Aller au contenu

Un seul être nous manque....


Thaline82

Messages recommandés

Membre, 40ans Posté(e)
Thaline82 Membre 5 messages
Baby Forumeur‚ 40ans‚
Posté(e)

Bon a force de voir depuis un petit moment les gens écrire leurs histoires et se sentir écouter, je me lance¿.

Le lot de plusieurs d'entre nous, je n'arrive pas à me remettre de ma rupture.

L'amour c'est compliqué et difficile mais encore plus quand l'histoire est elle-même assez compliquée. Je vais essayer de vous expliquer synthétiquement mon histoire:

Je l ai connu sur internet alors que j'étais en Angleterre (mais sur le retour en France). Jusque là tout va bien mais à peine revenue, il devait partir vivre un an à New-York pour ses études alors, il ne s'est rien passé¿ Pendant un an, on a été en contact mais nous deux, on était plus ou moins « en stand by ». Je le voyais vivre sa vie new-yorkaise, et moi j'avais pas mal de problèmes (chômage, obligée de retourner vivre chez mes parents quelques temps alors que je suis très indépendante, plusieurs décès¿). Donc, il revient en France, on se voit une fois, il ne se passe rien¿là j'avoue que je ne comprends pas tout¿On se voit une seconde fois, il m'explique qu'il ne peut pas me donner ce que je veux, moi, je me reconstruis et je ne sais pas ce que je veux¿

Ce jour-là, on s'est embrassé, mon premier baiser. Parce que oui, 26 ans et je n avais connu aucun garçon et ça pour plusieurs raisons que je n ai pas envie d'étaler ici. Puis je refusais de m'ouvrir, il aura été le seul. Donc à partir de ce moment-là, on devient « intime », mais pour autant on n'est pas ensemble. Son attitude est très ambigüe : il est présent, quand ca va pas, quand j ai besoin de lui, mais je n ai pas de place dans sa vie. Il a ses amis, moi les miens.

Ce garçon, en fait, était sûrement aussi perturbé émotionnellement que moi. Il avait un mode de vie de fou : il aidait sa mère et avait son travail, du coup ses horaires c'était : 6h- 0h. Du coup, on ne se voyait que tous les 3 mois¿.Puis, il est fermé, on sent qu'il a peur de s'attacher, de s'engager, peur de vivre. Au bout de 6 mois, même si on n'est pas en couple, je lui donne ma 1er fois. J'avais conscience que notre histoire était compliquée, mais je le vivais plutôt bien et puis en cas de doutes, il savait me rassurer, me rattraper quand je voulais partir¿

Avec le temps, je tombe amoureuse, je ne sais pas vraiment quand ni comment, alors son ambigüité commence à m'user, puis je vis de plus en plus mal d'être comme « en dehors de sa vie ». Même si je sais qu'il tenait à moi, il me l'a prouvé, je doutais tout le temps. Puis tous les deux, cela devenait de plus en plus conflictuel, je venais d'avoir une promotion au boulot et je n'arrivais plus à avancer. Un jour, j ai lu un message d'une nana sur son facebook, et ça m'a énervée ! J'avais souvent l'impression, que ce qu'il disait ne pas être capable de me donner, il le donnait à d'autres sans difficulté. Alors, je lui ai envoyé un mail (j aurais bien voulu le dire en face, mais vu qu'on se voyait toutes les saint glinglins¿) où je lui balance tout. Je ne suis pas tendre et du coup, il m'éjecte de sa vie, me supprime de ses mails, de son facebook, va même jusqu'à supprimer nos amis communs. Je lui dis alors que j espère « qu'il rencontrera une fille qui lui fera aussi mal qu'il m'a fait mal et qui se foutera de sa gueule comme il l a fait pendant 2 ans » (oui, c'est très méchant mais mes mots étaient à la hauteur de ma douleur)

Là-dessus, il me répond qu'il ne voulait pas couper les ponts avec moi mais que c'est moi qui le voulais, qu'il ne pensait pas se foutre de moi, pour preuve, il aurait pu aller voir ailleurs mais il ne l'a jamais fait. Encore une fois, il a été ambigüe, il n'a cessé de dire pendant 2 ans, que nous n'étions pas ensemble pourtant il était jaloux, et là il me dit qu'il ne m'a jamais trompé or aux dernières nouvelles pour tromper quelqu'un, encore faut il être avec !

2 jours après, je me calme et je lui explique plus calmement mon ressenti et je lui dis tout : que je l'aime, que je n'ai pas réussi à me protéger dans cette relation et que je souffrais trop. Que professionnellement, j'étais en plein essor, et qu'il fallait que je me concentre dessus¿

A cet email, pas de réponse, alors que je lui disais pour la 1er fois que je l'aimais ! Et depuis pas de nouvelles, je n'existe plus, bizarrement, il m'a éjecté de partout sauf sur msn allez savoir pourquoi, mais si on est connecté, il m'ignore. Moi, de mon coté j'en sors épuisée, avec le sentiment d'avoir tout fait pour que cela marche mais d'avoir malgré tout échoué¿

Cela fait 5 mois, mais il me manque toujours autant, j'ai l'impression d'être brulée à l'intérieur, je ne ressens plus rien. Je n'arrive pas à m'ouvrir aux autres et la seule fois où je le fais voilà le résultat. Pourtant je suis une battante de nature: je n'ai pas eu la chance de pouvoir faire de grandes études pourtant à force de volonté et de travail, je suis bilingue et je travaille comme assistante de gestion (alors que j'ai commencé caissière à 18 ans) et cela sans diplômes.

Je ne sais même pas pourquoi je poste, j'en ai juste eu envie alors je l'ai fais. Dans tous les cas, désolée pour le pavé et merci de m'avoir lu¿

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Invité nebuleuse helix
Invités, Posté(e)
Invité nebuleuse helix
Invité nebuleuse helix Invités 0 message
Posté(e)

bonjour

tu n'as pas à etre desolée pr ton histoire longue à écrire, et que tu as bien résumé vraiment

ça je l'ai connu aussi

d'une façon differente mais avec autant de degats puisque l'attente les incertitudes menent trop souvent sur les chemins du doute d e l'instabilité et des humeurs pas toujours controlables

c'est sur , l'amour pr lui n'était pas présent

comment faire pr etre sur de l'autre? hélas je n'ai pas de reponses à cette question

je suis de nature à n'aimer que les certitudes, mais s'il y a un endroit où aucune certitude n' existe , c'est bien celui des sentiments , de l'amour...je l'ai constaté bien trop souvent :o°

à ma maniere j'ai tiré un trait là dessus parceque trop dur à vivre

depuis ma derniere rupture , une histoire "à la va l'eau" un peu comme la tienne, je dirais amour impossible car aucun effort de l'autre coté, depuis 14 mois j'ai décidé de fermer mon coeur et de n'accorder qu 'une juste place à l'homme , minimale, hors de mon coeur pr le moment en attendant de rencontrer celui qui saura etre à la hauteur de mes attentes (s'il existe lol)

s'il y a juste une chose que j'ai compris au cours de mes années de vie, c'est que tu ne peux rien faire ni rien construire avec un homme qui n'est pas amoureux de toi.

rien ne sert de faire efforts ou sacrifices tu te bruleras tjrs les ailes à la fin

dc premunis toi de sentiments tant que l'autre ne s'est pas révélé à toi c'est ce que je fais pr éviter d'avoir encore mal

et ça me réussit bien, je ne pleure plus pr un homme je ne m'illusionne plus pr un homme...

bien sur, c e que je dis n'engage que moi suite à mon vécu perso et ce que je vois autour de moi

un homme fait des differences entre eprouver des sentiments (celui qui etait ds ta vie Thaline, )et etre amoureux(celui que tu n'as pas encore rencontré)

en attendant que te dire de + qu'il faut du temps au temps

à ma precedente relation c'etait 2 ans où je vivais sur un nuage car deconnectée de la réalité vu que j'avais une confiance sans limite en lui

puis j'ai découvert ce qu'il en était vraiment grace à des amis en commun et j'ai vérifié...l'horreur !!!je me suis cassée les reins mais je croyais encore qu'avec mon amour et comprehension j'allais avec le dialogue aussi, changer la donne! que néni...un an à tergerviser puis 2 ans encore avec hauts et bas et tromperies bref j'ai enfin réussi à rompre ça m'aura pris 3 ans en tout pour tout oublier balayer et le sortir de moi d e ma tete mon coeur ma vie ....et à cesser d'y penser sans cesse et sans cesse...dc le temps , c'est tout ...

et l'acceptation d'en faire le deuil

c'est comme la mort d'un etre cher...nul ne sait à l'avance comment on va pouvoir le gerer et le temps que ça prendra pr guerir

helas...si une pillule d e l'oubli existait...je l'aurais prise depuis longtemps!

et une autre pr ns aider à repartir de zero

mais non! seule notre volonté est notre capacité propre à pouvoir avancer ou non, tout laisser derriere soi ou pas, enlever nos vieux horripeaux ou non ;

seule notre volonté propre peut ns aider à continuer à marcher,

bref c'est en nous , et c'est à ns seul de faire quelquechose...à croire à esperer et continuer à vivre

tu vois le pavé aussi pr moi :D

courage!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 40ans Posté(e)
Thaline82 Membre 5 messages
Baby Forumeur‚ 40ans‚
Posté(e)

Merci pour ta réponse :o°

Oui en effet, ce qui tue une relation c'est l'incertitude...

C'est ce qui m' a fait défaut.

Après, je pense en effet, qu'il n'était pas amoureux mais il tenait à moi, il l'a prouvé: en étant présent dans les mauvais moments, quand j'ai eu besoin d'aide et puis, il a attendu 6 mois avant que je me donne à lui... Il ne m'a jamais forcé pour quoique ce soit.

Mais l'ambigüité, en effet, c'est ce qui a eu raison de nous :D

Courage! Le c¿ur a ses raisons et il faut du temps pour s'en remettre.

Cela me fait penser à une citation d'Anatole France: " On n'aime vraiment que lorsqu'on aime sans raison."

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Era-vie
Invités, Posté(e)
Invité Era-vie
Invité Era-vie Invités 0 message
Posté(e)

Je vous lis toutes les deux avec beaucoup d'émotion !!! Je ne sais pas si c'est le propre des femmes... quand on aime on donne tout... il n'y a pas de limite... il n'y a plus que lui cet "être qui vous manque"... raisonnable ? non en amour, je ne sais pas être raisonnable ! patiente ? oui, mais jusqu'ou doit-elle aller cette patience ?

Comme tu dis, Thaline : "le coeur a ses raisons", et j'ai envie de terminer "que la raison ne connaît pas".

L'amour doit-il toujours être lié à la peine ??? je ne veux pas le croire.

Bon courage tant à l'une qu'à l'autre... derrière les nuages, il y a toujours le soleil :o°

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 31ans Posté(e)
Triko80 Membre 34 messages
Baby Forumeur‚ 31ans‚
Posté(e)

Je vois que tu dois être vraiment épouisée. Tu souffres, souffres, souffres et ça semble de ne finir jamais. Peut-être personne ne me croira pas mais je suis un homme et j'éprouve les émotions aussi. Je ne vais pas décrire mon histoire maintenant mais je pense que je peux t'écrire comment tu peux te débrouiller avec toute la douleur.

Arrêter de penser est impossible. Mais ça peut-être cruel ce que je veux éclairer. Mois, j'ai arrêté de sentir mal quand j'ai aperçu l'affliction d'autres gens. Tout simplement, je sais qu'il y a des gens qui souffrent plus que moi et que j'ai enfin beaucoup de choses qui me sattisfont. Les autres (par example en Afrique) souffrent de manque de nouriture, les suivants n'ont pas de maisons. Nous devons enfin trouver le bonheur dans les choses que nous déjà possedons. Je pense aux autres - ça m'aide à survivre. Et je pense à toi et j'espére que tu survivras cette période sensible! :o°

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 111ans Posté(e)
kerilla Membre 137 messages
Baby Forumeur‚ 111ans‚
Posté(e)

Bonjour :o°

J'ai bien lu ton message, et ne t'excuse pas un forum et là pour ça, et moi aussi les pavés ça me connait :D

Bref, tu vois c'est "marrant" en te lisant jai eu l'impression de me reconnaître mais par rapport à ton ami. Disons que malgré moi je faisais souffrir un ami, car jétais moi aussi assez ambigüe.

voilà le souci, on était toujours ensemble on s'entendait super bien il était adorable et toutes les qualités qu'on veut, et par dessus tout ça il était amoureux de moi, mais il ne me l'avait jamais dit. Pour moi c'était mon meilleur ami, j'étais toujours là pour lui comme lui était là pour moi, dans les coup dur (perte d'emploi ect....)

On se voyait quasiment tous les jours, et si tu veux les gens pensaient qu'on était un couple, car c'est vrai qu'a nous voir on aurait peu le croire, mais je precise il n'y avait jamais eu de baiser ou quoique ce soit d'autre. On se taquinait, on se chamaillait, on s'entraidait, du coup tout portait à croire qu'on était un couple alors que pour moi dans ma tête non, mais lui apparement dans sa tête c'était un peut le cas, mais je ne m'en était pas rendu compte.

Et un jour on était tous les deux à regarder la télé et on a commencer à en parler, que beaucoup de gens pensait qu'on était ensemble, que c'était marrant, et il m'a dit "on pourrait presque essayer de sortir ensemble" mais je ne savait pas du tout qu'il était vraiment sérieux en disant ça, je lui ai répondu sortir ensemble juste pour le sexe oui pourquoi pas (car il était très attirant, j'avoue) mais je ne suis pas amoureuse de toi donc ça ne durera pas, donc je préfère encore qu'on reste bons amis. Bref, les choses entrainant les autres, ce soir là on à fini par le faire, bon c'était très bien et tout et tout, mais point final.

Pour il n'y aurait pas de suite, ça arrive à beaucoup de gens d'etre amis et de faire l'erreur de le faire, mais après c'est clair il ny a pas de sentiments donc on passe à autre chose et ils restent amis quand meme.

Bref, sauf que lui il a pris ça pour du sérieux et il pensait vraiment qu'on allait vivre une grande histoire, et moi j'étais super mal à l'aise car je venais de lui donner de faux espoirs sans le vouloir, et je lui ai dit et depuis ce jour par contre c'est lui qui coupé les ponts. Bref je suis passée pour la méchante.

Tout ça pour te dire, que peut être lui dans sa tête ce n'était pas claire au début, peut être qu'il pensait être amoureux de toi et en fait il c'est appperçu que non que tu étais tout simplement une très bonne amie.

Et le fait qu'il soit toujours là pour toi même dans les dur moment, je prouve pas qu'il soit amoureux de toi, oui il tient surement à toi mais comme une très bonne amie, rien du plus.

Enfin je pense, maintenant je n'en suis pas sur non plus je ne sais pas réellement ce qu'il pense, j'en déduis ça ressemble un peut à ce que moi j'ai fait subir à l'autre (et je precise sans le vouloir) tout comme lui t'a fait du mal, la difference c'est que moi je lui ai dit, alors qu'apparement ton ami à coupé les ponts sans rien te dire, là c'est vrai que c'est pas sympa du tout.

Voilà, je ne sais pas si ça t'aidera ou si ça te réconfortera, mais bon on ne sais jamais :D

Un conseil, je sais que c'est dur et c'est plus facile à dire qu'a faire, mais essaie de passer à autre chose :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 40ans Posté(e)
Thaline82 Membre 5 messages
Baby Forumeur‚ 40ans‚
Posté(e)

Merci à tous pour vos réponses

Oui, c'est vrai, j'ai conscience qu'il y'a pire que moi.

J'essaie d'aller de l'avant, je prépare mon VAE pour avoir un diplôme et j'envisage de faire une formation par la suite.

Je sors dès que je peux, j'essaie de ne pas ruminer mais c'est pas évident.

Je suis du genre battante et là, ne pas y arriver pour une histoire de c¿ur, cela me dépasse!

Je me suis toujours jurée de ne pas finir comme cela, mais je suis tombée dedans lol :o°

C'est vrai, il faut continuer d'avancer, et je m'en efforce et encourage tous les gens dans mon cas à le faire, juste...par moment, c'est difficile de se retourner et de se dire que l'on a perdu un être cher: il était aussi devenu mon meilleur ami, il n'était pas que mon amant. On pouvait tout se dire, nous avons eu des vies et un passé difficile tous les deux (même si cela peut paraitre absurde de dire cela à 27 ans) et on se comprenait parfaitement.

J'ai un vide dans ma vie sans lui, et c'est ce vide qui est dure à supporter.

Merci de vos conseils et de votre réconfort

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Espoir
Invités, Posté(e)
Invité Espoir
Invité Espoir Invités 0 message
Posté(e)

Bonjour :o°

Il n'y a pas de mal à aimer et à se laisser emporter par ces sentiments même si les conséquences sont parfois durs. J'ai appris dans la vie, qu'il faut aimer profondément et passionnément, tu peux en sortir blessée mais c'est la seule façon de vivre pleinement sa vie.

Essaie de prendre du recul, de tirer une leçon afin de mieux avancer et tu verras que l'avenir ne pourra que t'apporter de choses meilleures.

Bon courage!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×