L'Auberge des Pauvres


grododo Membre 2 344 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)
51G2T4QJJML._SL500_AA240_.jpg

L'Auberge des Pauvres




Tahar Ben Jelloun (en arabe : طاهر بن جلون) est un écrivain et poète marocain de langue française, né à Fès le 1er décembre 1944.

Auteur: Tahar Ben Jelloun
Editeur: Seuil
Genre:
Nombre de Pages: 294

Synopsis Un universitaire marocain, écrivain à ses heures perdues, s'ennuie à enseigner la littérature à des étudiants qu'il n'intéresse guère et qui, de toutes façons, se retrouveront au chômage, diplômés ou pas. A la maison, rien de bien exaltant non plus, la routine d'un vieux couple usé par l'habitude. Un seul projet est encore capable de l'enthousiasmer : écrire la version marocaine de l'Ulysse de Joyce. A défaut, il se contente de rédiger un texte sur Naples dans le cadre d'un concours qui lui permet de gagner une invitation à séjourner dans la ville italienne. Loin des circuits touristiques, il découvre l'Auberge des pauvres, une cour des miracles sur laquelle règne une matrone qui semble incarner la mémoire des bas-fonds de la ville. Tahar Ben Jelloun est un merveilleux raconteur d'histoires et la ville de Naples l'a particulièrement inspiré. Il entraîne le lecteur dans une véritable odyssée littéraire, non sans humour, car, à son retour au Maroc, l'émule de Joyce découvrira que sa Pénélope n'est pas restée faire de la tapisserie en l'attendant.

Notre Avis


Notre Note : /5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Naphtaline
Invité Naphtaline Invités 0 message
Posté(e)

Qu'est ce que tu en as pensé? :smile2:

Je ne l'ai pas lu mais j'ai lu Le premier amour est toujours le dernier et La nuit de l'erreur, que j'ai bien aimé même s'il est dur et parfois un peu...dérangeant...mais bon, j'ai préféré Le premier amour...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grododo Membre 2 344 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

je n'en suis qu'au tout debut mais j'ai souhaite faire ce sujet des maintenant car la poesie de ses textes est magnifique et envoutante!

C'est merveilleux de se laisser envelopper par le pouvoir des mots! il me tarde de connaitre la suite et te dire ce que j'en ai pense! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chirona Membre+ 3 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Au final, j'ai lu assez peu de romans de cet auteur : La nuit sacrée, L'enfant de sable, Les yeux baissés. Je crois que je préfère encore le dernier cité même si j'ai quand même un peu de mal avec son univers romanesque : ce mélange entre rêve et réalité et un univers où la sexualité est quand même très présente. Cependant, je voudrais faire surtout de la pub pour un livre que j'ai vraiment adoré à savoir Cette aveuglante absence de lumière. Ce livre s'inspire du coup d'état qui a eu lieu en 1972 contre le roi Hassan II ; il raconte l'emprisonnement à Tazmamart de ceux qui ont participé à l'opération. C'est un livre terrible car il raconte la vie dans cet horrible endroit mais, malgré la noirceur du sujet, c'est un livre incroyablement poétique dont je conseille vivement la lecture qui, je l'avoue, m'avait beaucoup marquée à l'époque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grododo Membre 2 344 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

je ne l'ai pas tout a fait fini, mais je crois que je vais attendre le dernier mot pour donner mon avis!

si on veut lire ce livre, il faut accepter de connaitre le meilleur comme le pire de la nature humaine! je vous en dirais plus plus tard! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grododo Membre 2 344 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

je l'ai fini

alors il s'agit d'un auteur marocain qui, en gagnant un concours d'ecriture, est invite a naples afin d'y consacrer un roman. Au coursd'une promenade, il entre dans un ancien batiment: l'auberge des pauvres. La derniere occupante est surnommee "la vieille", d'apprence hideuse sale, repousssante mais avec un coeur d'or, elle recueille toutes les histoires qu'on veut bien lui raconter. Aujourd'hui c'est elle qui va faire le recit de sa vie et celle des autres, car c'est cela naples, des amours passionnels qui souvent finissent mal...ainsi l'auteur decouvre le meilleur personnage de roman et son histoire qui se transforme

tout d'abord, c'est une ecriture magnifique, des passages vous envoutent et vous possedent, on cherche a les retenir tellement ils sont beaux et touchants

mais c'est aussi ce que l'on ne veut pas voir, la decheance, la laideur, la puanteur, la maladie, tout cela est represente par la vieille. et il faut avoir assez de recul pour ne pas etre ecoeure par sa description. Personnellement j'ai parfois eu du mal a continuer tant les details me soulevaient le coeur, mais il faut bien avouer que je suis une petite nature :smile2: donc je ne le conseillerai pas a tout le monde

ca ne m'empechera pas de continuer a lire cet auteur parce que sa poesie m'a fait vibrer! ;)

Donc je pense que j'y mettrais 3.8/5

mais il faut avoir fini le livre pour pouvoir prendre le recul necessaire et ainsi l'apprecier pleinenement

Modifié par grododo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant