Le chant des oiseaux


Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

59.jpg

Réalisé par Albert Serra

Avec Mark Peranson, Lluís Carbó, Montse Triola empty.gifPlus...

Film espagnol.

Genre : Drame

Durée : 1h 38min.

Année de production : 2008

Titre original : El Cant dels ocells

Distribué par Capricci Films

Pseudo analyse et analyse baclée :

Si le cinéma indépendant n' a pas le vent en poupe auprès du grand public celui ci jouit d'un grand prestige auprès des happy few à savoir les intellectuels , les critiques de cinéma ou encore toutes les personnes lassées de voir toujours et encore les mêmes recettes employées dans le cinéma de divertissement qui règne en maire au box office .

Dans le cinéma indépendant point de racolage visuelle pas de scènes d'action avec 15 mouvements de camera à la seconde ni de grosses ficelles scénaristiques composant une trame simpliste .

Non dans le cinema indépendant le spectateur participe intellectuellement à la compréhension du film et à la vision de son réalisateur .Ce n'est plus du divertissement mais de l'Art et si il y a bien une chose à prendre au sérieux ce sont bien les mots avec des majuscules .

Et le cinéma d'Art et d'essai ne déroge pas à la règle , Bergman , tarkoski autant de réalisateurs boudées par le public et recevant tous les suffrages de la critique .

« l'Art est d'essence aristocratique » aimait à répéter le realisateur du septième sceau .

Et figurez vous que j'en étais ,persuadé jusqu'à la découverte de cette oeuvre rare qu'est le chant des l'oiseau .

Avouez que le titre en jette un peu plus que yes man .

Ca c'est un titre artistique messieurs , prononcer le clairement à voix haute ou basse et vous sentez vos zygomatiques s'agiter .

Apposer à cela le nom d'un de ces prestigieux réalisateur clandestin du succès et vous vous sentez deja à moitié critique d'Art .

Et si les récompenses affichées sur l'affiche du film de festivals de villes dont vous ne deviniez pas l'existence ne finit pas à vous convaincre la lecture du synopsis achèvera vos doutes .

Car la on touche au sublime , au sacré on sent Tarkovski poindre en habit d'inquisiteur espagnole .Ici on ne traite pas de choses légéres mais du voyage mythique des rois mages vers bethleeme .

Devant une telle promesse de monts et merveilles on s'incline .on se prosternerait presque en entrant dans la salle pour saluer la providence qui nous a fait passer devant ce cinema , on est béni entre tous, on va faire partie des élus , l'agnostique catholique est à deux doigts de se transformer en calviniste convaincu .

« Ah Ah je vais en epater plus d'un lorsque je citerai ce film d'un air faussement léger dans les salons et que je raconterai l'experience mystique et formatrice qu'il ne manquera pas de m'apporter « me disais je en m'asseyant .

On pense deja à la tournure des phrases que l'on emploiera devant souligner l'impacte de cette pépite cinematographique dans nos mémoires futures . »Devrais je utiliser le titre du chant des oiseau comme titre de la future autobiographie que je ne manquerai pas d'écrire lorsque à la suite du visionage de ce film ,ma vocation artistique me sera enfin révélée; donnant le coup d'envoi à une carrière de réalisateur riche en succès et en reconnaissance ? » me demandais je alors alors que les bandes annonces defilaient .

« Ou peut être simplement comme titre d'un chapitre .Il ne faut pas pousser c'est quand même mon autobiographie et puis .... »

L'ecran prend soudainement les teintes austères du noir et blanc annonçant le début du film .

« Tiens je pensais que c'était en couleur » me dis je avec une pointe de déception pour me ressaisir tout de suite :voyons c'est normal les grands realisateurs preferent le noir et blanc c'est plus sérieux .On est pas à l'avant première des visiteurs en Amerique .Des images des passages en noir et blanc du film sacrifice de Tarkovski s'impose alors à mon esprit alors que les acteurs sur des fonds désertiques apparaissent à l'écran .

Les plans se succèdent lentement ,le silence domine dans la salle seulement trahi par le bruit de respiration des vénérables octogenaire que leur grand age et leur grande sagesse ont poussés vers ce film .Après trois minutes et trois plans le souverain silence s'efface non dans le film mais dans la salle : les premiers octogénaires placés aux premiers rangs,s'ecroulent en offrant leurs dentiers à la face du film et couvrant la bonde sonore quasi inexistante de leurs ronflement intempestifs .

Deux minutes après le 4 eme plan apparaît les rois mages auparavant grains de poussieres dans le désert rompent leurs benedictine(avant l'heure) loi du silence et offrent leurs face ridés coiffées de couronne que n'auraient pas reniée les enlumineurs de livre du moyen age .

Le dialogue commence je trépigne d'impatience tout en baillant on s'attend à du tarkovski , à du rohmer et on reçoit dans l'oreille une conversation de maison de retraite .

Un rire nerveux commence à naitre alors que les rois mages en arrivant au pied d'une montagne s'interrogent s'il faut la gravir ou non. On en est peut être au 10 eme plan .

Les rois mages des inconnus mélé à la voix du grand pere simpson commencent à parasiter mes pensés qui il faut l'avouer ne manquent pas d 'espace pour s'émanciper .

Le rire devient alors incoercible lorsque je fus prit en étau par les ronflements du premier rang , ceux de mon voisin de gauche et le bruit de burin en provenance du plafond martelant les secondes creuses .

J'essaie alors d'etouffer mon rire en le camouflant en toux .Combien de temps les vioques mages ont ils prit pour décider de gravir ou non la montagne ?Je n'en ai aucune idée le rire me pliant en deux sur ma chaise .Cependant ils decident de partir en se reprochant d'avoir perdu 5 minutes en discussions creuses et inutiles , mon corps ,se dodelinant sous l'effet du rire, acquiesce .

Les petits vieux à la couronne ridicule passent d'un désert de glace à un désert de sable ce qui en raison du noir et blanc n'est détectable qu'au bout du deux minutes (enfin avec le plan suivant donc ) .

J'etouffe du rire que je me force à retenir. Ma face devient ecarlate , mes yeux sont baignées de larmes .Les rois mages sont fatigués , on comprend qu'il doit faire chaud . Ils décident de se reposer à l'ombre d'un arbre .Ils ont du mal à trouver une bonne position pour dormir : quand on est vieux on a des rhumatismes que l'on soit mage ou pas .

Ce qu'ils ont fait après je ne pourrais pas malheureusement pas vous le dire trois minutes apres le début de la scène ils étaient encore en train de chercher une position alors que je sortais pour éclater de rire tranquillement .

Au final vous l'avez compris ce film m' a retourné d'une manière peu orthodoxe .

Loin de la transcendance auquel j'aspirais ce film m'aura cependant apporté un merveilleux fou rire ce qui a, au fond, bien plus de valeur .

Quelques bandes annonces ici:

bandes annonces

Ps : je viens de lire les critiques , apparemment l'aspect comique etait voulu .Diantre si j'avais su je serais resté dans la salle ...

Mon avis : ?/5

Modifié par Acharon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Naphtaline
Invité Naphtaline Invités 0 message
Posté(e)

Le titre fait référence à un..très beau... poème.. que je souhaitais te faire partager à défaut de te le déclamer perchée sur un cèdre à la nuit tombée guettant l'étoile prophétique... ;)

Al veure despuntar

el major lluminar

en la nit més ditxosa,

els ocellets cantant,

a festejar-lo van

amb sa veu melindrosa.

L'àliga imperial

se'n vola cel adalt,

cantant amb melodia,

dient: "Jesús és nat,

per treure'ns de pecat

i dar-nos alegria"

Repon-li lo pardal:

"Avui, nit de Nadal,

és nit de gran contento!"

El verdum i el lluer

diuen cantant, també :

"Oh, quina alegria sento!"

(etc etc...)

Et pour ceux qué né parlent pas catalan, la tradouccion...

En voyant se lever

L'étoile la plus brillante

Dans la nuit la plus heureuse,

Les petits oiseaux chantent,

Et vont la fêter

De leur voix mielleuse.

L'aigle impérial

S'envole haut dans le ciel,

En chantant sa mélodie,

Il dit : « Jésus est né,

Pour nous sauver du péché

Et nous donner la joie. »

Le moineau lui répond :

« Cette nuit, la nuit de Noël,

est celle du grand contentement ! »

Le verdier et le tarin

Disent en chantant aussi :

« Oh, quelle joie je ressens ! »

(etc etc)

sinon...

Devrais je utiliser le titre du chant des oiseau comme titre de la future autobiographie que je ne manquerai pas d'écrire lorsque à la suite du visionage de ce film ,ma vocation artistique me sera enfin révélée; donnant le coup d'envoi à une carrière de réalisateur riche en succès et en reconnaissance ?

je suis suspendue à ta plume ( :sleep: ) et attends fébrilement ton autobiographie dont je lirai et relirai sans jamais me lasser les deux pages doubles à gros carreaux format livre de poche ( :sleep: ) et que je conserverai dans un écrin de velours toute ma vie, cela va de soi.. :o° ...

Ce film a l'air prodigieux cela dit. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
madoka Membre 5 163 messages
Mexican pig‚ 42ans
Posté(e)
;) Et bin... ça donnerait presque envie d'aller le voir juste pour tester l'effet : "fou rire" ou alors les ronflements des voisins ! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

@ Nephtaline : ma qué tou parles catalan ? C'est vrai que le castillan c'est devenu un peu plouc . ;)

Pas mal pour la poesie je savais bien que ce titre etait des plus spirituel .

Sinon avec toutes les citations d'auteurs connus ou imaginaires j'arriverai peut etre à 6 feuillets . :smile2:

@Madoka : J'imagine que c'est une experience unique à ne pas rater quand on est sous aphetamine .Sinon c'est un merveilleux film digestif apres un repas trop copieux .

Sinon les bandes annonces sont pas mals non ?

Modifié par Acharon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant