Krach Immobilier

new Membre 22 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Après 10 années consécutives de hausse, les prix de l'immobilier ont plus que doublé au point de former une bulle immobilière encore plus grave que celle connue en 91!

Aujourd'hui tous les indicateurs sont au rouge : stocks qui augmentent ( plus de 400000 logements construits pour la seule année 2005 !!! ), transactions qui baissent, taux d'intérêts qui augmentent ( et ce n'est que le début ) et limite de solvabilité des ménages largement dépassée ;

Il semble donc évident qu'une baisse des prix dans l'immobilier soit inévitable quoiqu'en disent les professionnels(dont les salaires sont proportionnels aux chiffres de ventes ) et qu'il est important de prévenir d'éventuels acheteurs des risques qu'ils encourent en achetant au plus haut .

Qu'en est-t-il de vous ? êtes vous prêt à succomber à la folie actuelle en vous endettant à vie avec les risques que cela comporte ? connaissez vous des personnes de votre entourage qui se sont lourdement endettées ?

Faîtes vous confiance aux professionnels de l"immobilier et aux banquiers qui convoitent votre porte-feuille ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

colerepopulaire Membre 1 504 messages
libre penseur‚ 39ans
Posté(e)

Mon banquier achete une maison, moi un petit appart (on ne sait jamais).

Les prix vont baissé mais pas comme tu a l'air de le penser.

Les acheteurs a la difference de la periode 91 sont des particuliers qui veulent se loger et pas faire de la plus value.

J'ai achete car si je louais cela me reviendrais plus cher.

C'est une periode difficile mais je ne suis pas plus inquiet que ça meme sur le moyen therme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
philmoi Membre 152 messages
Forumeur inspiré‚ 41ans
Posté(e)

Ma foi, il n'y a pas de mystère. Si tu en as les moyens, il vaut mieux acheter. Mieux vaut rembourser un prêt que de payer un loyer.

Si on regarde les taux d'intérêts et les prix de l'immobilier, ils bougent en parallèle. Quand les prix montent, les taux baissent pour compenser.

Maintenant, à moins d'avoir du flaire ou d'être dans le milieu, mieux vaut chercher la bonne affaire (compromis entre prix et intérêt pour soi) et la saisir plutôt que d'attendre une hypothétique baisse des prix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kotazo Membre 63 messages
Forumeur en herbe‚ 53ans
Posté(e)

;) De fait, il faut évaluer les avantages relatifs entre location et achat, or cela n'a rien d'évident dans un sens ou un autre.

En effet, si vous êtes locataire d'un Hlm à loyer réellement modéré, il y a peu de chance que vous trouviez un bien à acquérir qui puisse égaler le coût d'une faible location.

Pour rappel, lorsque l'on achète un bien immobilier, il faut tenir compte du

- prix d'achat + frais

- des frais de remise en état

- des frais d'entretien régulier (par exemple , un ravalement est recommandé tous les 10 à 15 ans quelque soit la construction) et une étanchéité ou un toit tout les 30 ans

- des frais de gestion de la copropriété

- taxes foncières

- des frais bancaires éventuels (intérêts + assurance)

Si vous faites le total de tous ces frais réels ou estimés, vous obtiendrez le vrai coût moyen d'utilisation de votre bien, à comparer à une location, dont le coût est connu et ne varie qu'avec un indice annuel.

Aussi au final, vous constaterez dans une majorité des cas, avec le niveau actuel des prix de l'immobilier, qu'il est économiquement + avantageux de louer un appartement, que de l'acheter.

Sauf à donner un prix élevé à son désir de propriété, ou à vouloir s'obliger à une épargne "forcée".

Sauf aussi à considérer que la spéculation immobilière va continuer et que les prix vont encore doubler, mais cela reste une pure hypothèse, et qui à court terme semble se stabiliser car les français n'ont plus les moyens d'acheter à la hausse.

Ainsi, statistiquement, le français moyen (compte tenu de la stagnation de son pouvoir d'achat) a perdu l'équivalent d'une pièce dans sa capacité d'achat d'un appartement en l'espace de 15 ans, et si la spéculation continue et ses revenus stagnent , le français moyen pourra tout juste acheter un WC sur le pallier.

j'espère ne pas avoir été trop "théorique"

bon WE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
colerepopulaire Membre 1 504 messages
libre penseur‚ 39ans
Posté(e)

Cela m'etonnerait beaucop que les prix augmentent mais je suis allé a munich et la bas effectivement a part un cagibi tu ne peut pas t'acheter grand chose.

Les salaires sont a peine plus élevé et les prix sont monstrueux.

Les gens ne pensent meme pas a acheter a la place ils s'offrent de super voitures.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chameaulo VIP 11 192 messages
Final Five‚ 36ans
Posté(e)

Je tiens juste à signaler que new a posté 3 fois ce sujet dans les 5 dernières heures. Originalement, ce message contenait de la pub pour un site immobilier évidemment que j'ai évacué du post, je préviens donc que si new réitère sa pub, j'efface ce sujet et new sera banni

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eryx VIP 8 660 messages
Dresseur d'ours‚ 45ans
Posté(e)

Ca c'est drôle!!

Je savais pas que tu étais capable d'humour, Colerepopulaire! ;) ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
new Membre 22 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

A l'attention de chameaulo : J'ai supprimé le lien si c'est ça qui dérange mais je ne vois pas pourquoi le sujet serait "limite" ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
new Membre 22 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Jeudi 8 juin : Nouvelle hausse des taux par la BCE...ou quand l'étau se resserre ;)

ça va faire mal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
colerepopulaire Membre 1 504 messages
libre penseur‚ 39ans
Posté(e)

Les prix baissent les taux remontent a moins de pouvoir acheter cash le probleme est le meme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
new Membre 22 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Em période de krach les prix baissent beaucoup trop vite pour être compensés par la hausse des taux

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
colerepopulaire Membre 1 504 messages
libre penseur‚ 39ans
Posté(e)

ce n'est pas le cas actuellement, on a une stagnation des prix, pas une baisse franche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
new Membre 22 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

On est dans la période ou les transactions sont quasi-nulles .

Et en langage immobilier ça veut dire en gros le calme avant la tempête .

Seuls les agents immobilier : fnaim ;) font comme si de rien n'était et continuent à afficher des soit-disant hausses grâce à des statistiques truquées .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cracottte Membre 9 950 messages
pêche croquante‚ 34ans
Posté(e)
Seuls les agents immobilier : fnaim ;) font comme si de rien n'était et continuent à afficher des soit-disant hausses grâce à des statistiques truquées .

que veux tu dire par des statistiques truquées ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
new Membre 22 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Un indice n'est pas une preuve !

Baromètres, indices et autres indicateurs reflètent-ils la vraie tendance du marché ?

La question de la fiabilité des indices mérite d'être posée au vu du baromètre mensuel Fnaim d'avril, qui livre des chiffres beaucoup plus optimistes, pour les propriétaires, que les autres : la hausse des prix ressort à 2% par rapport à mars dans l'ancien. Dans le même temps, les sites spécialisés de transactions et de publications évoquent plutôt une tendance à la baisse de -0,5%. Et les commentaires n'évoquent pas un simple ralentissement, mais plutôt un début d'effondrement, voire de krach immobilier... La vérité est sans doute que le marché est beaucoup plus fluctuant que la Fnaim veut bien le dire.

Pourquoi cette différence ?

La méthode de calcul de la Fnaim est assez nébuleuse. Ainsi, les ventes Fnaim représentent près de la moitie des transactions en France, mais leur nombre n'est jamais connu contrairement aux chiffres fournis par exemple par les notaires, qui sont, eux, communiqués avec 6 mois de décalage. Et quand la Fnaim fait état d'un rythme de croissance annuelle à 9%, le chiffre est en fait une moyenne des douze deniers mois, comparée à la moyenne des douze derniers mois de l'année précédente. On remonte donc jusqu'à deux années en arrière ! Par ce biais, toute variation brutale du marché est lissée, et il faudrait 9 mois à une véritable baisse des prix pour être décryptée selon cette méthode.

Le danger de l'information unique

Il y a là selon les observateurs un vide statistique que la Fnaim comble médiatiquement. Ses chiffres contribuent à maintenir artificiellement une bonne tenue du marché, qui profite avant tout aux agents immobiliers, mais concourt à une vision largement décalée du marché, qui est préjudiciable pour le particulier en phase de transaction.

Prudence dans l'interprétation

Entre la Fnaim, les chambres des notaires, les réseaux d'agences, les organismes professionnels et instituts officiels ou encore les sites et publications spécialisées, qui ont chacun leurs propres outils de calcul et méthodes de mesure, les analyses peuvent se donc révéler très divergentes... Il est donc essentiel pour le particulier en quête d'estimation de savoir faire preuve de synthèse pour connaître la véritable réactivité du marché. Et, comme le démontre à sa façon Da Vinci Code, décrypter les chiffres pour trouver le nombre d'or, c'est un métier à risques !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
new Membre 22 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

p.s.: sourcecapital

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noladelle Membre 1 326 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

La propriété reste un bon placement à long terme.

On s'enrichit : et cela les français l 'ont compris : l 'immobilier est une valeur refuge. Les jeunes de 25 ans achètent désormais sur un crédit de 20-30 ans, ce qui n 'existait pas encore il y a 5 ans.

Moi je consate un marché qui stagne et les biens de qualité se vendent sans problème : la demande fait le marché.

Les maisons se négocient plus à la baisse qu 'un appartement mais là encore elles se vendent très bien dans ma région (provence).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
colerepopulaire Membre 1 504 messages
libre penseur‚ 39ans
Posté(e)

Une baisse est possible un crack improbable.

La difference entre la periode que nous venont de vivre et le dernier crack c'est que cette fois ci se sont des particuliers qui ont acheté leurs residence et non pas des agents voulant speculer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant