Monarchie


Unbuntu Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Voila je m'explique j'ai une composition d'histoire a rendre sur LES FRANCAIS ET LA MONARCHIE DE 1789-1793 j'ai trouver une problématique qui est : Comment les décisions du peuple Francais ont elles etaient décisives pour la chute de la royauté ? j'ai construit mon plan

I- Commencement de l'absolutisme

A. La contestation de la monarchie absolu par les lumiere

B.Louis XVI et les plein pouvoirs

C. Le peuple FR face a labsolutisme

II- je bloque ici j'aurai besoin de conseil pour continuer cette compo svp

Si vous avez une idée d'intro aussi parce que j'en est fait une mais elle ne concorde pas avec mon nouveau plan.

Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Anksunamun Membre 1 572 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Il faut que tu parles du statut du roi de France dans l'histoire. Par exemple qu'elle fut le statut de Clovis en temps que roi des francs, à noter ici qu'il tenait plus à ces titre romains qu'à son titre de rois des Francs ("homme excellent", "Dux Bellorum", "magister militiae"....) qu'à un titre qui n'avait de valeur que tribale.

Enfin, il y a une dimension qu'on on oublie trop souvent alors qu'on parle de patriotisme, ou de sentiment d'appartenance, ou encore de conscience qu'il y a un pays, une entité au sein de laquelle on se trouve. C'est la mystique, la mythologie, la "nation affective". Tolkien aimait à dire que sans cette part mythique, les Etats n'étaient que des coquilles vides. Je suis plus que d'accord. Le fait est que Vercingétorix, César, le baptême de Clovis, Charles Martel, Charlemagne, St Louis (il a fallu du temps aux Capétiens pour avoir leur mythe), l'Oriflamme, Jeanne d'Arc, le Roi-Soleil, la Révolution, la Déclaration des Droits, le couicage de Louis XVI, les soldats de l'An II et Valmy, Napoléon, la Marne, Verdun, le 18 juin..... Tout cela fait partie d'une dimension mythique incontournable. Il y en a d'autres et certains sont de la pure mythologie ou sont une déformation sans nom des faits; mais c'est là que réside la puissance d'un mythe.

Je penses que là tu tiens un bon début.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant