une mére porte plainte pour bagarre à l'école

Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
En fait ce qui me gène dans ce que tu dis c'est que tu as l'air de banaliser la violence en la rendant "pas grave" et "normale". Et j'ai l'impression que tu la rend "pas grave" en te plaçant dans un contexte où tous les enfants veulent se bagarrer, où ils le peuvent, et où la violence reste légère. Mais ce n'est pas le cas.

Dans le contexte qui nous intéresse :

- il y a un déséquilibre dans le nombre ( 2 contre 1 )

- il y a un déséquilibre dans les coups reçus ( l'un a été assez blessé pour ne pas retourner à l'école le lendemain, les deux autres non )

En partant de ces deux points, on peut aisément concevoir que l'enfant qui a été blessé :

- n'était pas consentant à se battre contre deux de ces camarades

- n'était pas consentant non plus à être blessé

Dans ce cas de figure, l'enfant n'a pas voulu ce qu'il lui arrive, et il a été impliqué dans une bagarre inéquitable. Et l'inéquitabilité et la gratuité de la bagarre me fait gerber parce que c'est tout simplement de l'injustice. Ce qui est arrivé à cet enfant est injuste. Rien ne me met plus hors de moi que l'injustice, et je peux pas cautionner ça, ni trouver ça normal.

Et encore, je me suis placé de ton point de vue selon lequel il y a une violence normale, même si tu trouves les bagarres d'école normales je doute qu'il en soit de même pour l'injustice.

Parfaitement d'accord.

T'arrives a croire tout ce qu'il y a marqué dans l'article, mais pas le fait qu'ils se sont réconcilié.

L'article mentionne la réconciliation comme une hypothèse non-avérée. Tu base donc ton argumentaire sur une hypothèse de l'article, en ignorant les faits (comme l'ITT d'un jour).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Je trouve que c'est normal en étant gosse de vouloir se bagarrer.Je sais pas comment te l'expliquer, j'imagine que tu ne t'es jamais battu à l'école.
Est-ce tu t'es déjà battu au point de ne pas pouvoir retourner à l'école le lendemain ?
Non , t'es connu comme le loup blanc c'est tout à l'école. C'est pas bien grave de ne plus faire parti subitement des anonymes.

Et l'argument contre l'homoparentalité c'est quoi au juste ?

L'argument contre l'homoparentalité est le même : l'enfant ne le supportera pas dans la cours de récréation.

Je ne pense pas que ce soit vrai : il y a déjà des tas d'enfants qui sont obligé de faire appel à la police (raketts, tabassage ou pire), et, généralement, ils se portent mieux après.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lapinkiller Membre 10 109 messages
Le Dieu Lapin‚ 29ans
Posté(e)

il y'a une différence entre se battre, et se faire taper dessus...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
guitariste25 Membre+ 4 935 messages
- .inusable. -‚ 31ans
Posté(e)
Est-ce tu t'es déjà battu au point de ne pas pouvoir retourner à l'école le lendemain ?

L'argument contre l'homoparentalité est le même : l'enfant ne le supportera pas dans la cours de récréation.

Je ne pense pas que ce soit vrai : il y a déjà des tas d'enfants qui sont obligé de faire appel à la police (raketts, tabassage ou pire), et, généralement, ils se portent mieux après.

Je me suis battu, ma dernière année de Lycée, avec un camarade de ma classe, pour une connerie.Il ma peter la lèvre supérieur, qui ensuite pendait le temps que l'ambulance arrive.Je lui ai casser 3 dents et il c'est foulé le poignet en tombant pendant la bagarre.Le lendemain on c'est revu on a reparlé normalement, il c'est excusé.Basta.

renvoi pendant 8 jour pour les 2.

Je me demande pourquoi débattre, si vous arriver a croire qu'une partie de l'article.C'est tellement plus excitant de dénoncer avec des faits, pointer du doigt.

Je suis désolé mais "D'autant que, précise le quotidien, les 2 enfants se seraient réconciliés depuis longtemps..." ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lapinkiller Membre 10 109 messages
Le Dieu Lapin‚ 29ans
Posté(e)

ne prend pas ton cas pour une généralité, t'a eu de la chance ca c'est bien passé ensuite, mais c'est pas toujours comme ca

et la réconciliation, je n'y crois pas, pas que c'est impossible, mais ce n'est pas parce que le gamin s'est excusé qu'ils se sont réconciliés...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
guitariste25 Membre+ 4 935 messages
- .inusable. -‚ 31ans
Posté(e)

Je ne prend pas mon cas pour une généralité, on m'a posé une question, j'ai répondu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
tu m' as demander ce que je ferai moi pas une mère de famille non? :smile2:

encore une fois c' est ce que je ferai moi tout ceux qui me conaisse savent que je ne suis pas un modèle de diplomatie.

non mais peut être un modèle d'honnêteté pour bien vouloir le reconnaitre. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Je me demande pourquoi débattre, si vous arriver a croire qu'une partie de l'article.C'est tellement plus excitant de dénoncer avec des faits, pointer du doigt.

Quelle partie de l'article ?

J'espère que tu ne parle pas de la possible réconciliation, car l'article n'assure pas que ce soit vrai.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Les arguments de cette maman en question sont pourtant loin du débat actuel. « Mon fils a été frappé plusieurs fois. Il ne parlait plus et restait prostré dans la cour d'école. Quand il a fini par me raconter ce qui se passait, je suis allée discuter avec le père du garçon, mais il m'a renvoyée vers le directeur de l'école ». « Cette dame m'a effectivement demandé pourquoi mon fils s'acharne sur le sien, confirme le père. J'ai pensé que si ça avait été sérieux, l'école nous aurait convoqués¿ ».

« Je suis alors allée voir le directeur, reprend la mère de l'enfant battu. Il m'a dit qu'il n'était pas au courant. L'institutrice m'a répondu qu'elle ne comprenait pas, que certains élèves lui avaient parlé d'une chute et non de coups de pied¿ Personne ne voulait m'écouter ! » Alors pour se faire entendre, et surtout « pour que ça s'arrête parce qu'on va à l'école pour apprendre, pas pour se faire taper dessus », la mère de la petite victime a poussé la porte de la gendarmerie. « Je voulais que ça serve de leçon », souffle-t-elle, rappelant que « 22 bleus » avaient été relevés sur les jambes de son fils. Depuis, les deux garçons se sont réconciliés et ont même souhaité s'inviter à leurs fêtes d'anniversaire respectives. La rancoeur des parents, elle, demeure.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/pole...2009-532924.php

Je comprens alors la réaction de la mére elle a eu tout a fait raison. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Heero
Invité Heero Invités 0 message
Posté(e)

Une affaire de ce genre qui fini dans un article, qui a sollicité la police ça fait exagéré c'est vrai...

Par contre ce qui m'interpelle, c'est que à en lire certains en général quand un enfant s'est fait taper dessus et n'a pas riposté faudrait presque l'engueuler de ne pas s'être défendu. Mais si il ne sait pas ? Que l'autre bien que tu même âge soit plus fort ?

Autre chose je ne sais plus quelle page ou j'ai lu que le gosse qui savait se battre a forcément du en prendre plein la gueule par le passé. Heu ca sort d'où cette certitude de pouvoir en faire une généralité ? A la maternelle on a aussi de petites teignes (et oui ca démarre très tôt parfois), ou en aurait ils pris plein la figure avant d'être violent ? A la crèche ?

Et je demanderai le comment. Plus tu prends des pains dans la gueule et plus tu apprends à te défendre ? :smile2:

Moi je dirai et plus tu finis à l'hosto.

Si l'enfant à la base n'est pas violent, je ne pense pas que ce soit pas en le laissant se faire laminer que ca va aller tout seul... Tout le monde n'est pas autodidact pour la violence...par contre chez certains c'est inné sinon m'expliquer le gosse de la maternelle qui est déjà violent...

Biensûr on ne veut pas que son enfant soit une chochotte, mais ce qui est une "petite bagarre de primaire" peut virer au drame...

Votre enfant rentre avec des gros bleus, vous décidez de lui apprendre à se défendre pour que la prochaine fois il rentre victorieux ou au moins moins amoché. C'est ce que certains de ce que j'ai lu veulent non ? Que leur gosse sache se débrouiller tout seul...

4 semaines plus tard vous recevez un coup de téléphone, votre enfant a grievement blessé le même enfant qui lui avait filé les bleus. Oui c'était la revanche on va dire...

Vous allez faire quoi :

- Dire à votre enfant que c'est bien il lui en a mis une bonne ?

- Dire aux parents de l'autre enfant que ca arrive ce sont des gosses ?

- Dire à votre enfant que ce qu'il a fait n'est pas bien ? Et là il vous dit : mais c'est toi qui m'a dit de me défendre et m'a appri à me battre.

- Autre ?*

* : Si autre préciser

Malgré ce qu'on peut croire au vue de mon poste je reste mitigé sur l'idée en générale de la violence pour aider à "se forger". Mais n'ayant pas été un violent dans ma jeunesse car j'ai été éduqué ainsi, ben certaines choses que j'ai lu m'ont fait tilt.

Modifié par Heero

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bree vandekamp Membre 1 551 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
Les arguments de cette maman en question sont pourtant loin du débat actuel. « Mon fils a été frappé plusieurs fois. Il ne parlait plus et restait prostré dans la cour d'école. Quand il a fini par me raconter ce qui se passait, je suis allée discuter avec le père du garçon, mais il m'a renvoyée vers le directeur de l'école ». « Cette dame m'a effectivement demandé pourquoi mon fils s'acharne sur le sien, confirme le père. J'ai pensé que si ça avait été sérieux, l'école nous aurait convoqués¿ ».

« Je suis alors allée voir le directeur, reprend la mère de l'enfant battu. Il m'a dit qu'il n'était pas au courant. L'institutrice m'a répondu qu'elle ne comprenait pas, que certains élèves lui avaient parlé d'une chute et non de coups de pied¿ Personne ne voulait m'écouter ! » Alors pour se faire entendre, et surtout « pour que ça s'arrête parce qu'on va à l'école pour apprendre, pas pour se faire taper dessus », la mère de la petite victime a poussé la porte de la gendarmerie. « Je voulais que ça serve de leçon », souffle-t-elle, rappelant que « 22 bleus » avaient été relevés sur les jambes de son fils. Depuis, les deux garçons se sont réconciliés et ont même souhaité s'inviter à leurs fêtes d'anniversaire respectives. La rancoeur des parents, elle, demeure.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/pole...2009-532924.php

Je comprens alors la réaction de la mére elle a eu tout a fait raison. ;)

Voila l'élément qui manqué ici .. le témoignage de la mère.

Je te rejoins j'aurais fait pareil si j'avais pas de mari ( car si "Mon fils a été frappé plusieurs fois. Il ne parlait plus et restait prostré dans la cour d'école. le père de l'autre enfant m'envoi vers le directeur qui ne fait rien a son tour ... mon mari va devenir fou pas le temps d'aller a la gendarmerie la ^^)

22 bleus... 22 coups portés a un enfant de 8 ans sans que personne ne fasse rien? non on peut pas laisser faire. Et si c'est vraiment pour un gateau je vous laisse deviner ce que j'en pense ...

Elle a raison l'école est fait pour apprendre a lire, écrire, compter, vivre en société ... et non se faire agresser de 22 coups sans que personne ne voit rien et ne fasse rien ne fait pas parti de l'apprentissage de la vie en société.

Et si les loulous se sont réconciliés c'est certainement qu'ils ont quand même appris quelque chose ... comme le fait qu'on ne tabasse pas ses camarades :smile2: et qu'on peut s'excuser et pardonner .. la morale de l'histoire n'est pas si négative pour quelqu'un qui est aller voir les gendarmes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ericlagaffe Membre 739 messages
Forumeur forcené‚ 51ans
Posté(e)
les enfant se seraient reconciliés...

mouais,n j'en crois pas un mot

les enfants sont très méchant entre eux, encore pire que les adultes entre eux...

par contre l'école aurait du intervenir bien avant...

mais bon, si le gosse s'acharnait, c'est du harcèlement, et donc porter plainte n'est pas interdit...

Tu ne t'es jamais battu avec quelqu'un à l'école et plus tard devenu copains voire vrais amis ?

T'as manqué quelque chose, je l'ai vécu il y a prés de 30 ans et je m'en souviens encore, mon "ennemi", est devenu après une "castagne" à la sortie, mon ami (hélas perdu de vue par le temps et l'éloignement)...

il y'a une différence entre se battre, et se faire taper dessus...

Oui, là dessus, tout a fait d'accord, se battre passe mais tabassage non

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ericlagaffe Membre 739 messages
Forumeur forcené‚ 51ans
Posté(e)
Les arguments de cette maman en question sont pourtant loin du débat actuel. « Mon fils a été frappé plusieurs fois. Il ne parlait plus et restait prostré dans la cour d'école. Quand il a fini par me raconter ce qui se passait, je suis allée discuter avec le père du garçon, mais il m'a renvoyée vers le directeur de l'école ». « Cette dame m'a effectivement demandé pourquoi mon fils s'acharne sur le sien, confirme le père. J'ai pensé que si ça avait été sérieux, l'école nous aurait convoqués¿ ».

« Je suis alors allée voir le directeur, reprend la mère de l'enfant battu. Il m'a dit qu'il n'était pas au courant. L'institutrice m'a répondu qu'elle ne comprenait pas, que certains élèves lui avaient parlé d'une chute et non de coups de pied¿ Personne ne voulait m'écouter ! » Alors pour se faire entendre, et surtout « pour que ça s'arrête parce qu'on va à l'école pour apprendre, pas pour se faire taper dessus », la mère de la petite victime a poussé la porte de la gendarmerie. « Je voulais que ça serve de leçon », souffle-t-elle, rappelant que « 22 bleus » avaient été relevés sur les jambes de son fils. Depuis, les deux garçons se sont réconciliés et ont même souhaité s'inviter à leurs fêtes d'anniversaire respectives. La rancoeur des parents, elle, demeure.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/pole...2009-532924.php

Je comprens alors la réaction de la mére elle a eu tout a fait raison. :smile2:

+1, avec ce nouvel éclairage de la situation, je suis d'accord avec toi et cette mère de famille qui a porté plainte même si c'est regrettable que ça en arrive là...

Pour les bleus, mon fils en a souvent mais il est catégorique, c'est suite à des chutes et non des conflits (je reste tout de même vigilant)...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
+1, avec ce nouvel éclairage de la situation, je suis d'accord avec toi et cette mère de famille qui a porté plainte même si c'est regrettable que ça en arrive là...
je te rejoints.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Est-ce tu t'es déjà battu au point de ne pas pouvoir retourner à l'école le lendemain ?

Un jour ce n'est pas ne pas pouvoir retourner à l'école , c'est la mére qui a été faire constater les bleus et le toubib qui a mis un ITT (le minimum) pour qu'il ne rate pas trop et que les flics soient poussés à agir.

Ca ne m'affole pas du tout car je comprends le but de la mére.

Et pour ta réponse , oui je me suis battu à l'école parfois au point de rouler sous les voitures stationnées dans la rue et pour ne pas retourner à l'école il aurait fallu que j'ai quelque chose de bien plus grave qu'une journée d'absence .

Je ne cautionne pas les bagarres mais je ne les dramatise pas non plus , je fais confiance aux adultes pour séparer des gosses , je vois mal des enseignants ne pas le faire .

Apparemment , le flic qui a parlé dans le lien ne dramatise pas non plus. Si les parents veulent porter plainte qu'ils le fassent, faudra leur dire que le collége c'est pire et que les coups sont bien plus importants puisque les protagonistes sont plus forts. Les hormones commencent à titiller les 4éme et les 3éme. Ca se fait pas de cadeaux. Cette plaignante va pouvoir prendre un abonnement dans les commissariats.

L'argument contre l'homoparentalité est le même : l'enfant ne le supportera pas dans la cours de récréation.

Je ne pense pas que ce soit vrai : il y a déjà des tas d'enfants qui sont obligé de faire appel à la police (raketts, tabassage ou pire), et, généralement, ils se portent mieux après.

1) pour ton info la plaignante n'élève pas seule son môme. Tu inventes des choses. Dans mon lien , tu peux entendre le pére parler si tu cliques sur une phrase en bleue.

2) Tu fais ref à l'homoparentalité par rapport à quoi ? Au fait que c'est la mére (ou la grand mére ou la nounou) qui vient toujours chercher le môme à l'école comme pour la majorité des autres mômes ou au fait que les méres dans les familles homoparentales ont plus de difficultés à assurer l'éducation si on en croit certaines études?

Qu'est ce qui est difficile à porter pour un môme ? Le manque de pére (trés certainement) , le manque d'identification masculine (peut-être) , la mére débordée (elle sera pas la seule)?

Parle plutôt d'enfants d'homosexuels , le regard des adultes est parfois trés cruel , autant que celui de leurs mômes. 2 papas ou 2 mamans qui viennent main dans la main chercher un môme à l'école et y'aura toujours un parent pour faire des reflexions que le môme entendra.

Quant au racket et au tabassage en régle , tu parles de tout à fait d'autre chose , on est dans le vol avec menace de la part de collégiens ou lycéens tout à fait en âge de savoir ce qu'ils font . Généralement ils ne s'affichent pas et sont plutôt discrets sinon ça se saurait plus vite.

Vaut mieux que les flics soient occupés à chasser les racketteurs et les tabasseurs , qu'à aller chercher des mômes à la sortie de l'école à 6 ou à s'occuper de bagarres de mômes de 8 ans , les parents des mômes rackettés ou tabassés diront merci de cette disponibilité rendue , parce qu si ça devient un sport national que d'aller porter plainte pour des histoire d'école primaire ou maternelle , les flics auront moins de temps POUR LES CHOSES GRAVES VOIRE TRES GRAVES.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
2) Tu fais ref à l'homoparentalité par rapport à quoi ?

Je parlais u fait que, dans ce sujet, tu citais un argument généralement utilisé par les opposants à l'homoparentalité :

Dans tous les cas , le môme sera identifié dans la cour et par les autres parents comme celui dont la mére a porté plainte , c'est forcé que toute l'école le sache.

Et pour un môme c'est déjà lourd à porter ,victime ou pas.

Sans doute que personne ne l'embêtera plus de toute sa primaire mais à quel prix pour lui ? Ca , personne ne peut le dire.

On retrouve souvent exactement le même argument chez les anti-homoparentalité, en remplaçant "dont la mère a porté plainte" par "dont les parents sont homosexuels".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Voila l'élément qui manqué ici .. le témoignage de la mère.

lorsque tu verras une mére , (dans la presse en prime) faire un témoignage impartiale , tu me fais signe , j'en connais pas.

Pour la mére d'Hachim , y'avait une preuve tangible : les flics ont reconnu que le vélo lui appartenait. ( y'avait le grade , le numéro de base militaire et la ville du donateur)

Pour cette plaignante , y'a que sa parole. Est-ce qu'elle en rajoute ? Je le crois un peu , je voudrais bien voir son môme , pour un gosse prostré il n'a pas peur de se réconcilier avec celui qui l'a traumatisé (la prostration est un traumatisme grave) .

20 minutes d'audition pour une telle terreur qui prostre un môme , les flics n'ont rien vu non plus , faut qu'elle y retourne !!! :smile2:

Je parlais u fait que, dans ce sujet, tu citais un argument généralement utilisé par les opposants à l'homoparentalité :

On retrouve souvent exactement le même argument chez les anti-homoparentalité, en remplaçant "dont la mère a porté plainte" par "dont les parents sont homosexuels".

Oui c'est trés lourd à porter pour un môme vis à vis du regard des adultes et de leurs rejetons , le racisme ça s'apprend aussi et pas à l'école. C'est lourd aussi , on doit retrouver les mêmes parents dans les 2 cas je suppose (hypothése gratuite )

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bree vandekamp Membre 1 551 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
lorsque tu verras une mére , (dans la presse en prime) faire un témoignage impartiale , tu me fais signe , j'en connais pas.

Pour la mére d'Hachim , y'avait une preuve tangible : les flics ont reconnu que le vélo lui appartenait.

Pour cette plaignante , y'a que sa parole. Est qu'elle en rajoute ? Je le crois un peu , je voudrais bien voir son môme , pour un gosse prostré il n'a pas peur de se réconcilier avec celui qui l'a traumatisé (la prostration est un traumatisme grave) .

Oui oui j'aurais du m'en douter elle est mère elle est donc pas crédible raconte n'importe quoi on devrait douter blablabla ...

Par contre que les gamins se sont réconciliés t'en mettrais t'as main a couper, qu'il y avait d'autres solutions pour cette maman qui enrobe la situation t'en es sur aussi ....

et si elle dit la vérité ??? elle a eu raison pour toi ou pas???

Modifié par bree vandekamp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Oui oui j'aurais du m'en douter elle est mère elle est donc pas crédible raconte n'importe quoi on devrait douter blablabla ...

Evidemment que c'est un témoignage partiale , tu crois quoi ?

Que c'est un témoignage impartiale et que si son môme n'était pas un ange elle le dirait ?

Par contre que les gamins se sont réconciliés t'en mettrais t'as main a couper, qu'il y avait d'autres solutions pour cette maman qui enrobe la situation t'en es sur aussi ....

Je ne crois pas que les parents se soient réconciliés ;) et si les mômes ne se sont pas réconciliés non plus ça veut dire que y'a toujours tension entre les 2 , ça sert à quoi d'aller voir les flics ?

et si elle dit la vérité ??? elle a eu raison pour toi ou pas???

NON

Admettons qu'elle dise la vérité , voilà ce qu'elle dit :

Mon fils a été frappé plusieurs fois. Il ne parlait plus et restait prostré dans la cour d'école.

Elle doit rester au portail durant les récrés pour le savoir c'est pas possible sinon , vu que les enseignants ne lui auraient rien dit comment l'aurait-elle su ?

Confirmation : « Je suis alors allée voir le directeur, reprend la mère de l'enfant battu. Il m'a dit qu'il n'était pas au courant. L'institutrice m'a répondu qu'elle ne comprenait pas, que certains élèves lui avaient parlé d'une chute et non de coups de pied¿

Elle nous apprend que le directeur ne sait pas , l'enseignante ne sait pas mais les élèves ne savent pas non plus apparemment ! ;)

C'est ce que cette mére dit.

Hors , pourquoi les élèves n'ont-ils pas parlé de bagarre , alors qu'il y a eu bagarre , le coupable a avoué , voulaient-ils protéger le copain contre la pauvre victime ? Mais pourquoi ? ;)

Y'aurait-il un complot ? :smile2:

je suis allée discuter avec le père du garçon, mais il m'a renvoyée vers le directeur de l'école

Le pére a douté de cette femme et si le directeur avait confirmé ,ce qu'il n'a pas fait ,( on peut aussi dire que le directeur ne fait pas son travail ou que l'info n'est pas remontée mais alors pourquoi aucun eneignant n'est au courant de ces bagarres toujours sur le même ? On peut dire que tous les enseignants de cette école ne voient rien , ne surveillent rien et n'entendent pas les cris car un gosse ça hurle , va savoir)

Toujours est-il que le pére n'a pas pris argent comptant ce que la plaignante disait , peut-être que si le directeur avait confirmé , il aurait puni son fils car il aurait cru sur parole le directeur , on n'en sait rien.

Mais le directeur , ni aucun enseignant n'a confirmé , c'est une école où la plaignante devrait retirer son fils dans ce cas .

Alors pour se faire entendre, et surtout « pour que ça s'arrête parce qu'on va à l'école pour apprendre, pas pour se faire taper dessus », la mère de la petite victime a poussé la porte de la gendarmerie. « Je voulais que ça serve de leçon »,

Vu le foin que ça a fait , personne n'est prêt de porter la main sur son fils!

L'enseignant va sûrement faire trés attention et se dire "vivement qu'il foute le camp de ma classe avec sa mére" , y'a d'énormes chances !!!!

rappelant que « 22 bleus » avaient été relevés sur les jambes de son fils. Depuis, les deux garçons se sont réconciliés et ont même souhaité s'inviter à leurs fêtes d'anniversaire respectives. La rancoeur des parents, elle, demeure.

C'est la plaignante qui le dit , ils se seraient réconciliés , pourvu que ça dure ! :| J'imagine l'angoisse du pére du fils bagarreur que ça recommence ;)

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bree vandekamp Membre 1 551 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)

:smile2:

qu'est ce qui te permet de dire qu'elle ment??? Toutes les mères ne sont pas betes au point de ne pas savoir ce que sont leurs enfants et une chose est sur, si je m'étais retrouvé dans la situatyion qu'elle décrit je n'aurais certainement pas pensé " ouhhhh des gens vont croire que je suis une maman surprotectrice qui croit que son enfant est un ange " tssss

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant