150 baleines s'échouent et meurent sur une plage


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
whales1_article.jpg

150 baleines s'échouent et meurent sur une plage


Lundi 01 Décembre - 17:45

Plus de 150 baleines-pilotes, dont beaucoup présentaient de profondes plaies après s'être écorchées aux rochers, sont mortes après avoir échoué sur une plage rocailleuse de l'île de Tasmanie (Australie).





"155 sont décédées", a déclaré aujourd'hui Warwick Brennan, responsable au département de la Pêche et des Ressources aquatiques, en ajoutant que 32 cétacés avaient pu être sauvés.

Les baleines ont été retrouvées prises au piège samedi sur une plage rocailleuse de la côte ouest de l'île. Des images prises du ciel avaient fait apparaître dans un premier temps que 72 baleines seulement avaient été tuées.

Il y a une semaine, cinquante-deux baleines pilotes avaient été retrouvées mortes dans les mêmes conditions sur une autre plage de l'île de Tasmanie.

Les baleines-pilotes (ou globicéphales), qui vivent en eaux profondes et peuvent atteindre jusqu'à sept mètres de long et peser 3 tonnes, appartiennent à la famille des dauphins mais, selon les experts, elles se comportent plus comme des baleines.

Plusieurs théories ont été avancées pour expliquer pourquoi les baleines s'échouent en masse mais le phénomène reste sujet à débat entre scientifiques.




Suite de l'article...
Source: Le Matin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Maniou
Invité Maniou Invités 0 message
Posté(e)

:smile2:

Pour avoir assisté à "l'échouage" d'une baleine sur une plage, j'imagine pas le bazar pour 150...

Modifié par Maniou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant