Aller au contenu

EDF forcé de vendre à prix fixé de l'élecricité à ses concurrents


carnifex

Messages recommandés

Membre, 41ans Posté(e)
carnifex Membre 5 710 messages
Baby Forumeur‚ 41ans‚
Posté(e)
EDF devra céder une partie de son électricité nucléaire

PARIS (Reuters) - EDF devra céder une partie de son électricité d'origine nucléaire à d'autres fournisseurs aux termes d'un projet de loi présenté ce mercredi en conseil des ministres dans le but de renforcer, à la demande des instances européennes, la concurrence sur le marché français.

[¿]

Selon la presse, le texte impose à EDF, dont la part du marché français de l'électricité dépasse 95%, la revente de jusqu'à 25% de son électricité d'origine nucléaire à ses concurrents, à hauteur des "stricts besoins" de leurs clients situés en France.

[¿]

Le texte de loi prévoit en outre la suppression à terme des tarifs réglementés de l'électricité mais seulement pour les gros clients, alors qu'ils seront pérennisés pour les petits.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/e...-nucleaire.html

De quoi s'agit-il réellement ?

Il s'agit de contraindre EDF à vendre à d'autres entreprises de distribution d'électricité l'électricité qu'EDF produit, à hauteur des besoins de ces entreprises, à un prix arbitraire fixé par l'état. Et on s'en doute, à un prix arbitrairement bas, de sorte que malgré la marge qu'ils prendront, les concurrents d'EDF puissent être concurrentiels.

Certains d'entre vous se disent peut-être : Il y aura des concurrents, qui, grâce à ce dispositif, proposeront de l'électricité peut-être moins chère. Où est le problème ?

Le problème est que l'on donne pas de baisse de prix à certains, et surtout de marges gigantesques pour les actionnaires des concurrents d'EDF, sans prendre à d'autres. Et les autres, c'est la collectivité.

La collectivité, qui en la personne de l'état, est encore actionnaire majoritaire d'EDF.

La collectivité, qui en payant l'électricité et des impôts pendant des décennies a financé la construction d'un couteux parc nucléaire.

La collectivité, qui verra son patrimoine diminuer au fur et à mesure qu'EDF n'investira plus, faute de moyens.

La collectivité, qui continuerait de bénéficier, soit de prix exceptionnellement bas, soit, en la personne de l'état, des bénéfices d'EDF, si cette cette entreprise publique n'était pas contrainte de donner de l'argent à ses concurrents privés.

Lorsque l'on contraint EDF, à acheter, cette fois-ci, bien au dessus de sa valeur, l'électricité produite par d'autres concurrents, ceux du domaine de la production d'électricité, sous prétexte de développer l'énergie éolienne, on poursuit les mêmes objectifs.

Spolier la collectivité au profit d'intérêts privés.

Spolier l'immense majorité au profit des actionnaires, ici, des concurrents d'EDF.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois après...
Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×