Aller au contenu

Caelorn l'orphelin

Noter ce sujet


Messages recommandés

25ans Posté(e)
The Dying Angel Membre 101 messages
Forumeur inspiré‚ 25ans
Posté(e)

Bonjour à toutes et à tous, je vais vous montrer les aventure de Caelorn l'orphelin. Je ne savais pas vraiment sur quel thème faire mon Rp, j'ai tiré a la courte paille et c'est tomber sur le jeu World of Warcraft. Merci de me dire ce que vous en pensez :o°

*Une maison en feu, un couple pendu à un arbre, des nuages noirs, une troupe de pillards orcs et trolls, du sang, beaucoup...

Ces souvenirs épars sont ceux de Caelorn l'orphelin, arraché à ses parents dès son plus jeune âge pour être élevé dans un monde de brutalité. Son enfance aura été bercée par les coups de bâtons, les innombrables combats à affronter, les putains de Menethil, la vie dans le bas coté des villes, la persécution, l'humiliation, les larmes mêlées au sang.

Il dut voler, tuer de sang froid, se battre, pour survivre, et ce depuis sa naissance.

Mais malgré tout, Caelorn a grandi dans ce monde trop ingrat pour lui. Il a grandi et est devenu un voleur professionnel, un assassin efficace et un mercenaire arrogant grâce aux leçons de son mentor appelé Le Lépreu mort quelques années plus tard.*

Jour de ses Vingt ans

*Caelorn est désormais un bel homme de vingt années, le corps musclé afin de pouvoir frapper fort et rapidement, il goûte le soleil de fin d'après-midi à Austrivage lorsqu'un homme fort bien habillé l'interpelle*

-Bien le bonjour messire, je vois à votre... harnachement *regarde l'armure de Caelorn* que vous devez être, ma foi, quelqu'un d'habile au combat. Cependant votre jeune âge se lis dans vos yeux et vous semblez en avoir déjà vu bien assez sur ce monde. Accepteriez-vous de venir diner dans ma demeure ce soir ? J'ai besoin d'un homme de votre acabit pour mes affaires personnelles. J'habite dans un grand domaine niché au coeur des Montagnes d'Alterac. La Pointe du Noroît est protégée par une garnison venue directement d'Hurlevent pour me protéger d'éventuels raids pillards. Le mot de passe sera << Murloc>>.

*Et il s'en alla aussi prestement qu'il était venu laissant l'orphelin seul, qui n'avait pas pu placé un mot mais qui était tout de même fier d'avoir été reconnu par l'une des plus grandes personnalitées des Contreforts de Hautebrande.*

La Pointe du Noroît

*Caelorn l'orphelin arriva devant le grand édifice, ses yeux bleus pâles contemplèrent le batîment, ébahis. Le retour à la réalité fut brusque, la gifle du Lieutenant de charrerie qui le sommait de donner le mot de passe ou de s'en aller avant de finir en geôle.*

-Non mais j'y crois pas ! Regardez-le ce crétin ! Tu as une minute pour me débarrasser le plancher ! Criait-il.

-Et toi le moustachu tu as cinq secondes pour te taire avant que je ne t'éventre comme il se doit aux chiens de l'armée, Murloc.

-Eh ! Et bien voilà quelqu'un qui a du répondant, je me nomme Bitneld, le maître t'attends, mais je t'ai à l'oeil.

-Ne me regarde pas trop avant de le perdre ton précieux oeil.

*Sur ces dernières paroles, l'orphelin s'engagea dans la grande allée menant au célèbre Salon d'Or, salle à manger de l'aristocrate. Une immense pièce recouvertes de tableaux, de peintures, de portraits, de bustes, les murs étaient en or, les portes étaient en or et même les serrures étaient en or. Il prit place sur un chaise, se servit parmi les nombreux plats disposés sur la tablée et daigna enfin porter son attention sur son mystérieux hôte.*

-Je vois que vous souffrez de la faim, mangez à votre guise. Bon mangeur, bon travailleur comme on dit, connaissez-vous des proverbes messire ?

-Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence, alors tais-toi.

-Ah, hum... oui en effet... *Reprenant ses moyens* Donc, je ne vous ai pas fait venir dévorer mes provisions pour rien, vous vous en rendez compte. J'ai besoin d'un homme talentueux comme vous dans ce qui est de l'assassinat, vous êtes preneur ?

-Hum, ma réputation me précède, du temps qu'il y a des femmes, de la bière et des pièces d'or je suis disponible.

-En effet, je suis prêt à vous payer 3000 pièces votre première cible, convenable ?

-Nous allons bien nous entendre.

-Parfait, alors partez sur-le-champ chercher un gnome nommé Makoutils et tuez-le, j'ai entendu dire selon mes informateurs qu'il se cache dans les bois près de Lordaeron, sois prudent Caelorn et ne me déçois pas.

-Bien, *avale une dernière gorgée de liqueur aux amandes* au fait, je remarquer que vous connaissez mon nom, qu'en est-il du vôtre ?

-Edmon, Edmond De Castelaubois.

*Tournant le dos, Caelorn partit pour son premier gros contrat mais il ne se doutait pas encore, que sa vie ne serait plus jamais la même.*

Voilà, c'est tout pour cette fois, si vous avez bien aimé bah je verrais pour une suite sinon tant pis ça restera dans ma tête ^^

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
25ans Posté(e)
The Dying Angel Membre 101 messages
Forumeur inspiré‚ 25ans
Posté(e)

Je post ce que j'ai faits et puis si tout le monde s'en fout toujours bah je posterai pu mes trucs de Rp T.T

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Makoutils le futé

*Le soleil se couchait lorsque que Caelorn arriva devant la grotte de Makoutils, il descendit de son cheval blanc, se camoufla et entra, sur ses gardes. La grotte se présenta comme un antre sinistre digne d'un grand démoniste à part qu'elle était truffée de pièges en tout genre. Après une longue marche l'orphelin arriva devant une porte en bois, il entendit un voix fluette psalmodier des paroles incompréhensibles. Il pénétra dans une pièce très large mais peu grande en longueur où un tout petit homme somnolait sur une grosse pierre. Caelorn sortit son petit poignard de sa ceinture, s'approcha discrètement lorsqu'une balle en plomb l'atteignit au flanc, il avait marché sur un piège qui avait fait tirer un tromblon.

Le bruit réveilla le gnome qui, ni une ni deux, sauta à terre et atteignit une épée, il la brandit et l'abattit sur Caelorn qui malgré la douleur et tout le sang qu'il perdait, esquiva. L'orphelin lança son poignard en direction de Makoutils qui le reçu à l'épaule. Les deux combattants étaient blessés, Makoutils était tout blanc, sa faible constitution ne l'avais pas préparé à de telles blessures quant à Caelorn, il envisageait ses possibilités de victoire.

Pendant un moment, ils se dévisagèrent puis le petit homme prit l'initiative, il sauta par dessus une table, écarta l'arme de Caelorn, lâcha la sienne et rua de coup le voleur.

Makoutils était maintenant assis sur l'orphelin qui saignait au visage et perdait de plus en plus de sang à cause de l'hémorragie qui s'était déclenchée dans son ventre par le projectile.*

-Qui es-tu et pourquoi t'introduis-tu dans ma demeure pour me tuer ? Demanda le gnome.

-Je suis Caelorn, fils de personne, engager par Edmond de Castelaubois pour te tué.

-Ha ha, tu croyais vraiment que me tuer serait si facile que cela, ma ruse est sans limite, la preuve tu es à ma merci.

-Plus pour longtemps, pauvre de toi.

*Caelorn sortit de sa bouche une toute petite lame qu'il cracha au visage de Makoutils, cette dernière se planta pile dans le globe oculaire droit du petit homme qui poussa un hurlement, le visage deformé par la douleur, il roula jusqu'au mur le plus proche, les deux mains sur le visage.

L'orphelin en profita pour se relever, asséner un coup de pied dans le ventre du gnome qui étouffa un cri sourd. Ensuite il ramassa sa dague, prit Makoutils par les cheveux, lui exposa le cou et l'égorgea. Lentement, pour bien le faire souffrir puis le laissa se vider de son sang. Il appliqua aussitôt des bandages sur ses blessures. Ceci fait, il reprit sa petite lame sur l'oeil du gnome, la lava dans un bol d'eau sur une table proche et la remit dans sa bouche, collée au palais, il ramassa également le poignard planté dans l'épaule du mort, il le rangea dans sa ceinture, essuya ses dagues dans les habits de sa victime, sortit de la grotte et repartit à la Pointe du Noroît.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×