pour ou contre le clonage?

Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Mon@ Membre 216 messages
Forumeur activiste‚ 106ans
Posté(e)

pour ou contre le clonage ? quelle que soit la réponse, le clonage humain se fera. l'homme est bien trop avide de savoir et de pouvoir pour "arreter le progres" au nom de la morale.

le clonage humain c'est une opportunité pour l'homme de défier dieu : "créer l'homme à son image" et de ses propres mains. alors non, rien ne l'arrêtera.

:smile2: tu as raison

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
melhzar Membre 43 messages
Forumeur balbutiant‚ 34ans
Posté(e)

Pourquoi serais-je contre le clonage ?

Du moment que ça ne fait de mal à personne, le clonage n'est pas mauvais.

L'éthique dont on parle beaucoup, est très exigeante, et je trouve bizarre qu'elle soit poussée à ce point là.

Pour ce qui est de la sélection ou du nazisme, ne soyons pas très imaginatifs, chacun va être libre d'avoir ou non un enfant cloné, donc on va pas forcer les gens à en avoir, et dans ce sens, on ne risque pas d'être envahi par une race supérieure.

Maintenant imaginez qu'on a Isaac Newton, avoir 2 Isaac Newton au lieu d'un c'est bien, en avoir 10 c'est mieux, 50 c'est extra ^^.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mon@ Membre 216 messages
Forumeur activiste‚ 106ans
Posté(e)

oui bien sur

mais je crois que la course après l'argent, la riche, à qui sera le plus riche, modifiera, d'après moi, le but du clonage, il y aura des dérives, qui feront que l'homme, deviendra commercial, or, l'homme ne peut pas faire l'objet d'un contrat, c'est un principe. c'est contre la dignité humaine, seule les choses peuvent entr'ezr dans le commerce.

et après, les parents désireux d'avoir des enfants, adopteront plutot des clones, ou carrément des embryons modifiées géntiquement parce que ce serait plus avantageux sur le plan financier.

et à ce moment là, qui voudra adopter, les vrais petits en fants humains, qui ne demandent qu'une famille aimante?

oups, j'ai déconné là, c'est mon imagination, mais l'idée est là

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Telluris Malus Membre 404 messages
Forumeur survitaminé‚ 107ans
Posté(e)

On vend bien des animaux qui sont des êtres vivants, je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas faire de même des humains. Nous sommes des animaux nous-mêmes, n'en déplaise à certains.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mon@ Membre 216 messages
Forumeur activiste‚ 106ans
Posté(e)

lol, sauf que les animaux n'ont pas de code civil, ou de code de commerce interdisant la commercialisation de l'être humain

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mon@ Membre 216 messages
Forumeur activiste‚ 106ans
Posté(e)

je crois uqe faire ça, ce serais bafouer les principes pur lesquels tant d'autres se sont battu pour que nous vivions dans un monde meilleur

ce serais aller vers un recul des droits, ce serais carrément une régression.

libre à toi de faire l'objet d'un contrat, mais ça, je pense que pas beaucoup n'y adhereraient

après je sais pas mais.........

ce principe selon lequel la personne humaine n'est pas commercial: je suis pour.

c'est dans un but d'intêret général qu'il a été crée, ou plutot admis, parce que nous sommes des êtres humains donc libre.

et l'interet general prime sur le reste.

toi même tu sais

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Telluris Malus Membre 404 messages
Forumeur survitaminé‚ 107ans
Posté(e)

La démocratie allie deux concepts antinomiques que sont la liberté et la contrainte. C'est un oxymore, on ne saurait être libres tant qu'il y a des lois pour nous maintenir sous la domination étatique. La véritable liberté serait de pouvoir tuer son voisin si cela nous sied, ou bien de se balader nu dans la rue. Je ne prône pas ce modèle social, mais démontre que la liberté dont vous vous targuez n'est effective que dans vos esprits.

Il ne peut y avoir de véritable liberté sous contrôle.

Modifié par Telluris Malus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mon@ Membre 216 messages
Forumeur activiste‚ 106ans
Posté(e)

nous ne nous targuons de rien du tout, estce se flatter que de donner son avis? je crois qu'il faut utiliser les bon mots.

mais pour en revenoir au sujet, je crois, que ta vision de la liberté est absolue, et même simpliste dans la mesure ou, liberté=fais tout ce que tu veux.

mais je suis d'accord avec toi qu'oin tu parle de contrainte et de liberté, parvce que c'est vrai, mais cette contrainte nous l'avons choisie. nous l'avons choisi librement. parce que tu imagine comme moi, que ce serait la loi de la jungle. heuresement que tu n'est pas législateur (lol pas méchant)

je ne voulais pas en parler, mais cela s'impose, et tu imagine bien que j'allais en venir: le coontrat social de rousseau.

chaque individu transfert une petite part de sa souveraineté (contrainte) à l'état, pour que ce dernier se charge de garantir la liberté de chacun, en la préservant (liberté).

trop de liberté tue la liberté

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Telluris Malus Membre 404 messages
Forumeur survitaminé‚ 107ans
Posté(e)

Je pense simplement que le terme de liberté ne convient pas dans le modèle social actuel. Etymologiquement "liberté" dérive du latin "liber" par opposition à "servus" (esclave). "Détention passive", serait plus adéquate.

Quant aux contraintes choisies, as-tu signé un contrat en sortant de l'utérus de ta mère ? On a défini un système pour nous, nous n'avons en rien participé à sa conception et l'on nous l'impose comme postulat parce que trois clampins ont trouvé bons que ce schéma s'applique à toute la race humaine. Déjà à l'école on nous enrégimente, le bon citoyen respecte l'autorité (illégitime par ailleurs) et vote, les autres sont des marginaux qu'il faut conspuer et brûler en place publique. Nous vivons dans une gigantesque mascarade, dans l'illusion d'un libre arbitre que nous ne possédons pas et qui appartient à l'Etat. Tous nos faits et gestes sont orientés vers l'intérêt commun, et si l'on a le malheur de vouloir servir uniquement le sien, la société nous rejette et nous considère comme des aliénés mentaux.

C'est une manipulation qui s'opère depuis des millénaires, on ne peut pas demander aux gens de changer leur vision du jour au lendemain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dark_connard Membre 2 606 messages
chevalier jedi du coté obscur de la force ! ‚ 106ans
Posté(e)

Contre, mais de toute façon, je pense pas qu'on arrivera un jour à cloner un humain, c'est trop compliqué. Au mieux, on ferait des gogols.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mon@ Membre 216 messages
Forumeur activiste‚ 106ans
Posté(e)
Je pense simplement que le terme de liberté ne convient pas dans le modèle social actuel. Etymologiquement "liberté" dérive du latin "liber" par opposition à "servus" (esclave). "Détention passive", serait plus adéquate.

Quant aux contraintes choisies, as-tu signé un contrat en sortant de l'utérus de ta mère ? On a défini un système pour nous, nous n'avons en rien participé à sa conception et l'on nous l'impose comme postulat parce que trois clampins ont trouvé bons que ce schéma s'applique à toute la race humaine. Déjà à l'école on nous enrégimente, le bon citoyen respecte l'autorité (illégitime par ailleurs) et vote, les autres sont des marginaux qu'il faut conspuer et brûler en place publique. Nous vivons dans une gigantesque mascarade, dans l'illusion d'un libre arbitre que nous ne possédons pas et qui appartient à l'Etat. Tous nos faits et gestes sont orientés vers l'intérêt commun, et si l'on a le malheur de vouloir servir uniquement le sien, la société nous rejette et nous considère comme des aliénés mentaux.

C'est une manipulation qui s'opère depuis des millénaires, on ne peut pas demander aux gens de changer leur vision du jour au lendemain.

très très interressant! :smile2:

je suis en parti d'ac cord avec toi, pour l'histoire de l'utéris, la marginalisation, le lavage de cervea à l'école etc....

mais ce que j'essaie de mettre en évidence c'est que ce syst-ème, nous ne l'avons pas vraiment remis en cause, car même s'il s'impose à nous, on le préfère à celui ou seule la loi du plus fort règnerais

je vais promener mon chien, et je reviendrai (terminator IV loool)..... si tu es encor là

dark connard Au mieux, on ferait des gogols.

mdr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Telluris Malus Membre 404 messages
Forumeur survitaminé‚ 107ans
Posté(e)
mais ce que j'essaie de mettre en évidence c'est que ce syst-ème, nous ne l'avons pas vraiment remis en cause, car même s'il s'impose à nous, on le préfère à celui ou seule la loi du plus fort règnerais

C'est ce qui fait que ce système est contre nature. Darwin l'a très bien démontré dans l'origine des espèces, le monde animal est régi par la sélection naturelle et sexuelle. Ce n'est pas à l'Homme de décider, par ses actions et ses conceptions idéologiques, du sort de son espèce.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mon@ Membre 216 messages
Forumeur activiste‚ 106ans
Posté(e)

non, je ne crois pas que ce soit contre nature, parce que comme tant de choses nous relie à l'animal, et pourtant nous sommes différents de lui, par conséquent, je pense, que c'est "à l'homme de décider par ses actions et ses conceptions idéologiques du sort et de son espèce" comme tu le dis, tout simplement parceque nous pensons, nous avons la raison et pas seulement l'instinct, à cela s'ajoute une conscience: celle du bie et du mal. cela, nous ne pouvons l'ignorer, et vivre comme de vulgaire bête, qui répondant à l'appel instinctif de la loi du plus fort

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ZZorander Membre 63 messages
Forumeur en herbe‚ 24ans
Posté(e)
Ce n'est pas à l'Homme de décider, par ses actions et ses conceptions idéologiques, du sort de son espèce.

D'un autre coté, si. L'Evolution nous a doté d'un cerveau, ce qui nous a permis de survivre. L'être humain est fragile : nous n'excellons en rien, nous sommes banals au niveau génétique (95% de ressemblance avec les singes, 80% avec les vaches (certains c'est plus :smile2: ) et 50% avec la souris). Le cerveau est une des avancés les plus importantes, et c'est grâce à ça que l'Homme à prédominé sur Terre. Chaque espèce utilise ses avantages pour survivre. L'Homme utilise son très grand avantage pour survivre. Enfin, utilisait.

"Tout les animaux sont égaux, mais certains sont plus égaux que d'autres". Georges Orwell.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Telluris Malus Membre 404 messages
Forumeur survitaminé‚ 107ans
Posté(e)

L'on n'a aucune preuve de l'absence de pensée chez l'animal. On cherche à s'en convaincre pour mieux combler notre vanité et convenir que nous sommes incontestablement les plus évolués.

La conception de bien et de mal, quant à elle, est dictée par les dogmes séculaires de la religion et quoique l'on se sente totalement étranger aux visions mystiques du monde que les saints écrits nous relatent, nos lois contemporaines sont en grande majorité inspirées par les textes sacrés.

Tu ne tueras point, tu ne voleras point disent les commandements. Qui donc a décrété qu'une notion devait être considérée comme mauvaise et une autre bonne ? Pourquoi est-il plus louable d'offrir plutôt que recevoir ? Pourquoi le blanc symbolise la vertu et le noir, le malin ?

L'être humain n'existe qu'à travers ces stéréotypes, et c'est bien là l'apanage d'une espèce fort peu développée. Nous avons trop de respect pour nos vies et pour nos facultés. Si nous ouvrions les yeux quelques instants, nous verrions notre médiocrité qui blesserait notre ego et non pas notre superbe qui le flatterait.

Modifié par Telluris Malus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mon@ Membre 216 messages
Forumeur activiste‚ 106ans
Posté(e)

je sui d'accord quand tu parles de vanité de l'être humain, et bien sur aussi que nos texte sont inspirés des coutumes et des textes sacré, mais c'est parce qu'on a bien voulu les reprendre. on aurait pu totalement rompre avec ces textes, mais on ne l'a pas fait, parceque comme je l'ai dit, nous avons la conscience, d'ou le remord, le regret lorsuq'on ment, qu'on vol, ou qu'on fait du mal à quelqu'un, tout cela est inhé (enfin je crois) certains ont une conscience plus développer que d'autres mais bon, c'est un fait.

pour ce qui est de l'animal, ils pensent surement, mais chez eux, l'instaint est dominant, il n'y a cas observer leur comportement.

mais bon, s'ils sont si particulièrement intelligent, tant mieux: à la science de nous le démonter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Telluris Malus Membre 404 messages
Forumeur survitaminé‚ 107ans
Posté(e)

Je ne suis pas en accord avec tes propos quand tu prétends que le remord et le regret sont innés. Je pense au contraire que cela fait partie de la manipulation à laquelle je faisais allusion précédemment. Un enfant sans repaire, qui se construirait selon ses propres règles dans un milieu hostile n'aurait aucune des considérations que nous pouvons avoir. La conscience nous est enseignée dès l'enfance. Nous sommes sévèrement rudoyé quand nous volons une petite voiture majorette au bureau de tabac, quand nous nous montrons irrévérencieux à l'endroit d'une personne plus âgée. C'est l'éducation qui fait la civilité, et la civilité qui nous rend servile.

C'est un cercle vicieux ou vertueux selon les points de vue. Nous ancrons dans l'esprit de notre progéniture ce que nos parents tenaient des leurs. C'est là qu'est notre instinct, il nous faut à tout prix transmettre à nos enfants les valeurs qui sont chères à notre lignage sans savoir pour quelle raison exactement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ZZorander Membre 63 messages
Forumeur en herbe‚ 24ans
Posté(e)
nous avons la conscience, d'ou le remord, le regret lorsuq'on ment, qu'on vol, ou qu'on fait du mal à quelqu'un

Lavage de cerveau tout simplement.

Tuer est mal ? C'est ce que nous a IMPOSE la religion et les doctrines de la société.

Le meurtre est le moteur de la vie. Chaque être vivant tue : les prédateurs, les herbivores (en tuant les plantes), les plantes elles-mêmes (course incessante vers le soleil pour avoir le plus de soleil, ce qui nuira voir tuera les plantes proches).

Si tuer est mal, on peut donc affirmer que la vie est mauvaise, puisqu'elle tue pour sa survie. Donc il faudrait que la vie n'existe pas. Le concept de bien et de mal n'existerait alors pas non plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant