenir comédienne. A l'heure où je t'écries , le 19 août 1997 , je vais à l'université. Depuis la mort de Mao en 1976 tout a changé , je pense que toi et ton ami vous pourriez quitter votre rééducation et retourner à la ville. Je suis très pressée de te revoir. Je te laisse (c'est une lettre, pas une conversation MSN). A bientôt .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 26ans Posté(e)
Mlle_Bieber Membre 35 messages
Baby Forumeur‚ 26ans‚
Posté(e)

Cher Chang ,

Cela fait 6 que je suis partie et je ne t'ai toujours pas dit "adieu" ni pourquoi je suis partie, j'en suis désolée.Je suis arrivée à la ville (Pékin) le 13 décembre 1972, c'est très beau là-bas, ça change du village. Les gens là-bas tu as dit "la-bas" juste au dessus. sont très accueillant, j'ai rencontré une femme qui était couturière comme moi, elle ma proposé de venir travailler dans son atelier et si je voulais y habiter(elle trouve que je couds bien). Ah oui , j'ai même oublié de te dire pourquoi je suis partie. Donc je suis partie car je voulais étudier dans les universités de la ville : mais j'ai appris que les universités étaient fermées à cause de Mao. Je voulais aussi continuer à faire de la couture (là j'ai un doute, il me semble que ça s'écrit coûture mais je ne suis pas sure) pour vendre des vêtements et avoir mon propre argent ou j'ai envie de devenir comédienne car toi et ton ami vous m'aviez bien appris à imiter les films et maintenant je suis meilleure (t'es bien une fille ?) que vous . Je sais que ce n'est pas bien ce que j'ai fait, partir sans te dire au revoir. Il est vrai que tu ma appris plein de choses, que tu étais mon petit ami mais je ne pouvais pas rester au village en attendant que tu finisses ta rééducation. Tu peux m'en vouloir, je te comprends, c'est la vie.

J'aurai dû rester au village car je t'aimais beaucoup mais tu étais condamnés au village, j'aurai dû aussi rester pour mon père car il aura besoin de moi mais j'avais besoin de vivre ma pauvre (propre non ?) vie.

Quand je suis arrivé(e toujours si t'es une fille) à Pékin je trouvais que ma vie à la ville était plus difficile car ont était sous le régime de Mao. Aujourd'hui je suis une grande couturière à Pékin. En faite je ne t'ai pas dit , la femme avec qui je fais de la couture c'est la mère du Binoclard. Le Binoclard m'aide à faire beaucoup de chose pour ma carrière , j'ai envie de devenir comédienne. A l'heure où je t'écries , le 19 août 1997 , je vais à l'université. Depuis la mort de Mao en 1976 tout a changé , je pense que toi et ton ami vous pourriez quitter votre rééducation et retourner à la ville. Je suis très pressée de te revoir. Je te laisse à bientôt .

Si c'est une lettre tapée à l'ordinateur, on ne met pas d'espace avant une virgule, seulement après. Idem pour les points. J'ai peut être laissé passer des fautes, faut relire.

Merccii :))

Celoone a fait une bonne correction, mais je rajoute en bleu deux ou trois autres fautes. Par contre, la syntaxe est catastrophique, m'enfin bon... On ne va pas s'amuser à tout réécrire.

Pense à utiliser plus souvent la ponctuation, ça permet d'aérer le texte. ;)

Cela fait 6 que je suis partie et je ne t'ai toujours pas dit "adieu" ni pourquoi je suis partie, j'en suis désolée.Je suis arrivée à la ville (Pékin) le 13 décembre 1972, c'est très beau là-bas, ça change du village. Les gens là-bas tu as dit "la-bas" juste au dessus. sont très accueillant, j'ai rencontré une femme qui était couturière comme moi, elle m'a proposé de venir travailler dans son atelier et si je voulais y habiter(elle trouve que je couds bien). Ah oui , j'ai même oublié de te dire pourquoi je suis partie. Donc je suis partie car je voulais étudier dans les universités de la ville : mais j'ai appris que les universités étaient fermées à cause de Mao. Je voulais aussi continuer à faire de la couture (là j'ai un doute, il me semble que ça s'écrit coûture mais je ne suis pas sure) pour vendre des vêtements et avoir mon propre argent ou j'ai envie de devenir comédienne car toi et ton ami vous m'aviez bien appris à imiter les films et maintenant je suis meilleure (t'es bien une fille ?) que vous . Je sais que ce n'est pas bien ce que j'ai fait, partir sans te dire au revoir. Il est vrai que tu m'as appris plein de choses, que tu étais mon petit ami mais je ne pouvais pas rester au village en attendant que tu finisses ta rééducation. Tu peux m'en vouloir, je te comprends, c'est la vie.

J'aurais dû rester au village car je t'aimais beaucoup mais tu étais condamnés au village (répétition à corriger), j'aurais dû aussi rester pour mon père car il aura besoin de moi mais j'avais besoin de vivre ma pauvre (propre non ?) vie.

Quand je suis arrivé(e toujours si t'es une fille) à Pékin je trouvais que ma vie à la ville était plus difficile car ont était sous le régime de Mao. Aujourd'hui je suis une grande couturière à Pékin. En faite je ne t'ai pas dit , la femme avec qui je fais de la couture c'est la mère du Binoclard. Le Binoclard m'aide à faire beaucoup de choses pour ma carrière , j'ai envie de devenir comédienne. A l'heure où je t'écries , le 19 août 1997 , je vais à l'université. Depuis la mort de Mao en 1976 tout a changé , je pense que toi et ton ami vous pourriez quitter votre rééducation et retourner à la ville. Je suis très pressée de te revoir. Je te laisse (c'est une lettre, pas une conversation MSN). A bientôt .

merciii :))

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×