Houillier à Lyon


Invité [Admin]
Invité [Admin] Invités 0 message
Posté(e)

L1 / LYON :

Houllier revient par la grande porte

29 mai 2005 - Olivier DE LOS BUEIS

Sa dernière « grande » expérience française remontait à 1993 et la non qualification des Bleus pour le Mondial américain. Cet échec a occulté son passage brillant à la tête des Bleuets de 1994 à 1997. Parti en 1998 à Liverpool, il y retrouvera la gloire et gagnera une Coupe de l'UEFA. Aujourd'hui, il revient en France par la plus grande des portes, celle du quadruple champion, Lyon. Lui, c'est Gérard Houllier.

Treize heures à Lille. Claude Puel confirme qu'il ne sera pas l'entraîneur de Lyon. Son président n'a pas voulu le lâcher, malgré un certain vague à l'âme. 17 heures,à Lyon. Jean-Michel Aulas confirme : c'est Gérard Houllier qui a tiré les marrons du feu et revient par la plus grande des portes en France. Sans club, l'ancien coach de Liverpool n'avait plus entraîné en France depuis 1993 (hormis les équipes nationales de jeunes) et sa déplorable sortie de route avec l'équipe de France face à la Bulgarie. Le sélectionneur national n'avait pas réussi à qualifier la sélection pour le Mondial américain. Contraint de quitter son poste et de s'occuper des jeunes, il était longtemps resté un pestiféré. Ses détracteurs rappelaient son parcours atypique, celui d'un prof d'anglais venu au football par la tangente sans jamais avoir été un joueur de haut niveau. Ils oubliaient bien sûr que c'est lui qui était parvenu à faire d'un club parisien un club champion à la tête du PSG¿

Après l'opprobre et l'oubli, malgré un bon parcours à la tête de l'équipe de France des moins de 18 ans (champions d'Europe) et des moins de 20 ans (génération Henry, Trezeguet et Anelka), Gérard Houllier était déjà réapparu par une grande porte : celle d'Anfield, stade mythique de Liverpool. En 1998, il devient le premier entraîneur non britannique à officier chez les Reds. D'abord circonspects, les Anglais vont apprécier le discours et la méthode du Français. Malgré un bon parcours, ponctué par une victoire en Coupe de l'UEFA (il est le deuxième entraîneur français après Luis Fernandez à gagner une Coupe européenne), il sera contraint en fin de saison dernière de quitter son poste à Liverpool. On lui reproche de ne pas avoir donné de titre national à son club.

Dès lors, Houllier était en situation d'attente. Opéré du c¿ur à l'automne 2002 après un arrêt cardiaque lors d'un match contre Tottenham, il est vite apparu comme l'un des favoris pour la succession de Le Guen. Après avoir été annoncé l'an passé à Paris ou à Monaco, il attendait son heure. Celle-ci a sonné à Lyon la semaine dernière. Mais des bruits venants du club faisaient état d'une certaine répulsion venant de certains joueurs, Sylvain Wiltord entre autres, l'avaient un peu mis au ban. Claude Puel et Guy Lacombe, voire un entraîneur étranger, semblaient avoir une longueur d'avance. Oui, mais voilà, Jean-Michel Aulas est resté fidèle à son idée et a engagé, malgré l'opposition de nombreux collaborateurs, le dernier entraîneur français vainqueur d'une coupe européenne. Reste maintenant à devenir le premier à gagner la Ligue des Champions pour que le pari soit réussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Logales Membre 2 601 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Gerard Houiller à Lyon ;)

Mais et Claude Puel que décide-t-il ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant