Mon copain m'étouffe

Invité coeur bleu
Invité coeur bleu Invités 0 message
Posté(e)

quand on se met en couple ,il est normal de se détacher un peu beaucoup des autres et surtout de protéger son union...ce n'est pas de la possession ,c'est du bon sens...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

lovend3502 Membre 5 messages
Baby Forumeur‚ 28ans
Posté(e)
Tu devrais essayer de relativiser un peu.

Surtout si elle sort moins avec ses copines.

Une petite soirée détente ne fait pas de mal de temps en temps. Tant pis si tu es fatigué le lendemain.

C'est pas comme si tu sortais tous les soirs.

Tu as 20 ans, profites un peu :smile2: .

Je parle en connaissace de cause.

J'étais en couple et je ne profitais de rien.

Mais j'ai décidé de changer ça, de profiter de la vie.

J'ai un travail, je me lève tous les jours à 6h30 et j'ai 1h30 de transport en commun et pourtant depuis quelques temps déjà je profite pratiquement tous les soirs.

J'ai 22 ans, je suis jeune, jai besoin de vivre pleinement, car aprés ce sera trop tard.

Un conseil : détends toi.

Ce que je me suis dit au tout début, cependant je suis arrivé chez moiet j'ai dormi ....

Je pense que meme si a la base je n'avais pas envie d' y aller j'aurais pu passer une bonne soirée mais voila jétais crevée.

Breff, 10 km en vélo et apres passez une journée sur grande ville a marcher sa n'aide pas forcément a etre en forme pour une tite soirée meme sympathique

Ma copine me reproche de ne jamais faire de sortie que entre pote et moi je préfere sortir avec elle et les potes et potesses , jeudi soir je suis allé au ciné avec deux potes a moi et elle était contente pour moi. Mais moi je n'avais pas vraiment l'impression d'en profiter ...

Modifié par lovend3502

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
wabanaky Membre 65 messages
Forumeur en herbe‚ 39ans
Posté(e)
Bon, j'aurais souhaité me pointer ici avant, j'ai comme qui dirait quelques petites ressemblances avec le monsieur, question dépendance. Honte à moi ? Ben je m'accepte, pourtant.

Pauvre type...

Enfin, maintenant c'est fait, toi tu vas mieux, et c'est ce que tu voulais, non ? iconrolleyes.gif

Pardonne l'ironie dont je peux faire preuve... Ce que tu as fait passe mal, c'est tout. Mais le principal étant que tu ne rougisses pas en te regardant dans une glace, la vie est belle maintenant, pour toi au moins.

S'il n'avait eu que le défaut d'être envahissant, et que mis à part ça, il était parfait (ou presque), je t'aurais conseillé de doubler tes déclarations et tes preuves d'amour. T'aimes faire la fiesta, c'est un fait, tu n'aurais pas changé ce trait de caractère pour lui, mais tout en sachant que lui était jaloux même de tes amiEs (au féminin, supprimant à ton sens toute possibilité d'apparition de jalousie de sa part), je comprends ton gus, définitivement. Parce que c'est difficile, quand on aime quelqu'un à la folie, de céder celle (et celui si on est une fille, valable aussi certainement) qu'on aime à ses amis - même appartenant au même sexe que lui - en se sentant seul chez soi, avec l'impression d'être oublié.

Lui exprimer ce qu'il aurait eu besoin d'entendre plus souvent venant de toi aurait peut-être effacé ses craintes, et il t'aurait certainement laissée tranquille, avec la liberté de faire ce que tu voulais. M'enfin, maintenant qu'il est trop tard...

Après, c'est peut-être de l'amour maladif. Excessif je ne dirais pas, on n'aime jamais trop quelqu'un. Mais peut-être malsain dans un sens. Mais et alors ? Tu connais du monde qui arrive à choisir à l'avance comment aimer quelqu'un sans exagération, toi ? Il a fait ça passionnément, autant qu'il le pouvait, sans limite, il s'est fondu en toi parce qu'il te faisait confiance en pensant que tu ne le trahirais pas. Et je mets un genou à terre devant lui tout de suite parce qu'il n'y a que comme ça qu'on Aime, à mon humble avis. Et pis c'est tout.

Sauf que passer tout son temps avec la même personne, rentrer et entendre le téléphone sonner 4 ou 5 fois simplement pour te demander ce que tu manges et ce que tu regardes à la télé, qu'est-ce qui fait ce bruit derrière toi...etc... c'était devenu invivable pour moi. Et je suis désolée mais chercher à couper quelqu'un de son entourage ce n'est pas l'aimer à mon avis. Après, ça me rassure que tu sois d'accord avec lui, ça veut dire qu'il va certainement trouver quelqu'un qui lui ressemble. Quand à moi, aujourd'hui, je vais beaucoup mieux, j'apprécie le silence et le calme...ça fait du bien de ne plus avoir le téléphone qui sonne en permanence... Je recommence à vivre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Whispers of Hope Membre 114 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Tu ne cherches plus à le comprendre, il est trop tard pour que j'essaie de te faire saisir la façon dont tu marches quand tu te sous-estimes, mais que tu sais que tu as trouvé la femme de ta vie.

Evidemment, il te pose des tas de questions, ou t'en as posées, indiscrètes, déplacées, excessives et perturbantes à ton goût. Mais le garçon avait trouvé son oxygène en toi. Et tu l'as forcé à apprendre à vivre sans respirer.

Je te souhaite vraiment qu'il arrive à s'en remettre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
wabanaky Membre 65 messages
Forumeur en herbe‚ 39ans
Posté(e)

Il y est arrivé..et plus vite que moi..Je veux juste que tu comprennes que je ne l'ai pas quitté de gaieté de coeur, loin de là et ce que tu dis, j'en suis totalement consciente mais je n'adhère pas à ce mode de vie totalement symbiotique. J'ai tenu bon tant que je le pouvais mais à la fin je n'en pouvais plus, c'était trop..j'étouffait littéralement, je devenais triste et je bondissais à chaque sonnerie de téléphone... Mon boulot consiste à m'occuper d'enfants qui n'ont pas toujours une vie facile et rentrer chez sois après des journées comme ça pour entendre ton mec se plaindre du moindre bobo deviens assez vite invivable..ça donne l'impression de ne plus avoir ni we, ni vacances. J'aurais préféré me détendre, rire et plaisanter avec lui mais il se plaignait en permanence du moindre petit truc... Crois moi, j'ai poussé ma patience jusqu'à ses dernières limites.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Delilah Membre 23 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Salut :smile2:

Ton problème me fait penser au mien, que j'ai résolu...

A vrai dire nous n'avons pas le même âge, mais j'espère t'aider quand même (j'ai 18 ans).

Je suis sortie pendant + d'1 an avec un garçon dont j'étais vraiment amoureuse. Mais idem, mes proches comptent beaucoup pour moi, j'ai besoin de les voir, et je n'avais pas forcément envie de les voir avec lui tout le temps. Surtout quand monsieur faisait la gueule (constamment).

Du coup il voulait qu'on reste tous les 2 et qu'est-ce qu'on faisait ? RIEN ! Il m'a ennuyé à mourir.

Je lui en ai parlé, clairement, gentillement, quite à le vexer, de toute façon c'était pour notre bien à tous les 2 vu que je l'aimais.

Pour ma part ça a changé les choses un tout petit peu (en bien) mais par la suite, je me suis rendue compte que nous étions vraiment différents, du coup fini !

Je ne dis pas ça pour te faire peur, je pense qu'être sincère avec lui est ce qu'il y a de mieux à faire parce que ;

Option 1) Tu lui dis la vérité, il fera des efforts, il essayera de comprendre malgré tout.

Option 2) Tu lui dis la vérité, il ne veut rien entendre, alors tu persiste ou c'est un con ;)

Option 3) Tu ne dis rien, et tu perds ton temps...

J'espère t'aider, bonne chance, et sois égoiste, parfois ça aide !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Whispers of Hope Membre 114 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

@ wabanaky : Bon bon... Mais ne mets pas sur le dos de ton ex le fait qu'il arrive à mieux s'en sortir que toi et plus vite. J'ai subi la même chose que ce que tu lui as fait, de la part de ma moitié. On essaie d'être fort, de faire comme si on avait confiance en soi et que la vie se poursuivait malgré tout, que le lendemain le soleil se lèvera toujours... Mais au fond de soi on aimerait bien que celle qui nous a fait ça revienne apporter dans notre vie la lumière qu'elle seule savait donner.

Enfin je parle pour moi, là ; après, peut-être ton ex a-t-il changé du tout au tout pour t'oublier et qu'il sort avec plein de filles à la fois pour mieux arriver à t'oublier...

Mais j'en doute.

Je vous souhaite d'arriver à vous en remettre sans encombre, chacun de votre côté.

Modifié par Whispers of Hope

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lithal Membre 126 messages
Forumeur inspiré‚ 31ans
Posté(e)

Whispers of hope : tu ne crois pas à la possibilité d'être juste "incompatibles" ? Juste 2 modes de vie/pensée différents ?

On dirait que tu veux faire culpabiliser Wabanaky et ton ex au passage.... non, je suis désolée, si toi tu attends d'une relation qu'elle soit fusionnelle, et exclusive (au sens de "très peu de contacts avec des personnes extérieures au couple), ce n'est pas le cas de tous. Y'en a qui ne peuvent pas supporter. Y'en a qui ont besoin de voir leurs amis, seuls ou avec leur chéri(e). Y'en a que ca étouffe de rester H24 collé avec son chéri, et uniquement lui/elle... Et c'est pas pour ca qu'ils l'aiment moins. Y'a pas une seule façon d'aimer.

Tu dis qu'elle aurait du lui dire plus de petits mots doux et compagnie pour lui faire plaisir... Moi je te dis que tu aurais pu peut être faire plus d'efforts avec ton ex, lui laisser un peu de "lest" aussi pour lui faire plaisir, c'est la même chose.

Quant aux phrases type "il avait trouvé son oxygène en toi et tu l'as forcé à vivre sans respirer".... wowowooo, faudrait se calmer sur les bouquins de gare pseudo romantiques hein.... Il respirait avant de la connaitre ? Sans se trainer avec une bouteille d'oxygène en permanence à coté de lui ? bien.... alors il vit toujours très bien, je suppose...

si les Hommes produisaient de l'oxygène, ca se saurait ;)

Et pour finir, tu parles de "céder celle qu'on aime"... IL m'aime, pourtant je ne lui appartiens en rien.... (même s'il se plait à dire le contraire en rigolant ;)) Elle ne t'a jamais appartenu, pas même quand vous etiez ensemble... Ca me rend folle ce genre de choses moi, désolée !

Etre jaloux d'amiEs (filles donc) de sa chérie, franchement.... Autant laisser sa chérie enfermée en haut d'une haute tour dans un grand château, et lui priver de tout contact avec les oiseaux, on ne sait jamais...

Tu confonds Amour et Possession, c'est pas du tout pareil à mon goût... L'amour c'est simplement souhaiter le meilleur pour l'autre, qu'il soit heureux, et tant mieux si c'est avec moi et que nous nous rendons heureux mutuellement. La possession, c'est que l'autre te rende heureux, comme un objet ou une bonne glace, ca fait plaisir... Mais qu'importe le sentiment de la glace, tant qu'elle est bonne ^_^ (je caricature, j'admets :bravo:)

Wabanaky : contente de voir que ca a l'air d'aller nettement mieux :smile2: bon courage pr la suite ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Whispers of Hope Membre 114 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Lithal : Tu es gentille.

Mes bouquins de gare pseudo-romantiques...

Puisses-tu continuer à aimer tes compagnons à moitié, ma poulette. Parce qu'il y en a qui aiment leur conjoint(e) avec un peu -trop- de passion jusqu'à en être devenu dépendants, qui se sous-estiment suffisamment pour engluer leur partenaire amoureux(se) constamment tellement ils ont peur de le perdre. Ils en sont vraiment tristes, dépressifs, ils aimeraient changer, et devenir comme toi, ne plus être fragile comme ils le sont, car ils trouvent ça bien chiant. Est-ce une honte que de se prendre l'envie de voir dans une personne sa/son conjoint(e), la personne avec laquelle on veut passer le reste de sa vie sans laquelle on se sent tout petit et perdu ?

Libre à toi de le penser. Ceux qui vivent de cette façon sont, je l'admets, un peu handicapés mentaux parce qu'ils ne vivent que pour une personne. Mais ils n'ont pas choisi d'être comme ça, ils aiment et ils ne font juste pas semblant. Maintenant, continue de me casser la cabane si ça te chante, comme quoi dans ce que je dis y'a que des faussetés, qu'il n'y a pas qu'une seule façon d'aimer et tout ça. Malgré ce que tu t'obstines à affirmer, j'ai jamais dit qu'il n'y avait qu'une façon d'aimer. Mais il n'y en a qu'une d'Aimer avec un grand a, tout à fait, bien comme il faut, avec folie/exagération/trop de passion, peut-être. Et, pour employer un terme que tu sembles rejeter avec fierté : d'appartenir à quelqu'un, et de ne s'en sentir que mieux !

Que cette manière de vivre ne te convienne pas, c'est une chose. Mais certains sont comme ça, sans avoir choisi de l'être, rogntudju ! :smile2:

M'enfin !

Sinon bien sûr que je crois à l'incompatibilité. Madame n'était pas satisfaite par le comportement de monsieur... Ouaip. Apparemment il était juste collant, je n'ai rien fait que dire que si madame avait donné davantage de preuves d'amour à monsieur, monsieur aurait gardé confiance en lui et aurait desserré l'étau dans laquelle madame se sentait enfermée. C'est tout... Mais bon, en même temps, quand tu es comme ça toi-même tu as envie de défendre une personne qui te ressemble. Tu me pardonneras de défendre un absent qui pouvait malencontreusement posséder ma façon d'être... iconredface.gif

Modifié par Whispers of Hope

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
wabanaky Membre 65 messages
Forumeur en herbe‚ 39ans
Posté(e)
Salut :smile2:

Ton problème me fait penser au mien, que j'ai résolu...

A vrai dire nous n'avons pas le même âge, mais j'espère t'aider quand même (j'ai 18 ans).

Je suis sortie pendant + d'1 an avec un garçon dont j'étais vraiment amoureuse. Mais idem, mes proches comptent beaucoup pour moi, j'ai besoin de les voir, et je n'avais pas forcément envie de les voir avec lui tout le temps. Surtout quand monsieur faisait la gueule (constamment).

Du coup il voulait qu'on reste tous les 2 et qu'est-ce qu'on faisait ? RIEN ! Il m'a ennuyé à mourir.

Je lui en ai parlé, clairement, gentillement, quite à le vexer, de toute façon c'était pour notre bien à tous les 2 vu que je l'aimais.

Pour ma part ça a changé les choses un tout petit peu (en bien) mais par la suite, je me suis rendue compte que nous étions vraiment différents, du coup fini !

Je ne dis pas ça pour te faire peur, je pense qu'être sincère avec lui est ce qu'il y a de mieux à faire parce que ;

Option 1) Tu lui dis la vérité, il fera des efforts, il essayera de comprendre malgré tout.

Option 2) Tu lui dis la vérité, il ne veut rien entendre, alors tu persiste ou c'est un con ;)

Option 3) Tu ne dis rien, et tu perds ton temps...

J'espère t'aider, bonne chance, et sois égoiste, parfois ça aide !

On a peut être pas le même âge mais il faut croire que les situations sont les mêmes et, comme toi, je m'ennuyais à mourrir...en faisant toujours tt à 2, on finit par n'avoir plus rien à se raconter. Pour ce qui est de lui parler, je l'ai fait plein de fois et sans succès donc je l'ai quitté

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
wabanaky Membre 65 messages
Forumeur en herbe‚ 39ans
Posté(e)
Whispers of hope : tu ne crois pas à la possibilité d'être juste "incompatibles" ? Juste 2 modes de vie/pensée différents ?

On dirait que tu veux faire culpabiliser Wabanaky et ton ex au passage.... non, je suis désolée, si toi tu attends d'une relation qu'elle soit fusionnelle, et exclusive (au sens de "très peu de contacts avec des personnes extérieures au couple), ce n'est pas le cas de tous. Y'en a qui ne peuvent pas supporter. Y'en a qui ont besoin de voir leurs amis, seuls ou avec leur chéri(e). Y'en a que ca étouffe de rester H24 collé avec son chéri, et uniquement lui/elle... Et c'est pas pour ca qu'ils l'aiment moins. Y'a pas une seule façon d'aimer.

Tu dis qu'elle aurait du lui dire plus de petits mots doux et compagnie pour lui faire plaisir... Moi je te dis que tu aurais pu peut être faire plus d'efforts avec ton ex, lui laisser un peu de "lest" aussi pour lui faire plaisir, c'est la même chose.

Quant aux phrases type "il avait trouvé son oxygène en toi et tu l'as forcé à vivre sans respirer".... wowowooo, faudrait se calmer sur les bouquins de gare pseudo romantiques hein.... Il respirait avant de la connaitre ? Sans se trainer avec une bouteille d'oxygène en permanence à coté de lui ? bien.... alors il vit toujours très bien, je suppose...

si les Hommes produisaient de l'oxygène, ca se saurait ;)

Et pour finir, tu parles de "céder celle qu'on aime"... IL m'aime, pourtant je ne lui appartiens en rien.... (même s'il se plait à dire le contraire en rigolant ;)) Elle ne t'a jamais appartenu, pas même quand vous etiez ensemble... Ca me rend folle ce genre de choses moi, désolée !

Etre jaloux d'amiEs (filles donc) de sa chérie, franchement.... Autant laisser sa chérie enfermée en haut d'une haute tour dans un grand château, et lui priver de tout contact avec les oiseaux, on ne sait jamais...

Tu confonds Amour et Possession, c'est pas du tout pareil à mon goût... L'amour c'est simplement souhaiter le meilleur pour l'autre, qu'il soit heureux, et tant mieux si c'est avec moi et que nous nous rendons heureux mutuellement. La possession, c'est que l'autre te rende heureux, comme un objet ou une bonne glace, ca fait plaisir... Mais qu'importe le sentiment de la glace, tant qu'elle est bonne ^_^ (je caricature, j'admets :bravo:)

Wabanaky : contente de voir que ca a l'air d'aller nettement mieux :smile2: bon courage pr la suite ;)

Je suis d'accord..j'admets que je l'aime toujours et que de savoir qu'il a quelqu'un d'autre me fait souffrire..mais ça va me passer (j'ai déjà vécu ça)..mais je revis et effectivement ça m'a blessé mais en même temps fait plaisir de voir qu'i avait trouvé quelqu'un d'autre (paradoxal) parce que comme tu le dis, quand on aime quelqu'un, le voir heureux est ce qu'il y a de plus important hors, nous étions incompatibles et il ne l'aurait pas été avec moi (je ne l'aurais pas été non plus)

<En tous cas je te remercie d'avoir été là durant ce débat houleux

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité coeur bleu
Invité coeur bleu Invités 0 message
Posté(e)
Il y est arrivé..et plus vite que moi..Je veux juste que tu comprennes que je ne l'ai pas quitté de gaieté de coeur, loin de là et ce que tu dis, j'en suis totalement consciente mais je n'adhère pas à ce mode de vie totalement symbiotique. J'ai tenu bon tant que je le pouvais mais à la fin je n'en pouvais plus, c'était trop..j'étouffait littéralement, je devenais triste et je bondissais à chaque sonnerie de téléphone... Mon boulot consiste à m'occuper d'enfants qui n'ont pas toujours une vie facile et rentrer chez sois après des journées comme ça pour entendre ton mec se plaindre du moindre bobo deviens assez vite invivable..ça donne l'impression de ne plus avoir ni we, ni vacances. J'aurais préféré me détendre, rire et plaisanter avec lui mais il se plaignait en permanence du moindre petit truc... Crois moi, j'ai poussé ma patience jusqu'à ses dernières limites.
en fait,tu avais depuis un certain temps cessé de l'aimer :smile2: quand tu l'as rencontré,tu as du t'apercevoir de ses défauts...ou alors,tu ne l'as mème pas calculé ;);)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
wabanaky Membre 65 messages
Forumeur en herbe‚ 39ans
Posté(e)
@ wabanaky : Bon bon... Mais ne mets pas sur le dos de ton ex le fait qu'il arrive à mieux s'en sortir que toi et plus vite. J'ai subi la même chose que ce que tu lui as fait, de la part de ma moitié. On essaie d'être fort, de faire comme si on avait confiance en soi et que la vie se poursuivait malgré tout, que le lendemain le soleil se lèvera toujours... Mais au fond de soi on aimerait bien que celle qui nous a fait ça revienne apporter dans notre vie la lumière qu'elle seule savait donner.

Enfin je parle pour moi, là ; après, peut-être ton ex a-t-il changé du tout au tout pour t'oublier et qu'il sort avec plein de filles à la fois pour mieux arriver à t'oublier...

Mais j'en doute.

Je vous souhaite d'arriver à vous en remettre encombre, chacun de votre côté.

Je ne lui mets rien sur le dos, c'est normal qu'il fréquente une autre personne...il l'admet lui même : il ne peut pas rester seul. Ca me secoue juste un peu parce que je l'aimais, même si ça te parait bizarre (et à moi aussi) malgré tous les accrochages, il y a eu des bons moments et étrangement ce sont ceux-là qui reviennent en tête dans ce genre de cas. mais je suis quand m^me contente pour lui..moi aussi ça va me passer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
wabanaky Membre 65 messages
Forumeur en herbe‚ 39ans
Posté(e)
Lithal : Tu es gentille.

Mes bouquins de gare pseudo-romantiques...

Puisses-tu continuer à aimer tes compagnons à moitié, ma poulette. Parce qu'il y en a qui aiment leur conjoint(e) avec un peu -trop- de passion jusqu'à en être devenu dépendants, qui se sous-estiment suffisamment pour engluer leur partenaire amoureux(se) constamment tellement ils ont peur de le perdre. Ils en sont vraiment tristes, dépressifs, ils aimeraient changer, et devenir comme toi, ne plus être fragile comme ils le sont, car ils trouvent ça bien chiant. Est-ce une honte que de se prendre l'envie de voir dans une personne sa/son conjoint(e), la personne avec laquelle on veut passer le reste de sa vie sans laquelle on se sent tout petit et perdu ?

Libre à toi de le penser. Ceux qui vivent de cette façon sont, je l'admets, un peu handicapés mentaux parce qu'ils ne vivent que pour une personne. Mais ils n'ont pas choisi d'être comme ça, ils aiment et ils ne font juste pas semblant. Maintenant, continue de me casser la cabane si ça te chante, comme quoi dans ce que je dis y'a que des faussetés, qu'il n'y a pas qu'une seule façon d'aimer et tout ça. Malgré ce que tu t'obstines à affirmer, j'ai jamais dit qu'il n'y avait qu'une façon d'aimer. Mais il n'y en a qu'une d'Aimer avec un grand a, tout à fait, bien comme il faut, avec folie/exagération/trop de passion, peut-être. Et, pour employer un terme que tu sembles rejeter avec fierté : d'appartenir à quelqu'un, et de ne s'en sentir que mieux !

Que cette manière de vivre ne te convienne pas, c'est une chose. Mais certains sont comme ça, sans avoir choisi de l'être, rogntudju ! :smile2:

M'enfin !

Sinon bien sûr que je crois à l'incompatibilité. Madame n'était pas satisfaite par le comportement de monsieur... Ouaip. Apparemment il était juste collant, je n'ai rien fait que dire que si madame avait donné davantage de preuves d'amour à monsieur, monsieur aurait gardé confiance en lui et aurait desserré l'étau dans laquelle madame se sentait enfermée. C'est tout... Mais bon, en même temps, quand tu es comme ça toi-même tu as envie de défendre une personne qui te ressemble. Tu me pardonneras de défendre un absent qui pouvait malencontreusement posséder ma façon d'être... iconredface.gif

Attention..je n'ai pas dit que c'était mal d'être comme toi. J'ai juste dit que ça ne convenait pas à des personnes comme moi. Savoir s'accorder du temps avec ses amis ce n'est pas manquer de respect envers l'autre ni ne pas l'aimer. Accorder tous son temps libre à l'autre, se lever à 7h du mat même le we pour l'accompagner au boulot, lui faire ses courses en allant le voir, supporter ses parents qui te font de sales remarques dès qu'il a le dos tourné et qui arrivent à l'improviste...ce n'est pas du tout un trait de caractère chez moi. Peut être qu'il ne l'a pas vu mais c'était des efforts énormes pour moi.. Pour moi c'était des preuves d'amour. Il ne l'a peut être pas perçu comme ça mais c'était le cas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Whispers of Hope Membre 114 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
Je ne lui mets rien sur le dos, c'est normal qu'il fréquente une autre personne...il l'admet lui même : il ne peut pas rester seul. Ca me secoue juste un peu parce que je l'aimais, même si ça te parait bizarre (et à moi aussi) malgré tous les accrochages, il y a eu des bons moments et étrangement ce sont ceux-là qui reviennent en tête dans ce genre de cas. mais je suis quand m^me contente pour lui..moi aussi ça va me passer

Ah. mes points communs avec lui s'arrêtent là, alors. Parce que s'il a juste besoin de combler un vide dans sa vie, il a besoin non pas d'une copine, mais d'un soutien psychologique. Changer de compagne à cette vitesse c'est pas normal.

C'est grand de ta part de lui souhaiter du bien, en tout cas.

Attention..je n'ai pas dit que c'était mal d'être comme toi. J'ai juste dit que ça ne convenait pas à des personnes comme moi. Savoir s'accorder du temps avec ses amis ce n'est pas manquer de respect envers l'autre ni ne pas l'aimer. Accorder tous son temps libre à l'autre, se lever à 7h du mat même le we pour l'accompagner au boulot, lui faire ses courses en allant le voir, supporter ses parents qui te font de sales remarques dès qu'il a le dos tourné et qui arrivent à l'improviste...ce n'est pas du tout un trait de caractère chez moi. Peut être qu'il ne l'a pas vu mais c'était des efforts énormes pour moi.. Pour moi c'était des preuves d'amour. Il ne l'a peut être pas perçu comme ça mais c'était le cas

Tu auras essayé, au moins, c'est une belle preuve d'amour... Tu n'as plus qu'à trouver celui qui te convient mieux, toi aussi, maintenant, bonne chance.

Modifié par Whispers of Hope

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
wabanaky Membre 65 messages
Forumeur en herbe‚ 39ans
Posté(e)

Bonne chance à toi aussi. Je te le souhaite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lithal Membre 126 messages
Forumeur inspiré‚ 31ans
Posté(e)

Whispers of hope : comme promis, voila ma réponse ^^

Aimer mes (mon) compagnon à moitié.... Tiens c'est une idée, et en 5 ans avec le même (mal-aimé ?), je n'y avais pas pensé, à partager mon amour en 2 (et peut etre à garder l'autre moitié pour moi ? :smile2: )

D'où aimer tout en ayant "une vie extérieure", c'est n'aimer qu'à moitié ? Pourquoi faut il aimer à s'en faire mal ?

Je reprends ce que tu disais :

Puisses-tu continuer à aimer tes compagnons à moitié, ma poulette. Parce qu'il y en a qui aiment leur conjoint(e) avec un peu -trop- de passion jusqu'à en être devenu dépendants, qui se sous-estiment suffisamment pour engluer leur partenaire amoureux(se) constamment tellement ils ont peur de le perdre. Ils en sont vraiment tristes, dépressifs, ils aimeraient changer, et devenir comme toi, ne plus être fragile comme ils le sont, car ils trouvent ça bien chiant. Est-ce une honte que de se prendre l'envie de voir dans une personne sa/son conjoint(e), la personne avec laquelle on veut passer le reste de sa vie sans laquelle on se sent tout petit et perdu ?

Je suis dépendante de lui, c'est à dire que quand je n'ai aucun contact avec lui (problèmes de distance, assez souvent), je suis physiquement mal, je m'énerve pour un rien, je ne comprenais pas au début... Puis j'ai fini par comprendre, j'avais besoin de son contact (même uniquement entendre sa voix). Par contre, je ne me sous-estime pas, enfin... pas vis à vis de lui. Nous nous connaissons assez pour savoir ce qui nous plait chez notre Autre. Pourtant, oui, il peut partir à tout moment, je le sais... Mais après avoir eu des débuts tumultueux, pour cause de jalousie, j'ai décidé d'arrêter d'avoir peur de le perdre. Oui, il peut partir à tout moment, mais plutôt que de vivre dans la panique qu'il parte, des appels incessants pour être sure qu'il n'est pas en train de m'échapper à chaque instant, je profite... Je profite du temps qu'on a, de sa présence (ou j'essaie de ne pas trop souffrir de son absence quand c'est le cas), et des moments qu'on passe ensemble.

De toutes les façons, quoi qu'on y fasse, notre relation s'arrêtera un jour. Pas que je le veuille, mais dans le meilleur des cas, on mourra bien un jour... Autant profiter tant qu'on peut, et lui donner le maximum de raisons de rester auprès de moi, pour mon bonheur, et pour le sien.

Et non, ce n'est pas une honte de vouloir passer sa vie avec celui/celle qu'on aime... ou alors je suis moi-même bien honteuse ;) . Mais on peut avoir besoin de l'autre, tout en ayant besoin aussi de voir ses amis et avoir une vie "en dehors" (sans la lui cacher, bien entendu... D'ailleurs, je n'ai pas un seul ami ou amie qu'il ne connait pas, et inversement). C'est un peu un constat d'échec, mais je ne peux pas tout lui apporter, être en même temps son amie, son amante, sa famille et ses potes (jne suis pas spécialiste en blagues grasses ;) )... C'est trop pour moi et mes petites épaules !

Ensuite, non, c'est pas être handicapé mental, c'est juste une façon de vivre sa vie de couple que je n'aurai pas pu supporter. Rien que pour garder des amis pour pouvoir râler contre chéri quand il m'énerve ;) . Pourtant, c'est bien une façon d'aimer, mais pas la mienne. Et pas de différence entre Aimer et aimer, juste plusieurs façons, toi la tienne et moi la mienne. Et je ne dis pas que tu aimes à moitié, pourtant. D'ailleurs, à mon avis, c'est plutôt toi que tu n'aimes qu'à moitié... voir pas du tout... Je comprend, mais heureusement, mon mien m'a aidé à m'apprécier, et j'y suis presque :blush:

Par contre, pour l'appartenance, on est complètement pas d'accord :bravo: mais je vais pas me répéter, ca sert à rien, on gardera chacun nos opinions. Juste qu'il ne m'appartient pas, car il est libre de partir à tout moment. Du coup, je préfère faire en sorte que mon jardin soit bien entretenu, pour pas qu'il préfère celui de la voisine ;) Je trouve ca mieux, peut être plus respectueux, plutot que de lui mettre une laisse autour du cou, et des oeillères, pour qu'il ne s'approche pas du jardin de la voisine, ou ne soit pas tenté d'y jeter un oeil. Qu'il regarde s'il le veut, mais le mien est "mieux".

Bien évidemment, tu le défends parce qu'il te ressemble, comme je rejoins le point de vue de Wabanaky, qui voit les choses à peu près comme moi, il semblerait ;)

Et pour finir, non, dans mes souvenirs (la flemme quand même de me retaper toutes les pages ^^), il n'était pas "que" collant, mais aussi râlait en permanence en présence de ses amis, jaloux aussi je crois, et refusait des sorties avec ses amis à elle voir même l'empêchait de les voir (sans lui interdire, mais bon, ca la plaçait tout de même dans une situation délicate, quand ton mec te dit en gros de choisir entre lui et tes amis).

Oui, si madame avait fait un effort de plus, monsieur en aurait peut etre fait aussi... M'enfin de mon point de vue, quand tu te sens si mal que tu le décris, pour être jaloux à ce point etc... faut se remettre un peu en cause, et faire des efforts aussi (pas l'impression que son ex en ai fait beaucoup, mais je peux me gourer)... Alors je veux bien qu'il faille faire des concessions dans un couple (et même parfois des grosses), mais pas de sacrifice. Pas tout abandonner (pas uniquement physiquement, abandonner aussi ses valeurs, sa volonté, les gens qui nous sont proches) "juste" pour les beaux yeux de celui qu'on aime. Il faut penser un peu à soi, parce que personne ne le fera sinon. Parce que pour moi, on est tous foncièrement égoistes, et je ne crois absolument pas à l'altruisme, "juste comme ca". Et puis, s'effacer complètement, se laisser marcher dessus par son chéri, merci bien, j'ai donné, et oh quel hasard.... ca n'a pas fonctionné du tout.

En plus, si jamais ca finit, et qu'on a tout abandonné pour lui (tout peut arriver, il faut prévoir le pire, et vivre le meilleur ! -tiens, c'est joli ca ^^-), que nous reste il ? Qui sera là pour nous soutenir, pour penser à nous ?

Voila voila (désolée pour les yeux, je ne peux pas m'en empêcher, je fais des pavés à chaque fois...)

Tout ceci n'est bien évidemment que mon avis (jme demande pourquoi je le précise ^^), à prendre comme le point de vue de quelqu'un qui pense différemment de toi. Quelques piques y trainent peut etre, jpeux pas lutter contre mon côté méchant, désolée :mouai: , faut pas en tenir compte ^^

Wabanaky : oui oui, je vois ce que tu veux dire, mais j'pense qu'il faut lutter contre ce coté "possessif" qu'on a. En tous cas, profite bien de ta nouvelle vie de célibataire, pense à toi, et tout plein de bonnes choses ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
wabanaky Membre 65 messages
Forumeur en herbe‚ 39ans
Posté(e)
Whispers of hope : comme promis, voila ma réponse ^^

Aimer mes (mon) compagnon à moitié.... Tiens c'est une idée, et en 5 ans avec le même (mal-aimé ?), je n'y avais pas pensé, à partager mon amour en 2 (et peut etre à garder l'autre moitié pour moi ? :smile2: )

D'où aimer tout en ayant "une vie extérieure", c'est n'aimer qu'à moitié ? Pourquoi faut il aimer à s'en faire mal ?

Je reprends ce que tu disais :

Puisses-tu continuer à aimer tes compagnons à moitié, ma poulette. Parce qu'il y en a qui aiment leur conjoint(e) avec un peu -trop- de passion jusqu'à en être devenu dépendants, qui se sous-estiment suffisamment pour engluer leur partenaire amoureux(se) constamment tellement ils ont peur de le perdre. Ils en sont vraiment tristes, dépressifs, ils aimeraient changer, et devenir comme toi, ne plus être fragile comme ils le sont, car ils trouvent ça bien chiant. Est-ce une honte que de se prendre l'envie de voir dans une personne sa/son conjoint(e), la personne avec laquelle on veut passer le reste de sa vie sans laquelle on se sent tout petit et perdu ?

Je suis dépendante de lui, c'est à dire que quand je n'ai aucun contact avec lui (problèmes de distance, assez souvent), je suis physiquement mal, je m'énerve pour un rien, je ne comprenais pas au début... Puis j'ai fini par comprendre, j'avais besoin de son contact (même uniquement entendre sa voix). Par contre, je ne me sous-estime pas, enfin... pas vis à vis de lui. Nous nous connaissons assez pour savoir ce qui nous plait chez notre Autre. Pourtant, oui, il peut partir à tout moment, je le sais... Mais après avoir eu des débuts tumultueux, pour cause de jalousie, j'ai décidé d'arrêter d'avoir peur de le perdre. Oui, il peut partir à tout moment, mais plutôt que de vivre dans la panique qu'il parte, des appels incessants pour être sure qu'il n'est pas en train de m'échapper à chaque instant, je profite... Je profite du temps qu'on a, de sa présence (ou j'essaie de ne pas trop souffrir de son absence quand c'est le cas), et des moments qu'on passe ensemble.

De toutes les façons, quoi qu'on y fasse, notre relation s'arrêtera un jour. Pas que je le veuille, mais dans le meilleur des cas, on mourra bien un jour... Autant profiter tant qu'on peut, et lui donner le maximum de raisons de rester auprès de moi, pour mon bonheur, et pour le sien.

Et non, ce n'est pas une honte de vouloir passer sa vie avec celui/celle qu'on aime... ou alors je suis moi-même bien honteuse ;) . Mais on peut avoir besoin de l'autre, tout en ayant besoin aussi de voir ses amis et avoir une vie "en dehors" (sans la lui cacher, bien entendu... D'ailleurs, je n'ai pas un seul ami ou amie qu'il ne connait pas, et inversement). C'est un peu un constat d'échec, mais je ne peux pas tout lui apporter, être en même temps son amie, son amante, sa famille et ses potes (jne suis pas spécialiste en blagues grasses ;) )... C'est trop pour moi et mes petites épaules !

Ensuite, non, c'est pas être handicapé mental, c'est juste une façon de vivre sa vie de couple que je n'aurai pas pu supporter. Rien que pour garder des amis pour pouvoir râler contre chéri quand il m'énerve ;) . Pourtant, c'est bien une façon d'aimer, mais pas la mienne. Et pas de différence entre Aimer et aimer, juste plusieurs façons, toi la tienne et moi la mienne. Et je ne dis pas que tu aimes à moitié, pourtant. D'ailleurs, à mon avis, c'est plutôt toi que tu n'aimes qu'à moitié... voir pas du tout... Je comprend, mais heureusement, mon mien m'a aidé à m'apprécier, et j'y suis presque :blush:

Par contre, pour l'appartenance, on est complètement pas d'accord :bravo: mais je vais pas me répéter, ca sert à rien, on gardera chacun nos opinions. Juste qu'il ne m'appartient pas, car il est libre de partir à tout moment. Du coup, je préfère faire en sorte que mon jardin soit bien entretenu, pour pas qu'il préfère celui de la voisine ;) Je trouve ca mieux, peut être plus respectueux, plutot que de lui mettre une laisse autour du cou, et des oeillères, pour qu'il ne s'approche pas du jardin de la voisine, ou ne soit pas tenté d'y jeter un oeil. Qu'il regarde s'il le veut, mais le mien est "mieux".

Bien évidemment, tu le défends parce qu'il te ressemble, comme je rejoins le point de vue de Wabanaky, qui voit les choses à peu près comme moi, il semblerait ;)

Et pour finir, non, dans mes souvenirs (la flemme quand même de me retaper toutes les pages ^^), il n'était pas "que" collant, mais aussi râlait en permanence en présence de ses amis, jaloux aussi je crois, et refusait des sorties avec ses amis à elle voir même l'empêchait de les voir (sans lui interdire, mais bon, ca la plaçait tout de même dans une situation délicate, quand ton mec te dit en gros de choisir entre lui et tes amis).

Oui, si madame avait fait un effort de plus, monsieur en aurait peut etre fait aussi... M'enfin de mon point de vue, quand tu te sens si mal que tu le décris, pour être jaloux à ce point etc... faut se remettre un peu en cause, et faire des efforts aussi (pas l'impression que son ex en ai fait beaucoup, mais je peux me gourer)... Alors je veux bien qu'il faille faire des concessions dans un couple (et même parfois des grosses), mais pas de sacrifice. Pas tout abandonner (pas uniquement physiquement, abandonner aussi ses valeurs, sa volonté, les gens qui nous sont proches) "juste" pour les beaux yeux de celui qu'on aime. Il faut penser un peu à soi, parce que personne ne le fera sinon. Parce que pour moi, on est tous foncièrement égoistes, et je ne crois absolument pas à l'altruisme, "juste comme ca". Et puis, s'effacer complètement, se laisser marcher dessus par son chéri, merci bien, j'ai donné, et oh quel hasard.... ca n'a pas fonctionné du tout.

En plus, si jamais ca finit, et qu'on a tout abandonné pour lui (tout peut arriver, il faut prévoir le pire, et vivre le meilleur ! -tiens, c'est joli ca ^^-), que nous reste il ? Qui sera là pour nous soutenir, pour penser à nous ?

Voila voila (désolée pour les yeux, je ne peux pas m'en empêcher, je fais des pavés à chaque fois...)

Tout ceci n'est bien évidemment que mon avis (jme demande pourquoi je le précise ^^), à prendre comme le point de vue de quelqu'un qui pense différemment de toi. Quelques piques y trainent peut etre, jpeux pas lutter contre mon côté méchant, désolée :mouai: , faut pas en tenir compte ^^

Wabanaky : oui oui, je vois ce que tu veux dire, mais j'pense qu'il faut lutter contre ce coté "possessif" qu'on a. En tous cas, profite bien de ta nouvelle vie de célibataire, pense à toi, et tout plein de bonnes choses ;)

Merci merci... Conclusion: il existe deux courants de pensée

1/ Ceux pour qui il n'existe qu'un seul et unique amour indivisible qu'on doit donné entièrement à une seule et unique personne... au risque de se retrouver tout seul en cas de rupture (attention je ne dis pas que les amis et la famille ne servent qu'à ça)

2/ Ceux qui pensent qu'il existe au moins 3 catégorie : >Le Jules, les amis et la famille que l'on ne doit absolument pas comparer ni mettre en compétition!! (Je suis plutôt de cet avis)

Conclusion des conclusions : si 2 individus des 2 partis ont une relation sentimentale elle a peu de chances d'aboutir.

Des comentaires?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Delilah Membre 23 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
On a peut être pas le même âge mais il faut croire que les situations sont les mêmes et, comme toi, je m'ennuyais à mourrir...en faisant toujours tt à 2, on finit par n'avoir plus rien à se raconter. Pour ce qui est de lui parler, je l'ai fait plein de fois et sans succès donc je l'ai quitté

Tu as sans doute fait le bon choix, moi je l'ai quitté il y a 5-6 mois environ, et je n'ai jamais été aussi contente ! J'espère que tu seras heureuse aussi ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant