Aller au contenu

Paris aux parisiens !


PASDEPARANOIA

Messages recommandés

Membre, In girum imus nocte et consumimur igni , 50ans Posté(e)
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
50ans‚ In girum imus nocte et consumimur igni ,
Posté(e)

Voies sur berges à Paris : les détails du projet.

Le plan pour la "reconquête des voies sur berges" dévoilé par le maire de Paris mercredi prévoit la fermeture à la circulation du quai bas rive gauche, entre le Musée d'Orsay et le pont de l'Alma

projet-pour-amenagement-de-la-rive-gauche-pont-de-solferino-musee-4418098szldt_1713.jpg?v=1

Au mois de janvier dernier, lors de ses v¿ux au Conseil de Paris, Bertrand Delanoë l'avait annoncé "dans les prochaines semaines, je vais prendre des initiatives fortes" et dans le même discours évoqué "la reconquête des voies sur berge". C'est chose faite, il a dévoilé son plan mercredi à la presse. Au total, quinze hectares seront concernés par ces réaménagements, dont plus de quatre hectares seront interdits totalement à la circulation automobile.

Un réaménagement de la rive droite entre le pont d'Iéna, 8è arrondissement, et le pont de Sully, 4è arrondissement. Cette autoroute urbaine, sera soumise à une réduction de la vitesse. Cinq feux tricolores seront installés et la largeur de la chaussée sera diminuée pour les voitures, afin de permettre l'accès aux berges aux piétons et aux cyclistes. Plus de voitures sur la rive basse gauche.

"Il eut été extrêmement imprudent de couper brutalement la circulation rive droite, car la congestion de Paris aurait abîmé le projet lui même. Sur la partie rive droite nous ne supprimons pas de file de circulation mais nous recomposons totalement le boulevard urbain" a expliqué le Maire de Paris lors de la présentation du projet. Le trafic sur la rive droite serait comparable à une autoroute à deux voies avec 40.000 véhicules par jour et 4.000 par heure aux heures de pointe.

Plus de voiture sur la rive basse gauche

Le quai bas rive gauche, entre le musée d'Orsay et le pont de l'Alma, sera fermé à la circulation automobile. Des activités pérennes, accessibles à tous, seront créées. Bertrand Delanoë le laissait déjà entendre dans son discours en janvier, il souhaitait une "harmonisation" entre voitures et piétons, en envisageant des espaces sans automobile. Les berges seraient transformées en lieux de vie autour de trois pôles culture, sport et nature. Les noctambules seraient aussi à la fête, puisque des espaces devraient être créés pour eux.

Une première délibération sera présentée au Conseil de Paris de juillet 2010, afin de présenter les principes d'aménagement et permettre de lancer différentes études de réalisation. D'ici juin, des échanges auront lieu avec les maires d'arrondissement et les collectivités riveraines afin que la dimension métropolitaine du projet soit affirmée.

Les Parisiens auront aussi un droit de regard sur ce projet, ils seront invités à s'exprimer grâce à un forum qui sera mis en place très prochainement sur le site de la Mairie de Paris. La Mairie ne veut pas exlure les principaux usagers, les familles, les jeunes ou les personnes âgées. Dans sa partie parisienne, le projet sera mis en ¿uvre dans les deux ans : les aménagements sur les deux rives seront réalisés au plus tard dans le courant de l'été 2012.

http://lci.tf1.fr/science/environnement/pa...ge-5810273.html

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×