José Bové savoure sa victoire sur le boeuf aux hormones


Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)
bove.jpg

José Bové savoure sa victoire sur le boeuf aux hormones


07.05.2009 | 22:39

[/Justifier]

[Justifier]

Un "petit goût de victoire personnelle": José Bové a savouré jeudi le règlement du différend américano-européen sur le boeuf aux hormones, où il voit la preuve que l'Europe sait résister quand elle le veut.L'ancien leader de la Confédération paysanne n'a pas pour autant dit son dernier mot et veut profiter de sa campagne pour les élections européennes - il est candidat dans le Sud-Ouest sous la bannière Europe Ecologie - pour réclamer la révision des règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Après un bras de fer de plus de 20 ans, les Etats-Unis ont accepté mercredi que leur boeuf aux hormones reste interdit par les Vingt-Sept en échange d'une augmentation des quotas d'importations de viande de boeuf américaine sans hormones.

En contrepartie, Washington a abaissé ou supprimé les taxes douanières sur un ensemble de produits européens dont, pour la France, la moutarde et l'échalote.

Le roquefort, devenu l'un des symboles de cette guerre commerciale transatlantique, échappe quant à lui à la menace d'une taxation de 300% mais reste taxé à hauteur de 100%.

"Quand la nouvelle est tombée, c'est vrai qu'il y a eu comme un petit goût de victoire personnelle", a expliqué José Bové à Reuters. L'accord survient "presque dix ans jour pour jour après le début de notre campagne contre le boeuf aux hormones".





Par Laure Bretton

reuters
suite
Source: nouvelobs.com

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité filipe59
Invité filipe59 Invités 0 message
Posté(e)
bove.jpg

José Bové savoure sa victoire sur le boeuf aux hormones

07.05.2009 | 22:39

[/Justifier]

[Justifier]

Un "petit goût de victoire personnelle": José Bové a savouré jeudi le règlement du différend américano-européen sur le boeuf aux hormones, où il voit la preuve que l'Europe sait résister quand elle le veut.L'ancien leader de la Confédération paysanne n'a pas pour autant dit son dernier mot et veut profiter de sa campagne pour les élections européennes - il est candidat dans le Sud-Ouest sous la bannière Europe Ecologie - pour réclamer la révision des règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Après un bras de fer de plus de 20 ans, les Etats-Unis ont accepté mercredi que leur boeuf aux hormones reste interdit par les Vingt-Sept en échange d'une augmentation des quotas d'importations de viande de boeuf américaine sans hormones.

En contrepartie, Washington a abaissé ou supprimé les taxes douanières sur un ensemble de produits européens dont, pour la France, la moutarde et l'échalote.

Le roquefort, devenu l'un des symboles de cette guerre commerciale transatlantique, échappe quant à lui à la menace d'une taxation de 300% mais reste taxé à hauteur de 100%.

"Quand la nouvelle est tombée, c'est vrai qu'il y a eu comme un petit goût de victoire personnelle", a expliqué José Bové à Reuters. L'accord survient "presque dix ans jour pour jour après le début de notre campagne contre le boeuf aux hormones".

Bla,bla bla...

Par Laure Bretton

reuters

suite

Source: nouvelobs.com

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ice scream Membre 3 321 messages
Etranger longiligne‚ 30ans
Posté(e)

bravo josé je t' invite au mc do pour fêté sa :smile2:

filipe59 j' ai pas trop compris la?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)

Chapeau José. éa c'est vraiment un gars qui va au bout de ses convictions. Si les Américains veulent se shooter aux hormones, c'est leur problème, mais qu'on ne nous l'impose pas en France. En plus, en guise de pression, les Américains se sont privés de notre exellent roquefort, pendant des années. Le blocus est levé et tout le monde est content !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant