Aller au contenu

Messages recommandés

Membre+, Indiscernablement perceptible, 36ans Posté(e)
meloudidounou Membre+ 13 089 messages
36ans‚ Indiscernablement perceptible,
Posté(e)
article_2801-CUL-LUSURFACEBOOK.jpg

La petite phrase ou le statut comme #art?


Jeudi 28 janvier - 13:29

Sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter, les internautes se piquent de littérature...



L'avenir de la création littéraire serait-il contenu dans les bons mots des réseaux sociaux? Aujourd'hui sort Lu sur Facebook (éd. Biliki), une collection de trois premiers livres où les auteurs Patrick Lowie, Frédéric Vignale et Arnaldinho Gaucho ont compilé environ trois cents de leurs meilleurs statuts. «L'idée était de pérenniser ces aphorismes modernes, explique Patrick Lowie, également directeur de la collection. Parce qu'il suffit d'un bug ou d'un clash pour perdre toute cette poésie.»

«Twiller», «twaïkus»...

C'est le site Twitter qui, le premier, il y a environ trois ans, a inspiré les auteurs en mal de création. Une microlittérature lancée avec les «novelsin3lines» inspirées de l'oeuvre de l'écrivain français Félix Fénéon (1861-1944) qui, lui, composait encore à la plume ses «nouvelles en trois lignes», souvent sur des faits divers, dans le journal Le Matin.

Un «twiller», un thriller à épisodes composé de 140 caractères, a même été créé en 2008 par un journaliste du New York Times, Matt Richtel, sous le nom de Hooked. Aujourd'hui, des sites se consacrent aux «twaïkus», courts poèmes (comme les haïkus japonais) postés sur Twitter. Les écrivains connus s'y mettent: en décembre, Rick Moody (Tempête de glace, Ed. de l'Olivier) ­publiait Some Contemporary Characters, une histoire écrite en direct pendant trois jours, composée de 153 twitts (messages) et suivie par pas moins de 38.000 personnes.

«Rien ne laisse présager une nouvelle forme de litterature»

Mais parle-t-on de création ou d'une évolution des formes existantes? «C'est de l'interface, ça ne révolutionne pas le contenu, estime Stephen Carrière, directeur des ...

Suite de l'article


Source: 20minutes
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Invité château_musée
Invités, Posté(e)
Invité château_musée
Invité château_musée Invités 0 message
Posté(e)

quand les nolifes entrent au Panthéon :blush:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Indiscernablement perceptible, 36ans Posté(e)
meloudidounou Membre+ 13 089 messages
36ans‚ Indiscernablement perceptible,
Posté(e)
quand les nolifes entrent au Panthéon :coeur:

:blush: Je suis fan

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Ambassadeur Bourbon , 26ans Posté(e)
personne ^^ Membre 2 673 messages
26ans‚ Ambassadeur Bourbon ,
Posté(e)

:coeur: j'ss en partie nolife pendant le congé!! :coeur:

:blush: bref...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Tapz, 33ans Posté(e)
cabusar Membre+ 3 377 messages
33ans‚ Tapz,
Posté(e)

Pour moi la littérature via réseau sociaux est simplement une manière de noyer de la bonne littérature qu'on cherche maintenant entre les navets qui sortent tout les ans. :bo:

Je m'explique, ce qui fait la bonne littérature c'est avant tout l'auteur, ça met des années à un auteur pour se perfectionner dans son art, ils ont une solide culture générale et une imagination extrêmement dévellopée. :bo:

La plupart on aussi un esprit très ouvert, mais on trouve des contre-exemples, je vous l'accorde :blush:

Et donc on essai de promouvoir une forme de littérature spontanée, sans travail réel, sans recul, sans apprentissage, la littérature instantanée, société de zaping ou il faut tout, tout de suite, partout, tout le temps, c'est du grand n'importe quoi, on sait trés bien que pour avoir une chose de qualité il faut du temps, de la maturation, du savoir faire, un apprentissage.

C'est un peu comme si on comparait un bon vin avec du jus de raisin, pour l'un il suffit de presser des raisins et hop c'est fait, appelez ça vin et vous allez faire bondir les producteurs qui bossent dur par amour pour les bonnes choses et pour le fait de prendre le temps de faire un travail de qualité. :coeur:

Pour moi ce genre de chose montre uniquement que certain sont prêt à tout pour faire du fric, comme d'habitude quand un truc marche bien, on développe les produits annexe, même si ils n'ont rien a voir, publier un livre papier pour relater un contenue électronique c'est un peu antithétique mais bon.

Le pire dans tout ça c'est que ça vas se vendre un peu, les études de marché le prouvent surement, visiblement c'est vendeur de publier de la merde. :coeur:

Et pourtant, si c'était travaillé réellement, développé, murit, éventuellement on pourrait peut être faire de certain utilisateurs de ces réseaux sociaux des p'tit auteur sympa pour dépanner quand on a plus rien à lire.

Fin bref, vous avez compris mon point de vue, ça me donne envie de vomir et pis c'est tout, je croise tellement de bouquin de merde, mal écrit, fait trop vite, laissant transpirer un manque de vocabulaire patent que je passe des heures à fouiller les librairie pour trouver un truc sympa. :snif:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Patrick Lowie Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Droit de réponse

oulala ! Que de précipitations et d'amalgames dans ce post.

Je t'annonce tout de suite que je suis un des auteurs des trois "lu sur Facebook" et même l'éditeur.

Tout d'abord cette collection n'a jamais été présentée comme de la littérature. Mais bien comme un recueil de statuts, nouveau genre peut-être proche des aphorismes, des citations ou des maximes qui ont existé de tout temps.

La comparaison entre vin et jus de raison est amusante. Parce que justement ce sont deux "produits" agricoles très différents. Le jus de raisin est fait avec autant d'amour que le vin lorsqu'il est bien fait. Mais l'un et l'autre... cela n'a rien à voir. Moi-même je bois du jus de raisin parce que je suis abstème.

L'idée incomprise par certain est de se dire... les réseaux sociaux nous poussent souvent à écrire parfois sur l'actualité, parfois sur la vie, ou sur nos angoisses. Il s'agit donc d'un thermomètre immédiat qui perd de la valeur puisque non pérenne. C'est cette pérennité qui m'intéressait. C'est-à-dire, je pense que tu dois le savoir, tous livres a un dépôt légal et entre dans les bibliothèques nationales. Cela signifie clairement que nous garderons une trace de cet Internet si volatile.

Il ne faut donc pas être "auteur" ou "écrivain" même si, moi je le suis, j'ai déjà écrit cinq romans. Mais mes romans, qui ne sont jamais ancrés dans l'immédiat, ne font pas la une des médias. Ce que j'espère, c'est que des auteurs puissent être découverts via cette forme de livres. Ce serait donc, un coup de projecteur sur ce qu'ils sont, ce qu'ils pensent.

Concernant, "ils font ça pour du fric"... tu dois savoir que notre maison d'édition est toute petite (à peine 2 employés), que nous n'avons aucun financement bancaire, et nous ne faisons partie d'aucune multinationale. De plus, nous sommes très attentifs à l'empreinte écologique (ce que font peu d'éditeurs) en utilisant du papier de forêts certifiés ou recyclés. Acheter ces livres devient donc un acte très différent de ce que tu voudrais présenter.

Enfin, notre maison d'édition, située à Bruxelles, a proposé en 5 ans les premiers livres de jeunes écrivains de Belgique, de France, du Congo, du Québec, du Mali, du Maroc,.... là aussi.. très loin du cliché de la littérature à Paris.

Ton post est donc fait d'idées préconçues... et tu ne peux même pas parler de la qualité de ces aphorismes, puisque les livres ne sortent en librairie qu'aujourd'hui à 16h. Même moi, éditeur et auteur, je ne les ai pas encore vu....

:blush:

Patrick Lowie

auteur de

"Au rythme des déluges"

"la légende des amandiers en fleur"

"L'enfant du Kerala"

"Le printemps des chiens errants"

"Oudayas"

"Patrick Lowie est pour l'interdiction de la raclette suisse en Belgique"

éditeur

http://www.biliki.com

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité château_musée
Invités, Posté(e)
Invité château_musée
Invité château_musée Invités 0 message
Posté(e)
:blush: Je suis fan

:coeur:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Indiscernablement perceptible, 36ans Posté(e)
meloudidounou Membre+ 13 089 messages
36ans‚ Indiscernablement perceptible,
Posté(e)
Droit de réponse

Il ne faut donc pas être "auteur" ou "écrivain" même si, moi je le suis, j'ai déjà écrit cinq romans. Mais mes romans, qui ne sont jamais ancrés dans l'immédiat, ne font pas la une des médias. Ce que j'espère, c'est que des auteurs puissent être découverts via cette forme de livres. Ce serait donc, un coup de projecteur sur ce qu'ils sont, ce qu'ils pensent.

Je trouve ce coté très sympa; pouvoir échanger sur ses écrits avec ses lecteurs, en débattre, comprendre ce que l'auteur a voulu dire. Ca j'apprécie :blush: Que le lecteur soit proche de l'écirvain je trouve ça super. J'aurais aimé parfois après avoir lu un bouquin pouvoir en parler avec l'auteur :coeur:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Tapz, 33ans Posté(e)
cabusar Membre+ 3 377 messages
33ans‚ Tapz,
Posté(e)

Bonjour patrick,

1)

oulala ! Que de précipitations et d'amalgames dans ce post.

Je te retourne la remarque...

Car en effet je n'ai pas lu tes livres précisément vu qu'ils ne sortent qu'aujourd'hui (apparemment), mais en même temps, je ne parle pas de tes livres, je traite un sujet plus général.

2)

un recueil de statuts, nouveau genre peut-être proche des aphorismes

ah parce que tu pense être le premier à faire ça? :blush:

Il existe de nombreux e-book sur le sujet, quelque uns publié même, et ton nouveau genre en question est apparu plus précisément lors de la publication d'un recueil des graffiti de la fac de Nanterre dans les années 70 si ma mémoire ne fait pas défaut.

3)

Même moi, éditeur et auteur, je ne les ai pas encore vu....

Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'allu aprés? En tant qu'éditeur et surtout "auteur" explique moi donc le prodige qui fait que tu n'a pas vu les bouquins que tu as écrits, envoyé en impression puis fait distribué?

Nan parce qu'étant non loin du monde de l'édition j'ai un petit peu de notions sur le sujet :coeur:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×