Les maux font des mots

grododo Membre 2 344 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

tu t'es trompe mon ami

je n'ai pas de vie

je n'ai que des soucis

des tourments incessants

qui m'epuisent trop souvent

aujourd'hui je suis ecoeuree

j'en ai assez de lutter

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Néfer31 Membre 130 messages
Forumeur inspiré‚ 34ans
Posté(e)
tu t'es trompe mon ami

je n'ai pas de vie

je n'ai que des soucis

des tourments incessants

qui m'epuisent trop souvent

aujourd'hui je suis ecoeuree

j'en ai assez de lutter

Contente de voir que l'inspiration revient car c'est très agréable de te lire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grododo Membre 2 344 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)
tu t'es trompe mon ami

je n'ai pas de vie

je n'ai que des soucis

des tourments incessants

qui m'epuisent trop souvent

aujourd'hui je suis ecoeuree

j'en ai assez de lutter

Contente de voir que l'inspiration revient car c'est très agréable de te lire

oohhh c'est gentil :snif:

ca me fait super plaisir! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ghostrider Membre 8 642 messages
Fant'homme mot-coeur‚ 38ans
Posté(e)

Il est tard,

Un rideau va s'abattre sur sa vie.

Il part,

A contre corps et sans profonde envie.

Un dernier coup d'oeil sur la foule

Qui, debout, acclame le clown fantôme.

Sur sa joue il sent que doucement coule

Une larme de poing pour prude homme.

Doucement l'artiste se retire dans sa loge,

Se démaquille en otant son triste drap.

Il tremble encore de tous ces éloges,

Et se rhabille en se couvrant de sparadraps...

Cette âme habite l'esprit d'un champ de bataille

Dans lequel se multiplient les défaites.

Les combats perdus se comptent par entailles,

C'est un poilu retranché dans le vers d'un poète.

Il quitte la scène en marne pour l'inconnue,

Celle qui parfois se dissimulait au premier rang,

Celle qui un beau soir d'aout lui est apparu,

Belle et brillante comme le sont les plus beaux diamants.

Des semaines durant elle était très assidue,

Enthousiaste à chaque représentation scénique.

Quand bien même il connaissait une joie éperdue,

Les jours sans sa Princesse le rendait mélancolique.

Il prit alors la décision de laisser son costume

Pour se consacrer à celle qu'il aimait plus que tout,

Imaginant qu'enfin son existence se rallume,

Parce qu'un père sommeille en ses rêves les plus fous.

Bien sûr j'aurais aimé vous dire que la fin est belle,

Que tous deux vivent heureux l'autre contre l'un,

Mais un jour ce ne fût plus le souhait de la demoiselle.

Ils resteront amis, ce qui est « mieux que rien ».

Nôtre dramatique clown fantôme repris donc son rôle,

Tentant d'attirer de nouveau l'oeil de sa Princesse adorée.

Mais jamais plus il ne parviendra à être drôle,

Car sans elle, c'est bien du sourire de son coeur qu'il fut amputé...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

@Ghost :snif:

Clown qui pleure repousse le bonheur

Clown qui rit à l'amour donne envie

Clown qui geint ne mange que du vieux pain

Clown qui feint fait manger dans sa main

L'arène sent la sciure, la brûlure

Caché sous ses dorures, clown assure

Sans jamais être sûr que perdure

Le savoureux murmure, de l'amûûûûr

Clown qui chiale se fera bien du mal

Clown qui joue sera celui qu'on loue

Clown qui souffre détourne les regards

Clown qui mord accrochera l'espoir

Clown qui aime souffrira mille morts

Mais clown qui ment égarera son trésor

En attendant, il faut juste être fort

Pour être seulement le clown qu'on adore...

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ghostrider Membre 8 642 messages
Fant'homme mot-coeur‚ 38ans
Posté(e)

Vi yop, suis certain que le clown fantôme qui ressemble à quelqu'un qui ne m'est pas inconnu serait d'accord avec toi et il te remercierait pour cette tite contribution :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Clarie Membre 198 messages
Forumeur inspiré‚ 36ans
Posté(e)

Bon allez je me lance ! Voici une dédicace à quelqu'un que j'apprécie beaucoup pour ses qualités humaines :

La séparation était la seule issue

Malheureux je t'ai rendu

Me comprendre tu as pu

Me pardonner tu as su

Amis nous sommes restés

De nombreuses qualités

Tu es doté

Maintenant je te souhaite de rencontrer

Une femme qui saura t'aimer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grododo Membre 2 344 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

Je suis un reve eveille

En mouvance autour de l'existence

Je m'enfuis dans mes utopies

Pour esquiver vos faussetes

Moi, j'habite dans mon monde magique

Un unique univers onirique

Fait de magie et de fantasmagorie

Je tourne le dos a vos maux

A votre stress je vous laisse

Bon courage, moi, je voyage...

pour ghostrider! :snif::snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ghostrider Membre 8 642 messages
Fant'homme mot-coeur‚ 38ans
Posté(e)

:snif: Touché, en plein dans le mille pitite soeur de maux, pitit rayon de sommeil... Tu n'imagines pas ce que ça représente pour moi :snif:

C'est à toi que je confie les clés du topic grododo, si tu veux bien ;) faut juste veiller à pas le laisser couler, jeter l'encre de temps en temps pour procurer des émotions, mais l'important, pour ne pas dire l'essentiel est d'écrire pour soi, pour se vider l'esprit...

Bon allez, j'arrête.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grododo Membre 2 344 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)
:blush: Touché, en plein dans le mille pitite soeur de maux, pitit rayon de sommeil... Tu n'imagines pas ce que ça représente pour moi :blush:

C'est à toi que je confie les clés du topic grododo, si tu veux bien :blush: faut juste veiller à pas le laisser couler, jeter l'encre de temps en temps pour procurer des émotions, mais l'important, pour ne pas dire l'essentiel est d'écrire pour soi, pour se vider l'esprit...

Bon allez, j'arrête.

merci mille fois!!touchee coulee!!!! :snif::snif: :blush: ;):o :blush:

je vais faire de mon mieux pour continuer mais rien ne saura te remplacer! :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

Mon fantôme est parti

traînant ses spectres en lui.

Je voudrais haïr

celle qui l'a fait souffrir

mais elle a ses raisons

et du fond de ma raison

je voudrais juste lui dire

que c'est injuste mais pas pire

que de lui faire croire des mensonges

et qu'il vaut mieux briser ses songes,

détruire ses rêves

avant qu'il en crève.

Je veux croire

que ce départ

n'est qu'une trêve

et qu'elle sera brève.

Elle court, elle court,

la maladie d'amour...

Dans ta fuite vers le ciel,

cours plus vite qu'elle.

Des milliers d'étoiles

attendent que tu déchires le voile

qui obscurcit ton âme et tes yeux.

L'une d'elles te rendra heureux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ghostrider Membre 8 642 messages
Fant'homme mot-coeur‚ 38ans
Posté(e)

chapacha :snif:

Jamais de la vie je ne pourrai la haïr,

Suis même d'avis que vous l'aimiez à en mourir.

Je comprends la sagesse de sa décision,

Autant que je déteste la bêtise de ma passion.

C'est pour moi et pas contre elle,

Si je m'envole vers d'autres yeux.

Jamais je ne trouverai étoile plus belle,

Mais j'ai besoin de me retrouver un peu.

Oui grododo ce topic me tient à c¿ur,

C'est grâce à lui que la Princesse m'a abordé.

Je la revois discrètement m'écrire ses pleurs,

Et grâce à ce texte, ici, la boucle est bouclée.

Il est l'heure de poser le costume,

J'ai toujours été ridicule avec mon drap.

Il est l'heure de poser la plume,

Fini les injections de larmes dans les bras.

Et pis merdum, il n'y a pas remords d'hommes,

Je m'échappe avec de beaux souvenirs pleins la tête.

Et pis sachez qu'il n'y a pas mort de fantôme,

Ce n'est pas un adieu, juste un immortel « topette »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ghostrider Membre 8 642 messages
Fant'homme mot-coeur‚ 38ans
Posté(e)

:o Bon allez, puisque ça va mille fois mieux valà ce que j'ai écris quand j'allais mille fois moins bien :blush: si ça peut en inspirer certain(e)s pour evacuer leur mal-être d'un instant alors ce sera pô mal :snif:

Je suis fatigué d'avoir mal à la vie,

J'ai mal au c¿ur lorsque j'écris.

Je suis écoeuré d'avoir mal réagis,

J'ai mal au corps lorsqu'elle s'écrie.

Pris en flagrant délit de violente addiction,

Il est enfin temps, mon amour, de me résigner.

Je n'ai plus de larmes pour payer l'addition,

Je n'ai plus de vaine pour me faire saigner.

J'ai tenté de poser mes propres sentiments

A travers des rimes qui se voulaient sincères,

Des rythmes et des mots adoptés précisément,

Mais je n'ai pas le talent de Baudelaire¿

Mes derniers textes aux maux de rose destinés

A ma Princesse, mon âme seule, ma der Ange,

Mon unique raison d'être et parfois d'avoir été,

Montrent que lui dire combien je l'aime me démange.

C'est face à ma conscience que je m'éteins.

Parce qu'il faut dire que je suis un allumé :

C'est à ses fesses que je pense chaque matin

Au lieu de sourire pour aller travailler¿

Je n'ai pourtant aucune raison de me plaindre,

J'ai eu la chance de goûter au délice de ses lèvres.

Vous vous dites que je n'arrête pas de geindre,

Mais avez-vous déjà aimé à en devenir chèvre ?

Comment expliquer cette douleur qui m'habite,

Que je dissimule presque comme une honte.

J'ai pourtant d'autres femmes dans mon orbite,

Ai-je réellement l'envie d'écrire un nouveau conte ?

Aujourd'hui rentrer chez moi m'effraie,

Tes souvenirs hantent chaque mur de ma prison.

Ta présence se ressent dans chaque objet,

J'ai élu domicile sous le toi de ma maison.

Voilà, c'est officiel, je suis devenu fou,

Un conscient parmi mes amis les Hommes.

Dévoilé dans mon drap de satan à deux sous,

Je suis condamné à une peine maximum.

Conclure me semble soudain si difficile,

Il faudrait enfin que je devienne un adulte,

Pour effacer le visage de celle qui m'obnubile,

Quitter mon monde utopique me fait mâle occulte.

Pardonne-moi de n'avoir pas été à la hauteur,

Pardonne-moi d'avoir perdu la tête,

Pardonne-moi de n'avoir pu t'apporter du bonheur,

Pardonne-moi d'avoir gâché la fête,

Pardonne-moi de ne pas être un affable élitaire,

Pardonne-moi d'être celui que je récuse,

Pardonne-moi de ne pas être capable de me taire,

Pardonne-moi d'être celui que je refuse,

Pardonne-moi si tu as pleuré,

Pardonne-moi si tu as hésité,

Pardonne-moi si tu t'es méfiée,

Pardonne-moi si tu t'es réveillée,

Pardonne-moi une fois de trop...

Suffit de prendre le temps de mettre en vrac tout ce qui nous passe par la tête, puis de le retravailler pour faire rimer, donner du rythme, bosser avec un dico de synonymes et pour les plus courageux trouver quelques jeux de mots pour embrouiller le lecteur en donnant plusieurs sens à la phrase ;)

Good luck et prenez vôtre pied en écrivant, puisque c'est avant tout pour nous que nous écrivons. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité mamandrinette
Invité mamandrinette Invités 0 message
Posté(e)
:blush: Bon allez, puisque ça va mille fois mieux valà ce que j'ai écris quand j'allais mille fois moins bien :blush: si ça peut en inspirer certain(e)s pour evacuer leur mal-être d'un instant alors ce sera pô mal ;)

Je suis fatigué d'avoir mal à la vie,

J'ai mal au c¿ur lorsque j'écris.

Je suis écoeuré d'avoir mal réagis,

J'ai mal au corps lorsqu'elle s'écrie.

Pris en flagrant délit de violente addiction,

Il est enfin temps, mon amour, de me résigner.

Je n'ai plus de larmes pour payer l'addition,

Je n'ai plus de vaine pour me faire saigner.

J'ai tenté de poser mes propres sentiments

A travers des rimes qui se voulaient sincères,

Des rythmes et des mots adoptés précisément,

Mais je n'ai pas le talent de Baudelaire¿

Mes derniers textes aux maux de rose destinés

A ma Princesse, mon âme seule, ma der Ange,

Mon unique raison d'être et parfois d'avoir été,

Montrent que lui dire combien je l'aime me démange.

C'est face à ma conscience que je m'éteins.

Parce qu'il faut dire que je suis un allumé :

C'est à ses fesses que je pense chaque matin

Au lieu de sourire pour aller travailler¿

Je n'ai pourtant aucune raison de me plaindre,

J'ai eu la chance de goûter au délice de ses lèvres.

Vous vous dites que je n'arrête pas de geindre,

Mais avez-vous déjà aimé à en devenir chèvre ?

Comment expliquer cette douleur qui m'habite,

Que je dissimule presque comme une honte.

J'ai pourtant d'autres femmes dans mon orbite,

Ai-je réellement l'envie d'écrire un nouveau conte ?

Aujourd'hui rentrer chez moi m'effraie,

Tes souvenirs hantent chaque mur de ma prison.

Ta présence se ressent dans chaque objet,

J'ai élu domicile sous le toi de ma maison.

Voilà, c'est officiel, je suis devenu fou,

Un conscient parmi mes amis les Hommes.

Dévoilé dans mon drap de satan à deux sous,

Je suis condamné à une peine maximum.

Conclure me semble soudain si difficile,

Il faudrait enfin que je devienne un adulte,

Pour effacer le visage de celle qui m'obnubile,

Quitter mon monde utopique me fait mâle occulte.

Pardonne-moi de n'avoir pas été à la hauteur,

Pardonne-moi d'avoir perdu la tête,

Pardonne-moi de n'avoir pu t'apporter du bonheur,

Pardonne-moi d'avoir gâché la fête,

Pardonne-moi de ne pas être un affable élitaire,

Pardonne-moi d'être celui que je récuse,

Pardonne-moi de ne pas être capable de me taire,

Pardonne-moi d'être celui que je refuse,

Pardonne-moi si tu as pleuré,

Pardonne-moi si tu as hésité,

Pardonne-moi si tu t'es méfiée,

Pardonne-moi si tu t'es réveillée,

Pardonne-moi une fois de trop...

Suffit de prendre le temps de mettre en vrac tout ce qui nous passe par la tête, puis de le retravailler pour faire rimer, donner du rythme, bosser avec un dico de synonymes et pour les plus courageux trouver quelques jeux de mots pour embrouiller le lecteur en donnant plusieurs sens à la phrase :o

Good luck et prenez vôtre pied en écrivant, puisque c'est avant tout pour nous que nous écrivons. :snif:

Ghostrider, félicitations encore pour ce florilége de jolis mots :comme tu dis...Les maux font les mots...Et avec toi c'est beau... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Clarie Membre 198 messages
Forumeur inspiré‚ 36ans
Posté(e)

Allez quelques mots que j'ai écrit ce matin :

Après avoir longtemps hésité

J'ai décidé de te quitter

Cette liberté, c'est moi qui l'ai réclamée

Pourtant aujourd'hui, c'est dans tes bras que je voudrai me lover

Car eux seuls peuvent me réconforter et m'apaiser

J'ai voulu croire à un autre conte de fées

Mais ce n'est pas ce qui s'est passé

N'ai-je pas encore le droit de rêver

M'est il possible de rencontrer

Quelqu'un qui saura m'aimer et me respecter

Sans vouloir m'écraser et me dénigrer

Je dois continuer d'avancer

Sans me retourner sur le passé

éa ne se sert à rien de regretter

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Clarie Membre 198 messages
Forumeur inspiré‚ 36ans
Posté(e)

Quelques mots à mes amis :

Dans l'adversité

Mes vrais amis se sont révélés

Grâce à leur diversité

Tous m'ont aidé

A ne plus accepter

La situation que je vivais

Et pour cela je les ai remercié

Et n'a fait que renforcer

Les liens qui nous unissaient

La page est tournée

Un nouveau départ est entamé

En quête de sérénité

En quête d'une épaule qui saura m'apporter

Cet épanouissement tant recherché

En quête de ce bien aimé

Qui saura m'accepter

Qui saura m'aimer et me respecter

Tout en conservant son honnêteté et sa sincérité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Néfer31 Membre 130 messages
Forumeur inspiré‚ 34ans
Posté(e)
Quelques mots à mes amis :

Dans l'adversité

Mes vrais amis se sont révélés

Grâce à leur diversité

Tous m'ont aidé

A ne plus accepter

La situation que je vivais

Et pour cela je les ai remercié

Et n'a fait que renforcer

Les liens qui nous unissaient

La page est tournée

Un nouveau départ est entamé

En quête de sérénité

En quête d'une épaule qui saura m'apporter

Cet épanouissement tant recherché

En quête de ce bien aimé

Qui saura m'accepter

Qui saura m'aimer et me respecter

Tout en conservant son honnêteté et sa sincérité

Je n'aurai pas mieux dit...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grododo Membre 2 344 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

un jet d'encre

ou un jet d'ancre

est ce une tache

ou bien une attache

le flot des mots

delivre mes ideaux

ainsi mon amertume

est submergee par l'ecume

Je navigue avec l'inspiration

sous l'emprise de la brise

la maree noire de mes envies

noit mes apprioris

je me laisser voguer

je pars a la derive

je m'eloigne des rives

j'echappe a votre autorite

bon vent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Néfer31 Membre 130 messages
Forumeur inspiré‚ 34ans
Posté(e)

Depuis que je t'ai quitté

Enfin je peux m'envoler

Tu m'a montré l'amour

Mais aussi tes chaines tout autour

Sentir l'amour m'a permis de renaitre

Mais de ma vie je veux banir le paraitre

Aujourd'hui j'attends celui qui

Celui avec qui, celui pour qui

Tant de choses à faire et tant de chose à dire...

Pas de tristesse dans mes mots

Mais la nostalgie de moments beaux

Sentir ta peau à mes cotés,

Et m'ennivrer, ne jamais être rassasiée

Je veux juste un échange plein de simplicité

Si de nous ne doit naitre qu'une amitié

L'espoir me dit qu'un jour deviendra éternité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maïwenn Membre+ 16 546 messages
Vache Normande‚ 35ans
Posté(e)

On dit qu'il existe

Un endroit fabuleux

Où quand nos coeurs s'arrêtent

On s'y retrouve tous heureux

On dit que l'âme y monte

Qu'à ses portes on est acceuilli

Par des parents partis

Depuis des décénies

Depuis le temps que l'homme meurt

Peut-il exister endroit assez grand

Pour acceuillir heures après heures

Tous ces gens morts depuis tout ce temps

Cotoyer ainsi

Reines et Marquis

Préhistoire et antiquité

Disco et tecktonique

Et même si à mon tour

Moi aussi

Je devais y monter

Si il en est ainsi

Comment ferais-je

Pour y retrouver

Tous ceux qui se sont envolés

En retrouver un, parmis des milliers

Pour moi c'est impossible

Un tel endroit est mascarde

Des paillettes pour faire joli

Pour amenuiser la nuit

Pour moi la mort n'est qu'un trou noir

Un endroit blème et blafard

Où seul pour l'éternité et dans le noir

On ronge nos pensées sans aucun espoir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant