Colère après la mort d'un gendarme à Saint-Martin


Phob Animateur 46 160 messages
Newser‚
Posté(e)
france.jpg

Colère après la mort d'un gendarme à Saint-Martin


Jeudi 23 Février - 16:31

La mort de Raphaël Clin, le 12 février lors d'un contrôle routier sur l'île de Saint-Martin, s'est a...





La mort de Raphaël Clin, le 12 février lors d'un contrôle routier sur l'île de Saint-Martin, s'est accompagnée d'injures de scènes de "réjouissance collective". La ministre de la Défense a sais la justice. Sur place et dans les rangs des gendarmes, la colère monte.






[ Lire la suite de l'Article.. ]



Source: TF1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Caez Administrateur 14 034 messages
Clyde Barrow‚ 34ans
Posté(e)

Inadmissible......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Emeric
Invité Emeric Invités 0 message
Posté(e)

Totalement scandaleux, c'est une honte !

Et comme d'habitude, imaginez le contraire... Bref ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eryx VIP 8 660 messages
Dresseur d'ours‚ 45ans
Posté(e)

Y'a pas de mot!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
althem Membre 79 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Oui inadmissible... comme tu dis.

Merci Phob, tu m'offre là un sujet en OR ! ( tu croyais pas si bien faire...) ;)

j'éprouve personnellement devant de tels agissements criminels sur fond de racisme: indignation, révolte, et dégout.

Que les choses soient bien CLAIRES ! pour ceux et celles qui se tiennent en embuscade .

Mais avant de partir dans des commentaires des uns et des autres, et de déraper comme je le préssent( mais je serai là, et nous déraperons tous ensemble, et tu nous gronderas tous ensemble...puis recentreras le débat !)

Il faut se demander, comment de tels faits peuvent se produire, et comment on peut en arriver là dans un département d'outremer.

Quelles en sont les causes profondes.Pour cela je pense qu'il serait bon d'examiner le plus en détail possible cette société antillaise, sur laquelle à l'évidence les médias on décidé de braquer les feux de leur actualité depuis quelques temps.

Il faut jeter un regard sur le fonctionnement de cette société, sur la position des uns et des autres en fonction de leur pigmentation ( là je sens que je vais me régaler, car je sais certains en embuscade)

Il faut considérer le problème de l'emploi ( 23 % ) de taux de chomage, frappant l'ensemble de la population,

Il faut considérer la direction, au sein des grandes administrations,du corps préfectoral, ainsi qu'au sein des principaux institutionnels (banques, assurances, etc.)

Il ne faut pas se borner a des réactions primaires (sinon les autres sont tout autant autorisés a en avoir aussi), en se disant ah! mais il y a déja beaucoup d'antillais dans la poste, et à l'APHP. que veulent-ils de plus ?

Mais il faut au contraire essayer d'aller au-dela, en se demandant si nonobstant les problèmes posés par le libre échange, et la dérégulation des marchés, qui entraine une grave crise au niveau de l'économie de ces iles, un remodelage de l'économie n'est-il pas nécéssaire?

Economies très, voir trop tributaires de la banane, et de la canne à sucre, denrées placées comme on le sait sur un marché fortement concurrentiel.

Et qu'en est-il réellement du tourisme, mythe et réalités... véritable boite de pandore.

Est-on certain d'avoir fait depuis la loi de la départementalisation votée en 1946, des départements Français, à part entière, ou sont-ils encore 60 ans après, des départements entièrement à part ?

Si oui, qu'est-ce qui explique les disparités criantes qui existent dans nos DOM d'Amérique ?

Si non, pourquoi ?

Une loi sur la reconnaissance de l'esclavage a été accouchée au forceps il y a seulement 2 ans

Est-on certain d'avoir ménagé ces peuples et les avoir traité avec les mêmes égards que ceux dont on a fait preuve, envers les peuples de l'hexagone ?

Est-il nécéssaire compte tenu de ce que l'on sait de la situation économique et sociale fortement dégradée dans ces Iles, de verser de l'huile sur le feu, comme n'a eu de cesse de le faire certains personnages dévoyés mais, influents de l'intelligentsia(ex: A.Finkielkraut) qui l'an passé n'a eu de cesse de dénigrer ces populations en les qualifiant d'assistés de la république, ou en faisant des déclarations méprisantes sur les antennes et au micros de la presse étrangère ?

Ces propos auraient-ils été possible, s'adréssant à des départements "pauvres" de l'hexagone ?

Je précise encore une fois qu'aucune explication aussi vraie qu'elle puisse être, ne saurait justifier le meurtre d'un individu.Et on ne peut que DESAPPROUVER, CONDAMNER ! et éprouver comme dans mon cas personnel, indignation, révolte, et dégout ;)

Mais au dela ? si on veut aller un peu plus loin...Ne pas se contenter de toujours voir ce qui arrange, ne pas se contenter de toujours de ne voir que racaille...

Pourra-t-on encore longtemps faire comme si tout était bien, en se disant la situation va en s'améliorant doucement, il faut laisser le temps au temps, et blablabla...blablabla!

Prend-t-on en compte que ces peuples on rigoureusement les mêmes devoirs, donc aussi les mêmes droits que ceux de n'importe qu'elle région de France ?

On a su les recruter massivement , lors des deux derniers conflits mondiaux, pour défendre la patrie, et il ne se sont pas dérobé.

Ils sont même citoyens Francais, depuis plus longtemps que la Savoie, et pratiquement depuis aussi longtemps que l'Alsace et, la Corse...

La Corse qui elle aussi connait des problèmes identitaires, et ou règne une certaine forme de racisme, bien sûr qui n'est pour le moment qu'anti-arabe mais sait-on jamais...

La corse qui elle aussi, si je ne m'abuse àa été le théatre de meurtres de de gendarmes, de CRS, et de préfet ( Aléria, Ajaccio...etc.) que l'on me corrige si je me trompe.

A ce propos, on ne parlait pas de racisme anti-blanc... racisme... racisme à tout va, comme certain philosophe cherchent a l'accréditer de nos jours, dès qu'il s'agit de noirs ?

Dans le Cas de la Corse, on ne retient naturellement que les motivations nationalistes.

Et dans le cas de populations majoritairement noires ou métissées, on suspecte immédiatement et tout naturellement des motivations d'individus "purement racistes" anti-blanc, voir...

Par ailleurs, on est en droit de se poser la question suivante : Si les antilles sont à ce point une charge pour un pays comme la France, pourquoi n'entreprend-t-elle pas son retrait ? sans se poser la question de savoir ce que deviendraient ces Iles après son départ ?

Gageons lorsque l'on voit de nombreuses iles de la caraïbe, que Martinique et Guadeloupe ne sombrerait pas à l'exemple d'Haïti

D'aucuns vont jusqu'a dire que le niveau de vie des Français de Métropole allegés de cette charge, s'en trouverait amélioré, et qu'à plus long terme l'amour propre des antillais aussi, lol ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eryx VIP 8 660 messages
Dresseur d'ours‚ 45ans
Posté(e)

La proclamation de "crime rasciste" anti-blanc est de la pure spéculation journalistique et sulfureuse. Ce Gendarme aurait été noir, il serait mort aussi certainement. Il n'empèche qu'aujourd'hui un camarade est mort............pour rien. Je pars du principe que "Dulce et decorum est pro patria mori", mais là, un homme est tombé dans l'exercice de son devoir (on duty) juste à cause d'une attitude dont la sombre stupidité est peu concevable. Un accident, juste un accident. Par contre la suite, quelle rage. Imaginez que nous sommes en France!! Nos compratriotes "crachent" (C'est une image, une façon de parler mai le résultat est le même) sur les dépouilles des serviteurs de la France. Imaginez la frustration et la colère de cette femme dont l'honneur de son mari est bafoué jusque dans la mort sans raison, juste parce que l'uniforme qu'il porte rappelle qu'il sert l'Etat et la collectivité et qu'il est plus facile de s'en prendre à des symboles que de chercher des solutions à ses problèmes. Le mot qui me vient c'est : indignité. Ces gens sont indignes d'avoir une carte d'identité, il ne savent même pas ce qu'elle représente pour d'autres qui aimeraient en avoir une, qui en sont surement bien plus digne et qui pourtant n'y auront jamais accès.

Comment ne pas s'incliner devant certains qui eux décident de "Devenir Français par le sang versé et non par le sang reçu". Comment expliquer à ces hommes que leur engagement à (encore) de la valeur?

Maintenant, imaginez un autre gars qui va faire son devoir dans les rues d'une ville Irakienne (ou Afghane, de cette façon on peut transposer avec des soldats Français) avec la trouille au ventre. Il tire au premier signe suspect, légitime ou non, sur le premier qui passe même si c'est une femme, même si c'est un..............enfant. C'est inexcusable mais pas incomprehensible.

J'ai mal à la France.

PS : J'en ai encore plein sur le coeur mais je suis incapable de me faire comprendre en l'exprimant.

PS2 : Certains ne comprennent pas pourquoi j'ai demandé à aller servir en Afghanistan si c'est possible, la réponse est claire c'est : "Pour l'Honneur de Servir"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant