Libère-moi de mes mots...de mes maux....

Invité Fidelio
Invité Fidelio Invités 0 message
Posté(e)

merci :blush: mais il est vrai qu'une inspiration ne peut qu'être donné! Il faut remercier la muse et pas le pseudo poète...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité &va 520
Invité &va 520 Invités 0 message
Posté(e)

arrête hein, je suis gênée :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fidelio
Invité Fidelio Invités 0 message
Posté(e)

bin faut assumer son statut...tu es la muse de l'amitié Eva...je te vois ainsi! :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité &va 520
Invité &va 520 Invités 0 message
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fidelio
Invité Fidelio Invités 0 message
Posté(e)

ah bah vi cela surprend peut-être? :coeur: Pas habituée à ce genre de compliments? Et pourtant... :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fidelio
Invité Fidelio Invités 0 message
Posté(e)

Se dire que rien ne va, sans voir le point du jour,

Se voir loin de là, partir de cet espace et pour toujours.

Ne voir que le noir et dans ce miroir le désespoir,

Ne pas voir l'autre chemin celui loin du reculoir.

Le temps, les saisons, autant d'excitant ou d'oraisons!

Autant de larmes ou de joies, de drames ou d'émois!

Et pourtant voir un matin le soleil se lever ,

Et malgré chaque matin se voir avancer.

Tu la vois cette lueur, oui la voilà!

Elle est devant à cette heure, rejoins-là!

Prends-là entre tes mains et fais-en ton destin!

Chaque jour que le grand magicien fait

Est pour nous tous un bienfait!

Pour toi il est aussi ennivrant qu'un grand vin!

Bois la vie comme un calice

Emplis ton âme avec délice

Satisfais à tout tes caprices

Pour vivre avec malice!

Tu es la vie, tu l'as en vie, tu es envies, loue la vie!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité &va 520
Invité &va 520 Invités 0 message
Posté(e)

Si lumière apparait,

saura t'on qu"en faire ?

la prendre nous éloignerait ,

nous sera salutaire,

ne pas ouvrir cette fenêtre,

restons, pour ne pas disparaître.

En cette lumière, nous ne pouvons succomber,

en se présentant, choisissons de la repousser,

cette lueur tant espérée, tant aimée,

la traverser, ne pourrait que nous éloigner,

de vie passée, d'un destin inachevé.

Une étincelle, gardons là en secret,

une flamme, admirons la tournoyer,

prenons le temps de les apprécier,

lumière attendra son tour, faisons la patienter,

le temps de vivre dans l'éternité,

joie, querelle et sincérité.

j'ai très bien compris ton texte fidy, mais je suis d'humeur contrariante .

Modifié par &va 520

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité &va 520
Invité &va 520 Invités 0 message
Posté(e)

En quoi tu t'y perds, Fidélio voit les choses d'une façon et moi d'une autre, on ne peut être tout le monde pareil :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Danaos
Invité Danaos Invités 0 message
Posté(e)

cela à l'air sympa ici...je m'y essaie...allez un petit tour dans mon tonneau et hop, j'en sors une rencontre!

Ce fut un jour sans intérêt, un de ceux que l'on quitte sans regret.

Quand soudain à l'orée d'un portail, je vis cette belle pointant son nez!

Joli nez à vrai dire, quelque peu retroussé mais pas dénué d'intérêt.

Je me dis alors que la belle n'est pas venue ici par hasard!

Que Cupidon a voulu faire les choses bien, ce vieux grognard.

Si cette Venus passe sous mes yeux c'est qu'il a un message

Mais pas forcément pour faire de moi un enfant sage.

Et puis je me reprends : que se passe-t-il?

Tu sembles t'emballer pour le premier bas résille!

Mais la belle arrive et m'esquisse un sourire :

elle est là devant mes yeux se mettant à luire.

Pas le coup de foudre, non. Une sensation douce et tranquille

D'une présence réconfortante sans que rien ne vacille.

Depuis des semaines je ne me suis senti aussi serein

Tout en déscendant mes mains d'une caresse sur ses reins.

Et puis nous sortons voire les lumières de la ville

Un restaurant brésilien avec des picadilles!

Et puis l'échange, le verbe, du sourire au rire

Il n'y a qu'un pas que nous nous empressons de franchir.

L'impression subtile d'une alchimie naissante

Sans autre idée qu'une rencontre intéressante!

Attraction charnelle, envie d'elle, du corporel

Ce serait être hypocrite de lutter contre elle.

Un cocktail, un dessert du froid des mondes sucrés,

Et puis, et puis...et puis le moment attendu du baiser!

Oui mais après? Que se passera-t-il une fois rentrés?

Seuls les rideaux de la maison en ont gardé le secret!

L'après midi du jour d'après fut comme un enchantement

Les deux amants l'un contre l'autre s'endorment doucement

La chaleur des corps n'est plus celle des atomes crochus!

Non : celle de corps en parfaite osmose in situ!

Pas de l'amour mais quelque chose de naissant

Pas encore de l'amour mais un réseau de sentiments

Pas encore totalement de l'amour mais en s'y rapprochant

Les deux amants voient qu'ils sont devenus des aimants!

Plus de doute possible, une fois pris le temps du retranchement

Nous sommes devenus comme l'on dit des amoureux transis

Mais lucide sur l'avenir sans jamais aller vite devant

Mais en prenant le temps, ce temps qui nous voit ensemble aujourd'hui ainsi.

La belle est mienne sans être enfermée dans une prison

Parce que je la veux libre d'être ce qu'elle est

Nous avançons parfois nos coeurs à l'unisson

Sans jamais oublier qu'un jour tout peut caler!

cela renforce l'amour, cela fait vibrer tous les jours...

Fin de l'histoire sortie de mon tonneau, fin d'un poème que je veux offrir à qui veut le lire!

Modifié par Danaos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité &va 520
Invité &va 520 Invités 0 message
Posté(e)

Bienvenue Danaos, tu déposes ce que tu veux ici, merci pour ces écrits :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sagara san Membre 12 453 messages
Explorateur de gaufrette‚ 43ans
Posté(e)

Par delà l'horizon qui s'embrase de tes maux,

Qui brûle ta passion et qui reste sans mot,

Par delà les saisons, froide de ces silences

Qui givrent sur les monts de la non existence.

Je viendrais te chercher pour t'offrir une danse,

Une longue chevauché entrelacée d'absence,

Et nous volerons le temps, de langoureux orgasme

Delphinidés rougissants, éructant de ce spasme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité &va 520
Invité &va 520 Invités 0 message
Posté(e)

:blush: joli :coeur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mimichka Membre 663 messages
Forumeur forcené‚ 40ans
Posté(e)

coucou éva, je viens de découvrir, très belle idée et surtout chapeau pour ton inspiration.

Voici ma petite contribution, sortie de mon c¿ur à un moment de pure plénitude. Ce qui est une exception, car généralement j'écris quand je vais mal.

Toi mon soleil

Toi mon soleil dont le charme m'a ébloui

Toi mon soleil si doux en même temps si fort

Toi mon soleil qui malgré la distance illumine ma vie

Toi dont le regard est comparable à un doux couché de soleil

Toi dont la voix a ce pouvoir de réchauffer mon c¿ur

Toi dont les mains semblent détenir les clés de mon corps

Toi mon soleil, toi ma lumière, ton mon inspiration

Avec toi je veux croire que tout est possible

Avec toi je veux espérer...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité &va 520
Invité &va 520 Invités 0 message
Posté(e)

Merci Mimi, c'est sympa de déposer tes mots ici :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité &va 520
Invité &va 520 Invités 0 message
Posté(e)

Je le veux, je le sais, je le ressens,

mon corps l'appelle, mon désir le pense,

telle une saveur intense,

je veux le goûter, je veux le toucher, le posséder.

Il me voudrait, il le sait, il le ressent,

son regard m'attend, ses paroles m'ensorcelle,

comme au temps où j'étais pucelle,

il veut me caresser, il veut m'embrasser, me pénétrer.

Nous le voudrions, nous le savons, nous le ressentons,

mais jamais je ne serai celle, qui lui donnera ce qu'il espère,

je ne peux m'ennivrer en ses tourbillons,

j'y perdrais tous mes repères...

Modifié par &va 520

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nacirah62 Membre 2 238 messages
Forumeur alchimiste‚ 55ans
Posté(e)

bonjour &va.

fort et jolie :blush: j'aime bien lire ce topic :coeur:

bonne journée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité &va 520
Invité &va 520 Invités 0 message
Posté(e)

Ben installe toi et fais comme chez toi :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nacirah62 Membre 2 238 messages
Forumeur alchimiste‚ 55ans
Posté(e)

merci :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité &va 520
Invité &va 520 Invités 0 message
Posté(e)

Petites discussions incessantes,

qui chavirent en proportions dégradantes,

partir dans la nuit, errer dans l'ennui,

espérer le retrouver, dans ce froid, ne voir que lui,

rouler à folle allure, le tracer, que de méandres à traverser...

Penser au pire, que va t-on devenir, que va t-il nous rester,

se remémorer le verbe aimer, attendre de pouvoir à nouveau se conjuguer,

essayer de ne plus se dévaster, reprendre la vie du bon côté,

encore se brutaliser, percer ce peu d'amertume, qui nous sépare de tant de regrets....

Se dire que tout est encore possible, le pire a déjà été convoité,

s'appeler dans nos ressources, le reste , on peut le laisser,

s'interdire de souffrir, parcourir notre présent tant rêvé,

se défaire de promesses, que l'on sait qu'on ne tiendra jamais ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant