La société nous impose - t - elle sa vision de la liberté ?

BM7 Membres 5 389 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

La société nous conditionne dès notre plus jeune age . Dans ces conditions nous ne choisissons pas

de suivre plutot que d' avancer . On est programmé pour suivre l' évolution de la société .

Et dans cette évolution , nous n' avons pas vraiment notre mot à dire .

Tous nous parait normal .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

flo3183 Membre 2 420 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
Sommes - nous libre en société ??

Agissons - nous en toute liberté ? Ou sommes - nous des marionnettes ficelé par la société ?

évidemment que nous sommes des marionnettes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PseudoFCB Membre 255 messages
Forumeur activiste‚ 24ans
Posté(e)

Moi je pense que la France (comme plein d'autres pays) nous conditionnent à accepter une liberté artificielle, où le peuple se dit libre mais où on ne dit pas tout ce qu'on veut, où les journalistes sont obligés de diffuser l'information que lui impose ses supérieurs, où ses mêmes journalistes ont peur de ce qu'ils écrivent et se relisent sans cesse pour être politiquement correct ... où pleins de choses sont censurées (donnant ainsi une orientation à l'opinion des gens), où seul l'UMP et le PS existent pour beaucoup (grace à leur emprise sur les médias et leur propagande télévisuel), ...

Trop d'exemples je m'arrête là pour l'instant ...

PS : Bon sujet BM7 ;)

Il est fort ce McGyver :smile2:

Modifié par PseudoFCB

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité marire
Invité marire Invités 0 message
Posté(e)

Salut,

Pour ton texte tiré de "academon" :je dirais non pas que la société nous conditionne pour faire certains choix mais pour tous nos choix, d'où le concept d'habitus de Bourdieu qui si je l'interprète bien implique que le libre-arbitre ne peut pas exister puisque nos choix seraient conditionnés par cet habitus qui se serait façonné en fonction des diverses expériences que l'on a vécues depuis notre naissance. Après, ton texte (bout de dissert' ? c'est quoi le sujet..?) parle d'obligation de faire certains choix... Ca me semble vite dit ; disons que si on veut être super intégré faut rentrer dans le moule, alors il y a ceux qui rentrent dans le moule parce que ça leur semble normal, d'autres qui subissent et ne trouvent pas d'alternative, mais il y a aussi des gens qui font leurs choix subversifs, arrivent à en vivre et sont heureux comme ça (car tout de même intégrés dans leur entourage).

Enfin bref, on doit vivre en fonction de la société dans laquelle nous vivons et c'est normal, puisque nous avons besoin des autres pour survivre. Mais rien ne t'empêche de te trouver une bande de potes qui ont le même idéal de société que toi et d'aller élever des chèvres dans le Larzac. Sauf que même dans cette micro société, tu ne seras pas libre car confronté à tes congénères qui ne feront pas toujours les mêmes choix que toi car pas le même habitus que toi (si on veut rester dans un délire bourdieusien...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité marire
Invité marire Invités 0 message
Posté(e)
chacun réduit suffisamment sa liberté de lui-même rien que de par son caractère, de par la non-envie de faire aux autres ce qu'on ne voudrait pas que l'on nous fasse

Tu as peut-être une vision de la liberté différente de la mienne, mais je crois que les gens qui s'abstiennent de faire des choses "de par la non-envie de faire aux autres ce qu'on ne voudrait pas que l'on nous fasse" n'entravent pas leur liberté car ils suivent un principe qui leur parait juste ; la privation de liberté serait pour celui qui voudrait causer du tort à quelqu'un mais qui serait freiné par je ne sais quoi. D'autre part, je ne pense pas que le trait de caractère dont tu parles soit très courant... Pour donner un exemple, je ne pense pas que tous les gens qui viennent faire leurs courses les jours fériés (ouioui y en a beaucoup) seraient contents qu'on leur pique à eux aussi leurs jours fériés. Si un jour on leur piquait ils seraient peut-être contents qu'on les soutienne par un boycott quelconque...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité marire
Invité marire Invités 0 message
Posté(e)
la société nous a formater dans un système capitaliste .

il faudrait revoir se système .

Car la société de consommation nous conduit droit dans le mur .

Sommes - nous condamné à consommer sans réflechir ???

Là je comprends pas bien le sujet du topic en fait. Le problème c'est le type de société dans laquelle nous vivons, ou c'est le fait que la société quelle qu'elle soit entrave les libertés des individus ? C'est différent. La privation de libertés est inévitable dans toute société puisque nos choix sont déterminés dès notre naissance. D'autre part on peut trouver tous les défauts du monde au système capitaliste et à juste titre mais c'est une autre histoire.

En fait ton sujet est flou, je ne comprends pas si on doit débattre sur le fait qu'on vit dans une dictature ou pas, si on doit déterminer si le caractère "libéral" de notre "démocratie" est du foutage de gueule ou non, ou si le sujet traite seulement d'une question sociologique et/ou philosophique sur la liberté....

edit : pardon pour les 3 posts à la suite, je pensais que mes 2 derniers allaient s'imbriquer dans le 1er automatiquement...

Modifié par marire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Evan's Membre 9 messages
Baby Forumeur‚ 20ans
Posté(e)

On est jamais totalement Libre il y'a toujours une partie de notre qui nous est dictée par la société mais en somme nous somme plutot libre car nous pouvons faire nos propres choix donc c'est sa la liberté c'est pas de pouvoir courir dehors comme il nous plait ce n'est qu'un aspect de la liberté de pouvoir sortir mais la encore c'est le CHOIX de sortir.Donc la liberté c'est plutot le droit de pouvoir choisir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BM7 Membres 5 389 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)
Là je comprends pas bien le sujet du topic en fait. Le problème c'est le type de société dans laquelle nous vivons, ou c'est le fait que la société quelle qu'elle soit entrave les libertés des individus ? C'est différent. La privation de libertés est inévitable dans toute société puisque nos choix sont déterminés dès notre naissance. D'autre part on peut trouver tous les défauts du monde au système capitaliste et à juste titre mais c'est une autre histoire.

En fait ton sujet est flou, je ne comprends pas si on doit débattre sur le fait qu'on vit dans une dictature ou pas, si on doit déterminer si le caractère "libéral" de notre "démocratie" est du foutage de gueule ou non, ou si le sujet traite seulement d'une question sociologique et/ou philosophique sur la liberté....

edit : pardon pour les 3 posts à la suite, je pensais que mes 2 derniers allaient s'imbriquer dans le 1er automatiquement...

La société dans laquelle nous vivons , nous impose une vision capitaliste de la vie .

Elle nous formate , conditionne dès notre plus jeune age . Ou se trouve la liberté , dans une société

qui a formater notre vision de la vie .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité marire
Invité marire Invités 0 message
Posté(e)

Toutes les sociétés formatent les visions de vie de ses individus. Et avec plus ou moins de réussite selon les cas. Si tu n'es pas d'accord avec "la" vision que t'impose la société, tu peux toujours avoir des principes différents. Et si tu peux ne pas être d'accord c'est que tu n'es pas formaté seulement par "une" vision. Il y a différents agents de socialisation qui s'exercent sur nous, et ces agents ont une vision qui rentre plus ou moins dans le monde. Mais que tu rentres beaucoup ou pas dans le moule tu n'es pas libre puisque ta pensée est déterminée par ces agents de socialisation et ton vécu plus généralement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BM7 Membres 5 389 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

la liberté en société n' est en fait qu' un leurre .

nous avons été élévé par nos parents avec un dogme ( religieux - laïc - ) , et éduquer par un

enseignement scolaire qui nous a formater pour vivre en société .

Et au milieu de tous cela , on essait de se rassurer en pensant vivre librement dans la société .

Lorsque je veux acheter un MP3 , je suis libre de le faire .Mais qu' est ce qui m' a motivé a LE faire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dark_connard Membre 2 606 messages
chevalier jedi du coté obscur de la force ! ‚ 106ans
Posté(e)

Disons qu'elle nous endoctrine en nous mettant dans le crâne que ceci est bien ceci est mal. Rouler à moto sans casque, c'est mal, pas mettre de ceinture c'est mal, jouer à colin maillard sur autoroute, c'est mal. On essaie de justifier les interdictions en nous donnant bonne conscience.

Mais il est évident qu'en France, on n'est plus libre du tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Isabelle-28 Membre 33 messages
Forumeur balbutiant‚ 31ans
Posté(e)

Jamais nous ne serons entièrement libres. é moins de vivre reclus au fin fond d'une forêt, tel un(e) ermite. Encore là, nous serions soumis entre autres à satisfaire nos besoins vitaux et à se protéger des animaux environnants, donc, pas complètement libres.

Oui, la société nous impose un cadre. Un cadre de valeurs, de façon de voir et de faire les choses, bref, sa normalité. Mais qu'est-ce LA normalité ? Puisque celle-ci peut être très différente d'une culture à une autre, celle-ci n'est pas unilatérale mais bien multilatérale. Donc, il n'y a pas de réponse à la question.

Selon moi, ce cadre est nécessaire. L'être humain est un animal grégaire et a besoin de repères pour se « façonner » et pour évoluer. De plus, vivant en groupe, nous devons respecter les gens qui nous entourent, alors, nous devons nous comporter en ce sens.

Cependant, nous sommes plus les acteurs d'une société que nous en sommes les marionnettes, nous avons la capacité et le droit de questionner et mettre et remettre en question l'orientation de cette dite société. Mais malheureusement pour le droit, il n'est pas donné à tout le monde... Des déviants et des marginaux, ça en prend. En agissant à contre-courant, ils contribuent à créer un mouvement social qui changera le cours des choses. Pour la plupart des choses, ce qui était jadis déviant et marginal est aujourd'hui normal et ce qui est à présent déviant et marginal sera sûrement à l'avenir normal. Par exemple, si il n'y avait pas eu tous ces mouvements féministes autrefois fortement critiqués, nous les femmes en serions encore confinées au rôle d'épouse, de mère et de ménagère. Que ça et rien que ça. Nous n'aurions pas le droit de faire carrière, pas le droit de choisir entre faire carrière et rester à la maison, pas le droit de vote, pas le droit à l'opinion ni à la liberté d'expression, etc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alexdesdébats Membre 4 280 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)

Est-ce que le libre arbitre est encore présent? C'est une sorte de reformulation...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sortylege Membre 227 messages
Forumeur activiste‚ 69ans
Posté(e)

A mon avis, "la société", fait se qu'elle peut pour nous faire consommer, emprunter ,consommer, emprunter ,empr...........................................................................

.................... :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
okman38 Membre 2 859 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)

Il n'y a pas de liberté totale dans la société , parcequ'on est obligé de composer avec la liberté des autres .

On m'a toujours appris que notre liberté s'arrètait là où commence celle des autres ! Et si chacun avait enregistré ce précepte la vie en société serait beaucoup plus facile !

Il est évident que la liberté totale ne peut exister que si on est seul , et on devra quand mème se plier aux lois de la nature !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
idéerecues Membre 378 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
la société nous a formater dans un système capitaliste .

il faudrait revoir se système .

Car la société de consommation nous conduit droit dans le mur .

Sommes - nous condamné à consommer sans réflechir ???

Qui t'oblige à consommer sans réfléchir?

la liberté en société n' est en fait qu' un leurre .

nous avons été élévé par nos parents avec un dogme ( religieux - laïc - ) , et éduquer par un

enseignement scolaire qui nous a formater pour vivre en société .

Et au milieu de tous cela , on essait de se rassurer en pensant vivre librement dans la société .

Lorsque je veux acheter un MP3 , je suis libre de le faire .Mais qu' est ce qui m' a motivé a LE faire.

petite question, qu'est ce qui te pousse a te croire opprimé par la société et non libre?

Serait ce ta capacité à réfléchir par toi même ou es tu là aussi influencé par "la société"?

D'ailleurs peux tu préciser car la société, c'est tout et n'importe quoi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité enna63
Invité enna63 Invités 0 message
Posté(e)

oui et personne ne t'empêche si ça te chante de prendre ton baluchon et d'aller vivre en hermite au fin fond des bois. Mais là encore comme dis plus haut tu seras en lutte avec une autre loie.. celle de la nature

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant