Aller au contenu

Droguée c'est le statut mais l'interieur.. ?


PoussinCarnivore

Messages recommandés

Membre, 31ans Posté(e)
PoussinCarnivore Membre 57 messages
Baby Forumeur‚ 31ans‚
Posté(e)

Bonjour à tous !

La drogue, le cannabis.. Très mal vu mais pourtant très présent.

Il faut savoir que les jeunes s'y mettent de plus en plus tot, il est tres facile de parler de ce sujet avec des médecins, des psys ou meme la police. Non ils ne vous passeront pas les menottes si vous leur dites que vous avez quelques soucis avec la drogue ! Ce n'est plus quelque chose de tabou..

Nous les camés (j'utilise ce terme avec de l'humour) on est pris pour des.. camés, des "branleurs", des jeunes qui ne savent pas quoi faire de leurs journées, qui n'ont ni emploi, ni diplômes.. C'est bien souvent le cas, c'est souvent des on dit.

Bien sur que la drogue c'est mal, bien sur qu'il y a de reels camés mais il faut savoir qu'avec la drogue, on est a la fois coupable et victime.

(Prenez le cas d'un schizophrène jugé dangereux.. S'il vient a tuer ou blesser, violer ou autre il sera coupable mais.. victime de sa maladie avant tout) Pour les drogués c'est la même sauf qu'on n'est pas victime AVANT TOUT... Nous nous sommes mis dans notre propre embarras..

Ce topic est la pour bien faire comprendre aux gens qu'on n'en arrive pas la juste par desinteret total de ce qui se passe autour de nous.

Pour mon cas, j'ai cessé l'auto mutilation dont j'ai beaucoup souffert pendant des années et ce grâce au cannabis. Et oui, à l'ecole les critiques fusaient a la vue de quelques marques qui se baladaient sur mes membres alors on se cache, on fait en sorte de ne pas etre vu, de ne pas laisser de traces..

Me revoila 5 ans apres, droguée mais plus auto destructrice.. Mon corps est quasi intact, les cicatrices se sont effacées et je ne suis plus accrochée a ma lame du matin au soir.

J'ai avoué a ma mere que je fumais du cannabis il y a de ca un an deja et la reaction n'a pas été tres géniale a voir mais j'ai eu beaucoup de chances, pas de soucis.. Ma mere savait combien j'avais deja mal alros une surprise de plus ou de moins le plus important pour elle etait que je sois en vie.

Vrai de vrai, EN VIE !

- Aucun risque d'overdose avec le cannabis

- Certains medecins prescrivent des drogues a certains patients hééé oui ca se voit tres peu mais ca se fait :cray: Incroyable non ?!

On peut etre drogué et avoir l'envie de vivre, de respirer de l'air pur, on peut etre consommateur regulier tout en etant assoifé de vouloir changer ca.

Cette merde a finalement rythmé ma vie jusqu'a ce que je cesse de penser au jour ou j'aurais le courage d'abandonner l'envie de mourir.

Faut pas juger les gens qui se droguent, faut les aider..

Ca aporte des soucis avec certaines personnes de l'entourage, l'isolement, des soucis financiers qui poussent bien souvent a la revente (attention, meme le fait de depaner un ami d'une simple croquette est punissable)

---------------------

Bien des gens sont amenés a toucher la drogue.. La gouter, la vendre, la consommer. Chacun a sa façon de vivre avec.

Vous avez peut etre déja essayé pour une raison ou pour une autre, depanné un ami ? Sachez que c'est exactement la meme prise de risque que la vente, c'est punissable, fortement punissable et les peines exemplaires sont de sorties.. Autant pour nous !

La consommation

Vous consommez ? Oui, non ? Certains oseront, d'autres pas ? Tant mieux ce topic est la pour ca !

Quelle fréquence ?

Quelle quantité ?

Les effets..

Vous vous sentez comment ?

La défonce dure t elle longtemps ?

Le moral tient le coup ?

Je sais plus ou donner de la tete ce soir, un avis ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 49ans Posté(e)
Fiphi Membre 913 messages
Baby Forumeur‚ 49ans‚
Posté(e)

Je me dis qu'un traumatisme est à l'origine de ton mal-être. Tu peux trouver dans la drogue le moyen de fuir ce traumatisme, que tu ne comprends pas bien d'ailleurs, que tu n'expliques pas. Tu détestes ton corps. Tu commences par le mutiler puis tu l'empoisonnes. Tu es libre de parler de tes expériences, mais tu ne dois pas y engager les autres. Et si tu veux parler de ce mal-être, de sa genèse, nous pouvons en parler. Ton âge ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Filets de Sagesse Singulière à l'Orange., 54ans Posté(e)
Benjjj Membre 1 900 messages
54ans‚ Filets de Sagesse Singulière à l'Orange.,
Posté(e)

Ca cache quel mensonge derrière tout ça ton message, ça manque de clarté, ça manque de fraîcheur, ça manque de vérité, c'est trop clean comme définition.

Tu fais une étude ?

Il est ou ton manque ?

un petit mélange de culpabilité et de savoir vivre, c joke comeme !!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeur alchimiste/Honey, Posté(e)
Nightwish Membre 10 322 messages
forumeur alchimiste/Honey,
Posté(e)

bonjour,

tu sembles avoir beaucoup de recul, tu réfléchis par rapport à ces addictions, donc je pense qu'un jour forcément tu trouveras une voie saine et naturelle pour combler ce vide, ces manques sans en passer par une drogue ou toute forme de "destruction"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 31ans Posté(e)
PoussinCarnivore Membre 57 messages
Baby Forumeur‚ 31ans‚
Posté(e)
Je me dis qu'un traumatisme est à l'origine de ton mal-être. Tu peux trouver dans la drogue le moyen de fuir ce traumatisme, que tu ne comprends pas bien d'ailleurs, que tu n'expliques pas. Tu détestes ton corps. Tu commences par le mutiler puis tu l'empoisonnes. Tu es libre de parler de tes expériences, mais tu ne dois pas y engager les autres. Et si tu veux parler de ce mal-être, de sa genèse, nous pouvons en parler. Ton âge ?

Un traumatisme, peut etre... Enfin oui parait il (ma kinesiologe m'a dit que j'avais subi quelque chose a mes 5 ans, mais quoi ?!)

Mon corps je l'ai detesté pendant des années, j'ai souffert de mon homosexualité..

Je ne veux pas amener des jeunes ou auters a se mettre aux meme betises que moi, je suis ici pour avoir des avis et aussi pourquoi pas filer un coup de main a ceux qui fument leurs joints sans se poser la question y aura t il une fin possible ?

J'ai 20 ans.. ca fait 5 ans que j'ai commencé la premiere barre et voila 3 ans que je fume bien trop (ceci dit je fume énormément moins qu'avant)

Ca cache quel mensonge derrière tout ça ton message, ça manque de clarté, ça manque de fraîcheur, ça manque de vérité, c'est trop clean comme définition.

Tu fais une étude ?

Il est ou ton manque ?

un petit mélange de culpabilité et de savoir vivre, c joke comeme !!

Un mensonge, non pas avec moi..

Ca manque de clarté car j'ai tellement a dire a ce sujet.

Une étude, en quelques sortes, j'étudies le cannabis par ci par la pour savoir si je suis une bargeotte ou si certains pensent comme moi, si j'espere pouvoir arreter un jour ou si je pourrai y arriver.

Mon manque, il est plus ou moins la puisque je fume encore..

Mon manque il se fait sentir parfois tres violemment et parfois bein j'y pense mais sans plus, mais quand il est vraiment la je disjoncte, j'ai envie de taper dans les murs, je me mets a trembler, les nerfs lachent..

Mais quand c'est comme ca je le dis a ma mere.. pis parfois elle reste pres de moi on se cale devant un film ou on fait des trucs ensemble mais elle n'est pas toujours la, d'autres fois je vais fumer pare qu'en essayant de resister tout le temps je me dis qu'il y a encore un moment ou je vais craquer pour de bon..

bonjour,

tu sembles avoir beaucoup de recul, tu réfléchis par rapport à ces addictions, donc je pense qu'un jour forcément tu trouveras une voie saine et naturelle pour combler ce vide, ces manques sans en passer par une drogue ou toute forme de "destruction"

Du recul, j'essaie de voir les choses d'une facon differente de ce que je pense moi, voir l'opinion des gens et .. ce que je vois c'est que je suis mise dans un sac parce qu'a un moment donné je m'enfilais 7 a 10 bédos par jour enayant cours de 8 a 12 et de 14 a 17.. Je trouve ca grave et pourtant sur le moment j'etais bien, surtout bien fons-dé. Mes profs melaissaient aller et venir de cours, je simulais un passage a l'infirmerie mais je venais de rouler pendant le cours, et je revenais les yeux eclates, on ne m'a jamais fait une seule reflexion..

Je pense trouver une voie meilleure que celle ci, j'ai deja cessé de me faire du mal alors, esperons que j'aurai la force necessaire..

Petite precision au cas ou, je suis depressive. C'est une forme de maladie que les gens ont du mal a comprendre.. La depression pousse a l'isolement, le cannabis aussi.. Alros une fois dans l'un facile de tomber dans l'autre, puis faut trouver la sortie mais .. ou ?

M'efnin merci, j'ai pas l'air d'une vraie droguée alors ? =D :cray:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité sfc
Invités, Posté(e)
Invité sfc
Invité sfc Invités 0 message
Posté(e)
Mon manque il se fait sentir parfois tres violemment et parfois bein j'y pense mais sans plus, mais quand il est vraiment la je disjoncte, j'ai envie de taper dans les murs, je me mets a trembler, les nerfs lachent..

en général en prenant de l'age on s'assagie et ont n'y pense pas trop , j'ai eu une époque ou je consommais beaucoup , quand j'étais jeune , et sa ma passé maintenant c'est juste festif enfin sa la toujours été mais c'est qu'avant je faisais la fête continuellement :cray:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 31ans Posté(e)
PoussinCarnivore Membre 57 messages
Baby Forumeur‚ 31ans‚
Posté(e)

C'est ce que je me dis oui, je l'espere fort fort en tout cas =D

Faut perseverer puis on n'a rien sans rien alors autant se doner les moyens que d'attendre qu'un declic ou un evenement m'arrive au coin du nez car j'suis aps sortie de l'auberge. Puis ca se paie ! Houuutch'

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeur alchimiste/Honey, Posté(e)
Nightwish Membre 10 322 messages
forumeur alchimiste/Honey,
Posté(e)

tu as toutes les dispositions d'esprit pour avancer, évoluer, te donner les moyens..

la dépression est effectivement une maladie qui enferme complètement, et qui est encore très mal comprise

le déclic, à la fois il faut l'attendre et en même temps le provoquer

comment? cela dépend tellement de chaque personne

peut-être en participant à des groupes de parole (sérieux et évolués) le théâtre..

essayer, en tâtonnant, etc etc

tu as les atouts en toi, et ce que tu as vécu fait de solides fondations, tu as stagné, plongé dans l'oubli de soi, la destruction, mais justement, ce sont des expériences fortes et positives (pas sur le moment) pour envisager un avenir serein

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 31ans Posté(e)
PoussinCarnivore Membre 57 messages
Baby Forumeur‚ 31ans‚
Posté(e)

Ce sont toutes mes experiences qui font ce que je susi aujourd'hui, je peux pas nier le fait que j'ai souffert c'est clair et j'ai embarqué bien du monde dans cette souffrance, j'ai perdu mes amis mais aujourd'hui je pense avoir de vraies valeurs, contrairement aux jeunes de mon age, je suis outrée par la société alors ce join qui m'enquiquine c'est un tout petit soucis a coté de ce que j'endure avec tous ces imbeciles..

J'ai vraiment envie de m'en sortir et j'lai toujours fait alors pourquoi pas cette fois ci ?

Groupes de paroles, depuis peu je suis allée dans un organisme pour prendre RDV pour un groupe de toxicos et aussi un rdv seule avec un professionnel.

Juste un petit message comme ca ca peut aider beaucoup :cray:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeur alchimiste/Honey, Posté(e)
Nightwish Membre 10 322 messages
forumeur alchimiste/Honey,
Posté(e)
:cray:
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×