De l'irresponsabilité pénale du chef d'Etat !

johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
la revolution a apporté la fin des privilèges

C'est une blague ?

La fin des privilèges on l'attends encore...

Ce fut la fin des privilèges de la noblesse et le début des privilèges de la classe politique.

D'ailleurs c'est juste le nom qui a changé, mais ça se passe pareil.

C'est toujours une certaine classe qui dirige, c'est héréditaire, au sein des partits politiques il y a des anoblissements de certains membres du peuple, et certains "nobles" se voient retirer leur titres...

Je connais pas bien l'histoire du féodalime et des monarchies, mais avec la république, il semble qu'il y ait un peu plus de renouvellement de la classe dirigeante privilégiée. Donc ça fait plus de gens à satisfaire, et comme ils ne sont pas sûr de rester longtemps, ils en veulent plus... Au final, ça coûte plus chèr... Il sont toujours opposés au peuple, le Tiers Etat est composé par le MEDEF, les représentants du peuple sont les syndicats, et les représentant de la classe privilégiée sont les ministres.

Je propose un système transparent et sans privilèges comme en Suède...

Modifié par johndoe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

Que les grands serviteurs de l'Etat aient des privilèges dans leur fonction ne me parait pas choquant. Cela ne m'interesse pas qu'un ministre roule à vélo, le tout est qu'il soit capable de participer au bon gouvernement de la France !

L'irresponsabilité pénale du chef de l'Etat permet de garantir la bonne marche et le prestige de l'Etat.

Contrairement à ce que tu dis, on ne peut pas vraiment dire que la plolitique et la haute administration soient purement héréditaire. Un Jean-Louis Debré, fils du premier 1er ministre de la France s'était fait coller à l'ENA. Après, il est normal que quelqu'un élevé dans un milieu culturel de bon niveau ait des facilités. Mais le système est loin d'être bloqué. Chirac n'avait pas un père chef d'Etat à ce que je sache. Idem pour tous ses prédecesseurs de la Ve.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
muten Membre 3 166 messages
Forumeur interimaire‚
Posté(e)

Je crois que le titre que l'on donne au personnel politique est ; Serviteurs de l'etat , pas Profiteurs de l'etat .

Si la France etait vraiment une Democracie , meme le president devrait rendre compte de ses actes , en parlant de comptes d'apres le Canard Enchainée celui de Jacquouille au Japon est bien réel et question d'ou viens cet argent puisque notre " tres cher " chef n'a pas de fortune personnelle et un salaires ( declaré ) pas si gros que ça .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

Le président incarne l'Etat, il ne peut PAS être justiciable car cela reviendrait à condamner pénalement l'Etat lui même, ce qui serait absurde. N'oubliez jamais le vieux principe : la personne royale est sacrée et non justiciable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
el_mariachi Membre 1 549 messages
Tuco the ugly‚ 30ans
Posté(e)
Que les grands serviteurs de l'Etat aient des privilèges dans leur fonction ne me parait pas choquant. Cela ne m'interesse pas qu'un ministre roule à vélo, le tout est qu'il soit capable de participer au bon gouvernement de la France !

L'irresponsabilité pénale du chef de l'Etat permet de garantir la bonne marche et le prestige de l'Etat.

Contrairement à ce que tu dis, on ne peut pas vraiment dire que la plolitique et la haute administration soient purement héréditaire. Un Jean-Louis Debré, fils du premier 1er ministre de la France s'était fait coller à l'ENA. Après, il est normal que quelqu'un élevé dans un milieu culturel de bon niveau ait des facilités. Mais le système est loin d'être bloqué. Chirac n'avait pas un père chef d'Etat à ce que je sache. Idem pour tous ses prédecesseurs de la Ve.

non le père de chirac n'était pas président, mais ceux qui nous gouvernent sont issus de la même classe scocial (plus qu') aisé il y a donc conservation du pouvoir par les mêmes personnes qu'elles se disent de droites ou de gauche, donc le pouvoir est en quelque sorte hériditaire comme dans une monarchie, sauf que le pouvoir ne se transmet pas de père en fils mais de pantin en pantin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

Et c'est quoi pour toi une classe plus qu'aisée ? Le père de Mitterrand était à la SNCF. Un nanti ? Royal est fille de militaire. Une multi millionaire ? Bayrou n'a pas de grandes origines sociales non plus. Bref ton raisonnement repose sur une argumentation non établie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lateth Membre 3 833 messages
lateth de pioche‚ 44ans
Posté(e)
Le président incarne l'Etat, il ne peut PAS être justiciable car cela reviendrait à condamner pénalement l'Etat lui même, ce qui serait absurde. N'oubliez jamais le vieux principe : la personne royale est sacrée et non justiciable.

ooui mais justement, chirac n'est pas roi, mais president

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noladelle Membre 1 326 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Bayrou vient d'une famille paysanne cultivée

Sarkozi est issu de l'immigration

Ceux qui finissent à de hautes fonctions ont commencé très jeunes en politique : 15-16 ans et ils n'ont jamais lâché la bride.

Il est possible par cette voie de tenter de faire carrière.

Cela n'empêchera pas aux privilégiés de garder certaines places : on ne peut pas le nier non plus.

Modifié par Noladelle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le président incarne l'Etat, il ne peut PAS être justiciable car cela reviendrait à condamner pénalement l'Etat lui même, ce qui serait absurde. N'oubliez jamais le vieux principe : la personne royale est sacrée et non justiciable.

Il faut qu'il soit justiciable, c'est un citoyen comme un autre, je vois pas pourquoi il aurait le droit de commettre des crimes et d'enfreindre la loi !

Et c'est quoi pour toi une classe plus qu'aisée ? Le père de Mitterrand était à la SNCF. Un nanti ? Royal est fille de militaire. Une multi millionaire ? Bayrou n'a pas de grandes origines sociales non plus. Bref ton raisonnement repose sur une argumentation non établie.

C'est comme dans la noblesse, certains sont anoblits, d'autres déchus de leur titre.

Dans la noblesse actuelle(la classe politique), il y a surement un peu plus de d'anoblissements et de déchéance des titres, mais le fonctionnement est le même.

Le père de Napoléon n'était pas Empereur.

Sarkozi est issu de l'immigration

Ca ne veut pas dire qu'il ne faisait pas déjà partit de la classe politique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
el_mariachi Membre 1 549 messages
Tuco the ugly‚ 30ans
Posté(e)

john doe ;)

les politiques français ont tous suivi le même enseignement, ils sortent tous du même moule, c'est ainsi que la politique française est comparable à la monarchie, car même si on change de gouvernement, la politique appliqué est sensiblement la même

c'est la démocratie de façade

mais ceci ne fait pas partie du même débat

touts petits, on nous apprend qu'en france on est libre et égaux en droit

en quoi suis je égal en droit au président si lui est amnistier de tous ses délits?

son titre de président ne doit en aucun cas le placer au dessus de la loi

Modifié par el_mariachi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

Un chef d'Etat ne sera jamais un citoyen ordinaire car il supporte le fardeau écrasant de l'Etat ! C'est pas difficile à comprendre ça. Il faut, en quelque sorte, "faire don de sa personne" à son pays pour briguer une telle fonction ! La conséquence logique est l'irresponsabilité pénale, sinon chaque acte de gouvernement pourrait être regardé comme un crime. Par exemple, déclarer la guerre !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lateth Membre 3 833 messages
lateth de pioche‚ 44ans
Posté(e)

mais que penses tu du fait de le juger apres son mandat?

un président doit etre irreprochable, car le peuple lui a donné sa confiance.

si il bafoue cette confiance, il doit à mon avis etre juger, et séverement.

on parle de la délincance des jeunes. mais pourquoi etre honnete si le president de la republique lui meme ne l'est pas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

Le président incarne l'Etat, le juger est attenter à la dignité et à la majesté de l'Etat ! S'il est malhonnête, on le force à démissionner mais on ne le juge pas. L'oubli est indispensable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lateth Membre 3 833 messages
lateth de pioche‚ 44ans
Posté(e)

mais s'il est malhonnete, c'est lui qui attente à la dignité de l'état!

et il n'a pas du tout l'intention de démissionner.

il n'a meme pas l'intention de virer villepin, alors que meme lUMP réclame son départ!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

Eh bien dans moins d'un an, il ne sera plus élu, c'est tout ! Mais les juges ne peuvent pas juger le chef de l'Exécutif, jamais !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toti Membre 2 920 messages
Sceptique assez convaincu‚ 35ans
Posté(e)

Chirac s'est discréditer lui-même en 1997... la France n'est pas pour autant passer pour "une conne" aux yeux du monde.

Le Président n'est pas l'Etat, il n'en est que son réprésentant.

Il faut distinguer l'homme et la fonction. Si le Président ne peut être juger, il ne devrait être Président que le temps de son mandat et ne pas conserver le titre. Ainsi on jugerait un ancien président... Changeons de constitution, il est grand temps ! La Vème était du sur-mesure pour Charles... rédigeons une VIème qui soit du sur-mesure pour les français !

Mais en attendant la VIème, il me paraît impossible de juger le Président pendant l'exercice de ses fonction, et dangereux. Mais l'impossibilité de le juger après me paraît tout aussi dangereux. C'est l'impunité et l'injustice affichée avec ce qu'elle a d'immorale et d'exemplaire... ;)

Pas simple ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

Moi je suis un pragmatique. Bien sûr que je rêverais de Cincinnatus à la tête de l'Etat. Mais c'est rarissime. Talleyrand était un corrompu notoire mais il fut indispensable à la politique étrangère de la France. En ce sens, un roi né et vivant toute sa vie dans la richesse n'a pas besoin de voler.

Mais comme actuellement (à part De Gaulle), nos présidents ont eu tendance à s'enrichir lors de leurs fonctions (Giscard avec Bokassa, Mitterrand et ses dizaines d'affaires louches, Chirac...), je suis pour l'immunité perpétuelle pour les chefs d'Etat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant