Dead Space


Toy4Kill Membre 6 454 messages
stʀiks Vindicta ♠ Out Of Control‚ 35ans
Posté(e)

ME0000970892_1.gif

Dead Space, horreur en apesanteur

Dans l'espace, personne ne vous entend crier

ME0000969029_1.jpgPas vraiment tenté par les sempiternels manoirs délabrés, villages empestés ou hôpitaux psychiatriques mal famés, Dead Space choisit d'appliquer la grammaire du survival horror à une thématique science fiction futuriste. Bienvenue, donc, à bord de l'Ishimura, vaste navette spatiale malheureusement crashée sur une planète inconnue, où commencent à s'incruster toutes sortes de créatures indésirables. Rompus aux shoots abrutissants, et autres simulations de génocide Alien, vous vous imaginez déjà nettoyer la carcasse du vaisseau à grands coups de mitrailleuses lourdes ? Manque de pot : vous n'êtes qu'un ingénieur et vous n'avez pas d'armes, ou presque.

ME0000969028_1.jpgConcernant le déroulement et la progression au sein de notre vaisseau crashé, on se retrouve donc face à une sorte de mix entre l'action et l'horreur, l'I.A. puisant sans ménagement dans toutes sortes de scripts bien sentis pour faire monter la tension d'un cran. Car c'est surtout du côté de l'atmosphère que les développeurs de EA Redwood semblent mettre le paquet à l'heure actuelle, jouant à plein sur les spawns vicelards d'ennemis, les bruits sourds pas toujours identifiables et des éclairages irréguliers et tout aussi pervers ; la mise en scène a elle aussi été soignée lors du niveau présenté (une sorte d'unité médicale juxtaposée à une morgue, garnie de tables chirurgicales maculées de sang), comme ce couloir de verre qui explose littéralement lors de votre passage. Sans que l'on sache pourquoi, évidemment. On soulignera enfin la composante explicitement gore de Dead Space, à proscrire sans discussion possible aux mineurs : outre les éternelles flaques de sang étendues sur plusieurs dizaines de mètres, le titre de Electronic Arts regorge de saynètes d'une violence inouïe où démembrements et hurlements martyrisés s'enchaînent sans la moindre nuance. Atmosphère lourde et pesante à prévoir donc, à mi-chemin entre les non-dits du survival horror et les pics d'adrénaline du jeu d'action classique.

Arme à gauche

ME0000969026_1.jpgDans un souci de cohérence de game design, et afin d'éviter que les parties tournent trop facilement à une succession d'infâmes boucheries, les développeurs ont eu l'idée de limiter drastiquement l'arsenal de notre héros. Les Grosbills du shooter 3D feront sans doute la moue, mais sachez que les armes à feu présentées dans le niveau de démo se comptaient sur les doigts d'une seule main, quasiment toutes bridées par un stock de munitions drastiquement rationné. En clair, et dixit le chef de produit présent sur place : "vous n'aurez jamais assez de balles pour finir le jeu". Traduction pour les joueurs n'ayant pas l'intention de se débiner : il faudra composer avec l'équipement spécial de Isaac pour déblayer les niveaux, balancer toutes sortes d'objets au visage de l'ennemi, et faire preuve d'un minimum de jugeote pour garder sa tête sur les épaules (au sens propre, cette fois-ci). Une sortie d'outil de lévitation type Gravity Gun qu'on appellera Telekinesis permet ainsi de soulever sans mal toutes sortes d'éléments interactifs (objets, ennemis), tandis qu'une capacité "Stasis" permet de figer les créatures. Plutôt pratique, d'autant que nous avons pu constater que les monstres apparaissaient souvent en meute, et qu'il fallait impérativement maîtriser quelques notions élémentaires de crowd control pour ne pas se faire arracher les membres en un clin d'oeil. Notons à ce propos que les différents ennemis présentés dans la démo possédaient chacun des points faibles spécifiques, et pas toujours là où on l'imagine. Décapitez votre vis à vis, tirez-lui généreusement dans le coeur, ça ne sera pas toujours suffisant ; appliquez-vous, en revanche, à lui sectionner les membres avant de l'aplatir au sol d'un bon coup de botte, et vous devriez avoir la paix. A bon entendeur. ME0000969022_1.jpg

Les promesses techniques du jeu, enfin, étaient également au rendez-vous. Sans foncièrement repousser les canons de la beauté sur console, Dead Space affichait des rendus relativement aboutis, qu'il s'agisse des éclairages dynamiques ou des différentes modélisations. Autant par son habillage musical que par son thème graphique, le titre de EA ressemblait d'ailleurs à s'y méprendre à Doom 3, avec un HUD complètement absent. Les indices de santé et d'énergie sont en effet directement greffés à l'armure de Isaac, tout comme l'inventaire qui ne s'affiche qu'en projetant un hologramme devant soi. A ce titre, les développeurs nous ont précisé qu'il ne serait quasiment pas possible de faire Pause durant la partie, et qu'il faudra donc impérativement se mettre à l'abri pour changer d'armes ou se soigner. Et comme si ça ne suffisait pas, Electronic Arts a confirmé la présence d'un "Nemesis" dans le jeu, qui, à la manière de Resident Evil 3 , fera régulièrement des apparitions fracassantes à l'improviste durant l'aventure. Cette abomination dotée de plusieurs bras tranchants comme des rasoirs pourra donc vous bondir dessus quand bon lui semblera, ce qui ne devrait pas manquer d'ajouter un peu de piment à votre partie. Il ne reste donc plus qu'à s'assurer que la profondeur de ce gameplay "ouvert" tienne ses engagements sur le long terme, et que ce Dead Space ne sombre pas trop vite dans des schémas trop simplistes à cause de son arsenal limité... qu'on pourra éventuellement faire évoluer, si l'on en croit les réponses évasives livrées lors de la présentation. Ses accents marqués de Doom 3 ou encore BioShock ont en tout état de cause convaincu pour cette première approche, de quoi laisser espérer une bonne surprise lors de sa sortie, prévue sur Xbox 360, PS3 et PC à la fin du mois d'octobre.

Source : http://www.gamekult.com Par Yukishiro

Comment trouvez vous ce jeu les gammers ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Nelo Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 33ans
Posté(e)

Je l'ai acheter hier j'y ai jouer aujourd'hui, bah bravo ! Ea !!

Sa fait longtemps que j'ai pas jouer à un survival horror comme celui ci.

Dans les dernier resident evil on est plutôt le chasseur que le chassé alors qu'ici on sent bien que la proie c'est nous !!

très bon jeu je le conseille aux amateur du genre :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Toy4Kill Membre 6 454 messages
stʀiks Vindicta ♠ Out Of Control‚ 35ans
Posté(e)

J'aime beaucoup aussi, il est bien flippant comme jeu.

A jouer dans le noir avec le son fort :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant