Aller au contenu

Manipulation . Etrange expérience .


BM7

Messages recommandés

MembreR, 57ans Posté(e)
BM7 MembreR 5 389 messages
Baby Forumeur‚ 57ans‚
Posté(e)

11-septembre-2001-7-ans-mensonges-L-1.jpeg

http://www.dailymotion.com/video/x738r9_as...traduction_tech

le bloc des pays de l' EST s' étant effondrée et la menace communiste disparaissant du même coup , le complexe militaro - industriel américain se devait de retrouver assez rapidement un nouvel ennemi , pour continuer le développement de son industrie de la mort .

En fabriquant l' ennemi AL KAIDA et en lui attribuant une puissance de frappe qu' il n' a plus vraiment , on maintient une certaine tension qui mobilise les médias et l' esprit de millions d' individus .

« Bien sûr, le peuple ne veut pas la guerre. C'est naturel et on le comprend. Mais après tout ce sont les dirigeants du pays qui décident des politiques. Qu'il s'agisse d'une démocratie, d'une dictature fasciste, d'un parlement ou d'une dictature communiste, il sera toujours facile d'amener le peuple à suivre. Qu'il ait ou non droit de parole, le peuple peut toujours être amené à penser comme ses dirigeants. C'est facile. Il suffit de lui dire qu'il est attaqué, de dénoncer le manque de patriotisme des pacifistes et d'assurer qu'ils mettent le pays en danger. Les techniques restent les mêmes, quel que soit le pays [1]. » Hermann Göring lors de son procès à Nuremberg

« La manipulation consciente, intelligente des opinions et des habitudes organisées des masses joue un rôle important dans une société démocratique. Ceux qui manipulent ce mécanisme social imperceptible forment un gouvernement invisible qui dirige véritablement le pays [2]. » Edward Bernays, père de la propagande

les "adeptes du complot" ou les "théoriciens de conspirations", se demandent pour leur part pourquoi autant de gens croient encore la version officielle, qui elle aussi, à l'instar des trois tours du World Trade Center (WTC), s'est écroulée sous la montagne de preuves factuelles, techniques et scientifiques révélées au cours des 9 dernières années.

La réponse est somme toute assez simple. Une connaissance sommaire de la psychologie des foules et des mécanismes fondamentaux de la propagande permet facilement de comprendre ce phénomène qui se manifeste pour les raisons suivantes : la puissance des images et des mots, la persuasion et la pression sociale.

La force des images et des mots

Tout le monde se rappelle du 11 septembre, l'attentat le plus important commis en sol étasunien. Le choc a été d'une ampleur planétaire. Nous avons tous vu les avions percuter les tours et l'effondrement des tours jumelles à répétition. Cette scène a créé un effet de « choc et stupeur », nom donné aux premiers bombardements en Irak en 2003. Sous l'effet du choc, le raisonnement s'est éclipsé des cerveaux humains créant ainsi un terreau fertile pour la suggestion.

La colère s'est emparée des étatsuniens qui ne voulaient qu'une chose : se venger. Le coupable, a-t-on appris quelques heures plus tard, sans qu'aucune enquête n'ait été mise sur pied, était Oussama ben Laden, un fanatique musulman, un terroriste. Soudainement, le terrorisme islamique a déclenché une guerre sans frontière, puisque le terrorisme, ennemi idéal de l'impérialisme, n'a pas de nationalité.

Depuis ce jour-là, en Occident, les termes « terrorisme » et « musulman » vont de pair. Bien des gens entendent « terroriste » et voient un musulman. Depuis ce jour là, nous acceptons que nos droits et libertés soient restreints pour éviter « un autre 11 septembre ». Depuis ce jour-là, « tout a changé ». Tout a changé? Pas la psychologie des foules ni les mécanismes de propagande.

Dans sa plus simple expression, la propagande consiste à affirmer une chose, la répéter et la propager [3]. Reconnu pour ses prouesses en la matière, Joseph Goebbels, ministre nazi de l'information et de la propagande disait ceci :

« é force de répétition et à l'aide d'une bonne connaissance du psychisme des personnes concernées, il devrait être tout à fait possible de prouver qu'un carré est en fait un cercle. Car après tout, que sont « cercle » et « carré »? De simples mots. Et les mots peuvent être façonnés jusqu'à rendre méconnaissables les idées qu'ils véhiculent [4]. »

Les « adeptes du complot »

De plus en plus de gens ne croient plus la version officielle du 11 septembre. Pourquoi donc? se demande la presse dominante et l'élite intellectuelle, perplexes. Leur réponse est simple : ce sont des « adeptes du complot » et des « théories de conspiration ». Des gens qui se basent sur des blogues obscurs, qui n'ont aucune preuve solide de ce qu'ils affirment et n'ont pas de bonnes sources d'information. Pourtant, ils se basent sur les informations des médias dominants pour relever les incohérences et des autorités et des médias. On va même jusqu'à les qualifier de paranoïaques, de schizoïdes, bref d'individus à la santé mentale douteuse. Ces termes sont employés presque inévitablement dans les médias traditionnels pour qualifier les sceptiques.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 65ans Posté(e)
venus23H Membre 3 069 messages
Baby Forumeur‚ 65ans‚
Posté(e)

Imagine un instant un état tout entier qu'on ne contrôle pas... il faut dans ce genre de fait désigner un soit disant "coupable" prouver qu'on analyse pour apaiser les gens.; rassurer pas une mise en oeuvre de solutions qui suivent... sinon c'est la PANIQUE et aux USA ca donnerait quoi!? le reste du monde n'a plus qu'a suivre aprés ca!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
locme Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

dans toutes circonstances, toutes manipulations... posons nous juste la question à qui ça profite, à qui ça rapporte? pas besoin d'être psy pour trouver la réponse.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
beruix Membre 396 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
On va même jusqu'à les qualifier de paranoïaques, de schizoïdes, bref d'individus à la santé mentale douteuse. Ces termes sont employés presque inévitablement dans les médias traditionnels pour qualifier les sceptiques.

Pas mal, bonne argumentation. C'est une longue réflexion traversant tout ceux qui se méfis du monde dans lequel ont vie.

C'est vrais, ne soyont pas dupes, même si la vérité n'est pas toujours belle à voir.

J'aime bien que tu relève l'amalgame avec les malades mentaux et les sceptiques. C'est l'absus révélateur de la liberté de pensé.

PS : Je suppose que le livre 1984 est l'un que tu préfère?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×