Pourquoi y a-t-il si peu d'Einstein au Feminin?

Invité Naphtaline
Invité Naphtaline Invités 0 message
Posté(e)
Simplement parceque les femmes (au niveau social et intellectuel) n'ont jamais été prises au serieux. Un exemple à la con, mais pourquoi "Georges Sand" (XIXe siecle) aurait-elle publié ses romans sous ce célèbre pseudonyme?

Mouaip, mais c'est un contre-exemple..je veux dire par là, que ça refléte juste que les femmes pour avoir une chance d'être lue devait se cacher sous des noms d'emprunt, mais ça ne répond pas à la question de fond: pourquoi moins de femmes dans les domaines scientifiques..si on veut être barbant on pourrait répondre que la partie du cerveau dite "logique", rationnel, le néencéphale, est moins exploité chez la femme par rapport au cerceau "émotionnel" et instinctif...mais même là je ne suis pas certaine qu'il y'ait de réelles données chiffrées...je crois donc que c'est donc en partie lié à des facteurs sociétaires mais aussi propre à la femme...heu mais là je vais me faire taper dessus ;) :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

usagi Membre+ 240 977 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)

:smile2: un exemple : Lady Ada Lovelace (fille du poete Byron) etait une mathematicienne de grand talent , on lui doit le principe des programmes informatiques quelle avait developée pour Georges Babbage qui avait immaginé un computer mecanique ;)

;) on a donné sont prenom a un langage de programmation ADA ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
loccita Membre 33 messages
Forumeur balbutiant‚ 56ans
Posté(e)

Le manque d'instruction des femmes est vrai jusqu'au niveau petit bourgeois mais "beaucoup" de filles de savants, d'érudits d'amateurs éclairés de la science qui recevaient ces érudits se sont auto-éduquées à partir du XIXe siècle.

Modifié par loccita

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chi-miss Membre 519 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)

Je ressort ce topic de la poussière, mais il n'est pas si vieux. Féru de science, je consulte avec avidité la rubrique science de forumfr depuis quelques jours. Cette passionante question mérite d'être complétée par quelques contres exemples: quelles sont les Einstein féminins reconnus ?

Pourquoi y-a t-il si peu d'Einstein au Feminin?

Beaucoup de personnes pensent que meme si les femmes peuvent travailler dans les domaines scientifiques, le faite qu'il y a tres peu de femmes au top niveau de la hierarchie scientifique est due a une difference genetique. D'autres pensent que c'est faux mais n'arrivent pas facilement a expliquer pourquoi.

Une nouvelle etude semble expliquer la raison de cette difference. C'est archi-simple: il y a moins de femmes au top dans les domaines scientifiques parce qu'il y a de toute facon beaucoup moins de femme en Science.

Suite de l'article: The lack of female Einstein is all down to numbers

180px-Mariecurie.jpg

Donc mon conseil pour les papas et les mamans du forum: pour Noel, ce sera un microscope et une lunette astronomique d'office pour la fi-fille et pour le fiston! :smile2:

Je pense que ce topic ne serait pas complet sans faire référence à Emilie Duchatelet, qui a lu, compris et traduit en français les travaux de Newtown (Principia Mathematica) sur la relation fondamentale de la dynamique, l'attraction universelle et le calcul différentiel.

Outre le fait que les gens en France capable de comprendre ces travaux se compterait à l'époque à une petite dizaine, Emilie Duchatelet a non seulement traduit mais a apporté la valeur ajoutée suivante : le texte était compréhensible, contrairement au texte original, qui tout en étant en latin, incontestablement d'une riche contribution, novateur et cohérent, était aussi confus et par voie de conséquence plus ou moins illisible.

Emilie Duchatelet : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89milie_du_Ch%C3%A2telet

Modifié par Chi-miss

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chi-miss Membre 519 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)

@schaller : Je ne comprend pas : il existe adozone et asile...

Mais, dans le cadre du bénéfice du doute, schaller est le bienvenu pour participer à la reconnaissance de la divine Emilie. Il y a un point que je trouve obscur que schaller va certainement clarifier :

"Hujus generis eft gravitas, qua corpus tenditad ad centrum Terrae : Vis magnetica, qua ferrum petit centrum Magnetis, et vis illa, quaecunq; fit, qua Planetae perpetuo retrahuntue a motibus rectilinei, et in lineis curvis revolvu coguntur. Eft autem vis centripetae quantitas trium generum, abfoluta, acceleratrix et motrix."

Que l'accélération de la pesanteur compense la force centrifuge par sa force centripète, tout le monde a compris, mais, en sus de "acceleratrix" : "et motrix" me laisse dubitatif... des idées ?

La parole est à Schaller : ..............

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
schaller Membre 6 755 messages
...sur ou pas loin d'un ring!‚ 42ans
Posté(e)
@schaller : Je ne comprend pas :

Que l'accélération de la pesanteur compense la force centrifuge par sa force centripète, tout le monde a compris, mais, en sus de "acceleratrix" : "et motrix" me laisse dubitatif... des idées ?

La parole est à Schaller : ..............

...pour conclure,je pourrais te dire,simplement pour t'eclairer un peu et donner reponse ou solution à ce qui a l'air de te poser probleme,sans en rajouter,bien sur, ni paraitre presomptueux,enfin je l'espere car vanité et orgueuil n'apparaisse pas dans ma panoplie...

mais, en sus de "acceleratrix" : "et motrix" me laisse dubitatix... tu vois tout s'equilibre! ;) ...enfin j'espere ;) :smile2:

schaller

l

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Outre le fait que les gens en France capable de comprendre ces travaux se compterait à l'époque à une petite dizaine, Emilie Duchatelet a non seulement traduit mais a apporté la valeur ajoutée suivante : le texte était compréhensible, contrairement au texte original, qui tout en étant en latin, incontestablement d'une riche contribution, novateur et cohérent, était aussi confus et par voie de conséquence plus ou moins illisible.

Emilie Duchatelet : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89milie_du_Ch%C3%A2telet

Le talent d'Emilie Duchatelet allait au dela de la simple traduction. :smile2:

En faite, elle s'est etablis un programme de recherche qui correspondrait aujourdhui a une PHD (un doctorat): elle a commencee par faire une synthese de la recherche de son epoque (notament pour l'enseigner a son fils), ensuite elle a batit ses experiences et ses theories sur ce quel avait lus. C'est ce qui lui a permis notament de decouvrir la relation E =kMv^2 (c'est l'energie kinetique). En faite, ce fut l'une des premiere a reconnaitre l'importance des travaux de Newton en France, et cela ne l'a pas empecher de corriger certaines de ses erreurs (Newton, comme bien d'autre, pensaient que l'energie kinetique etait proportionnel a la vitesse).

Elle a conduit de nombreuses experiences afin de trouver cette relation entre l'energie et la vitesse (elle utilisait des billes en metal qu'elle projetait contre un bloc en terre ou autre matiere maleable afin d'en induire la difference de profondeur des impacts en fonction de la vitesse des billes).

C'etais une femme exceptionnelle et tres inteligente.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fyst Membre 319 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Parce que soit belle et tais toi c'est largement suffisant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chi-miss Membre 519 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)

Merci Kirilluk pour ces précisions.

Par contre, contrairement à ce que pourrait laisser entendre l'un de mes posts humoristique je ne connais pas bien les Principia. De ce fait, je ne comprend pas comment on peut rater l'énergie cinétique en partant des Principia.

En effet, l'énergie cinétique d'une bille en chute libre me semble nous donner l'équation de cette énergie (en négligeant les forces de frottements ), de mémoire :

L'énergie est la somme du travail de la force de gravité :1) w = fh = mgh (intégrale facile car f est constante, h est la hauteur de chute).

La vitesse au bout du temps t pour choir d'une hauteur h est :2) v = gt (intégrale facile avec g pris comme constant).

En intégrant h sur le temps on a :3) h =1/2 gt^2

d'ou, en remplacant h dans 1) : w = mg 1/2 gt^2 = 1/2 m (gt)^2 = 1/2 m v^2 ( à l'aide de 2).

Mais j'ai du rater ce que l'on ne savait pas encore faire ( 1,2 ou 3 ) à partir des Principia ?

Modifié par Chi-miss

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tiwi Membre 1 946 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Quand on force pendant toute une vie des différences, faut pas s'étonner de les retrouver en fin de parcours. Le même problème se pose avec les pauvres, ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anhdo Membre 3 481 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Les femmes ont-elle droit à l'éduction en Afghanistan, en Irak, ... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chi-miss Membre 519 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)

Bonne idée Anhdo, nous avions un débat ennuyeux sur les savantes, mais voilà, recentrons le sujet :

Parlons de cette religion débile qu'est l'Islam et de tous ces pays d'arriérés !

Modifié par Chi-miss

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)

Non, justement pas. Des topic sur l'islam y'en a la masse.

A vrai dire, j'aimerais plutot vous presenter une femme exceptionelle et peu connue: Marie-Sophie Germain.

180px-Germain.jpeg

A 13 ans, bloquee chez elle a cause de la revolution Francaise , se met a lire la legende de la mort d'archimede. Apres avoir lus cette histoire (et notament impressionee par le faite que ce savant ne s'etait pas rendu compte qu'il etait sur le point de se faire tuer tandis qu'il etait absorber a faire des math) elle tombe litteralement amoureuse des math. Elle se met a apprendre le latin et le grec afin de pouvoir lire et comprendre les theses de Newton, Euler, etc..

Au depart, sa famille s'inquiette de cette passion "d'homme" et essaye de l'empecher d'etudier (en lui interdisant de lire, confisquant ses chandelles, etc..) et finit par ceder et meme la soutenir.

Sophie utilise un nom d'emprunt masculin pour acceder aux livres de cours de l'ecole polytechnique et pour correspondre avec les esprits les plus brillants de sa generation et Lagrange notament deviendra son mentor.

L'un des plus grand genie mathematique de tous les temps, Gauss ecrira d'elle:

"Le goût des sciences abstraites en général et plus particulièrement des mystères des nombres est extrêmement rare. Les charmes de cette sublime science ne se révèlent qu'à ceux qui ont le courage de l'explorer en profondeur. Mais quand une personne du sexe qui, du fait de nos coutumes et préjugés, doit surmonter plus de difficultés que les hommes pour se familiariser avec ces épineuses questions, réussit néanmoins à dépasser ces obstacles et à appréhender leur partie la plus obscure, alors elle doit sans aucun doute posséder un noble courage, des talents extraordinaires et un esprit supérieur. De fait, rien de plus flatteur et moins équivoque, que la prédilection avec laquelle vous avez honoré cette science, qui a enrichi ma vie de tant de joie, ne pourrait me montrer que ses attraits ne sont pas chimériques."

Sophie Germain a reussi notament a faire une percee importante pour ce qui est du theoreme de fermat et on lui doit les lois sur l'elasticite (resistance des materiaux).

Ps: si on cherche bien, on finit par trouver des biographies ou des exemples de femmes qui ont reussi a changer le monde sur le plan scientifique a une epoque ou tout etait fait pour les faire echouee. Donc pas la peine de nous parles des bonnes femmes afgan :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chi-miss Membre 519 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)

Merci Kyrilluk pour cette intéressante contribution.

Il faut reconnaitre que si l'intérêt des Principia est évident (envoyer des satellites ou suer sur un exo qui nous demande de calculer la profondeur du puit en fonction de l'attente du plouf ), le théorème de Ferma est nettement plus abstrait, et c'est peut être pourquoi elle est encore moins connue qu'Emilie Du Chatelet.

En parcourant wiki et les liens associés, on s'aperçoit que ce n'est qu'en 2007 que certains Fermatologues (désolé pour le néologisme) ont découvert que ses contributions étaient réellement plus importantes que ce qui avait été reconnu.

J'allais dire par méconnaissance "oui, mais il n'y a pas de théorème de Sophie Germain" ; détrompez vous ! le théorème de Sophie Germain :

Pour tout entier naturel n strictement plus grand que 1, e3ba78283d102fb0829e928289c4269a.png n'est pas premier.

Houps, voila qui m'en bouche un coin :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chi-miss Membre 519 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)

Cette semaine, nous avons Maria Agnesi !

Margarita Gaetana Angiolo Maria Agnesi (née le 16 mai 1718 à Milan et morte le 9 janvier 1799 dans la même ville) était une linguiste, mathématicienne et philosophe italienne. On attribue à Agnesi le premier livre traitant à la fois de calcul différentiel et de calcul intégral. Elle était un membre honorifique de la faculté de l'Université de Bologne.

Maria_Gaetana_Agnesi.jpg

Enfant prodige, elle parlait le français et l'italien à l'âge de cinq ans. é neuf ans, elle lit un discours en latin d'une heure à une réunion d'universitaires, où elle aborde le droit des femmes à recevoir une éducation. é treize ans, elle maîtrisait en outre le grec, l'hébreu, l'espagnol, l'allemand, le latin et probablement d'autres langues.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Maria_Gaetana_Agnesi

Ce qui me semble intéressant dans tout cela, c'est qu'Agnesi avait comme Emilie Duchatelet des facultés pour les langues extraordinaires, presques anormales...

éa y est, les machos vont bientôt se rassurer: et d'un, il y en a si peu, l'exception qui confirme la règle en quelque sorte, et de deux, bon ce sont quasiment des monstres, non ? :smile2:

Modifié par Chi-miss

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant