le saviez-vous?

puce d'eau Membre 2 971 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

Reveler des petits secrets qui font la réussite d'un plat simple ou sophistiqué à tous ceux qui aiment cuisiner comme moi, et en un clin d'oeil ,combler une lacune,apprendre une ruse, ou compenser le manque de matériel par les moyens du bord,ou se sortir d'un mauvais pas.

Des petites astuces que l'on peut prendre plaisir à découvrir et que j'avais envie de partager.

J'essaierai d'alimenter au mieux ce fil

AGNEAU

-Même maigres ,les côtes d'agneau sont grasses.On doit donc les poêler dans un minimum d'huile. Frotter la poêle d'un papier absorbant ,ou badigeonnez simplement les côtelettes d'huile.

-On peu aussi faire cuire les côtes d'agneau sur un lit de gros sel,étalé dans la poêle et préalablement chauffé. Il ne faut pas oublié de bien les gratter avant de servir. Le résultat est vraiment épatant.

-Toute viande d'agneau , ne doit pas être servie saignante ,mais rosée . Quand on pique la chair, le sang doit-être contenu dans celle-ci, donc ne pas s'en échapper. L'agneau manquant de cuisson , n'offre qu'une chair sans retenue qui glisse sous la dent. Le mouton est excessivement gras . On ne le sert donc pas dans des assiettes froides mais chaudes , de façon que la graisse rendue , ne se fige pas.

-Quand on fait une épaule d'agneau à la broche, l'astuce consiste à la badigeonner , en cours de cuisson , de moutarde détendue au vin blanc: cela la parfume agréablement.

-Au four, on peut la piquer d'ail et de filets d'anchois.

-On achète pas n'importe quel gigot d'agneau.

Il ne doit pas excéder 2,5 kg

Il vaut mieux qu'il ressemble à Sancho Pança qu'à Don Quichotte. C'est à dire; rond et dodu, et non pas ,efflanqué et long.

- On ne doit pas piquer d'ail la chair d'un gigot,car ce sont autant de trous qui transformeront votre gigot en passoire.

Pour qu'il ne perde pas son sang, on glisse l'ail entre chair et os.

Ou plus efficace : au 2/3 de la cuisson, on le tartine d'une purée d'ail mélangée à de la mie de pain et de la moutarde.

Une autre solution consiste à faire cuire les gousses d'ail en "chemise", c'est à dire , non épluchées,à côté du gigot, puis à les écraser à la fourchette en fin de cuisson, pour parfumer la sauce.

-Quand on veut parfumer un gigot de thym ou de romarin, le mieux ,n'est pas d'émietter les plantes, mais de les conserver en branches et de les ficeler autours du gigot.

-Quand on aime le gigot uniformément rosé, la cuisson à l'anglaise , c'est à dire à l'eau bouillante ou bouillon est l'idéale.

On plonge le gigot à ébullition et on compte 14mn de cuisson par livre, dès la reprise de l'ébullition.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

puce d'eau Membre 2 971 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

AIL

L'ail a 2 inconvénients.

1-d'ordre digéstif

2-d'ordre pratique : c'est ch*** à éplucher

-Si vous ne supportez pas l'ail ,mais que vous aimez les épinards parfumés à l'ail, épluchez une gousse et piquez la au bout d'une fourchette. Remuez les épinards de la sorte, tout en les poêlant.

-Sachez que pour parfumer une sauce, ou une marinade,il n'est pas necessaire d'éplucher l'ail. Il suffit de guillotiner la tête d'ail entière ou encore d'écraser les gousses non épluchées avec le plat de la lame d'un grand couteau.

Dans ce cas comme dans l'autre , elle rendra l'âme et tout son jus.

-Le beurre d'ail est fade si l'on se contente de le confectionner uniquement avec du beurre de l'ail et du sel.

L'astuce, consiste à y incorporer quelques gouttes d'un apéritif anisé (Ricard, pastis...)Même si vous n'aimez pas l'anis, il ne faut pas hésiter car son goût est indécelable et apporte de la puissance au beurre d'ail.

On obtient le même résultat en incorporant quelques grains d'anis écrasés.

-Pour faire une crème d'ail, il faut beaucoup d'ail.

On plonge les gousses 2 mn dans de l'eau bouillante puis on laisse tièdir,il ne reste plus qu'à les presser entre le pouce&l'index pour les éplucher. Ensuite les mixer avec la crème ,sel & poivre et réduire.

cette crème d'ail mixée avec de la mie de pain du lait & du thym et parfaite pour recouvrir un gigot.

-En suivant le même principe, vous pouvez parfumer un canard.

-Pour enlever l'odeur de l'ail sur les doigts ,il suffit simplement de se passer les mains sous l'eau froide sans les frotter l'une contre l'autre. En effet , c'est l'effet du frottement des mains ou de la chaleur de l'eau qui active les cellules et les rend plus odorantes. Idem pour le couteau qui a épluché les gousses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
puce d'eau Membre 2 971 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

ANCHOIS

-Pour dessaler rapidement des anchois sans trop les dénaturer, il suffit de les rincer à l'eau froide puis de les faire tremper une dizaine de mn dans du vinaigre de vin.

ARTICHAUTça tombe bien, on est en pleine saison !

-Si l'on coupe la queue d'un artichaut, les fibres qui prennent racine à la base du fond, ne sont pas éliminées. Il faut donc la casser.

L'astuce consiste à tenir fermement la tête de l'artichaut sur le rebord d'une table de façon que la queue dépasse dans le vide. Puis asséner un coup sur la queue de l'artichaut de votre main libre pour qu'elle casse facilement en emportant avec elle toutes les fibres indésirables.

-La juste cuisson d'un artichaut étant difficile à évaluer , piquer le coeur de la pointe d'un couteau. Si la lame s'enfonce sans résistance, l'artichaut est cuit.

-On peut très facilement réaliser des chips à partir de fonds d'artichauts cuits. Pour cela, il suffit de trancher de fines lamelles, puis de les faire frire à la poêle dans un fond d'huile très chaude.

-Les artichauts doivent impérativement être choisis d'un vert franc et sans tâche brunâtres sur les feuilles. La meilleure façon de constater l'état de fraîcheur, est de courber l'une de ses feuilles. Celle-ci ne doit pas plier, mais casser net.

-Cru, l'artichaut se conserve quelques jours au réfrigérateur,à condition de lui laisser sa queue. Pour prolonger sa conservation, une astuce, consiste à laisser tremper la queue dans de l'eau fraîche. Cuit, s'oxydant très rapidement, il faut le consommer dans la journée de préférence.

-Les artichauts entiers surnagent toujours dans l'eau de cuisson, ce qui pose un problème pour une cuisson uniforme. L'astuce consiste à les recouvrir d'un linge propre. Sous l'effet de la cuisson, le linge est gonflé par la vapeur qu'il retient très efficacement dans la mesure ou il est mouillé.

-Pour que les fonds d'artichauts ne noircissent pas à la cuisson, il convient non seulement d'ajouter du jus de citron, mais aussi de l'huile d'olive dans l'eau. Celle-ci en nappant la surface de l'eau, fait ainsi office d'isolant. L'addition d'une gousse d'ail et d'une feuille de laurier est la bienvenue.

-On peut faire cuire les artichauts entiers, puis les effeuiller, si l'on veut éviter la corvée de les tourner à cru. Dans ce cas, pour que le fond ne se gorge pas d'eau de cuisson, il est indispensable, avant de les parer, de les laisser égoutter tête en bas.

-Quand on achète des fonds d'artichauts en bocaux, il est impératif de les blanchir pendant quelques secondes dans de l'eau bouillant pour éliminer l'âcreté qui résulte de leur conservation. Cette précaution vaut également pour les asperges et le maïs en conserve.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yiauthli VIP 4 197 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

Sur l'agneau, j'ajouterais que les fameuses côtes grasses parfument très bien les plats, si vous n'avez pas les moyens de faire un couscous à la viande d'agneau, quelques cotelettes ou de la poitrine qui coutent trois fois rien parfumeront les légumes.

Sur l'ail, pour limiter la mauvaise haleine qui suit, enlever la tige à l'intérieur.

Pour l'éplucher, écraser la gousse avec le plat du couteau, ca la fera craquer et elle deviendra très facile à peler :smile2:

pour le reste, merci puce d'eau

Modifié par Yiauthli

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
puce d'eau Membre 2 971 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

Tout à fait raison Yiauthli, j'avais omis de le préciser .Merci . :smile2:

Effectivement , enlever le germe de la gousse d'ail permet de mieux le digerer et évite cette haleine forte.

ASPERGES lancez-vous , c'est aussi la saison.

-Ficelez les toujours en botte pour les cuire. Mais ce n'est pas simple quand on est seul...

Prenez l'extrémité de la ficelle entre vos dents, le bottillon dans une main et ficelez de l'autre main en tournant autours du bottillon.

-Les asperges se pèlent en partant de la tête vers la queue. On doit toujours supprimer 2 bons centimètres de queue car elle est toujours dessechée à la base.

-Enfin, pour vérifier la cuisson, il suffit de piquer la queue avec la pointe d'un couteau. Elle est cuite quand on ne rencontre pas de résistance.

-Pour faire cuire uniformément des asperges, il faut les placer têtes en haut. L'idéal est de les cuire dans une boîte de conserve préalablement percée sur les côtés et le fond (une dizaine de trous) puis mettre cette boîte dans un fai-tout (du moins plus haut que les asperges) et de le remplir d'eau bouillante salée à mi hauteur. Recouvrez les têtes de papier alu et comptez 8 mn à ébullition environs. Ainsi les queues seront cuites et les têtes resteront totalement fermes.

-On peut conserver des asperges crues au réfrigérateur 48 h . Mais il faut les envelopper dans un linge humide et toujours têtes en haut. Sinon elle durcissent et deviennent ligneuses. Les asperges cuites ne se conservent pas et elles ne se servent pas froides mais toujours tièdes.

-Quand on utilise que les pointes, il faut éliminer la queue. Mais à quel niveau? L'erreur à ne pas commetre et de la couper au couteau au hasard. Il faut tenir les deux extremités dans chaque main et la casser . Cela relève peut-être du miracle , mais elle casse toujours au bon endroit; cet à dire :dans la partie ou elle cesse de ne plus être filandreuse.

-Ne jetez pas vos queues d'asperges. Celles-ci permettent de faire une excellente soupe. Il faut aussi conserver un peu d'eau de cuisson.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bibi07 Membre+ 5 261 messages
Chercheur de saveur et rimeur de gout‚ 34ans
Posté(e)

Super topic :smile2:

pour les queues on peut faire des flans aussi ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
puce d'eau Membre 2 971 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)
Super topic :smile2:

pour les queues on peut faire des flans aussi ;)

Merci Bibi07

Excellente l'idée des flans ;)

FOUR: quand le thermostat "cloche"

-Même en panne de thermostat, il est toujours possible de determiner la T° de son four.

Pour cela, il faut le prechauffer 15 mn et y glisser une feuille de papier.

Quand le papier ne fait que jaunir: le four est à chaleur moyenne

Quand le papier brunit, tirant sur le marron foncé: le four est chaud

quand le papier noircit: le four est très chaud

BARBECUE

-Le barbecue doit être allumé 1 h à l'avance, car ce ne sont pas les flammes qui cuisent ,mais la chaleur des braises.

-Il ne faut jamais se fier aux temps de cuisson donnés; toujours trop approximatifs. Compte tenu du vent , de la position de la grille, il peuvent passer du simple au double.

-Il faut toujours précuire les garnitures (oignons,poivrons,champignons...) avant de les embrocher. Sinon elles sont plus fermes que la viande qu'on intercale entre les légumes.

-Si l'on fait cuire des crustacés au barbecue, ils doivent avoir le dos et non le ventre exposé au feu.

-Il faut veiller à badigeonner les poissons d'huile au moins 1/2 h avant de les mettre au feu. En effet si ils ne sont pas suffisamment imprégnés ils dessèchent.

-Il faut toujours resaler et repoivrer en fin de cuisson.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
puce d'eau Membre 2 971 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

Betterave

-Il est facile de reconnaître de quelle façon une betterave a été cuite: à la vapeur ou à l'eau si sa peau est lisse, au four si elle est ridée. De loin cette dernière est la meilleure car la betterave conserve tous ses sucs.

-La betterave servie en salade doit être salée, poivrée, vinaigrée et huilée longtemps à l'avance. A défaut , parce que sa chair est très aqueuse, celle-ci n'a pas le temps de s'imprégner de l'assaisonnement. En revanche , il convient de conserver à l'esprit qu'elle teint tout ce qu'elle approche. Il faut donc ajouter les dés de betterave au tout dernier moment aux autres crudités.

-Pour obtenir des betteraves d'une saveur admirable, il faut les cuire au four, et cela pendant plusieurs heures, enveloppées dans de l'alu, ou encore dans des braises. A défaut de temps, la cuisson à la cocotte-minute s'avère une solution plus acceptable que la cuisson à l'eau qui est à bannir.

-La betterave se marie merveilleusement bien avec le jus d'orange. Pour obtenir un excellent résultat l'astuce consiste à poêler des dés de betterave dans du beurre et du jus d'orange préalablement réduit.

-On peut aussi réaliser une excellente vinaigrette acidulée avec du jus de betterave, en passant la pulpe à la centrifugeuse. On lie le jus avec un peu de purée de carottes et on ajoute du sel, du poivre, du vinaigre et de l'huile d'olive.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maïwenn Membre+ 16 546 messages
Vache Normande‚ 35ans
Posté(e)

hum j'adore les betteraves!

merci pour les astuces :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
puce d'eau Membre 2 971 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

de rien Pandore, j'adore ça aussi!!

BOUDIN

-Le boudin se dessèche après cuisson. On peut cependant éviter ce désagrement, en l'enveloppant dans du papier alu préalablement beurré et en le glissant au four.

-Avant cuisson, le boudin , comme toutes les charcuteries enveloppées dans un boyau, ne doit pas être piqué à la fourchette, mais avec une épingle ou cure-dents en divers endroits. En effet, les dents trop rapprochées de la fourchette peuvent engendrer des déchirures qui éclatent à la cuisson.

-Quand on grille un long morceau de boudin enroulé sur lui-même, il convient de l'embrocher en croix à l'aide de 2 piques, ce qui permet de le retourner plus facilement à mi-cuisson.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
puce d'eau Membre 2 971 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

LE CABILLAUD

- On ne grille jamais le cabillaud car sa chair s'éffeuille un peu comme la chair du merlan.

C'est la partie la plus proche de la tête qui est la plus appréciée. Mais de part son manque de tenue , il est conseillé de la ficeler comme un rôti avant cuisson.

-Quelque soit la cuisson, le morceau choisi , fait un excellent mariage avec le jus de veau.

-Pour accentuer la saveur de sa chair, une astuce consiste à assaisonner (saler, poivrer, huiler) le pavé de cabillaud, puis à le laisser mariner ainsi 24h au réfrigérateur enveloppé dans du papier film. Ensuite on le fait cuire , pocher à l'eau bouillante toujours enveloppé dans son papier film.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
puce d'eau Membre 2 971 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

LA CANNELLE

-Ne commettez pas l'erreur d'utiliser le bâton de cannelle tel quel. Comme il s'agit d'un rouleau d'écorce, il ne rendrait pas tout son parfum. Il faut le tailler en 2 dans le sens de la longueur à l'aide d'un petit couteau, pour en tirer le meilleurs profit. Cette astuce, vaut également pour les bâtons de réglisse.

LE YAOURT

-Le yaourt a des vertus insoupsonnées. C'est un excellent allié,compte tenu des acides qu'il renferme, pour attendrir une viande ou un poisson (comme le poulet ou le haddock).

pour cela,il suffit de laisser mariner ce que l'on souhaite attendrir, dans un mélange de lait et de yaourt.

VOLAILLE

-Quand une volaille est destinée a être servie froide, lors d'un pic-nique par ex, pour que les blancs ne soient pas secs, il convient de la laisser reposer sur le dos après cuisson, enveloppée dans du papier alu. Ainsi, le jus contenu dans la volaille imprègne les filets. Le poulet, destiné a être mangé froid, doit être maintenu à température ambiante, mais jamais au réfrigérateur. Sinon ,il dessèche .

Modifié par puce d'eau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
puce d'eau Membre 2 971 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

Je ne suis pas sectaire, si certains d'entre vous on aussi des trucs/astuces/conseils ils sont les bienvenus sur ce fil....je n'y ai pas l'exclusivité... :smile2:

CHAPELURE

-La chapelure doit être faite à partir d'un pain débarassé de toute humidité. Pour cela, il convient de faire secher à four doux des morceaux de mie, puis de les écraser au rouleau à patisserie ou de les mixer.

-Quand on couvre un gratin de chapelure, il faut toujours au préalable, la mélanger correctement au gruyère râpé. Bien mélangé au gruyère, la chapelure pompe ses graisses, ce qui a pour effet de rendre le gratin bien plus croustillant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nacirah62 Membre 2 238 messages
Forumeur alchimiste‚ 55ans
Posté(e)

bonsoir puce d'eau et merci pour les astuces :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
puce d'eau Membre 2 971 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

Merci nacirah62

CHOU

-Pour éviter que l'odeur du chou n'embaume toute la maison, le morceau de pain dans l'eau ne suffit pas. la meilleur astuce, ou du moins la moins mauvaise, consiste à recouvrir la casserole d'un linge imbibé de vinaigre blanc.

VINAIGRETTE

-Quand on confectionne une vinaigrette, il faut d'abord dissoudre le sel dans le vinaigre avant d'ajouter l'huile. Sinon l'huile ne se mélange pas avec le vinaigre. Quand à la vinaigrette à base de moutarde, le procedé est différent, le vinaigre devant être incorporé en dernier, après le sel, le poivre et l'huile.

-Au cas ou l'on a assaisonné une salade plus que de raison, la faute est réparable. Il suffit de mettre un gros morceau de pain dans le saladier, et d'attendre qu'il absorbe le superflu de sauce vinaigrette.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
puce d'eau Membre 2 971 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

CITRON

-Pour qu'un citron donne le max de son jus, il suffit de le rouler au préalable sur une surface plane , en appuyant fortement avec la paume de la main, de manière à déstructurer ses fibres.

-Quand on a besoin que de quelques gouttes de citron, il n'est pas nécessaire de le couper en 2. Il suffit de le piquer avec une grosse aiguille (ou les dents d'une fourchette).

-Si vous voulez conserver une grande quantité de jus de citron , il suffit de le placer dans des bacs à glaçons au congélateur. Ainsi , si vous avez besoin d'une petite quantité de jus , pour une sauce crudités ou sauce poisson, un soda, un ti'punch etc... vous n'avez juste qu'à en décongeler un cube à chaque fois.

-Pour conserver une moitié de citron , il ne suffit pas de le retourner sur une soucoupe. Pour que sa conservation soit plus longue, il faut y déposer un verre retourné dessus.

-Le citron vert, toujours conseillé quand on marine des filets de poissons, se conserve mieux que le jaune, s'il est entier. En fait , il ne pourrit pas mais se dessèche . Même vieux, son jus est toujours utilisable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
puce d'eau Membre 2 971 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

VIANDE RéTIE

-Le temps de cuisson est inversement proportionnel au poids de la viande. Plus le morceau est gros et moins le temps de cuisson est long à la livre. Exemple: On comptera un max de 40 mn de cuisson pour une pièce de 2 kg et 25 mn pour une pièce de 1 kg. La viande rôtie obéit à la sacro-sainte règle que la poêlée : le plat doit être aux proportions du morceau de viande pour éviter que la graisse rendue ne brûle en s'étalant dans le plat. Il est vivement déconseillé, si ce n'est pour le porc, d'ajouter de l'eau en cours de cuisson, celle-ci provoquant une vapeur ramollissant la surface de la viande préalablement saisie.

-On ne sale les rôtis qu'après cuisson, car le sel provoque une vapeur en surface de la viande qui empêche son saisissement.

-On ne sert jamais une viande à la sortie du four. Il vaut mieux la sous cuire (en écourtant de 5 mn le temps de cuisson), puis de l'envelopper dans du papier alu et de la laisser sur la porte du four pendant 15 mn , ce qui est une question de bon-sens. En effet, quand on saisit une viande, les sucs et le sang se trouvent repoussés sur l'intérieur de la chair sous l'effet de la cuisson, de telle sorte que, si on la découpe immédiatement , on obtient des couches différentes: une très sèche vers l'extérieur, une autre saisie, et une dernière, le coeur, très saignante.

Il faut donc laisser reposer la viande, afin de donner le temps au sang et aux sucs, qui se sont réfugiés en son centre de refluer lentement vers les couches extérieures du rôti ,pour irriguer de nouveau toutes les fibres de la viande.

Retenez que cette méthode doit être employée même si l'on aime la viande très cuite.

En effet elle permet aux fibres musculaires durcies par la cuisson de se détendre, fournissant ainsi une viande bien plus tendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
puce d'eau Membre 2 971 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

COURGETTE

-Il n'est pas indispensable de peler les courgettes. Il suffit de les laver.

Cependant, si vous les pelez, ne jetez pas la peau, mais taillez la en fines lanières pas plus grosses que des spagghetti, et blanchissez-les 1 mn à l'eau bouillante. Mélangez-les à des pâtes, c'est excellent .

-Le sel a pour défaut de brûler les chairs en les attaquant.

C'est la raison pour laquelle, il ne faut jamais cuire des courgettes dans de l'eau salée, mais les assaisonner uniquement en fin de cuisson, pour qu'elles conservent une certaine tenue.

Mais le mieux, compte tenu de leur fragilité, c'est encore de les poêler.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nacirah62 Membre 2 238 messages
Forumeur alchimiste‚ 55ans
Posté(e)

bonjour tout le monde ;)

vinaigre aromatisé:

vous pouvez confectionner vous meme des vinaigres aromatisés aux herbes.

choisissez des herbes fraiches(ail,romarin,origan,thym,etc.)hachez légérement et separément chaque herbe.

mettez chaque herbe dans un bocal en verre que vous aurez rempli de vinaigre chaud.

laissez macérer pendant trois semaines.

filtrez le vinaigre afin d'eliminer l'herbe et versez le dans une belle bouteille dans laquelle vous aurez ajouté une tige ou une feuille compléte de la meme herbe fraiche. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
puce d'eau Membre 2 971 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

Merci pour l'info Nacirah62, :smile2: . J'ai mon basilic qui commence à sortir dans le jardin, je vais m'empresser d'en faire un peu. J'en mets aussi dans mes bouteilles d'huile d'olive. ;) ,mais je n'avais pas pensé au vinaigre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant