Ma femme veut vivre sa bisexualité....


femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

bonsoir..

par souci de droits d'auteur je vais quand meme cité ma source en fin de citation, mais l'idée plus qu'un simple copié/collé il s'agit d'engager un vrai et serieux débat sur la notion et la quête du bonheur dans le couple.

allé c'est parti! bonne lecture:

Notre éducation nous apprend qu'un couple doit se suffire à lui-même. Mais au fil des années nous changeons. Nous apprenons aussi à mieux nous connaître. Nous découvrons des aspects de nous que nous ignorions ou que nous avons chassés de notre esprit pour diverses raisons.

Cependant tout ce que nous avons dénié nous revient immanquablement. Ces côtés émergent parce qu'ils font parti de ce que nous sommes. Souvent nous les avons enfouis tellement profond que de les voir ressurgir nous désarçonne. Mais une fois qu'ils se sont révélés à nous on ne peut plus jamais les mettre de côté. Invariablement le désir de vouloir explorer ces aspects de notre vie nous saisit. On ne peut remettre tout ça au tiroir et espérer l'oublier. Il est utopique d'y croire.

Ce ne sont pas tous les couples qui sont capables d'accepter de changer leur façon de percevoir leur relation. Il m'est arrivé de voir des couples se briser parce que l'un des conjoints n'acceptait pas que l'autre puisse être heureux en dehors du couple. Comme si le bonheur extraconjugal était une démonstration d'inaptitude à rendre son ou sa partenaire heureuse. La jalousie n'est surtout pas une preuve d'amour mais une simple démonstration de possessivité la plupart du temps dû à un manque de confiance en soi.

Souvent on s'imagine qu'une fois marié on voguera tranquillement jusqu'à notre mort dans un bonheur tranquille. La vie n'est pas faite comme ça. La vie nous bouscule pour nous apprendre à découvrir nos forces, pour nous apprendre à grandir, pour nous apprendre à mieux nous connaître. Le ou la conjointe doit être là pour nous soutenir dans ce cheminement. Aimer c'est avant tout vouloir le bonheur de l'autre. Que celui-ci passe à travers nous ou pas...

Il n'existe pas de véritable choix pour le conjoint qui découvre que sa femme en aime une autre. Il peut lui dire de mettre un terme à la relation. Celle-ci pourra alors se soumettre à la volonté de son mari ou le quitter. Si la femme se soumet, l'époux aura à ses côté une femme malheureuse et à terme la relation en sera affectée. L'amertume et le ressentiment prennnent le pas et peu à peu et une distance se crée entre les conjoints. Si par contre il laisse sa femme vivre son désir jusqu'au bout, pendant un temps il se sentira délaissé, inadéquat. C'est là où la proximité, l'intimité, les démonstrations d'affection prennent toute leur importance. C'est aussi là où la transparence et l'honnêteté dans le couple atteint des niveaux qu'on n'aurait pu imaginer jusque là.

Quand on se rend compte que l'autre relation rien ne change dans le couple et qu'au contraire la proximité devient une communion, on accepte plus facilement. Quand on voit sa femme sourire tous les jours, quand on la sent pleinement heureuse, quand on la voit s'épanouir comme une fleur et que son bonheur rejaillit sur nous, on se demande comment on a pu hésiter un seul instant. Le couple ne doit pas être une prison mais un tremplin vers une plus grande réalisation de soi avec le soutien de son conjoint.

Mais ça c'est ma façon de voir les choses Je ne prétend pas avoir la vérité, loin de là. Nous percevons chacun les chose à notre façon et nos valeurs sont différentes pour chacun d'entre nous. Les miennes ont changé avec le temps. Avec les années j'ai décidé d'adopter des valeurs qui rejoignaient plus plutôt que de m'en tenir à celles que mon éducation m'avait imposées.

écrit par Michel Granger Mardi, 23 Juin 2009 14:24 http://blogasty.com/

a vous les commentaires! :smile2:

Modifié par femzi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

petitcoeurbrisé Membre 50 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

C'est un sujet tellement épineux....

Etre le garand du bonheur de sa compagne, ou devenir son bourreau...

Partager sa moitié avec une autre, c'est un acte d'une totale vénalité selon moi... Ce n'est que mon opinion, bien sur, mais partager sa femme, est selon moi tout à fait impossible, on va dire pour des personne attachées à des valeurs !

Comment envisager une seule seconde sa femme dans le lit d'une autre, meme sous notre regard approbateur ? Je ne pense pas que ce genre de décisions soit applicables à tous les couples, je dirais meme que ce sera applicable à une extreme minorité !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
silver surfer Membre 356 messages
Forumeur survitaminé‚ 53ans
Posté(e)

je ne partagerai pas ma moitie ! mais il en est autrement pour d autres , pourquoi pas ?

celà peut deboucher sur un menage a trois ? et alors , il est des choses bien plus choquante !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

en fait la complexité de ce cas de figure est la suivante:

on ne choisi/controle pas vraiment ses envies/besoins.

ainsi si du jour au lendemain votre partenaires éprouve ce "manque" que vous ne pouvez pas combler (malgré tout l'amour que vous pouvez lui apportez) alors il vous faudra faire un choix.

_lui imposer votre exclusivité.

(elle pourrait l'accepter ou bien en souffrir)

_ceder a sa demande.

(elle pourrait s'epanouir ou bien finir par se lasser de ses envies d'ailleurs)

_mettre un terme a votre relation.

(vous la perdriez alors définitivement)

donc voila. a chacun de decider ce qui lui convient le mieux en fonction de sa définition de l'amour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant