Quand le cynisme s'ajoute à la démagogie

-   21 membres ont voté

  1. 1. Ce qu'il faut faire, quant au système de retraite par répartition, c'est :

    • baisser le montant des pensions
      0
    • augmenter à plus de 42 ans le nombre d'années de cotisation nécessaire pour avoir une retraite pleine
      6
    • repousser au delà de 60 ans l'âge à partir duquel on a le droit de prendre sa retraite
      9
    • augmenter le montant des recettes du système en réduisant le chômage
      15
    • augmenter le montant des recettes du système en augmentant la part des richesses produites qui y est affectée
      8

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Ce qu'on pourrait faire :

réduire le train de vie de l'état et mettre l'argent dans les caisses de retraite

Réduire le train de vie des sénateurs et les rémunérer seulement lorsqu'ils sont présents (économies garanties et argent pour les retraites)

Ne pas diminuer les charges des entreprises et notamment les cotisations retraites pour les salariés (l'entreprise ne cotise plus sur les retraites dés la premiére heure sup , ça va se retrouver lors du bilan de carriére pour le salarié)

Embaucher les jeunes

Augmenter les cotisations retraites obligatoires sur la feuille de paye (si on devait aller dans un systéme d'assurances retraites privées , le montant serait décuplé et beaucoup ne pourrait plus en avoir du tout)

Ne pas décourager les entreprises qui veulent faire partir les salariés en pré retraites , c'est mieux que de faire des licenciements

Préserver nos entreprises au niveau de l'UE en allant vers un peu plus de régulation plutôt que la loi du marché

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
L'argent qu'ils ont besoin doit venir d'un peuple solidaire de leurs retraités et non un tas de crétins qui payent sans avoir la moindre idées de son utilisations.
Lorsque je reçois une fiche de salaire, je vais être honnête avec toi, c'est le montant net versé qui m'intéresse. Je pense donc faire partie des crétins que tu cites, car je ne m'attarde jamais sur le détail des sommes prélevées. :smile2:
Vous parlez des militaires, mais renseignez-vous sur le pourquoi de la chose et surtout sur le sens du mot "retraite" ! Non ils ne vont pas en retraite au bout de 15 ans, puisque tous reprennent un autre travail dans le civil ! Au fait, si vous nous parliez des cheminots et autres !
Non, tous ne reprennent pas un travail après leur retraite, et pour ceux qui le font, ça n'annule pas leur retraite. Ils cumulent donc deux formes de revenus et, arrivés à la seconde retraite, ils cumulent deux retraites.

Pour ce qui est des cheminots, depuis l'année dernière, ils cotisent autant que les autres. Ils partent toujours à la retraite à 50 ans, mais cotisent l'équivalent de 42 ans d'activités, comme le commun des ouvriers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
Et si tu trouve que Militaire est un boulot de planquer va-y fonce !
Ah mais je fonce :smile2: Je suis bien décidé à profiter du système, tant qu'il existe ;) Je parts pour un engagement professionnel, dans l'armée de l'air. Je serais affecté au sol, au contrôle aérien. Et comme je vais surtout travailler assis devant des écrans (et que c'est pénible), je pourrais prétendre à la retraite, dans une quinzaine d'années. Mais je verrais, peut être que je poursuivrais par passion pour le métier ou pour augmenter mes annuités.

Mais d'ici la, je compte aussi en profiter pour voir du pays, découvrir les outremer. Ceux que je connais, militaires de carrière, m'ont bien expliqué tous les avantages à travailler pour l'armée. ;)

Ce qu'on pourrait faire :

réduire le train de vie de l'état et mettre l'argent dans les caisses de retraite

Réduire le train de vie des sénateurs et les rémunérer seulement lorsqu'ils sont présents (économies garanties et argent pour les retraites)

Ne pas diminuer les charges des entreprises et notamment les cotisations retraites pour les salariés (l'entreprise ne cotise plus sur les retraites dés la premiére heure sup , ça va se retrouver lors du bilan de carriére pour le salarié)

Embaucher les jeunes

Augmenter les cotisations retraites obligatoires sur la feuille de paye (si on devait aller dans un systéme d'assurances retraites privées , le montant serait décuplé et beaucoup ne pourrait plus en avoir du tout)

Ne pas décourager les entreprises qui veulent faire partir les salariés en pré retraites , c'est mieux que de faire des licenciements

Préserver nos entreprises au niveau de l'UE en allant vers un peu plus de régulation plutôt que la loi du marché

Tout à fait d'accord mais tes mesures ne concernent que le privé. Ajoute des prélèvements équivalents pour la fonction publique, et je pense que les caisses de retraite de renfloueraient un peu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Tout à fait d'accord mais tes mesures ne concernent que le privé. Ajoute des prélèvements équivalents pour la fonction publique, et je pense que les caisses de retraite de renfloueraient un peu.

la fonction publique est comprise, l'augmentation de la cotisation retraite c'est pour tout le monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

L'espérance de vie des femmes en France est de presque 85 ans. Partir à la retraite à 60 ans pour elles revient à être la retraite le temps d'une génération pleine. Se retirer de toute activité pour attendre la mort durant un tel temps a-t-il le moindre sens ?

Lorsque Bismarck fixe l'âge de la retraite en Allemagne à la fin du XIXe, il coïncide bizarrement avec l'espérance de vie moyenne des salariés. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
Se retirer de toute activité pour attendre la mort durant un tel temps a-t-il le moindre sens ?
Tu penses vraiment que les retraités se contentent d'attendre la mort ? :smile2: Tu ne dois pas en connaître beaucoup, car en général, la retraite symbolise plutôt la période ou on peut enfin profiter de la vie ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Et profiter de la vie c'est n'avoir aucune activité et vivre en rentier ?

Je crois qu'il est établi sur le plan médical qu'un tel genre d'existence fait assez vite régresser sur le plan intellectuel. ;)

En tout cas, je suis amusé que l'ateur du sujet exalte le système de la rente. Il est des paradoxes savoureux.

Peut-être peut-on arguer que le Japon, pays qui connait le plus fort taux d'emploi des plus de 60 ans est aussi celui où la longévité est la plus longue. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
Et profiter de la vie c'est n'avoir aucune activité et vivre en rentier ?
Tu parles des retraités de quelle génération ? Les retraités de maintenant font des croisières, participent à des voyages organisés, adhèrent à de nombreuses associations...

Avant d'arriver au 4ème age, il y a un 3ème age très actif ;)

Il y a aussi les retraités qui restent effectivement chez eux. Mais ils étaient déjà casaniers quant ils étaient actifs. Seulement ils n'avaient pas le choix, il fallait bien sortir de chez soit pour bosser. Une fois à la retraite, ils profitent de la vie chez eux, dans leurs jardins, accueillant leurs enfants et petits enfants, dont ils n'ont plus à s'inquiéter de l'éducation et des études. Et comme ils ont généralement payé leur maison, ils ont l'impression de profiter enfin du temps, sans aucunes contraintes.

Mon arrière grand mère va avoir 96 ans. C'est sûr, elle ne fait plus la java, mais elle ne me donne pas l'impression d'attendre la mort. Et si c'est le cas, elle le cache derrière un humour assez phénoménal :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
Ce qu'on pourrait faire :

réduire le train de vie de l'état et mettre l'argent dans les caisses de retraite

Réduire le train de vie des sénateurs et les rémunérer seulement lorsqu'ils sont présents (économies garanties et argent pour les retraites)

Ne pas diminuer les charges des entreprises et notamment les cotisations retraites pour les salariés (l'entreprise ne cotise plus sur les retraites dés la premiére heure sup , ça va se retrouver lors du bilan de carriére pour le salarié)

Embaucher les jeunes

Augmenter les cotisations retraites obligatoires sur la feuille de paye (si on devait aller dans un systéme d'assurances retraites privées , le montant serait décuplé et beaucoup ne pourrait plus en avoir du tout)

Ne pas décourager les entreprises qui veulent faire partir les salariés en pré retraites , c'est mieux que de faire des licenciements

Préserver nos entreprises au niveau de l'UE en allant vers un peu plus de régulation plutôt que la loi du marché

+1 ;) .

J'ajouterais a celà une modulation du temps de travail le long de la cariere lié a une formation des nouveaux embauchés. ;)

Bien entendu il faut enfin prendre en compte la péibilité du travail et obliger le MEDEF a ce mettre enfin a la table des négociations (qu'il déserte depuis longtemps).

Faut pas déconner non plus. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)

Entièrement d'accord, surtout par rapport à la pénibilité au boulot. Il ne faut pas attendre qu'une personne soit brisée en deux pour lui accorder des droits à la retraite. Et il ne faut plus que seule la fonction publique accorde des allègements d'années.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Tu parles des retraités de quelle génération ? Les retraités de maintenant font des croisières, participent à des voyages organisés,

Oui en vivant en rentier sans grande contrepartie pour la collectivité. Se contenter de se la couler douce est-il satisfaisant pour l'espèce humaine alors que l'homme est principalement un homo faber ?

Je crois que la régression intellectuelle de ceux qui n'ont aucune activité utile démontre le contraire.

Au XIXe siècle, un homme de 60 ans était un vieillard près du tombeau. Actuellement, ne rien faire d'utile pendant des laps de temps de 20-30 ans est un pur non sens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
L'espérance de vie des femmes en France est de presque 85 ans.

Les hommes vivent moins longtemps. Les hommes-ouvriers encore moins.

Partir à la retraite à 60 ans pour elles revient à être la retraite le temps d'une génération pleine. Se retirer de toute activité pour attendre la mort durant un tel temps a-t-il le moindre sens ?

Il y a des tas de choses sensées dans la vie à faire en dehors du travail salarié ou indépendant à but lucratif.

Concentrer le travail, au sens restreint du terme, sur les seules personnes de moins de 60 ans est de bon sens.

Lorsque Bismarck fixe l'âge de la retraite en Allemagne à la fin du XIXe, il coïncide bizarrement avec l'espérance de vie moyenne des salariés. biggrin.gif

Bismarck a pour objectif de réduire au minimum cette atteinte au taux de profit qu'est la dépense socialisée. La droite française du XXIe siècle a certes la même vision des choses que la droite allemande du XIXe siècle.

On a aussi le droit d'avoir d'autres objectifs.

En tout cas, je suis amusé que l'ateur du sujet exalte le système de la rente. Il est des paradoxes savoureux.

La rémunération de la propriété et la retraite par répartition sont deux « rentes » bien différentes.

Leurs fondements sont différents. La première n'en a guère. La seconde vise la satisfaction des besoins sociaux.

Leurs conséquences réelles sont également différentes. La seconde attribue une retraite au moins décente à celui qui a travaillé un certain nombre d'année. La première répartit les richesses aussi mal que l'est le patrimoine.

Elles sont suffisamment différentes pour que la plupart des observateurs les distinguent sous les noms respectifs de retraite par répartition et retraite par capitalisation.

La droite fait la différence entre les deux systèmes. Peu à peu, elle détruit le système par répartition en mettant tout en oeuvre pour réduire le montant réel des pensions (cf post introductif).

Dans le même temps, elle accorde des réductions d'impôt sur le revenu aux contribuables imposables qui cotisent à des systèmes complémentaires qui sont des systèmes par capitalisation (l'argent est utilisé à acheter du capital, actions et/ou obligations). L'argent manque pour financer la sécu, il ne manque jamais pour accorder des réductions d'impôt sur le revenu à la moitié des français qui le paye (la mieux rémunérée).

Modifié par carnifex

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant