La différence, qu'en pensez-vous ?

Kalyne Membre 145 messages
Forumeur inspiré‚ 48ans
Posté(e)
euh ... sur ce point , je ne suis pas vraiment d'accord avec toi . ce n'est pas parce que tu es tombé sur quelques personnes qui ne t'ont pas accepté qu'il faut generaliser !!! .... effectivement sur le net comme dans la vie réelle ( mais il est vrai que sur le net la mechanceté est + developper du fait de l'anonymat) il y a certaines personnes qui font preuve d'étroitesse d'esprit , mais il y a bien + de monde qui t'acceptera ;)

va un peu sur les autre topic , notamment au bar , tu verra qu'il y a des forumeurs qui valent vraiment la peine de connaitre et avec qui tu pourra discuter sans discrimination ;)

Par ta réponse de cette nuit tu élargis mon sujet de discussion et c'est relativement intérressant pour moi. Visiblement nos idées ne sont pas les même quand tu dis qu'il ne faut pas que je généralise ; je respecte ton point de vue. Mais pour ma part, je m'apperçois que la réaction des personnes sont semblables que ce soit dans la vie réelle ou sur le net (l'anonymat n'empêche pas les personnes de s'appercevoir que je suis lente même sans dire que j'ai handicap ; pour moi les gens ne sont pas dupent même si je ne parle pas. Il y arrive un moment ou je me trouve dans l'impasse et n'ai plus le choix de dire que je suis handicapée ; là ça passe ou ça casse.

Je veux bien te croire si tu me dis qu'il y des forumeurs qui valent la peine de connaître et avec qui je pourrai discuter sans discrimination.

Peux-tu m'indiquer comment trouver les autres topics et le bar ? Je suis vraiment interressée par par la possibilité de me faire des relations sur le net pour "compenser" le fait que je ne puisse plus voir le monde extérieur (problémes de santé rien à voir avec mon handicap). Si tu acceptes, je te propose de continuer nos échanges ou autres partages par l'intermédiare du forum j'en serai ravie. Aujourd'hui, tu as été la seule à donner suite à mon sujet de discussion ; j'en suis vraiment touchée et te remercie de ta fidélité ;) A bientôt en ligne :smile2: Je voudrais tellement que mon sujet continue à "attirer" d'autre forumeurs et il tiendra par ma force de caractère ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

La différence est inévitable.

Si c'est inévitable, ne pas l'admettre est folie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kalyne Membre 145 messages
Forumeur inspiré‚ 48ans
Posté(e)
"il faut se ressembler un peu pour se comprendre, mais il faut être un peu différent pour s'aimer." paul géraldy

Je viens de m'appercevoir que j'ai "zappé" sans le vouloir ta réponse à mon sujet de discussion ; je m'en excuse. J'ignore si tu regardes le sujet entier ; mais si tu le fait tu pourras t'appercevoir que les réponses sont assez nombreuse. Aujourd'hui mardi, il y avait qu'une réponse ; j'espère que mon sujet "tiendra" encore au moins le mois de janvier où les fêtes seront terminées.

Ta phrase de réponse sonne comme un poème à mes oreilles ; elle me plaît beaucoup.

Tu as sans aucun doute raison que les personnes qui sont confronter aux mêmes joies ou épreuves se comprennent d'avantage et la différence fait sans aucun doute grandir l'amour entre deux être.

Merci de tout coeur de t'être intérressé à mon sujet de discussion ; si tu souhaites ajouter quelque chose, je me ferai une joie de te répondre :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kalyne Membre 145 messages
Forumeur inspiré‚ 48ans
Posté(e)
La différence est inévitable.

Si c'est inévitable, ne pas l'admettre est folie.

Merci de tout coeur de prendre part à mon sujet de discussion qui s'élargi grace à toi.

Au delà du handicap ; chaque être est différent et une richesse pour partager et discuter ensemble ; mais aussi pour faire de notre socièté des groupes diversifiés.

Mais pour pour le handicap c'est pas le même topo ; certes quand on est handicap il faut l'admettre sinon la vie serait impossible.

Cependant, là où le bas blaisse : c'est comportement des personnes valides qui ne se font pas l'idée que celles qui sont handicapées ont les droit de vivre sans être dévisgées, ignorées ou même rejetées.

Il serait grand temps que la socièté se remette en question et fasse de la place aux handicapés qui selon moi ont les mêmes droit : notament le droit à la vie sans discrimination.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
silas59 Membre 33 575 messages
Psychopathe de ForumFr ‚ 26ans
Posté(e)
silas59 merci d'avoir répondu à mon sujet de discussion ; j'apprécie ce geste de ta part ;) Nous nous conaissons indirectement par le t'chat ; c'est pour cela que j'ai parlé du net. On ne se voit pas et pourtant il y a des incompréhensions. qu'en penses-tu ?

J'ignore si je reviendrai t'chater mais j'ai un autre sujet en tête que je "lancerai" dès que je pourrai.

Je souhaite déjà élargir ce sujet pour ceux que ça interressent et ce n'ai pas pour me plaindre et encore moins me faire plaindre : je ne le supporte pas ;)

Je t'en prie c'est normal ;)

Oui c'est vrai que ça va vite et même étant habitué, il m'arrive de m'y perdre ;)

Surtout si tu veux discuter ma boîte MP t'es grande ouverte :smile2:

J'attends avec impatience ton prochain sujet ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Merci de tout coeur de prendre part à mon sujet de discussion qui s'élargi grace à toi.

Au delà du handicap ; chaque être est différent et une richesse pour partager et discuter ensemble ; mais aussi pour faire de notre socièté des groupes diversifiés.

Mais pour pour le handicap c'est pas le même topo ; certes quand on est handicap il faut l'admettre sinon la vie serait impossible.

Cependant, là où le bas blaisse : c'est comportement des personnes valides qui ne se font pas l'idée que celles qui sont handicapées ont les droit de vivre sans être dévisgées, ignorées ou même rejetées.

Il serait grand temps que la socièté se remette en question et fasse de la place aux handicapés qui selon moi ont les mêmes droit : notament le droit à la vie sans discrimination.

Le handicap est un peu plus qu'une différence, quand même. Sa définition implique l'idée d'être lésé, de porter un fardeau.

Mais dans la société, c'est vrai que certaines différences apparemment peu contraignantes peuvent se transformer aussi en handicap : orientation sexuelle, couleur de peau, moeurs.

C'est l'incompréhension, l'indifférence à la souffrance et l'absence d'empathie qui transforment les différences en souffrance.

Pour ce qui est de la société, je pense vraiment que tant qu'on n'aura pas d'élu en fauteuil roulant, ça ne changera que par petits à-coup, grâce à des initiatives personnelles. C'est aussi pour ça que l'élection d'Obama fait un peu trop fantasmer. On se dit : "Enfin un noir (métis) aux fonctions présidentielles, enfin un homme qui peut comprendre ce que l'on vit car il le vit aussi."

Seulement, Obama n'est peut-être pas aussi représentatif que ça. Néanmoins, le fait qu'il soit métis et qu'il soit jugé dessus, il le vit. Ce que ne vit pas un président blanc.

Se mettre à la place de l'autre n'est pas tout le temps facile, même en voulant. Il y a des choses -comme le handicap- où seules les personnes qui le vivent peuvent juger de ce qui est bon pour toutes les autres personnes dans le même cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cleanettte Membre 10 messages
Forumeur balbutiant‚ 42ans
Posté(e)

Salut Kalyne!

Mon mari est amputé de jambe et s'implique pas mal dans le monde du handicap donc le handicap je connais un peu.

Pour ma part je dirais que ça ne sert à rien d'évoquer le handicap tant qu'il n'est pas visible ou génant. Donc tu peux participer aux forums sur tous les sujets de ton choix en occultant ton handicap, tu peux aussi bloguer etc... sans évoquer ton handicap si tu le souhaites, ce n'est pas mentir tu ne te définis pas que par ton handicap.

Par contre dans la mesure ou il devient visible comme lorsque tu chat', là il devient évident que tu dois prévenir l'autre avant que tu as un problème à ce niveau là, et même en ayant prévenu certains pourront trouvé ça lourd d'attendre si ils sont habitués à tchater très vite.

Perso je ne tchat quasiment jamais parceque c'est l'écriture SMS que je trouve très pénible à décripter.

Petit parallèle: dès qu'il fait beau je fais de grandes balades en vélo avec mes enfants que je ne peux partager avec mon mari. Biensur qu'il aimerait être avec nous et que j'aimerais qu'il puisse nous accompagner mais je ne peux me refuser ces balades à moi et à mes enfants pour rester avec lui.

Cela fait parti du travail pénible de l'acceptation du handicap= admettre la différence et que l'on ne peut pas faire tout comme les autres sans pour autant se sentir rejeté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kalyne Membre 145 messages
Forumeur inspiré‚ 48ans
Posté(e)

Dommage je n'ai pas pu passer sur le forum hier pour prendre connaisance de ta réponse au sujet du handicap. Je te remercie d'en avoir pris part. Malheureusement, je n'ai pas ton message sous les yeux car la discussion est déjà classée dans les anciens sujet.

Tu as su gérer ta vie de famille avec ton mari handicapé ; tu sais partager des moments avec tes enfants sans que ton mari puisse lui-même y prendre part.

J'imagine votre amour pour que cela ce passe ainsi.

excuse-moi si je suis maladroite dans ma réponse ; mais ce ne n'est pas évident de répondre sans rien sous les yeux.

Si je me souviens bien de ton texte tu dis qu'il ne faut pas parler de notre état sur le net ; tu as sans doute raison. Mais il y avoir un moment ou tu n'as plus le choix.

Je suis infirme motrice cérébrale de naissance et mes mains mais sont atteintes (d'où m'a la lenteur d'écriture et depuis un certains temps ça ne passait plus sur le t'chat les personnes ce sont lassées de ma lenteur bien que j'ai su leur dire depuis le départ.

C'est ainsi que j'ai eu l'idée de lancer ce sujet de discussion ; mais les réponses se font de moins en moins nombreuses et je le regrette beaucoup. Je pensais qu'il "tiendrait" encore en janvier.

Car comme je te le disais il est classé dans les sujets anciens ; ce qui supprime l'appui des textes d'origines pour y répondre le plus justement. C'est bien dommage ! Mais je ne désespère pas. Je t'envoie tous mes voeux pour 2009 et la meilleur santé qu'il soit à ton mari. Merci de m'avoir "partager" des moments précieux de ta vie.

PS : Le regard des autres peut être parfois douloureux. Bravo ! pour l'insersion de ton mari dans la société qui doit encore beaucoup changé sa vision à l'égard des personnes différentes dans tout les sens du terme car la différence ne touche pas uniquement le handicap.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Causette Membre 277 messages
Forumeur activiste‚ 47ans
Posté(e)

Kalyne

C'est génial d'échanger dans la diversité, ce qui m'inquiète c'est que tu as l'air d'être hyper sensible, et sur le net comme dans la vie réel, il n'y a pas que des fleurs bleues loin de là.

j'ai un conseil à te donner si tu veus vraiment continuer à te régaler sur ce forum, c'est de relativiser, et admettre que tu n'aimes pas tout le monde et que tout le monde ne peut pas t'aimer, non vis à vis de ton handicap mais pour ta personnalité,

celà t'aidera à t'accepter et à t'affirmer.

certaine personne sont plus bête que mêchante, et pas besoin d'être handicapé pour en rencontrer ;

kzrspfob.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kalyne Membre 145 messages
Forumeur inspiré‚ 48ans
Posté(e)

Merci de Coeur causette de t'intérresser au sujet que j'ai "lancé" avec une force inouïe pour la première fois sur la forum ; grace à toi il va peut-être reprendre l'entrain que j'en espère.

Si j'ai fait ce choix c'est à la suite d'une déception sur le t'chat où l'on m'a fait comprendre brutalement que j'y avais plus ma place ; je suis une personne handicapée moteur de naissance et mes mains sont atteinte autant te dire que ça pose des difficultés dans mon rythme d'écriture même par l'étermédiaire d'un clavier.

Je sais bien que la vie n'est pas rose que soit dans la vie réelle ou sur le net ; j'en ai eu l'expérience de nombreuses fois et ceci depuis ma plus tendre enfance. Effectivement, je suis hypersensible , cela a toujours été un de mes trait de caractère ; mais je t'assure il ne faut pas t'inquièté à ce sujet.

Je sais bien que l'on est pas tenu à apprécier tout les gens qui nous entourent : la vie est ce qu'elle est et le monde est ce que les personne en font, rien ne changera à cela. La bêtise humaine en est la preuve vivante.

Seule notre richesse intérieur peut nous permettre de partager et d'essayer de se sentir le mieux possible avec les contacts quelqu'ils soint. Mais c'est à nous seuls d'enrichir ces contacts de relations humaines ; cependant les échecs restent douloureux à supporter.

J'espère de tout coeur que ce forum continuera longtemps à "m'attirer", pour permettra de m'exprimer d'avantage pour m'ouvrir au monde ; peut-être qu'ainsi les épreuves de la vie me paraîtrons moins difficiles à endurer.

Causette par rapport à mon handicap, j'ai déjà fait un sacré parcours ; il y a encore des accrocs. Mais ma fragilité demeure et je sais combien ma sensibilité restera une partie de ma personnalité. Ce qui va être (et l'est depuis de nombreuses années c'est ma difficulté de m'affirmer. Même en famille, je le ressens : j'ai 2 soeurs de 2 et 4 ans de moins que moi et elles se mêlent facilement aux conversations alors que moi je me sens juste là pour faire acte de présence : je sens combien mon me pèse et me rends triste lorsque je rendre chez moi. La seule certitude (et puis encore) que j'ai c'est que mon handicap n'a rien à voir ; tu vois j'en doute quand même, mais là ça mènera à un autre sujet que j'ai sur le coeur (où même plusieurs).

Je finirai par te dire que j'ai l'écriture nettement plus facile que la parole.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kalyne Membre 145 messages
Forumeur inspiré‚ 48ans
Posté(e)
Je t'en prie c'est normal :D

Oui c'est vrai que ça va vite et même étant habitué, il m'arrive de m'y perdre ;)

Surtout si tu veux discuter ma boîte MP t'es grande ouverte :smile2:

J'attends avec impatience ton prochain sujet :o

silas 59 merci beaucoup pour ton gentil et très touchant message :p Comme tu le dis c'est du rapidos chez vous les t'chateur ; si tu t'y perds aussi ;) Je suis OK pour discuter un peu ; j'apprécie énormément ta propositition, j'espère ne pas oublier ton pseudo ;) (si tu veux m'aider de ce coté envoi moi un message dans ma boîte et je t'expliquerai)

Pour mon prochain sujet : soit patient ; j'en mène un la fois pour qu'il puisse être pris en compte le mieux possible et que j'en assure la "survie" en guêttant régulièrement ce qui s'y dis et crois-moi je suis fière d'en tenir les renne ; je me dois donc d'y rester fidèle tant qu'il y aura des formueurs qui laisserons un nouveau message qui fera donnera à mon sujet une petite lueur afin que la discussion s'élargisse d'avantage. Crois-moi j'irai jusqu'au bout ; avec toute ma force intérieure ;) :D :D ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kalyne Membre 145 messages
Forumeur inspiré‚ 48ans
Posté(e)

Qui d'entre vous à envie et souhaite que mon sujet demeure encore en janvier ? ;)

J'attends avec impatience de nouvelles réactions de votre part ! :smile2:

Je demeure pleine d'espoir et vous offre toute ma confiance ;)

Merci à ceux qui y ont déjà participer ;)

Les fêtes sont terminées et bientôt la rentrée ; pourquoi pas revenir discuster sur ce qui m'a semblé vous interresser. :o

Vous redonne moi-même l'occasion de vous exprimer ; je repasserai plus tard pour jeter un oeuil sur votre fidélité... ;)

Allez-y ; lancez-vous ou revenez ! Je serai fidèle à mon sujet tant que vous lui donnerer du tonus et pour ma part il aura de la poigne sans oublier de l'ardeur. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blablateur Membre+ 7 069 messages
Chronophage boulimique‚ 45ans
Posté(e)
Je comprends ton malaise d'avoir fait une boulette face à une personne handicap. Les personnes comme toi sont tellement rare : reconnaître son erreur c'est un pas important et l'écrire et encore mieux. Il y en a tant qui ce défilent et appuient encore plus fort pour blesser la personne handicapée. C'est bien connu les handicapés n'ont pas encore leur place dans la socièté et même pas sur le net alors que le regard n'est pris en compte. Mais d'autres points ce voient comme la lenteur d'écriture. Je te parle en connaissance de cause car je suis moi-même handicapée ; mais j'ai été rejeté du t'chat car je suis trop lente. Je me suis mise en colère et trouvé la solution de mettre une sujet de discussion sur le forum et j'apprécie que tu y ait répondu sans savoir que le handicap me conserne directement. tu peux être fier de ta franchise ; c'est une qualité importante dans une discussion. Je t'offre toute m'a reconnaissance et te demande si tu le souhaite de rester fidèle au sujet. J'en un autre sous le coude mais pour l'instant j'aimerai voir si celui-ci continue à "attirer" des réponses et tu compredras peut-être que je ne suis pas en mesure de gèrer deux sujets en même temps car je tiens à répondre à tous ceux qui s'y interressent ; tant que qu'il y aura quelqu'un portant un intérêt à mon sujet, il restera sur le forum. Encore merci à toi !

Excuse moi si j'ai mal formulé ma pensée, mais je ne reconnais en aucun cas une erreur, et encore moins d'avoir fait une boulette! Au contraire, justement, j'estime que si j'ai gueuler ou fait une remarque à mon pote c'est parce que je le prends avant tout pour une personne à part entière, ses caprices et son attitude méritaient une remise en place au même titre que n'importe qui!!! Il y a des différences mais je sais quand une personne n'est pas juste et mon pote profitai de la situation. Je l'ai remis à sa place et le monsieur qui est venu ce jour là s'est mélé d'une chose qu'il ne connaissait pas, à la rigueur lui était vulgaire car sa prise de position me faisait plus penser qu'il avait de la pitié. Intolérable. J'aide, je soutiens, j'imagine que ce ne doit pas être facile mais je n'éprouverai jamais de pitié pour un handicapé!!!! Ce serait un manque de respect et je ne suis pas du genre à rabaisser une personne car handicapé! On peut être très intelligent et avoir des lacunes, cela ne remet pas en question la personne dans l'absolu, c'est simplement reconnaitre les différences et faire avec. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Naphtaline
Invité Naphtaline Invités 0 message
Posté(e)
pour des relations amicales ... NON c'est pas la peine on s'en fou que tu sois handicapé ou non c'est la personne interieur qui importe seule :smile2:

en se qui me concerne ... pour une relation + qu'amicale ... là oui je prefere le dire tt de suite ... parce qui ne faut pas non plus dire que le physique ou l'handicap n'est rien !!

Je sais pas si c'est pas la peine d'en parler même s'il s'agit que de simples relations amicales...pour deux raisons, d'abord parce que si tu te poses la question, c'est que quelque part tu éprouves le besoin d'en parler, donc je crois que qu'il n'ait jamais bon de se censurer..ensuite, parce qu'on est ce qu'on est et que je ne vois pas pourquoi on devrait taire une partie de ce qui fait notre différence sous pretexte que peut être elle sera mal perçue alors qu'au contraire elle peut aussi permettre aux autres de mieux nous comprendre...alors bien sûr que ce qui compte c'est ce qui est au fond de toi et que c'est toujours ça qui fera la vraie différence ;) .. mais plus on tendera à ne plus se poser ce genre de question: dois-je le dire ou pas?...plus on arrivera à ce qu'un jour, on ne s'arrete plus à ça...

Et sinon, oui, je connais... suite à un AVC mon père s'est retrouvé hémiplégique et a perdu l'usage de la parole, de l'écriture...donc plus trés facile de communiquer...du moins par les voies habituelles, parce que finalement il existe d'autres languages.. ;)

bref, joli topic, j'attends les autres ;)

Modifié par Naphtaline

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aya Membre 2 715 messages
Parle à ma main !‚ 29ans
Posté(e)
Connaissez-vous quelqu'un de handicapé ?

que ce soit par le net ou dans votre entourage

Comment le voyez-vous ?

Faut-il dire que l'on est handicapé pour faciliter les relations

je viens d'avoir une expérience difficile et je suis sur le point de perdre des relations sur le net

j'aimerai avoir votre avis. Merci

J'ai été obligée de copier le sujet parce qu'après avoir lu 4 pages je ne m'en rappelais plus :smile2:

Alors oui, je connais quelqu'un d'handicapé : j'ai une cousine en fauteuil depuis la naissance, une amie en fauteuil depuis un accident d'escalade (et j'ai moi-même un déficit auditif à l'oreille gauche, mais je ne considère pas ça comme un "vrai" handicap).

Comment je les vois... vaste question...

La première est une femme épanouie, mariée depuis peu, pleine de joie de vivre.

La seconde a eu une très mauvaise passe après son accident... faut dire qu'elle a eu l'accident en passant son monitorat d'escalade... donc elle est désormais privée de la joie d'atteindre les sommets... mais j'ai beaucoup beaucoup d'admiration pour elle. Elle ne se plaint jamais, elle se ballade avec moi (même si parfois elle se retrouve à la fin avec des cloques aux mains, elle refuse que je l'aide), elle va au ski, bref ! Elle fait avec, et elle réussit vraiment vraiment bien.

Moi ce qui me choque dans ces cas, c'est le regard des autres. Quand je me ballade avec elle, les gens nous regardent bizarrement, nous dévisagent, chose qu'ils ne feraient pas si nous étions valides toutes les deux.

Ensuite, je ne pense pas qu'il "faille" dire qu'on a un handicap pour faciliter les relations, pour moi cela revient à vouloir d'entrée se faire plaindre. D'ailleurs je pense que sur ce forum personne n'est au courant de mon déficit auditif... tout simplement parce que je ne vois pas pourquoi j'en aurais parlé. Par contre, dans la "vraie" vie, je me permets parfois de le dire, mais uniquement quand cela me pose un réel problème ou quand cela permet d'expliquer certaines choses. C'est-à-dire que quand on me parle trop vite, ou qu'il y a plusieurs conversations en même temps, j'ai du mal à comprendre ce qu'on me dit.

Par exemple, en soirée, avec la musique, on est obligé de me parler à l'oreille droite, sinon je n'entends pas ce qu'on me dit, pour les gens qui ne le savent pas, je suis parfois obligée de le dire sinon ça donne des situations du genre "tu t'appelles comment ?" "quoi ?" "TU T'APPELLES COMMENT ?" "quoi ?" "pff... laisse tomber, t'es sourde ou quoi ?" "euh... un peu" ;) Et là, en général je mets les gens dans l'embarras donc il m'arrive de prévenir mon interlocuteur, mais je n'en fais pas une règle et j'essaie au maximum de me concentrer et d'esssayer d'entendre ce qu'on me dit.

Voili voilou, j'espère ne pas avoir répondu trop à côté de la plaque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
romain95 Membre 1 301 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

bonjour chére miss ton topic ne sera pas délaisser et toi tu est vraiment une personne qui a pratiquement tous compris a la vie moi j'ai été aussi handicapé ...... voila a bientot :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kalyne Membre 145 messages
Forumeur inspiré‚ 48ans
Posté(e)

Merci pour ton gentil message ;)

J'espère que tu as raison de dire que mon sujet de discussion tiendra !

Merci pour le compliment "final" de ton message ; je suis très touchée ;)

Tu peux me raconter si tu es d'accord la période de ta vie où tu as été handicapé ; ça doit être une épreuve plus difficile et diffirente que le handicap de naissance comme c'est mon cas.

Si je souhaite ce partage avec toi ce n'est pas pour te juger ; j'en ai tellement pris dans la figure depuis mon enfance que je serai bien mal placée pour te faire des leçons de moral ou autres.

Avec moi, tu ne crains rien :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kalyne Membre 145 messages
Forumeur inspiré‚ 48ans
Posté(e)
Excuse moi si j'ai mal formulé ma pensée, mais je ne reconnais en aucun cas une erreur, et encore moins d'avoir fait une boulette! Au contraire, justement, j'estime que si j'ai gueuler ou fait une remarque à mon pote c'est parce que je le prends avant tout pour une personne à part entière, ses caprices et son attitude méritaient une remise en place au même titre que n'importe qui!!! Il y a des différences mais je sais quand une personne n'est pas juste et mon pote profitai de la situation. Je l'ai remis à sa place et le monsieur qui est venu ce jour là s'est mélé d'une chose qu'il ne connaissait pas, à la rigueur lui était vulgaire car sa prise de position me faisait plus penser qu'il avait de la pitié. Intolérable. J'aide, je soutiens, j'imagine que ce ne doit pas être facile mais je n'éprouverai jamais de pitié pour un handicapé!!!! Ce serait un manque de respect et je ne suis pas du genre à rabaisser une personne car handicapé! On peut être très intelligent et avoir des lacunes, cela ne remet pas en question la personne dans l'absolu, c'est simplement reconnaitre les différences et faire avec. ;)

J'espère que tu m'en voudras de te répondre seulement cette nuit. Le fait que tu te sois mal exprimer peux apporter de la richesse à mon sujet et c'est ainsi qu'il peut aussi avoir sujet à discuter. Je comprends car l'amitié représente énormément et si tu as jugé "remette ton ami en place" c'était pour lui faire comprendre qu'il y avait des bornes à ne pas dépasser et tu as certainement su lui expliquer avec des mots d'un ami qui a senti combien le tien profiter de son handicap pour diverses raisons et "jouait" sur d'autres situation. Les personnes handicapées veulent être reconnue ; mais ce n'est pas pour autant qu'ils doivent "profiter" de leur différences s'ils veulent être intégrées dans la société.

Je comprends tout à fait ta réaction vis à vis de la personne que s'est mêlé de ton "intervention" alors qu'il ne savait pas que c'était pour le bien de ton ami et encore toute "l'histoire" qui t'a mené à engueuler ton Ami.

Ne change surtout pas ta position sur les personnes handicapées : jamais de pitiè (si elles sont comme moi elles ne le supporteraient pas bien longtemps) ; pour ma part c'est plutot moi qui demande de l'aide si j'en n'éprouve le besoin, c'est une volonté que j'ai de faire les choses seule au max. et si ça chavirre, alors je demande. C'est une force intérieure que je souhaite garder. Ne pas nous rabaisser : "je te dis bravo" ! Le cas contraire emménerai une blessure intérieure chez la personne handicapée.

Ta dernière phrase est très riche de sens ; merci beaucoup :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kalyne Membre 145 messages
Forumeur inspiré‚ 48ans
Posté(e)
J'ai été obligée de copier le sujet parce qu'après avoir lu 4 pages je ne m'en rappelais plus ;)

Alors oui, je connais quelqu'un d'handicapé : j'ai une cousine en fauteuil depuis la naissance, une amie en fauteuil depuis un accident d'escalade (et j'ai moi-même un déficit auditif à l'oreille gauche, mais je ne considère pas ça comme un "vrai" handicap).

Comment je les vois... vaste question...

La première est une femme épanouie, mariée depuis peu, pleine de joie de vivre.

La seconde a eu une très mauvaise passe après son accident... faut dire qu'elle a eu l'accident en passant son monitorat d'escalade... donc elle est désormais privée de la joie d'atteindre les sommets... mais j'ai beaucoup beaucoup d'admiration pour elle. Elle ne se plaint jamais, elle se ballade avec moi (même si parfois elle se retrouve à la fin avec des cloques aux mains, elle refuse que je l'aide), elle va au ski, bref ! Elle fait avec, et elle réussit vraiment vraiment bien.

Moi ce qui me choque dans ces cas, c'est le regard des autres. Quand je me ballade avec elle, les gens nous regardent bizarrement, nous dévisagent, chose qu'ils ne feraient pas si nous étions valides toutes les deux.

Ensuite, je ne pense pas qu'il "faille" dire qu'on a un handicap pour faciliter les relations, pour moi cela revient à vouloir d'entrée se faire plaindre. D'ailleurs je pense que sur ce forum personne n'est au courant de mon déficit auditif... tout simplement parce que je ne vois pas pourquoi j'en aurais parlé. Par contre, dans la "vraie" vie, je me permets parfois de le dire, mais uniquement quand cela me pose un réel problème ou quand cela permet d'expliquer certaines choses. C'est-à-dire que quand on me parle trop vite, ou qu'il y a plusieurs conversations en même temps, j'ai du mal à comprendre ce qu'on me dit.

Par exemple, en soirée, avec la musique, on est obligé de me parler à l'oreille droite, sinon je n'entends pas ce qu'on me dit, pour les gens qui ne le savent pas, je suis parfois obligée de le dire sinon ça donne des situations du genre "tu t'appelles comment ?" "quoi ?" "TU T'APPELLES COMMENT ?" "quoi ?" "pff... laisse tomber, t'es sourde ou quoi ?" "euh... un peu" ;) Et là, en général je mets les gens dans l'embarras donc il m'arrive de prévenir mon interlocuteur, mais je n'en fais pas une règle et j'essaie au maximum de me concentrer et d'esssayer d'entendre ce qu'on me dit.

Voili voilou, j'espère ne pas avoir répondu trop à côté de la plaque.

Ton expérience avec tes deux Amies Handicapées est magnifique ; la force celle qui souhaitait faire de l'escalade ne m'étonne pas du tout. Pour elle, cela doit être une richesse intérieure que personne ne pourra lui retirer et je ne pense pas qu'elle change sa façon de mener sa vie même si elle a du renoncer à l'escalade ; c'est une personne qui me semble très combattive.

Tu sais tu ne pourras changer le regards des gens ; j'ai été longtemps confronter à cette situation et le suis encore aujourd'hui. ça fait mal sur le coup et je parviens à prendre de la distance ; pour la société nous sommes encore trop prises comme des bêtes curieuses à dénigrer où à regarder comme si nous faisions parties d'une autre planète. c'est l'idiotie humaine qui pousse à nous donner le visage que nous n'a vons pas.

Pour parler ou ne pas parler de son handicap, tout dépend si l'on éprouve une difficulté quelque conque avec nos interlocuteur. Je comprends que tu n'est pas parler de ton problème d'audition sur le forum : tout ce passe par écrit. Pour ma part, je faisais partie du t'chat et les personnes s'étonnaient de ma la lenteur d'écriture alors j'ai du en parler simplement et puis ça à fini par un raz-le-bol général et j'ai abandonné pour participer au forum.

Toi aussi au final ; tu t'apperçois quand même qu'il y arrive un moment il faut que tu parles de ta difficulté d'entendre pour vivre tes soirées dans les meilleures conditions. Je crois que l'on sens bien le moment où il nous faut dire les choses pour ne pas se m'orfondre dans notre solitude étant persuadées que les mots ne changeront rien.

Le silence est plus douloureux que les vrais mots qui font notre vie.

Merci de tout coeur d'avoir pris part à mon sujet de discussion. Si tu souhaites ajouter quelque chose je te répondrai le mieux possible. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kalyne Membre 145 messages
Forumeur inspiré‚ 48ans
Posté(e)
Je sais pas si c'est pas la peine d'en parler même s'il s'agit que de simples relations amicales...pour deux raisons, d'abord parce que si tu te poses la question, c'est que quelque part tu éprouves le besoin d'en parler, donc je crois que qu'il n'ait jamais bon de se censurer..ensuite, parce qu'on est ce qu'on est et que je ne vois pas pourquoi on devrait taire une partie de ce qui fait notre différence sous pretexte que peut être elle sera mal perçue alors qu'au contraire elle peut aussi permettre aux autres de mieux nous comprendre...alors bien sûr que ce qui compte c'est ce qui est au fond de toi et que c'est toujours ça qui fera la vraie différence :o .. mais plus on tendera à ne plus se poser ce genre de question: dois-je le dire ou pas?...plus on arrivera à ce qu'un jour, on ne s'arrete plus à ça...

Et sinon, oui, je connais... suite à un AVC mon père s'est retrouvé hémiplégique et a perdu l'usage de la parole, de l'écriture...donc plus trés facile de communiquer...du moins par les voies habituelles, parce que finalement il existe d'autres languages.. ;)

bref, joli topic, j'attends les autres :D

Tu as tout compris ; si j'ai fait un sujet de discussion sur la différence c'est parce que je voulais partager et en parler avec d'autres formureurs à la suite d'une imcompréhension sur le t'chat qui à mal tournée au point de le quitter avec tristesse.

Je cache rarement mon handicap car la vie en socièté me rappelle que je ne peux pas toujours le cacher si je veux vraiment vivre telle que je suis et ceci même si l'on se trouve dans l'anonymat (comme sur le net) ; ma lenteur d'écriture élèvente certains soupçons qui font plus mal que de parler de mon handicap. J'ai appris à dire rompre le silence sur celui à la suite d'une douloureuse épreuve qui m'a vallu sept ans de combat acharné...

Bien que je ne sois pas hémiplégique, je connais ce handicap ; étant concerné par la difficulté je me sens incapable de ne pas m'informer sur le handicap en général. C'est ma façon à moi de voir la réalité et de me dire que j'ai la chance de parler, d'écrire, de marcher et vivre autonome ; de voir et d'entendre. Je ne supporte pas que l'on me prenne en pitiè ou que l'on me plaigne ; alors je ne le ferai en aucun cas à l'égard d'une personne qui est handicapée également, je proposerai plus une aide selon mes possibilités. Voilà les 2 raisons exactes de ma connaissance sur les divers handicaps ; les gens ont tellement tendances à s'apitoyer sur leur sort pour un petit "bobo de rien" qu'ils en oublient ceux qui ont moins de chance pour vivre "normalement".

Contente si ce topic à attirer ton attention et j'suis heureuse de voir que tu attends les prochains ;)

Pour l'instant, je poursuis celui-là ; tant que j'aurai des formureurs fidèles. Et crois-moi je les attends bras ouverts et mènera la barque juqu'où je pourrai. La force est avec moi ; il suffit juste des personnes intéressées en plus et mon topic tiendra encore. L'espoir vit en moi. :smile2: ;););)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant