Un révolutionnaire est-il un égoïste?

Coast liners Membre 3 802 messages
Forumeur out‚ 27ans
Posté(e)

Le révolutionnaire fait partie de la masse populaire. L'illusion des pauvres est aussi la sienne. Ensuite viennent les escrocs, ceux qui profitent et mettent de l'huile sur le feu. Ce sont eux les égoïstes qui prennent les choses en main.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)

Le chef révolutionnaire ne vient que très rarement du peuple.

Gandhi, Nelson Mandela, Robespierre, Che Guevarra, Patrice Lumumba, Malcom X , Akenathon. Aucun d'eux ne venaient du peuple, ils étaient tous plus ou moins privilégiés. Et ce ne sont pas les seuls.

Ensuite, le révolutionnaire appelle le peuple pour avoir un soutien, pour cela il lui fait miroiter un objectif qui semble juste, mais qui est juste son objectif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coast liners Membre 3 802 messages
Forumeur out‚ 27ans
Posté(e)

Et pourtant Ghandi, Mandela et autres n'ont pas montré de preuves d'égoïsme et ont agi pour le peuple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)

Ils ont défendus leur opinion sans demander aux autres s'ils voulaient vraiment de ça.

Gandhi voulait l'indépendance de l'Inde, il a donc galvanisé les foules pour qu'elles soient d'accord en leur disant que cela leur apporterai la liberté.

Le peuple a tout de suite accepté face à ce beau mot qu'est liberté.

Ce qui ne signifie pas pour autant que le peuple voulait de cette liberté et qu'il aurait agi pour l'avoir.

Gandhi s'est servi de son influence pour imposer son opinion.

Sinon, la plupart de ces révolutionnaires ont par la suite obtenu le pouvoir, ont peut donc très bien suspecter que ce soit en réalité leur motivation première.

Concernant Akhenathon, qui est un cas à part puisqu'il était roi lorsqu'il organisa sa révolution.

Cependant sa révolution est la plus égoïste puisque son objectif était d'imposer une religion monothéïste, qui faisait de lui l'incarnation de dieu sur terre.

on ne peut nier qu'un révolutionnaire lutte pour son opinion, et pour rien d'autre.

Un révolutionnaire non égoïste lutterai pour une opinion qui n'est pas sienne. Ce qui serait absurde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coast liners Membre 3 802 messages
Forumeur out‚ 27ans
Posté(e)

Un révolutionnaire non égoïste est celui qui lutte avec et pour les autres si le peuple en bénéficie, on ne peut plus parler d'égoïsme explicite mais d'une espèce de f¿tus qui n'a pas vu le jour: l'égoïsme à l'état pur.

Les égoïstes sont ceux qui font des coups d' états par la force militaire ou d'extrême droite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)

Mais justement, les révolutions se font par la force, qui peut provenir de l'armée comme du peuple.

Une révolution est, rappelons le, un renversement du pouvoir en place par la force.

Ce qui montre bien que le révolutionnaire impose son idée, en s'appuyant parfois sur le peuple, mais ce n'est pas obligatoire, de plus il ne s'appuie pas sur tout le peuple, il en est toujours qui sont délaissés car ils n'ont pas les mêmes idées. Le révolutionnaire leur impose donc de vivre comme lui le veut.

On en revient à la définition de l'égoïsme donné par Wilde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coast liners Membre 3 802 messages
Forumeur out‚ 27ans
Posté(e)

Si les révolutionnaires avaient vraiment été égoïstes, ils auraient quitté leur pays tout simplement, pour leur petite personne...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)

Pas forcément, tout dépend des objectifs du révolutionnaire.

Parce que rien ne peut confirmer qu'en quittant son pays il trouverai mieux ailleurs, surtout qu'il sera handicapé par le fait d'un nouveau départ à l'étranger qui n'est pas chose facile, de plus le révolutionnaire ne peux pas forcément quitté son pays.

Enfin, s'il avait quitté son pays ce n'eu pas été autant par égoïsme que par paresse.

L'égoïste peut en effet choisir de partir ou de se battre pour imposer son point de vue, quelque soit son choix, il reste égoïste, il exprime alors son égoïsme d'une façon différente, voilà tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

Victoire de Coast liners.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

Sujet ouvert.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mu39 Membre 558 messages
Forumeur forcené‚ 37ans
Posté(e)

Je pense qu'un révolutionnaire est un exemple d'altruisme!

Pourquoi?

Parce que d'une démarche toute personnel, l'homme accepte de s'effacer pour n'être plus qu'une cause.

De chaque révolutionnaire nous ne retenons de lui non pas une vie personnel ou un récit de réussite personnel.

De chaque révolutionnaire, nous retenons une doctrine, les résultats de celle-ci,...

Si on vous donne des noms de révolutionnaire que vous viens-t-il a l'esprit?

Un bien personnel? une réussite financière? Un accomplissement de soi?

Y associe-t-on du bonheur?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)

Oui, mais la gloire et la postérité sont des choses pour lesquels nombreux sont ceux qui seraient prêt à sacrifier plus d'une vie, y compris la leur.

un révolutionnaire est une personne qui marque l'histoire, et ça, le révolutionnaire le sait.

Non seulement il ne défend que ses opinions en les imposant aux autres, mais en plus il gagne l'honneur le plus grand et le plus recherché qui soit, la posterité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
obligaman Membre 667 messages
Forumeur forcené‚ 35ans
Posté(e)

révolutionnaire c est une façon de penser si possible personnel alors pourquoi égoïste ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mu39 Membre 558 messages
Forumeur forcené‚ 37ans
Posté(e)

Je pense qu'il faut une bonne dose d'altruisme pour vouloir s'effacer complètement en tant qu'individu pour n'être plus qu'une cause!

La postérité est recherché que pour celle-ci!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)

Mais l'individu ne s'efface pas. Tu nous demandais ce qui nous venait à l'esprit quand on parlais de révolutionnaires. Et ce qui vient c'est le nom d'une personne ou de quelques personnes en particulier.

Les instigateurs qui ont gagné la gloire. On ne pense pas aux anonymes justement.

Et lorsque l'on recherche la gloire, lorsqu'on veut marquer l'histoire comme le veut chaque révolutionnaire, on ne peut plus parler d'altruisme.

Et puis s'effacer pour une cause serait une chose si cette même cause n'était pas que la défense des ses propres intérêts. Dans une telle circonstance, comment peut on dire que la personne s'efface quand elle ne fait que défendre son opinion afin de l'imposer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mu39 Membre 558 messages
Forumeur forcené‚ 37ans
Posté(e)

Quand je parle d'individu je parle de lui sans sa cause!

et c'est dans se sens que je dis qu'il s'efface!

On ne pense pas aux anonymes justement.

Personne ne connais les soldats! On ne retient que les généraux et encore...

Et lorsque l'on recherche la gloire, lorsqu'on veut marquer l'histoire comme le veut chaque révolutionnaire, on ne peut plus parler d'altruisme.

La gloire n'est pas le but! La survie de la doctrine seule compte!

Et puis s'effacer pour une cause serait une chose si cette même cause n'était pas que la défense des ses propres intérêts. Dans une telle circonstance, comment peut on dire que la personne s'efface quand elle ne fait que défendre son opinion afin de l'imposer.

Je vais reprendre l'exemple de Gandhi!

Lui issu de la caste la plus haute n'aurait-il pas dans son propre intérêt tout égoïste de rester anonyme et ne mener une vie simple en faisant fructifié l'argent qu'il avait déjà?

L'abbé Pierre n'avait-il pas tout à perdre dans sa démarche?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

Juste une interrogation.

Les révolutionnaires risquent leur liberté et leur vie, et finissent d'ailleurs souvent bien mal... Peut-on vraiment courir ces risques par égoïsme ?...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
obligaman Membre 667 messages
Forumeur forcené‚ 35ans
Posté(e)

le probleme du révolutionnaire c est qu il doit ce sacrifier pour sa cause donc il est pas egoiste

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)

Ce n'est pas la survie d'une doctrine mais l'imposition d'une doctrine.

la révolution implique une lutte, et l'instigateur de la révolution est prêt à sacrifier la vie des anonymes, bien plus que la sienne, pour imposer ses opinions à lui.

Si ça c'est pas de l'égoïsme, moi je suis mère Thérésa.

Pour l'instigateur de la révolution, la conviction est souvent, mais pas toujours, plus importante que la gloire.

Cependant, la gloire reste l'un des objectifs même si secondaire.

Gandhi était un homme de conviction. Déjà avant de devenir l'emblématique leader que l'on connait, il s'était illustré dans la dégradation de plusieurs temples par conviction.

Il serait niais de croire que les gens ne s'intéressent qu'à l'argent ou même à leur bien être.

on peut très bien être égoïste et ne pas se soucier de son bien être, car pour certains, et plus nombreux que ce que l'on pense, les convictions sont bien plus importantes que le reste ce qui ne les empêche pas d'être égoïste, puisque l'égoïsme c'est également imposé ses convictions aux autres.

Ainsi, Gandhi voulait voir ses convictions vaincre, et pour lui ceci était bien plus important que de mener une petite vie tranquille.

L'abbé Pierre n'est pas un révolutionnaire. Il a également lutté pour une cause, mais n'a rien cherché à imposer.

Il y a donc une grande différence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mu39 Membre 558 messages
Forumeur forcené‚ 37ans
Posté(e)

L'abbé n'a rien cherché à imposé???? et le droit au logement?

Toute les révolutions ne sont pas violente!

Gandhi! Martin Luther King! Jésus!

Et quand tu y regarde de plus près seul la survie de la doctrine est importante!

Je le répète: ils ont donnée leur vie aux autre tant et si bien que nous ne pouvons dissocier leur vie de leur cause! Si la révolution était dans un but égoïste, alors à un moment donnée on pourrait dissocier la cause et la vie de l'homme!

Il ne faut pas confondre l'investigateur de la révolution et ceux qui le soutiennent dans leur intérêt!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant