L'orientation sexuelle, un choix?

Invité reves-vengeurs
Invité reves-vengeurs Invités 0 message
Posté(e)
Le but de la vie c'est de perpétuer la vie.

Ah ! Hé bien voilà quelqu'un qui vient en une phrase de trouver la réponse à une des plus vieilles interrogations de l'homme. é quoi sert la vie ? Quelle est son but ? C'était tout bête, en fin de compte, à se perpétuer.

Pourtant la vie tend indéfectiblement vers la mort. Est-elle donc si sournoise qu'elle veuille se perpétuer tout en se programmant une fin qu'elle veut pourtant fuir ? La vie serait elle mal programmée elle aussi ? La vie se donnerait elle des buts qu'elle ne pourrait atteindre ? Car en plus la vie est instable, capricieuse, indécise la diablesse : elle évolue sans cesse. Elle est passée du stade du condensé d'énergie asexué à l'homo sapiens-sapiens (très sexué pour le coup)¿.qui piens et repiens sans cesse sa sexualité jusqu'à envisager de la rendre asexuelle Alors qu'elle est donc le but de cette vie qui semble ne pas savoir ce qu'elle veut ? Et puis, êtes vous sûr qu'elle en suive un de but ?

Mais pour répondre sérieusement à John Doe qui non content de traiter les homos de dégénérés qu'on ne peut malheureusement pas soigner (tant mieux pour la sécu après tout) plonge post après post dans le ridicule le plus total.

si l'homme n'est pas une machine, pourquoi se donner la peine de vivre alors ?

Et puis si l'homme n'est pas une machine, qu'est ce que c'est alors ? un objet inanimé ? dépourvu de vie ?

Non l'être humain n'est pas une machine et la sexualité humaine est loin d'être entièrement commandée par le biologique. L'être programmé que tu es et qui ne fonctionne visiblement que par pensée binaire devrait ouvrir les yeux sur le monde et alors tu découvrirais que l'humanité est plus complexe et ne rentre pas dans des schémas que seul un esprit formaté, et mal formaté comme le tien, pourrait résumer à la lecture d'un génome.

L'humain ressent, crée, pense, invente, formule, évolue et est fluctuant. Pour vivre, pour aimer et pour donner un sens à son existence, il a mille et mille opportunités. Pour vivre et exprimer son amour et sa sexualité également. Réduire la sexualité au simple besoin hormonale et donc biologique est franchement pathétique et je te plains sérieusement. Lacan disait "Il n'y pas de rapport sexuel chez l'être parlant". Qu'est ce qu'il voulait dire par là ? Que justement la sexualité de l'homme sort du simple besoin biologique car l'être humain et un être parlant. De ce fait, le champ du simple besoin évolue, le désir et l'amour fleurissent donc sur un autre champ celui du langage.

Quelque chose qui dépasse certainement ta compréhension robotisée de l'homme, puisque les machines ne parlent qu'avec des 1 et des 0, je te souhaite bien du courage pour trouver une ame qui te comprenne.

Et quand je te vois prendre l'exemple des zoophiles, ça me conforte dans l'idée que tu n'as absolument rien compris ou, plus fâcheux, es incapable de comprendre.

La zoophilie n'est que l'assouvissement d'un besoin sexuel du même genre que celui qui va aller jouir dans une poupée gonflable.

Combien de zoophiles revendiquent les mêmes droits que les couples hétérosexuels? Combien de zoophiles veulent convoler en juste noce avec leur brebis? partager leurs impots avec leurs chevres? adopter des petits chevreaux? ;)

Je plaisante mais c'est lamentable. ;)

Et pour conclure, toi qui t'insurges en criant: mais non, je ne suis pas homophobe. Je te rappelle que dans Homophobie on retrouve le radical grec "phobia" qui désigne la peur.

Or c'est bien ce que tu nous montres, puisque tu as "peur" que les homos viennent enrayer la bonne programmation de nos cheres petites têtes blondes en les contaminant...(flemme de quoter ton post mais tu t'en souviens sûrement).

bien je crois que j'ai tout dit ;)

Modifié par reves-vengeurs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Donc d'après toi, l'homosexualité aurait pr origine la division cellulaire avec recopie de l'ADN.... je ne voie pas vraiment le rapport.

Ok tu récites bien ton cours mais je trouve que tu n'expliques pas bien le lien existant entre ton cours sur l'ADN et l'homosexualité ou la zoophilie...

Je l'avais expliqué dans des posts précédents:

Par exemple les phéromones, ce sont des mollécules fabriquées par le corps en fonction du code génétique, elles jouent un rôle sur l'attirance envers les gens de sexe opposés. Seulement, elles dépendent du code génétique, et les récepteurs à phéromone aussi.

Le gène peut avoir un défaut, ce qui produit une mollécule qui a un défaut, résultat, si cette mollécule est un récepteur de phéromones, la personne est sensible aux phréomones femelles au lieu des phéromone mâle, ou alors elle est sensibles aux phéromones d'autres espèces animales, etc...

Ce n'est pas la seule explication à l'homosexualité, mais ça peut en être une.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité reves-vengeurs
Invité reves-vengeurs Invités 0 message
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ilensaitilenapprend Membre 154 messages
Forumeur inspiré‚ 32ans
Posté(e)

Okay les copains, copines de debats lol moi je vous quitte pour la fin de semaine j'espere que vous ne vous tapperai pas trop sur la tete, a mon retour j'en aurai beaucoup a lire aussinon ;) A mon retour au travaille je vous promet de continuer ce debat si vous etes toujours en feu comme ca !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité reves-vengeurs
Invité reves-vengeurs Invités 0 message
Posté(e)

rires! bonne fin de semaine ilensait ;)

Modifié par reves-vengeurs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
beretta Membre 668 messages
Forumeur forcené‚ 30ans
Posté(e)

la je suis pas tellment d'accord avec toi... bien que je ne sois pas tellment d'accord avec l'homosexualité, je n'ai pas a juger et cataloguer ces gens disont plutôt que moi personellment je ne me verrai jamais avec une autre femme, c'est plutôt l'imcompréhension avec l'attirence sexuelle de ces personne que je ressens qui est a la base de mon non-acceptation avec ces bord las... ce que je veux dire c'est que je respecte totalement mais j'aurais je pense du mal a accepter que mon frère ou mon futut fils me disent"je suis homo"... ainsi que ma soeur ou ma futur fille ce la dit...

mais quand on me dis il faut tolérer les zoophil autant que les homo, je ne crois pas... parce que les homos, si le partenaire décide de refuser il a le droit de dire non, de partir, etc... quant a l'animal tu le dis par toi même il n'as pas le choix il n'arrive pas provoquant auprès d'une femme avec le baton tout dure comme tu dis lol... il n'as pas le choix c'est en quelque sorte une obligation pour lui... on ne sais pas ce qu'il pense si il déteste ca lui est complètement égale a l'être humain...ce qui compte dans ces cas la c'est le plaisir de l'homme (ou la femme) uniquement, un(e) homo a le droit d'accepter ou de refuser l'acte sexuelle, l'animal lui en est obligé...

certe chacun fait ce qui veut mais jamais au grand jamais je ne respecterai un zoophile...deja a la base l'hommme ou la femme est attiré par le sexe opposé, pour les homos cela peut être compréhensible, mais comment un être humain peut ils être attiré par un animal la il y des question a ce poser c'est pas que je veuille cataloguer les gens mais la je pense que ces personnes ne sont pas tout a fait normal...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kylir Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

Johndoe, tu me parles de divisions cellulaires et d'accidents génétiques... Toi, c'est comme ça que tu expliques l'homosexualité et la zoophilie, moi, non, donc, je ne vais pas revenir là-dessus.

Ce que je voudrais que tu m'expliques, c'est :

comment selon ta théorie, durant le processus d'attribution du code génétique d'un individu, un gène en rapport avec une espèce complètement différente à l'homme se retrouve concernée ?

C'est bien ça, que tu entend, nan ? Pour toi, il y a parfois un gène qui apparait du style "sexualité tournée vers les chevaux".

Où est le sens ? Où est la logique ? Cela ne peut pas se passer comme ça ! Nos gènes ne concernent que notre individualité et notre espèce animale ! Il n'y a jamais de gène destiné aux réactions vis à vis d'autres espèces ! C'est complètement absurde !

D'autant plus que ce gène tomberait vraiment du ciel ! Nos codes génétiques ne sont même pas sensés "savoir" quelles espèces animales nous entoureront à notre naissance !

Vis à vis de la zoophilie, je ne pense pas que l'on croise tant d'animaux consentants que cela dans la nature.

Mais bon, on doit en trouver quand même, c'est certain.

Mais je suis assez d'accord avec reves-vengeurs, là-dessus : cela relève plus, il me semble d'une perversion du style^"poupée gonflable".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lateth Membre 3 833 messages
lateth de pioche‚ 45ans
Posté(e)

@ johndoe : si tu ne comprend pas la difference entre aimer une personne du meme sexe, et baiser une chèvre, c'est que ton cas est desesperant!! ;);)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
é quoi sert la vie ?

A rien.

Quelle est son but ?

Perpétuer la vie, les êtres qui n'avaient pas ce but se sont fait éliminés au cours de l'évolution.

Après on peut également considérer comme vivant les programmes informatiques, les ordinateurs, eux n'ont pas encore pour but de perpétuer la vie, mais ça risque d'arriver un jour.

Mais eux sont une vie minérale, les ordinateurs biologiques sont encore en cours de dévellopement (puce à ADN).

Mais pour répondre sérieusement à John Doe qui non content de traiter les homos de dégénérés

Je n'ai pas dit ça, si tu en est persuadée, alors tu penses que les myiopes sont dégénérés, que certains aveugles et sourd le sont aussi, que tous ceux qui n'ont pas un code génétique parfait le sont. Bref tu penses que tout le monde est dégénéré, car je doute qu'il y ait quelqu'un qui ait un code génétique vraiment parfait.

Non l'être humain n'est pas une machine et la sexualité humaine est loin d'être entièrement commandée par le biologique.

Si, c'est une machine biologique. La sexualité humaine est commandée par la programmation génétique du cerveau ainsi que la programmation faite durant la vie, la part de programmation faite durant l'enfance compte pour beaucoup.

L'être programmé que tu es et qui ne fonctionne visiblement que par pensée binaire

Le cerveau semble plutôt avoir un fonctionnement analogique que numérique-binaire.

pourrait résumer à la lecture d'un génome.

Je ne résume pas qu'à ça, relit mes posts, je l'ai répèté encore une fois dans celui ci.

et mal formaté comme le tien

Contrairement au tien, le mien n'a pas été programmé pour la méchanceté.

Réduire la sexualité au simple besoin hormonale et donc biologique est franchement pathétique et je te plains sérieusement.

C'est moi qui te plaint sérieusement, tu refuses de voir la réalité en face pour préférer vivre dans un monde immaginaire.

Que justement la sexualité de l'homme sort du simple besoin biologique car l'être humain et un être parlant.

C'est qui Lacan ?

j'ai lu des articles où des scientifique prétendent que les baleines ont un langage et font des phrases en suivant une grammaire précise.

Quand au perroquets qui ont appris une base de langue anglaise, et répondent réèlement aux questions, sans répéter, je veux bien y croire, j'ai vu des reportages là dessus.

le désir et l'amour fleurissent

Tu n'a jamais vu les parades amoureuses de certains animaux, c'est une sorte de langage gestuel et sonore également.

Les sentiments et le désir sont crées par le cerveau en vue de reproduction, c'est tout. En fonction de l'analyse qu'il fait de la personne cible, si elle fera un bon père ou une bonne mère, si elle pourra assurer une bonne survie aux gènes. Alors forcément comme personne n'est parfait chez certains il y a une erreur de programmation qui oriente ces sentiments vers les partenaires du même sexe.

Combien de zoophiles revendiquent les mêmes droits que les couples hétérosexuels? Combien de zoophiles veulent convoler en juste noce avec leur brebis? partager leurs impots avec leurs chevres? adopter des petits chevreaux?

Tu crois vraiment qu'ils vont oser demander ça en public alors que c'est mal vu ?

C'est comme pour les homosexuels à l'époque où l'homophobie était très répendue, ils n'osaient pas.

D'ailleurs, il me semble qu'un partit politique belge ou hollandais revendique la zoophilie.

Or c'est bien ce que tu nous montres, puisque tu as "peur" que les homos viennent enrayer la bonne programmation de nos cheres petites têtes blondes en les contaminant..

Effectivement, qui serait pour qu'un qu'une erreur de programmation génétique comme la mucovicidose contamine tout le monde ? Ce n'est pas pour autant que je suis contre les gens en sont victimes et que je vais les frapper à chaque fois que j'en voit, là il s'agirait vraiment de phobie.

Je n'ai rien contre les homos ni contre l'homosexualité, je suis simplement contre la propagande homophile.

Tu as eu la flème de recopier mon post car je précisait ce fait et que ton but est de me faire passer pour un méchant homophobe ?

Modifié par johndoe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kylir Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

Bon, je vais arrêter d'étaler mes idées, ça sert pas à grand chose, semble-t-il, et vais me contenter de démontrer les failles de ton raisonnement.

Mon cher John Doe, tu n'as pas encore répondu à ma question que je t'en repose une seconde :

Pour toi, les gènes déterminent déjà la sexualité des individus, puisque "l'anomalie" viendrait de là, selon toi. Et tu dis aussi que l'apprentissage et le vécu influencent quand même... Donc, certains qui n'auraient pas le gène "homo" pourraient quand même devenir homo, sous l'influence d'homo (je ne fais que suivre ton raisonnement) ?

Dans ce cas, où est la soi-disant maladie ? Et surtout, où est l'utilité du code génétique ? Il n'en a pas, probablement...

Comparer l'homosexualité à la mucoviscidose, 'fallait oser !

De plus en plus d'enfants naissent sans dents de sagesse.

Cette mutation fait partie de l'évolution génétique de l'espèce humaine. Notre machoire s'adapte à notre nouveau mode de vie, et les dents de sagesse dviennent superflues.

C'est plutôt à une mutation de ce genre que je pense lorsque je vois l'essor des nouvelles sexualités.

Ce n'est pas une maladie, c'est quelque chose qui fait avancer l'espèce.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
beretta Membre 668 messages
Forumeur forcené‚ 30ans
Posté(e)
@ johndoe : si tu ne comprend pas la difference entre aimer une personne du meme sexe, et baiser une chèvre, c'est que ton cas est desesperant!! ;);)

au moins ca c'est court et claire lol ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
si tu ne comprend pas la difference entre aimer une personne du meme sexe, et baiser une chèvre, c'est que ton cas est desesperant!!

Si, je l'ai déjà expliqué, la zoophilie c'est envers une autre espèce animale, la zoophilie regroupe à la fois les hétéros-zoophile(exemple: un homme avec une chèvre) et les homos-zoophiles(exemple: un homme avec un bouc).

Mais le principe est le même, il s'agit bien d'une erreur de programmation qui conduit à une attirance sexuelle et sentimentale envers des individus avec qui la reproduction n'est pas possible.

Après, à chacun de voir si il trouve ça plus grave quand ça passe la barrière de l'espèce.

Johndoe, tu me parles de divisions cellulaires et d'accidents génétiques... Toi, c'est comme ça que tu expliques l'homosexualité et la zoophilie, moi, non, donc, je ne vais pas revenir là-dessus.

Ce que je voudrais que tu m'expliques, c'est :

comment selon ta théorie, durant le processus d'attribution du code génétique d'un individu, un gène en rapport avec une espèce complètement différente à l'homme se retrouve concernée ?

C'est bien ça, que tu entend, nan ? Pour toi, il y a parfois un gène qui apparait du style "sexualité tournée vers les chevaux".

Où est le sens ? Où est la logique ? Cela ne peut pas se passer comme ça ! Nos gènes ne concernent que notre individualité et notre espèce animale ! Il n'y a jamais de gène destiné aux réactions vis à vis d'autres espèces ! C'est complètement absurde !

Non, c'est juste une histoire de probabilité. Je vais essayer d'expliquer, mais la réalité est plus compliquée, avec surement plusieurs phéromones pour une même personne.

Les femmes émètent des phéromones qui ont une géométrie particulière, avec des points similaires qui permettent de reconnaitre une femme, et des différences plus légères et propres à chaque individus.

On note ces phéromones, par exemple: A1, le A étant la géométrie commune à toutes les femmes.

femme 1: géométrie A1

femme 2: géométrie A2

Les hommes ont un récepteur prévu pour la géométrie A, et analyses les légères différences pour déterminer des informations sur la femme qui a émit les phéromones.

Les juments émètent une phéromone de géométrie B

Si un gène chez l'homme modifie le récepteur A pour le transformer en B alors il sera sensible aux phéromones produites par les juments.

Ce genre de mutation génétique est quand même assez rare, je sais pas dans quelle mesure, mais pour que ça passe la barrière des espèces, il faut quand même plusieurs erreurs de recopie du gène ou une très grosse.

D'autant plus que ce gène tomberait vraiment du ciel ! Nos codes génétiques ne sont même pas sensés "savoir" quelles espèces animales nous entoureront à notre naissance !

Même si la mutation n'est pas totalement conforme aux phéromones d'un animal, elle peut simplement rendre un peu plus sensible à celles-ci.

Les mutations qui provoquent une attirance homo sont certainement plus fréquentes, car lors de la division cellulaire qui fabrique les ovules et spermatozoïdes, le code génétique de chaque sexe est présent(chromosomes X et Y), même chez les femmes, le chromosome X code pour des gènes en commun avec le Y.

Je rapelle quand même que la programmation du cerveau durant l'enfance joue elle aussi un grand rôle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Comparer l'homosexualité à la mucoviscidose, 'fallait oser !

C'est surtout le cas quand il s'agit d'une homosexualité génétique.

Mais la mucovicidose empèche de respirer normalement, dans beaucoup de cas l'homosexualité empèche de se reproduire normalement. C'est un réèl problème pour certains homos désireux d'avoir des enfants.

Pour toi, les gènes déterminent déjà la sexualité des individus, puisque "l'anomalie" viendrait de là, selon toi. Et tu dis aussi que l'apprentissage et le vécu influencent quand même... Donc, certains qui n'auraient pas le gène "homo" pourraient quand même devenir homo, sous l'influence d'homo (je ne fais que suivre ton raisonnement) ?

Sous l'influence d'homo ou d'autres choses, le processus de programmation par le vécu semble assez complexe, je le connais pas bien.

Dans ce cas, où est la soi-disant maladie ?

Une erreur de programmation du cerveau par le vécu, le problème se trouve alors au niveau des connexions entre les neurones.

Et surtout, où est l'utilité du code génétique ? Il n'en a pas, probablement...

C'est le plan de construction d'un être vivant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité reves-vengeurs
Invité reves-vengeurs Invités 0 message
Posté(e)
Tu as eu la flème de recopier mon post car je précisait ce fait et que ton but est de me faire passer pour un méchant homophobe ?

Non. Ni méchant ni gentil. Je ne te connais pas. Et ce n'est pas parce que mon avis diverge sur un point avec quelqu'un que je vais dire que c'est un méchant, ni encore moins qu'il a tort et moi raison. ;)

Homophobe, par contre, oui et si tu l'admets, alors au moins là dessus, nous sommes d'accord. ;)

Et la seule et véritable divergence que nous ayons, c'est que tu ne résumes la sexualité qu'à une volonté de procréer. Ce qui est faux. Et je rajouterais que chez l'homme c'est évident et largement prouvé, discuté, démontré. Tu te cantonnes à la biologie, hé bien soit viens me dire que quand une femme t'attire et que tu as envie d'elle, c'est parce que tu te dis: "oh mais quelle mère exemplaire elle ferait". Soyons sérieux s'il te plait.

Le cerveau est programmé, oui. Mais sa recherche de l'autre, sa cible pour reprendre ton terme, ne répond en rien aux critéres que tu énnonces. La seule chose qui guide notre sexualité et notre recherche c'est ce postulat: "je suis incomplet, il existe quelque part une complétude idéale qui me pousse dans ma recherche". Je t'invite à lire, ou relire, Platon et son concept de l'ame soeur. Je te suggère aussi de t'ouvrir à autre chose que la biologie si tu veux vraiment pouvoir comprendre et parler de l'homosexualité ou de la sexualité tout simplement.

Et non. Je suis loin d'être méchante mais le débat avec toi me semble stérile. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kylir Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

Bon, (toujours selon ton raisonnement) si la nature voulait vraiment éviter les erreurs de "réglage", elle n'aurait pas laisser d'ouverture possible durant l'enfance, qui puise le faire changer de sexualité, surtout si elle avait déjà prévu des barrières génétiques.

Or, elle l'a fait. Etrange. Peut-être ne voyait-"elle" pas cela comme une erreur de calibrage, mais une variable.

Pour ta réponse sur les phéromones, okay, ça tient déjà plus debout.

Du moins, ça tiendrait debout si la sexualité était comme tu le dis réellement définie à la naissance...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Homophobe, par contre, oui et si tu l'admets, alors au moins là dessus, nous sommes d'accord.

Non je ne l'admet pas, j'ai d'ailleurs expliqué et prouvé que je ne le suis pas.

"je suis incomplet, il existe quelque part une complétude idéale qui me pousse dans ma recherche".

N'importe quoi, tu as sortit ça d'un vieux livre grec ?

C'est uniquement en vue de perpétuer la vie.

Tu te cantonnes à la biologie, hé bien soit viens me dire que quand une femme t'attire et que tu as envie d'elle, c'est parce que tu te dis: "oh mais quelle mère exemplaire elle ferait".

C'est exactement ça expliqué de façon simpliste, la réalité est plus complexe, il y a une grosse part d'inconscient, au travers des phéromones, du comportement de l'autre, etc..., le cerveau analyse plein de choses, y compris une part de données génétiques. par exemple le cerveau calcule si les enfants avec cette personne auront un bon système immunitaire.

Bon, (toujours selon ton raisonnement) si la nature voulait vraiment éviter les erreurs de "réglage", elle n'aurait pas laisser d'ouverture possible durant l'enfance, qui puise le faire changer de sexualité, surtout si elle avait déjà prévu des barrières génétiques.

Or, elle l'a fait. Etrange. Peut-être ne voyait-"elle" pas cela comme une erreur de calibrage, mais une variable.

Je ne considère pas la nature comme un personne. Et même si c'était le cas et qu'elle avait voulu faire un être parfait, je sais pas si elle aurait réussit, on ne peut pas protéger contre tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kylir Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

Bien sûr, moi non plus je ne la considère pas comme une personne, cette bonne vieille nature. Tu remarqueras simplement que tout ce qui nous entoure est emprunt d'une certaine cohérence.

Incroyable cette manière qu'a le cerveau de scanner les gens... Sur ce point, je ne peux pas te suivre ! On est des machines biologiques, okay ! Mais pas des méga robots high-tech avec vision infra-rouge intégrée.

J'exagère, je suppose que tu voulais parler des détails évidents, du style "sain, riche, etc...". Ouais, enfin, si on rencontre de tels comportements, il y a aussi beaucoup d'autres critères, qui ne prennent pas en compte l'avenir de nos précieux gènes.

Modifié par Kylir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité reves-vengeurs
Invité reves-vengeurs Invités 0 message
Posté(e)
Non je ne l'admet pas, j'ai d'ailleurs expliqué et prouvé que je ne le suis pas.

Ah! hé bien soit...si pour toi dire que tu n'éprouves pas le besoin de frapper un homo quand tu en croises un, suffit à te faire penser que tu n'es pas homophobe, libre à toi. Aprés tout je m'en fous. A chacun de mettre un nom sur tes idées et à se faire une opinion de tes théories. Moi je me suis déjà fait la mienne.

N'importe quoi, tu as sortit ça d'un vieux livre grec ?

Rires! d'un vieux livre grec? hé bien écoutes, je ne vais pas refaire ta culture, mais peut être que c'est justement ce qui te fait défaut, avoir lu.

Et sache que je ne dis rien d'original, c'est aussi vieux que la pensée humaine et ça a été décortiqué et redécortiqué depuis, en philo, en psycho, en tout ce que tu veux.

Ceci dit, tu me réponds par un "n'importe quoi", ce qui est trés constructif...je te dirais juste que quand tu dis à quelqu'un "tu me manques", que lui dis tu d'autre si ce n'est "sans toi, il me manque quelque chose"..?

Enfin bref. ça m'gonfle tout ça.

Modifié par reves-vengeurs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zycos Membre 952 messages
Forumeur accro‚ 36ans
Posté(e)
par exemple le cerveau calcule si les enfants avec cette personne auront un bon système immunitaire.

Hein ??!!! tu te bases sur quoi pour sortir ca ??!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
je te dirais juste que quand tu dis à quelqu'un "tu me manques", que lui dis tu d'autre si ce n'est "sans toi, il me manque quelque chose"..?

Ce n'est pas ce que tu avais dit, tu avais dit "je suis incomplet", et là tu dis "tu me manque, il me manque quelque chose".

Si il te manque de l'argent pour faire quelque chose tu es incomplète ? Ce qui te manque ne fait pas forcément partie de toi.

c'est évident et largement prouvé, discuté, démontré.

C'est l'inverse.

La seule chose qui guide notre sexualité et notre recherche c'est ce postulat: "je suis incomplet, il existe quelque part une complétude idéale qui me pousse dans ma recherche"

Si, les gens sont complets, c'est évident.

Ce n'est pas une complétude qui est recherchée, mais un comportement, des gènes, qui pourront former une bonne association pour perpétuer la vie.

En fonctionnement normal, le cerveau crée des sentiments et du désir envers les personnes qui répondent le mieux à ces critères.

Rires! d'un vieux livre grec?

Oui, il me semble que c'est la théorie d'aristote ou de platon qui dit que les être humains sont à l'origine fait de 4 bras et 4 jambes, puis ils sont coupés en deux et ils recherchent leur moitié durant leur vie.

Ces vieilles théories ont été émisent à l'époque où il y avait peu de connaissances scientifiques.

c'est aussi vieux que la pensée humaine et ça a été décortiqué et redécortiqué depuis, en philo, en psycho, en tout ce que tu veux.

Oui mais ça a été prouvé faux par la biologie.

Hein ??!!! tu te bases sur quoi pour sortir ca ??!!

Sur un reportage que j'ai vu. Des chercheurs ont fait sentir des odeurs corporelles à des gens et leur ont demandé de les classer par ordre de préférence. Ils ont ensuite comparé les gènes ou un autre truc relatif au système immunitaire(marqueurs HLA peut être). Les gens étaient attirés le plus par les odeur provenant de personne qui avaient un système immunitaire le plus différent du leur, ce qui implique une meilleure résistance aux maladies des enfants qui seront issus de ce couple, car ils sont capable de se défendre contre une plus grande diversités de virus et bactéries.

Modifié par johndoe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant